Généalogie Roy-Jeannotte

Une pensée pour ceux et celles qui nous ont créés

Imprimer Ajouter un signet

Notes


Résultats 1,501 à 1,548 de 1,548

      «Précédent «1 ... 12 13 14 15 16

 #   Notes   Lié à 
1501 PRDH: aucun Sigouin, Zéphirin (I2746)
 
1502 PRDH: aucun Labelle, Aurélie (I2747)
 
1503 PRDH: aucun Monet (Boismenu), Marie-Rose (I2748)
 
1504 PRDH: aucun Monet (Boismenu), Joseph Hormisdas (I2750)
 
1505 PRDH: aucun Bergeron, Oliva (I2751)
 
1506 PRDH: aucun Bergeron, Louis (I2752)
 
1507 PRDH: aucun Masson, Olive (I2753)
 
1508 PRDH: aucun Ratelle, Michel (I2830)
 
1509 PRDH: aucun. Ratelle, Michel - 2 (I2834)
 
1510 PRDH: PRDH: 12849 Beauvais, Jean (I1527)
 
1511 PRDH:2393

Charpentier.

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240571:

BOYER / BOUHIER, Nicolas 240571
Statut Marié
Date de baptême 29-09-1637
Lieu d'origine Le Poiré-sur-Velluire (Notre-Dame) (Vendée) 85177
Parents Étienne BOUHIER et Perrine Payneau
Première mention au pays 1664
Occupation à l'arrivée Charpentier
Date de mariage 08-08-1667
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Marguerite Maclin
Décès ou inhumation Montréal, 24-05-1714
Remarques En 1664, Nicolas Boyer (Étienne et Perrine Peineau), est en provenance de La Rochelle (17300). Sa soeur Jeanne Bouhier est baptisée à Le Poiré-sur-Velluire (Notre-Dame), le 07-07-1650.
Identification* DGFQ, p. 161 ; DGFC, vol. 1, p. 84
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin ; Josée Tétreault ; Jean-Marie Germe
Référence* AGCF, no 9, p. 11
Copie d'acte AD-85 numérisé
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2016-11-30


http://www.migrations.fr/margueritemaclin.htm#maclin:

Nicolas Boyer, ses origines, son arrivée à Ville-Marie jusqu’à son mariage avec Marguerite Maclin le 8 août, 1667.

Tout ce qu'on sait de l'arrivée de Nicolas Boyer en 1664 suit:

"Compensant ses pertes de l'année, Montréal reçut le renfort de dix-huit colons, venus de France en juin aux frais du roi à la suite de sa politique d'activer le peuplement de la colonie. Ce fut Charles Le Moyne qui les amena de Québec à Ville-Marie; malheureusement, deux moururent avant d'arriver à destination"[23]
Voici la description du poste à son arrivée:

"Au lieu de la quarantaine de maisons de 1657, le poste en groupait maintenant, en 1664, une soixantaine, construites de façon à servir de défense en cas d'attaque. Dans un quadrilatère qui irait de la rue McGill à la rue Bonsecours, et de la rue Craig au fleuve, elles s'aggloméraient en quatre petits groupes, le premier, voisin du fort autour de l'actuelle Place Youville; le second et plus nombreux, le long de la rue Saint-Paul, flanquant l'Hôtel-Dieu de Jeanne Mance et l'école de Marguerite Bourgeoys, rues Saint-Sulpice et Saint-Paul; le troisième au nord de l'actuelle Place d'Armes et le dernier au côteau Saint-Louis entre la rue Saint-Paul et l'actuel Champ de Mars. Des sentiers battus reliaient à travers champs, ces quatre groupes d'habitations."[24]
En 1665, Nicolas était un de 7 charpentiers. Il épousa Marguerite le 8 août, 1667.

https://gw.geneanet.org/monartque?lang=fr&pz=pierre&nz=tremblay&ocz=19&p=nicolas&n=boyer


http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/engages/engagesBoyBru.html#pagesbovet:

(f Étienne et Perrine PEINEAU ou POYNEAU), b 29-09-1637 Le Poiré-sur-Velluire, év. La Rochelle, ar. Fontenay-le-Comte, Poitou (Vendée); d rivière St-Pierre s 24-05-1714 Montréal (80 ans); probablement engagé la Rochelle 1664; sur la liste des passagers du Noir, d’Amsterdam; arrivé 25-05-1664 Québec; 24 ans au rec. 66, à Montréal, domestique de Claude ROBUTEL; 39 ans au rec. 81, à Montréal; charpentier; m 08-08-1667 Montréal (ct 03-07 Basset) avec Marguerite MACLIN, Fille du roi de 1659; famille établie à Montréal; 10 enfants. (DGFQ : 161; FO; RHAF, 6 : 392)


http://naviresnouvellefrance.net/html/page1664.html#nicolasbouer:

774 Le Noir, d'Amsterdam 100-200 Tx Pierre FILLYE, cap Pre FILLYE et Chs AUBERT Cie de Rouen
Qc 25 mai, d 22 jun, pêche Dieppe
Dieppe 
Boyer, 1er arrivant Nicolas 1664 sur le navire Le Noir D'Amsterdam. (I1196)
 
1512 PRDH:3128447 Beaune - Lafranchise, Jean (I1090)
 
1513 PRDH:52200

Parrain: Mathieu Brunet
Marraine: Madeleine Dufan 
Milet, Mathieu (I589)
 
1514 PRDH:96663

1er mariage avec Claude Guilmet, le 4 fév 1738 à Yamachiche.
2e mariage: 3 nov 1750 avec François Jacques Bonaventure Grenier ou Grigner, à Yamachiche

http://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?pid=86616&partID=18255 :
ID No: 86616
Prénom: Genevieve
Nom: Millet
Sexe: F
Occupation:
Naissance: 1719 vers
Paroisse/ville: Lieu indéterminé au Québec PRDH
Pays: Canada
Bapt./Source: vers 1719 Lieu indéterminé au Qc PRDH
Décès: 01 janvier 1795 - âge: 76
Paroisse/ville: Yamachiche
Pays: Canada
Inh./Source: sépulture le 2 janvier 1795, Yamachiche, Geneviève Milet veuve de feu Baptiste Grenier morte d'hier, âgée d'environ 78 ans
(S.1, Yamachiche, 1795, page 1)
Information, autres enfants, notes, etc.
mariage entre Francois-Bonaventure Grenier fils de Joseph Gregner et marie-Catherine Houde de la paroisse de Ste-Croix et Geneviève Millet fille de Mathieu Millet et Geneviève Banyllac 
Millet, Geneviève (I584)
 
1515 Première épouse de Jacques Lussier, elle n'est pas dans la lignée des Roy.


http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LAMARCHE Charlotte
350 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de François et Suzanne Bourgeois de St-Jacques-du-Haut pas. 5ème arrondissement de Paris; Île-de-France
Née vers ...,
Inhumée en juin 1671 en la chapelle de la paroisse de Boucherville
± Aydée par chacun faute de prestre
Dite Charlotte Lamarque sur son acte de sépulture
Acte de sépulture

1 mariage:
LUSSIER Jacques Habitant, marin, capitaine de milice dela côte de Varennes
Fils de Jacques et Marguerite Darmine de St-Eustache,1er arrondissement de Paris, Ile-de-France.
Né vers 1646
Mort noyé et inhumé le 12/06/1713 à Sorel

Mariage le 30/09/1669 à Québec Acte de mariage regarder De La Marche
Couple avec 1 enfant
1) Marie: baptisée 03/02/1671 à Boucherville, Mariage avec Paul Laporte le 24/02/1688 Boucherville
Sépulture le 20/05/1695 Boucherville

Remarié à Catherine Clérice (Fille du Roi) fille de Pierre et Marie Lefebvre de St. Sulpice,6ème arrondissement de Paris. Île-de-France.
Couple avec 12 enfants. 
Lamarche, 1ère arrivante. Fille du roy Charlotte 1669 sur le navire Le St-Jean-Baptiste. (I2994)
 
1516 Publication d'un ban de mariage.
Marguerite Noiseux était mineure. 
Famille F10
 
1517 Publication d'un seul banc de mariage
Témoins du côté du père: ses deux frères, Benjamin (servant de père) et Nicolas Lefebvre
Du côté de l'épouse: Louis Trudeau, son père et son frère Jean Trudeau  
Famille F28
 
1518 RENAUD, Barbe
(Vincent et Marie MARTIN), b 11-09-1644 Notre-Dame-de-Cogne de La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime); d 21 s 22-01-1719 Boucherville (93 ans); selon Trudel, 12 ans d’Aunis, arrivée avec sa mère et son frère Jacques et sa sœur Jeanne; ne sait pas signer; m annulé ct 03-12-1678 Becquet : Pierre COUTANCE; au rec. 16 à la basse ville de Québec; m 10-01-1661 Québec (ct 27-12-1660 Audouart) avec Jean CHARPENTIER dit Lapaille; famille établie à l’Île d’Orléans, puis Charlesbourg; 11 enfants; 2e m 18-04-1678 Québec (ct 11 Becquet) avec Nicolas COCHART; famille établie à Québec; 1 enfant; 3e m 02-12-1679 Québec (ct 01-11 Gilles Rageot) avec Mathurin ARNAUD ou RENAUD; famille établie à Lauzon; 6 enfants. (DGFQ : 20, 231, 262, 974)

1656 Québec 
Renault, 1ère arrivante (avec ses parents) Barbe (I2481)
 
1519 Serrurier
http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Loisel_%28Louis%29_ :
Homme de métier (maître serrurier) né vers 1618 à Saint-Germain-de-Blanche-Herbe (Calvados, Seine-Maritime, France).
Arrive en Nouvelle-France vers 1647.
S'établit à Ville-Marie (Montréal).
Père de la lignée Loisel/Charlot d'Amérique.
Épouse Marguerite Charlot à Ville-Marie (Montréal) 13 janvier 1648 ; de cette union sont issus Jeanne Loisel (mariée à Jean Beauchamp), Françoise Loisel (mariée à François Pilet), Joseph Loisel (marié à Jeanne Langlois) et Barbe Loisel (mariée à Pierre Roussel).
Décès en 1691 (4 septembre) à Ville-Marie (Montréal).
En 1729, il avait 322 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

https://sinotteloisellegenealogy.wordpress.com/2009/08/10/generation-1-louis-loisel/

http://genealogiequebec.info/testphp/info.php?no=29973

https://gw.geneanet.org/bernjo1?lang=fr&pz=jocelyne&nz=nicol&ocz=0&p=louis&n=loisel :
H Louis LOISELImprimer son arbreSosa : 5 570
Né - Courseulles-sur-Mer, 14191, Calvados, Basse-Normandie, France
Inhumé le 4 septembre 1691 (mardi) - Montréal, Québec, Canada
Serrurier

Parents
Louis LOISEL
Marié avec
Jeanne LETERRIER

Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants
Marié le 13 janvier 1648 (lundi), Notre-Dame - Montréal, Québec, Canada, avec Marguerite CHARLOT, née - Saint-Jean-en-Grève - Paris, 75000, Paris, Ile-de-France, France , inhumée le 3 octobre 1706 (dimanche) - Pointe-Aux-Trembles, Montréal-E, Québec, Canada (Parents : H François CHARLOT & F Barbe GIRARDEAU) (témoins : H Paul CHOMEDEY , H Gilbert BARBIER , H Charles LEMOYNE ) dont
F Jeanne LOISEL 1649-1708 mariée le 23 novembre 1666 (mardi), Montréal, Québec, Canada, avec Jean BEAUCHAMPS 1644-1700 dont
H Jean BEAUCHAMPS 1676-1754
H Pierre BEAUCHAMPS 1679-1741 marié le 29 juin 1699 (lundi), Montréal, Québec, Canada, avec Angélique LECLERC 1682-1747 dont :
H Jean BEAUCHAMPS 1712-1769

Relations
Témoin (1666) : mariage, Jean BEAUCHAMPS 1644-1700 et Jeanne LOISEL 1649-1708

Notes
Notes individuelles
Entre 1650 et 1672, 94 maisons ont été construites à Montréal. La maison de Louis Loisel était sur la rue Saint-Paul, n ° 51 sur la carte de Montréal, 1672

Inhumation
Selon Thomas J. Laforest, nos ancêtres canadiens-français: Volume XVIII, page 153)
"A la fin de l'été 1691, la mort a pris la vie de Louis Loisel. Le mardi 4 Septembre, ses restes ont été inhumés, après les libera chantées par le prêtre Sulpicien Etienne Guyotte .


Sources
Union: acte de mariage
Inhumation: acte de sépulture

https://books.google.ca/books?id=Tj0yAQAAMAAJ&pg=PA396&lpg=PA396&dq=louis+loisel+soldat+du+fort&source=bl&ots=aaJhcwEoTS&sig=Cmb2NgCc3E00jyor7D7cwZiVsBw&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiqzufv_JTaAhXB6IMKHTyQAAg4ChDoAQgsMAI#v=onepage&q=louis%20loisel%20soldat%20du%20fort&f=false :


Generation 1 – Louis Loisel married Marguerite Charlot, 1647
The first Loiselle in Canada ….

Jacques Cartier was the first European in Montreal (then the village of Hochelega) in 1534. Samuel de Champlain tried to establish a fur trading post there in 1604 but was unsuccessful. Then the mission Ville Marie was built in 1642 and became the centre for the fur trade and French expansion into New France.

Under the authority of the Roman Catholic Société Notre-Dame, missionaries Paul Chomedey de Maisonneuve, Jeanne Mance and a few French colonists set up a mission named Ville Marie on May 17, 1642 as part of a project to create a colony dedicated to the Virgin Mary. In 1644, Jeanne Mance founded the Hôtel-Dieu, the first hospital in North America, north of Mexico.

My Sinotte family is descendant of Louis Loisel. Sinotte is a “dit” name of the surname Loiselle.

Louis Loisel came to Canada in 1647. He married Marguerite Charlot and they had eight children.

This is the Loisel family crest.



According to Thomas J. Laforest, Our French-Canadian Ancestors : Volume XVIII, Pages 147-148

“In history, Louis Loisel appeared at Ville-Marie without prior notice. We meet him for the first time in the religious registries on Monday, 13 January 1648. He was at the church of Notre-Dame to have his marriage to the parisienne Marguerite Charlot blessed. Present at the ceremony were Paul de Chomedey, Sieur de Maisonneuve, Governor of the island, Gilbert Barbier and Charles Lemoine. The officiating priest was none other than the Jesuilt preist Georges D’Endremare, known as a missionary at Sainte-Anne du Cap-Breton since the year 1636.”

From L’Heritage Loiselle, pg 28:

Marguerite etait une fille vertueuse qui accompagnait Mademoiselle Mances a Ville-Marie; elle avait vecu sous les soins de cette derniere jusqu’au jour de son marriage.

Their marriage is found at Notre-Dame de Montreal, Montreal, Quebec in Drouin Collection. The French translation of their marriage document from Drouin records:

En ‘an du Seigneur 1648, en ce treiziene jour de janvier, les bas ayant ete promulgues a trois jours de fete durant la celebration de la messe paroissiale, et aucun empechement legitime n’etant decouvert, moi George d’ Eudemare, prete de la Societe de Jesus, entre Louis Loisel, fils de Louis Loisel, et de Jeanne LeTerrier, ses parents de la paroisse Saint-Germain pres de Caen en Normandie , et Marguerite Charlot fille de Francois Charlot et de Barbe Girardeau, ses parent de la paroisse Saint-Jean-en-Greve, Paris. En la Maison de la Bienheureuse Marie du Mont-Royal en Nouvelle-France, les interrogeant, et ayant obtenu leur mutuel consentement, je les ai unis par le mariage de facon solennelle par des paroles devant les temoins connus dont le Seigneur Paul de Chomedey de Maisonneuve, gouverneur de lieu, Gilbert Barbier, nivernois, Charles le Moyne, interprete de langues et plusieurs autres, ensuite je les ai benis selon le rite de notre mere la sainte Eglise lors d’une messe celebree.

The wedding was held at the house of Mademoiselle Mance “The Bienheuruse Maries du Mont Royal”. Attending the wedding were the most influential of the colony at the time:

Paul de Chomedey was the governor of Montreal.
Gilbert Barbier was responsble for the construction of the fort around Montreal
Charles le Moyne was the future seigneur of Longueuil.

By 1650, when Father Claude Pijart (who baptisted two of their children) arrived in Montreal, the settlement was in a lamentable state. There were fewer than a hundred French people there and they were all billeted behind the palisades. Father Pijart was in Montreal (his resident, liturgy and the cemetery at the Hôtel-Dieu) until Father De Queylus arrived in 1657.

Paul Chomedey de Maisonneuve would act as governor of the colony. On January 4, 1648, he granted Pierre Gadois the first concession of land of 40 acres. Others including Charles Lauzon, Robert Lecavelier et Adrienne Duvivier, Jean Desroches, Urbain Tessier dit Lavgne and Jacques Archambault. A map of the early land grants are provided here. My Louis Loisel got his first land grant in 1655.

Between 1650 and 1672, 94 houses were built in Montreal. Louis Loisel’s house was on Rue Saint-Paul, #51 on map of Montreal on 1672. He earned his living as a locks smith.

In 1666 census, Louis Loisel was listed with his family. His surname is spelled Loysel.

Louis Loysel 49 Habitant
Marguerite Charlot 35 Epouse
Jeanne Loysel 16 Fille
Francoise Loysel 14 Fille
Joseph Loysel 12 Fils
Barbe Loysel 2 Fille

In the 1666 Census in Montreal, Honore Langlois with his family including Jeanne Langlois are also listed two families before Louis Loysel. Jeanne Langlois is to become the wife of Joseph Loysel.

In 1679 there is a record of a dispute that Louis Loisel was having with one of his neighbors which Rob Louisell found posted here.

February 21, 1679 – Between Louis Loisel, plaintiff on the one part, for the return of a cord of wood, against Robert Le Cavallier on the other part, judgment is rendered in favor of the plaintiff.




In the Montreal census of 1681, Louis Loisel, locksmith, 64 years old, and Marguerite Charlot, 57 years old, had as neighbors Jean-Vincent Philippe, Sieur de Hautmesny, and Charles d’Ailleboust, Sieur des Mousseaux. Louis and Marguerite owned 1 gun, 2 head of cattle, and had 30 arpents under cultivation. A single son, Joseph, still lived with them.

Honore Langlois and his growing family were still neighbors of the Loisel’s in 1681 census. Jeanne Langlois is listed as their oldest daughter living at home, age 19. Jeanne Langlois is to become the wife of Joseph Loisel.

Dec 9, 1681, their son, Joseph Loisel, bought land in Saint-Jean (later Pointe-aux-Trembles) from Francois Bau and his wife. Does that make Louis Loisel and Marguerite Charlot empty nesters now?

On 26 May 1682, Paul Aguenier was ordered to pay the damages that his animals had caused to the grains of Louis Loisel

8 August 1684, the Loisel won his case against Marthe Autreux, wife of Pierre Chauvin, who had killed one of the plaintiff’s pigs after having surprised the animal in the act of ransacking his fields

18 June 1686, Loisel was ordered to do so because he had refused to ‘have thrashed les fredoches, which spoiled a homestead”.

On 2 August 1688, Louis Loisel (engageur ouest), Antoine Bazinet dit Tourblance, Jacques Chaperon, Pierre Janot dit LaChapelle and his older brother Robert, decided to take the risk of organizing a trading journey to the West [Kaskaskia area]. They went to the merchant Francois Poignet dit Beauregard in order to buy 1,778 livres 13 sols in trade goods. The partners guaranteed the load. Bazinet, Chaperon and Janot would make the trading journey and return in the autumn of 1689 in order to pay the creditors in good beaver pelts and to share the profits.

Not sure if this group on Engageur ouest made their fortune or not. [although this seems unlikely because Louis Loisel was in his 70s at the time.]

Later in 1691, Joseph, Louis Loisel’s son, went on a trading trip out west, and in 1708, his daughter Barbe moved with her husband of the time to Kaskaskia. [And future Loisel generations were later follow to Kaskaskia].

3 March 1690, ancestor Louis Loisel liquidated all his property in Montreal: the site of Rue Saint-Paul with house built on it and his farm, to Nicolas Dantour who withdrew immediately in favor of edgetool maker Jean Drapeau dit LaForge. The latter changed his mind reckoning that he could not pay off such a debt of 1,400 livres,. Louis then offered the fur merchants Charles de Couagne and Jean Cuillerier the opportunity to sign the same purchase, but for only 1,100 livres to be paid in three payments, the last being on 3 March 1693. The agreement became effective on 2 August 1690.

In Mar 1690, after liquidated all his property, his daughter Barbe Loisel and her husband Francois Langantier, took charge of supporting of Louis Loisel and Marguerite Charlot. Louis Loisel died in Sep 1691. Likely when Barbe Loisel went to Detroit MI area, Marguerite went to live with her son Joseph Loiselle in Pointe-aux-Trembles.

4 Sep 1691, Louis Loisel died as recorded in Drouin collections from Notre-Dame de Montreal burial records.

According to Thomas J. Laforest, Our French-Canadian Ancestors : Volume XVIII, Page 153)

“At the end of the summer of 1691, death took the life of Louis Loisel. On Tuesday, 4 September, his mortal remains were laid to rest, after the libera sung by the Sulpicien priest Etienne Guyotte.”

Oct 3, 1706 – Margureite Charlot dies – survived her husband by more than 15 years. Her funeral was celebrated at Pointe-aux-Trembles on October 3, 1706, in the presence of her son Joseph, her daughter -in-law Jeanne Langlois, the notary Nicolas Senet dit Laliberte, the cantor Louis Beaudry and the officiating Priest Benoit Roche from Saint-Sulpice.

Only one son survived to carry on the Loisel name, that was Joseph Loiselle.

The Family of Louis Loisel and Marguerite Charlot:

Louis2 Loisel/Loysel (son of Louis Loisel and Jeanne LeTerrier) was born 1618 in Saint-Germain-la-Blance-Herbe, de Caen (Bayeux), Normandie, France, and died 04 Sep 1691 in Montreal, QC. He married Marie-Marguerite Charlot 13 Jan 1647/48 in Montreal, QC (Notre Dame), daughter of Francois Charlot and Barbe Girardeau. She was born 1612 in Saint-Jean-en-Greve, Paris, France, and died 03 Oct 1706 in Pointe-aux-Trembles, QC.

Children of Louis Loisel/Loysel and Marie-Marguerite Charlot are:

i. Marie-Jeanne3 Loiselle, b. 24 Jul 1649, Montréal, Île de Montréal,QC; d. 04 Oct 1708, Montreal, QC; m. (1) Julien Averty, Bef. 1666, Montreal, QC; b. Bef. 1649, < QC >; d. Bef. 1666, < QC >; m. (2) Jean Beauchamp-LePetit, 23 Nov 1666, Rivière-des-Prairies, Montreal, QC; b. 08 May 1644, Ste-Marguerite, La Rochelle, Aunis, France; d. 04 May 1700, Pointe-aux-Trembles, QC. Marguerite Bourgeoys would found the Congrégation de Notre-Dame, Montreal’s first school, in 1653. Jeanne Loisel, Louis Loisel and Marguerite Charlot’s oldest daughter, was the first non-native child born in Canada to survive to marry in adult hood, she also because the first non-native child to attend Marguerite Bourgeoys’ school.

ii. Francoise Loiselle, b. 26 Feb 1651/52, Montreal, QC; d. 13 Sep 1690, Boucherville, QC; m. (1) Francois Pilet, 27 Dec 1670, Boucherville, QC; b. 1630, St-Hilaire-de-Pouillac, Saintonge, France; d. 08 Sep 1688, Boucherville, QC; m. (2) Charles Chevaye-Vendamois, 16 Aug 1689, Boucherville, QC; b. Oct 1660, Ste-Marie-Madeleine de Vendôme,Île-de-France, France. Francoise was also a student of Marguerite Bourgeoys.

iii. Joseph Loiselle, b. 25 Nov 1654, Montreal, QC; d. 09 Jun 1724, Pointe-aux-Trembles, QC; m. Jeanne Langlois-Duchene, 07 Apr 1682, Pointe-aux-Trembles, QC; b. 16 Jan 1663/64, Montreal, QC; d. 23 Feb 1718/19, Pointe-aux-Trembles, QC.

iv. Charles Loiselle, b. 02 Jun 1658, Montreal, QC; d. 28 Jun 1658, Montreal, QC.

v. Marie-Marthe Loiselle, b. 15 Aug 1659, Montreal, QC; d. 15 Aug 1659, Montreal, QC.

vi. Charles Loiselle, b. 05 Oct 1661, Montreal, QC; d. 06 Nov 1661, Montreal, QC.

vii. Barbe Marie Loiselle, b. 30 Aug 1663, Montreal, QC; d. 24 Dec 1742, Hopital General de Quebec, QC; m. (1) Jean Miquelly, 25 Sep 1688, Pointe-aux-Trembles, QC; b. Abt. 1660; d. Bef. 1689; m. (2) Pierre Roussel, 26 Oct 1676, Montreal, QC; b. 1644, Dieppe, France; d. 25 Apr 1687, Montreal, QC; m. (3) Francois LeGantier, 28 Nov 1689, Montreal, QC (Notre Dame des Neiges); b. Bef. 1663, LaChartre-sur-le-Loir, Maine, France; d. 11 Nov 1710, Ste-Anne-de-Detroit, IL; m. (4) Francois Fafard-Delorme, 30 Dec 1713, Sainte-Anne-de-Détroit (Fort Ponchartrain), Detroit, MI; b. 1660, Trois Rivieres, St. Maurice, QC; d. 28 Jan 1733/34, Detroit, Wayne Co., MI.

viii. Louis Loiselle, b. 14 Aug 1667, Montreal, QC; d. 04 Sep 1667, Montreal, QC.

http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/engages/engagesLhMar.html#loisellouis:
(Louis, procureur au Château de Courseulles-sur-Mer et Jeanne Le TERRIER), b 02-06-1618 St-Germain de Courseulles-sur- Mer, ar. Caen, év. Bayeux, Normandie (Calvados); s 04-09-1691 Montréal (70 ans); selon Trudel, 29 ans de Normandie, arrivé en 1647; concession d’une terre 20-08-1655; confirmé 24-08-1660 Montréal; 49 ans au rec. 66, 48 ans au rec. 67, 64 ans au rec. 81 à Montréal; maître-serrurier; sait signer; m 13-01-1648 Montréal avec Marguerite CHARLOT; famille établie à Montréal; 8 enfants. (CI : 192; DGFQ : 740; FO)

Voir aussi: http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/immigrants/immigrants1647.html#louisloisel 
Loysel, 1er arrivant Louis Vers 1647. Navire inconnu. (I489)
 
1520 Source Baptême: https://familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QSQ-G993-WNQ2?i=73&wc=9RLZ-K68%3A13625601%2C13625602%2C13863101&cc=1321742

Mariage le 27-01-1874 avec Marie-Louise Milord à la paroisse Ste-Brigide de Montréal

A été témoin au mariage de Hormisdas midas Gédéon le 1885-05-19, Joseph père étant décédé. 
Roy, Joseph (I68)
 
1521 Source: http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=241808

Maître sacristain 
Glori, Laurent (I1905)
 
1522 Source: http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=241808 Mousset, Marie (I1906)
 
1523 Source: https://familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QS7-8993-WN39?i=146&wc=9RLZ-K68%3A13625601%2C13625602%2C13863101&cc=1321742 Roy, Delphis (I69)
 
1524 Source: https://gw.geneanet.org/bernjo1?lang=fr&pz=jocelyne&nz=nicol&ocz=0&p=nicolas&n=lefebvre

H Vincent LEFEBVREImprimer son arbreSosa : 10 672

Union(s), enfant(s), les petits enfants et les arrière-petits-enfants
Marié, Amiens, 80000, Somme, Picardie, France, avec Marie du FLO dont
H Geoffroy LEFEBVRE 1615- marié en 1636, Amiens, 80000, Somme, Picardie, France, avec Jeanne MILLE dont
H Jean-Baptiste LEFEBVRE 1647-1715 marié le 14 janvier 1676 (mardi), Montréal, Québec, Canada, avec Cunégonde GERVAISE 1657-1724 dont :
H Nicolas LEFEBVRE 1686-1750

Notes concernant l'union
Union avec Marie du FLO
paroisse St Germain 
Lefebvre, Vincent (I370)
 
1525 Source: https://www.familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QS7-L99S-NF4B?i=2494&wc=9RLH-2NG%3A16470801%2C41550401%2C41612901&cc=1321742
page 2495/2998

Parrain: Joseph Lapierre
Marraine: Marie-Louise Bouchard

Mariée à Horace Savignac 
Roy, Berthe (I88)
 
1526 Source: https://www.familysearch.org/ark:/61903/3:1:3QS7-L99W-64YD?i=416&wc=9RLK-W3D%3A16470801%2C23492102%2C35513501&cc=1321742

Parrain: Joseph Olivier Guillemette
Marraine: Angélique Edgar 
Grenier, Malvina (I90)
 
1527 Source: https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/acte/3249487 Lefebvre, Julien Isidore (I101)
 
1528 Source: https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/acte/3249912 Lefebvre, Eugène (I102)
 
1529 Source: https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/acte/5479709

Parrain: Zéphirin Lefebvre
Marraine: Éloize Lefebvre

Frère et Soeur, probablement 
Lefebvre, Marie Victoire (I103)
 
1530 Source: https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/img/acte/3246596

Parrain: Joseph St-Denis
Marraine: Rozalie Lefebvre

L'acte de mariage indique que les parents sont domiciliés à Plattsburgh. Donc émigration en 1849 (selon recensement de Charles B. en 1900) est très plausible 
Lefebvre, Marie Éloize (I95)
 
1531 Source: https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/img/acte/4164501https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/img/acte/4164501

Parrain: François...Lefebvre
Marraine: Zoé Lefebvre 
Lefebvre, Joseph (I99)
 
1532 Source: https://www.genealogiequebec.com/Membership/LAFRANCE/img/acte/4202769

Enfant conçu hors mariage

Parrain: Toussaint Ladouceur
Marraine: Marie-Anne Robichot 
Lefebvre, François Amable Zéphir (I94)
 
1533 Source: https://www.genealogiequebec.com/membership/LAFRANCE/img/Tag/d1p_001110159.JPG Perreault, joseph Camille (I84)
 
1534 Source: https://www.genealogiequebec.com/membership/voir.aspx?id=L%3a%2fRegistres%2fQu%C3%A9bec%2fL%2fLavaltrie%2f1860%2f1865%2fd1p_001110097.JPG

Note sur Délia dite Anna:

1. Dans les biographies françaises d'Amérique, il est dit que Joseph Hormidas est le fils de Hormisdas Roy et de Anna Perreault fille de Joseph Perreault. Je crois qu'il s'agit ici d'une erreur.
2. Dans l'acte de mariage, il est dit que Anna Perreault est la fille de Pierre et Louise Perreault
(voir note à propos de Hormidas Midas Gédéon Roy).
3. Gédéon Roy est bien le fils de Joseph Roy et a eu comme témoin son frère Joseph
4. Joseph Hormidas est le fils de Hormisdas Roy lui-même fils de Joseph Roy.
5. Je ne vois nulle part le lien entre Délia et Anna. L'extrait de baptême est au nom de Anna, mes oncle et tantes me disent que leur grand-mère s'appelait Anna et non Délia.
6. Selon les informations de ma tante Lise: Anna Perreault Décédé le 11 février 1940 à l' âge de 76 ans 8 mois 11jours - ce qui donnerait le 31 mai 1863 comme date de naissance. Conforme au nécrologue de Drouin.
7. Il est connu des mes oncle et tantes que le coupe a tenu un hôtel dans le vieux Montréal. J'ai trouvé dans le journal le prix du courant du vendredi 13 avril 1888 (http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2746200?docsearchtext=H.%20Roy%201888)
un entrefilet mentionnant que Délia Perreault, épouse séparée de biens de Hormisdas Roy, commerçant de Montréal, fait affaires seule comme hôtelière et commerante à Montréal sous la raison sociale de H. Roy depuis le 1er avril 1888 Voir document à cet effet.

J'en déduis qu'il y a de fortes chances que Anna et Délia soit la même personne, même si les dates de naissance ne concordent pas avec le calcul de la date de naissance de la carte mortuaire et le nom du père indiqué dans la biographie de mon grand-père et ce en raison de l'acte de mariage entre Gédéon et Délia Perreault, des parrains et marraines des enfants et du fait que les dates de naissance n'étaient pas toujours exactes à cette époque. Et finalement, que tous les hommes se prénommaient Joseph!
Hormidas, mon grand-père, avait comme marraine Louise Perreault (qui serait probablement sa grand-mère maternelle). Son parrain est Jules Turcot, probablement le frère de Zoé Turcotte, sa grand-mère parternelle.
Par ailleurs, il me semble me souvenir que mon grand-père avait de la famille dans la région de Lavaltrie (mais je ne suis pas une source sûre!)
Corine a pour parrain Joseph Roy et sa marraine est Marie Louise Milord, ce qui correspond au frère de Hormisdas Roy père, tous deux enfants de Joseph Roy et Zoé Turcot. 
Perreault, Délia dite Anna (I56)
 
1535 Source: M. Gilles Boismenu par courriel

Aucun document trouvé avec Lafrance. 
Chouinard, Adrienne (I2755)
 
1536 Source: M. Gilles Boismenu par courriel

Aucun document trouvé avec Lafrance 
Prieur, Lucette (I2757)
 
1537 Source: M. Gilles Boismenu par courriel.

Aucun document trouvé avec Lafrance. 
Monet (Boismenu), Albert (I2754)
 
1538 Source: M. Gilles Boismenu par courriel. Monet (Boismenu), Gilles (I2758)
 
1539 Source: M. Gilles Boismenu, par courriel

Aucun document trouvé avec Lafrance. 
Monet (Boismenu), Bernard (I2756)
 
1540 Témoins: Jean Bourdon, Robert Giffard, Nicolas Goupil Famille F60
 
1541 Une dispense de 3 bans a été accordée. Famille F210
 
1542 Voir document manuscrit.
Parrain: Arthur St-Onge
Marraine: Malvina Grenier

Enterré 1910-07-01 au cimetière catholique Fosse no 4204. Exhumé le 30 avril 1912 et enterré au lot N. 2477

Habitait au 69 Bienville, Montréal à sa naissance.
Habitait au 110 Boyer à son décès. 
Jeannotte, Joseph Arthur Ernest (I12)
 
1543 Voir le site: http://genealogiestemarie.ca/G%C3%A9n%C3%A9alogie%20101/Jacques_Claude_Lign%C3%A9e%20directe_2016.pdf

(Fichier téléchargé sous le nom de NicolasJacquesMarieHumel.pdf) 
Jacques, Nicolas (I862)
 
1544 Voir \Jeannotte\JeanRoyerMarieTarger.pdf

Renée Dodier est peut-être la fille de Lucas Dodier. D’après un acte de baptême dans lequel
elle est présente comme marraine, Renée Dodier est dite fille de Lucas Dodier.
Lucas Dodier est marié à Louise Roumet ou Romet. Le couple a trois enfants baptisés à
Notre-Dame de Vair : Gervaise (26-01-1599), Lucas (22-02-1603) et Jacques (24-01-1607).
Il est possible qu’Estienne et Marie Dodier, tous deux dits fils et fille de Lucas Dodier dans
des actes de baptême, soient les enfants de Lucas et de Louise Roumet.
Il n’est pas certain que Louise Roumet soit la mère de Renée Dodier car elle peut être une
nouvelle épouse de Lucas Dodier.
Louise Roumet est enterrée le 15 novembre 1618 à Notre-Dame de Vair. Son mari Lucas
Dodier est encore vivant. 
Dodier, Renée (I1431)
 
1545 Voir: https://www.erudit.org/fr/revues/haf/1969-v23-n2-haf2071/302871ar.pdf
(Ou LaSocieteDebutVilleMarie1642-1663.pdf):
"Arrivé seulement en 1653, le charpentier Marin Janot est élu,
trois ans plus tard, syndic de la Communauté des Habitants
et le demeure jusqu'en 1660." 
Janot dit Lachapelle, 1er arrivant Marin La Grande Recrue 1653 (I227)
 
1546 Voir: \Jeannotte\JeanRoyerMarieTarger.pdf:

Patronyme : Roier
Jean Royer épouse Marie Païs avant le 29 mars 1634, date du baptême de leur fils Jean. Ils ont
trois enfants, tous baptisés à Notre-Dame de Vair, paroisse de Saint-Cosme-de-Vair.
1) Jean, l’émigrant.
2) Françoise, baptisée le 23 septembre 1636. Ses parrain et marraine sont François Clouet et
Françoise Laireau.
3) Hélène, baptisée le 25 juillet 1640. Ses parrain et marraine sont Jean ou Christophe
Poullain et Hélène Vie.

Jean Royer, le père de l’émigrant, est présent au mariage de Marin Truton et de Marie
Besnard le 3 mai 1649. Il est également le parrain de Renée Breton, baptisée le 17 juin 1654. 
Royer, Jean (I1416)
 
1547 Voir: \Jeannotte\JeanRoyer\MarieTarger.pdf

Patronyme : Pais, Paiet, Pays, Paye
Marie Païs est baptisée le 8 octobre 1610 à Notre-Dame de Vair. Elle est la fille de Jehan et
Renée Dodier.
Ses parrain et marraine sont Estienne Dodier et Julianne Pays. 
Païs, Marie (I1417)
 
1548 Wiki: http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Gervais_%28Mathieu_%3B_dit_Parisien%29 :
Né vers 1646 à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne, Paris, France).
Arrive en Nouvelle-France en juin 1665 comme soldat du Régiment de Carignan-Salières.
S'établit dans la seigneurie de La Prairie-de-la-Madeleine (68).
Père de la lignée Gervais/Picard d'Amérique.
Épouse Michelle Picard à Ville-Marie (Montréal) en 1676 ; de cette union sont issus Jeanne Gervais (mariée à Jean Lalonde), Romaine Gervais (mariée à Charles Marcil), Jean-Mathieu Gervais (marié à Jeanne-Françoise Ronceray), Marguerite Gervais (mariée à Louis Neveu), Pierre Gervais (marié à Catherine Plante), Marie-Catherine Gervais (mariée à Jean Poupard), Anne Gervais (mariée à Jean Pilon), Marie-Anne Gervais (mariée à Noël Lefebvre) et Mathieu Gervais (marié à Marie-Josèphe Robidou).
Décès en 1728 dans la seigneurie de Longueuil (69).
En 1729, il avait 66 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Régiment Grandfontaine de Carignan.
Le régiment du capitaine Hector D'Andigné de Grandfontaine était cantonné au Fort Barraux entre Grenoble et Chambéry.
Départ de La Rochelle le 13 mai 1665 à bord de L'Aigle d'Or de Brouage (voir Jean Roy dit Lapensée, régiment Carignan-Salière)
Arrivée dans la nuit du 18 au 19 août 1665 à Québec

http://www.mount-royal.ca/heritage/getperson.php?personID=I12309&tree=godbout 
Gervais dit Le Parisien, 1er arrivant Mathieu (I379)
 

      «Précédent «1 ... 12 13 14 15 16


Ce site est propulsé par le logiciel The Next Generation of Genealogy Sitebuilding ©, v. 12.0.2, écrit par Darrin Lythgoe 2001-2019.

Géré par Denise Roy.