Généalogie Roy-Jeannotte

Une pensée pour ceux et celles qui nous ont créés

Imprimer Ajouter un signet

Notes


Résultats 301 à 400 de 2,289

      «Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 23» Suivant»

 #   Notes   Lié à 
301 PRDH: 122191

Parrain: Pierre Faureau
Marraine: Anne Gagnier 
Barette, Augustin (I4063)
 
302 PRDH: 122192

Parrain: Jean Gervais
Marraine: Marie Brune 
Caillé, Marie (I4064)
 
303 PRDH: 122340 Monet (Boismenu), Marie Josephe (I2682)
 
304 PRDH: 12253

Sur l'acte de décès, on y retrouve:
Marie LeRoy décédée le 6 juillet 1703 à l'âge de 21 ans
Marie Madeleine Bazinet décédée le 11 juillet 1703
Marie Josephe Bazinet décédée le 14 juillet 1703 à l'âge de 21 jours.

Y a-t-il eu une épidémie? 
LeRoy, Marie (I3117)
 
305 PRDH: 12255

Parrain: Joseph Bazinet
Marraine: Barbe Roy 
Bazinai (Bazinet), Pierre (I3112)
 
306 PRDH: 122778

Parrain: Pierre Cadieu
Marraine: angélique Coïteu 
Quevillon, Jean-Baptiste (I1994)
 
307 PRDH: 1237572 Desjarlais, Elmire (I4984)
 
308 PRDH: 12475 Jobidon, Anne (I2332)
 
309 PRDH: 125426 Bousquet, Charles (I2953)
 
310 PRDH: 125779 Monpetit, Marie-Angélique (I1072)
 
311 PRDH: 125886

Parrain: Jean Migneron grand-père maternel
Marraine: Marie Cusson grand-mère paternelle 
Rivet, Alexis (Alain) (I751)
 
312 PRDH: 125887

Parrain: Pierre Ledoux
Marraine: Marguerite Perreault 
Bousquet, Marguerite (I752)
 
313 PRDH: 12611

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240551 :


BOUTEILLER, André 240551
Statut Marié
Date de naissance Vers 1650
Lieu d'origine St-André-Treize-Voies, cne de Montréverd (Vendée) 85197
Lieu actuel St-André-Treize-Voies
Parents André et Jeanne Chobelet
Première mention au pays 1684
Occupation à l'arrivée Meunier
Date de mariage 01-09-1686
Lieu du mariage Boucherville
Conjoint Angélique Chapacou
Décès ou inhumation Montréal, 16-05-1699
Remarques En 1686, André Bouteiller (André et Jeanne Choublet), est âgé de 36 ans. Les actes suivants sont à St-André-Treize-Voies (St-André). Deux soeurs sont connues: Marie est inhumée le 28-10-1648; et Mathurine, mariée le 04-03-1669 avec Jean Chaillou/Chaillaud, veuf m-1 le 03-02-1665 avec Jacquette Thibaud. Son père André Bouteiller, veuf m-2 le 12-06-1674 avec Marie Sorin.
Identification* DGFQ, p. 156 ; DGFC, vol. 1, p. 81
Chercheur(s) Jean-Marie Germe ; Lise Dandonneau
Référence* AGCF, no 13, p. 7
Date de modification 2016-10-25


https://genealogie.quebec/info/index.php?no=12873 :

Il est aussi connu sous le nom de André Boutillier 2.

Il est le fils de André Bouteiller 3 et Jeanne Choublet 3.

Il naît autour de 1650 à Saint-André-des-Trois-Voies, Nantes, Nantes, Loire-Atlantique, France 4. Il épouse Angélique Chapacou fille de Marie Pacaud et Simon-Jean Chapacou le premier septembre 1686 à Boucherville 4. Il décède le 16 mai 1699. Il est inhumé le 16 mai 1699 à Montréal, Île de Montréal, Québec 4.

Liste de ses enfants connus:

+ 1. François Bouteiller 6 (de Angélique Chapacou)
2. Marie-Angélique Bouteiller (1686 - ) 7 (de Angélique Chapacou)
+ 3. André Bouteillet (1688 - 1748) 2, 8 (de Angélique Chapacou)
+ 4. Antoine Bouteiller (1690 - 1747) 7 (de Angélique Chapacou)
5. Jean-Baptiste Bouteiller (1693 - 1706) 7 (de Angélique Chapacou)
+ 6. Catherine Bouteiller (1695 - ) 7 (de Angélique Chapacou)
7. Jacques Bouteiller (1698 - 1698) 3 (de Angélique Chapacou)
+ 8. Marie-Marthe Bouteiller (1696 - 1737) 7 (de Angélique Chapacou)


André Bouteiller est meunier 3. André Bouteiller réside à Longueuil, Montérégie, Québec, Canada le 16 juillet 1684. Charles Lemoyne, chevalier de Saint-Louis donne une concession de vingt arpents de profonds sur deux de front à André Bouteiller le 20 janvier 1686 par devant Jacques Bourdon 5. André Bouteiller réside à Longueuil le 16 mai 1699.

André Bouteiller est cité le 16 juillet 1684 à Boucherville, Montérégie. 
Bouteiller (Bouthiller), 1er arrivant André Vers 1684 (I5157)
 
314 PRDH: 12612

Soeur de Marie Chapacou, ancêtre de Albina Gloutnay épouse de Herménégilde Jeannotte.
Angélique est l'ancêtre de Herménégilde Jeannotte.


https://genealogie.quebec/info/index.php?no=12874 :

Elle est aussi connue sous le nom de Marie-Angélique Chapacou 2.

Elle est la fille de Simon-Jean Chapacou 3 et Marie Pacaud 4.

Elle naît le 22 mars 1668 à Québec, Capitale-Nationale, Québec, Canada 5. Elle est baptisée le 24 mars 1668 à Notre-Dame, Québec 6. Elle épouse André Bouteiller fils de Jeanne Choublet et André Bouteiller le premier septembre 1686 à Boucherville, Montérégie, Québec 7. Elle épouse André Lamarre dit Saint-André fils de Marguerite Daunet et Robert de la Marre le 6 août 1700 à Longueuil, Montérégie 2, 5. Angélique Chapacou et André Lamarre dit Saint-André signent un contrat de mariage le 6 août 1700 par devant Pierre Raimbault. Elle est inhumée le 12 novembre 1746 à Longueuil 5. 
Chapacou, Marie Angélique (I5093)
 
315 PRDH: 12614 Bouteiller (Bouthiller), Antoine (I5108)
 
316 PRDH: 12625 Gailloux Lagarde Gougeon Goyau, Marie Louise (I5109)
 
317 PRDH: 12688

Parrain: Robert De Lisle, cousin du gouverneur de Courcelle

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240363 :

BÉTOURNÉ / LAVIOLETTE, Adrien 240363
Statut Marié
Date de baptême 28-02-1635
Lieu d'origine St-Crépin-Ibouvilliers (St-Crépin) (Oise) 60570
Lieu actuel St-Crépin-Ibouvilliers
Parents Charles BÉTOURNÉ et Marguerite Bétourné
Date de mariage des parents 30-05-1634
Lieu de mariage des parents St-Crépin-Ibouvilliers (St-Crépin) (60570)
Première mention au pays 1665
Occupation à l'arrivée Soldat du rég. L'Allier (Carignan-Salières), cie de Berthier
Date de mariage Avant 1669
Lieu du mariage Sorel
Conjoint Marie Deshaies
Décès ou inhumation La Prairie, 01-03-1722
Remarques Un autre Adrien, fils d’Anno et Nicole de La Roche, est baptisé à St-Crépin-Ibouvilliers (St-Crépin) le 17-11-1638. Celui qui est baptisé en 1635 a comme parrain Robert De Lisle, cousin du gouverneur De Courcelle. Son père est baptisé dans la même paroisse le 15-11-1604, ainsi que sa mère, fille d'Éloy Bétourné, le 29-08-1606.
Identification* DGFQ, p. 98
Chercheur(s) Pierre Bétourné
Référence* DGO, supplément 1, p. 10; Le régiment de Carignan-Salières, p. 93
Copie d'acte AD-60 numérisé
Date de modification 2015-12-25


http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :

BÉTOURNÉ Adrien dit Laviolette, Cabaretier
Soldat du Régiment, Cie Duprat
Il était le fils de Charles et Marguerite Bétourné qui se sont marié le 30 mai 1634 au même endroit.
Il était catholique, baptisé le 28 février 1635 en la paroisse Saint-Crépin-Ibouvilliers, 60570; Oise, Picardie.
Son parrain fut Robert De Lisle, cousin du gouverneur De Courcelle.

Il était soldat dans le régiment de Carignan-Salière en la compagnie du capitaine Berthier, ensuite dans la Cie Duprat.
Il a été confirmé le 24 août 1664 à Québec, à l’âge de 27 ans.
Après sa démobilisation en 1668, il est devenu agriculteur et bourgeois.
Adrien Bétourné, décède le 1er mars 1722 à Laprairie au Québec à l’âge de 87 ans. Il a été inhumé le jour même au même endroit.

Il épousa Marie Deshaies, fille du roi, au environ de 1668-69 dans la région du Richelieu au Québec.
Elle est confirmée à Chambly en 1668.
Elle est venue en Nouvelle-France, deux ans avant sa sœur Marguerite mariée à Pierre Mesnard, dit Xaintonge.
Les deux sœurs étaient des Filles du roi.
Marie Deshaies se serait mariée à l’âge de 13 ans, puisque son fils avait 12 ans au recensement de 1681.
Un contrat de séparation des biens a été passé le 30 août 1695 devant le notaire Maugue.
Marie Deshaies décède le 18 décembre 1707 à Montréal.

Couple avec 4 enfants
Pierre : né ca 1669, il est sur le recensement de 1681, Mariage avec Jeanne Françoise Ronceray le 29/12/1692 Montréal
Décès le 18/10/1702 et inhumé le 19 à Montréal, à l'Hôpital Général . Juste avant son décès il habitait La Prairie.
Marie : née ca 1678 (Tanguay vol 1, page 188)
Madeleine : née ca 1679 (Tanguay vol 1, page 188)
Marie-Anne : née 23/05/1684 et B le 24 à Repentigny, mariage avec Pierre Chicoine de Bellevue 31/05/1700 Montréal
Décès 23/03/1726 S le 24 à Verchères

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Repentigny, il est dit :
Adrien Bétourné 38ans, Marie Duhay (Deshaies) sa femme, 26 ans, Pierre leur fils 12ans, 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 6 arpents de terre en valeur
Faits judiciaires et ou notariaux
10 septembre 1700 - 20 septembre 1700
Procès entre Charles de Couagne, marchand, demandeur, et Adrien Bétourné dit Laviolette et Marie Deshaies, sa femme, défendeurs, pour le remboursement d'une dette, afin qu'ils lui remettent les sommes qu'ils doivent à Michel Duveau dit Descormiers pour un emplacement dans la Basse-Ville.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805031223151658&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861185

20 février 1704 - 9 mars 1701
Procès contre Adrien Bétourné dit Laviolette, cabaretier, 68 ans, Jacques Foucher dit Laviolette, brasseur de bière, et Louise Bouchard, veuve de Simon Guillory, accusés de traite d'eau de vie avec les sauvages. (Documents de l'époque de 64 pages avec procès, interrogatoires et sentence à voir ici :)
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805031223151658&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861100

Sources: Tanguay, vol.1, p.49-50, 188; Jetté, p.98; Drouin, vol.1, p.108; Dumas, p.227-228; Landry, p.305; Sulte, Hist.# 5, p.65; Godbout, R.A.P.Q., # 36-37, 1955-57, p. 450, 451; Fichier Origine, # 240363 ; Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal(senecal@gel.ulaval.ca) ;
Family Search ; 
Betourné (Bientourne) dit Laviolette, 1er arrivant. Régiment Carignan-Salière et Cie Duprat Adrien Navire inconnu. (I4148)
 
318 PRDH: 12689

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :
DESHAYES Marie Ajout du 02/05/2018
Sœur de Marguerite
Née vers 1655.
Elle est dite de Rouen, 76000, Seine-Maritime, Haute-Normandie.
Parents inconnus
Décédée à l’Hôtel-Dieu et inhumée le 18 décembre 1707 à Notre-Dame de Montréal
Âgée de 58 ans Acte de sépulture

Rejointe au pays par sa sœur Marguerite.

1 mariage:
BÉTOURNÉ Adrien dit Laviolette, Cabaretier
Soldat du Régiment, Cie Duprat
Il était le fils de Charles et Marguerite Bétourné qui se sont marié le 30 mai 1634 au même endroit.
Il était catholique, baptisé le 28 février 1635 en la paroisse Saint-Crépin-Ibouvilliers, 60570; Oise, Picardie.
Son parrain fut Robert De Lisle, cousin du gouverneur De Courcelle.

Il était soldat dans le régiment de Carignan-Salière en la compagnie du capitaine Berthier, ensuite dans la Cie Duprat.
Il a été confirmé le 24 août 1664 à Québec, à l’âge de 27 ans.
Après sa démobilisation en 1668, il est devenu agriculteur et bourgeois.
Adrien Bétourné, décède le 1er mars 1722 à Laprairie au Québec à l’âge de 87 ans. Il a été inhumé le jour même au même endroit.

Il épousa Marie Deshaies, fille du roi, au environ de 1668-69 dans la région du Richelieu au Québec.
Elle est confirmée à Chambly en 1668.
Elle est venue en Nouvelle-France, deux ans avant sa sœur Marguerite mariée à Pierre Mesnard, dit Xaintonge.
Les deux sœurs étaient des Filles du roi.
Marie Deshaies se serait mariée à l’âge de 13 ans, puisque son fils avait 12 ans au recensement de 1681.
Un contrat de séparation des biens a été passé le 30 août 1695 devant le notaire Maugue.
Marie Deshaies décède le 18 décembre 1707 à Montréal.

Couple avec 4 enfants
Pierre : né ca 1669, il est sur le recensement de 1681, Mariage avec Jeanne Françoise Ronceray le 29/12/1692 Montréal
Décès le 18/10/1702 et inhumé le 19 à Montréal, à l'Hôpital Général . Juste avant son décès il habitait La Prairie.
Marie : née ca 1678 (Tanguay vol 1, page 188)
Madeleine : née ca 1679 (Tanguay vol 1, page 188)
Marie-Anne : née 23/05/1684 et B le 24 à Repentigny, mariage avec Pierre Chicoine de Bellevue 31/05/1700 Montréal
Décès 23/03/1726 S le 24 à Verchères

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Repentigny, il est dit :
Adrien Bétourné 38ans, Marie Duhay (Deshaies) sa femme, 26 ans, Pierre leur fils 12ans, 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 6 arpents de terre en valeur
Faits judiciaires et ou notariaux
10 septembre 1700 - 20 septembre 1700
Procès entre Charles de Couagne, marchand, demandeur, et Adrien Bétourné dit Laviolette et Marie Deshaies, sa femme, défendeurs, pour le remboursement d'une dette, afin qu'ils lui remettent les sommes qu'ils doivent à Michel Duveau dit Descormiers pour un emplacement dans la Basse-Ville.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805031223151658&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861185

20 février 1704 - 9 mars 1701
Procès contre Adrien Bétourné dit Laviolette, cabaretier, 68 ans, Jacques Foucher dit Laviolette, brasseur de bière, et Louise Bouchard, veuve de Simon Guillory, accusés de traite d'eau de vie avec les sauvages. (Documents de l'époque de 64 pages avec procès, interrogatoires et sentence à voir ici :)
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805031223151658&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861100

Sources: Tanguay, vol.1, p.49-50, 188; Jetté, p.98; Drouin, vol.1, p.108; Dumas, p.227-228; Landry, p.305; Sulte, Hist.# 5, p.65; Godbout, R.A.P.Q., # 36-37, 1955-57, p. 450, 451; Fichier Origine, # 240363 ; Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal(senecal@gel.ulaval.ca) ;
Family Search ;


Voir le site: http://www.migrations.fr/DESHAIES_Marguerite/marguerite_deshaies.htm 
Deshaies, 1ère arrivante. Fille du roy. Marie 3 juillet 1668 sur le navire La Nouvelle France. (I4149)
 
319 PRDH: 12691 Betourné (Bientourne), Pierre (I4135)
 
320 PRDH: 12746

Parrain: Christophe Febvrier
Marraine: Madeleine Cloua 
Ronceret (Ronseray), Jeanne Françoise (I4136)
 
321 PRDH: 12747

Parrain: Adrien Betourne
Marraine: Marie Ronceret 
Betourné (Bientourne), Marie Françoise (I4078)
 
322 PRDH: 12748 Betourné (Bientourne), Pierre (I4153)
 
323 PRDH: 12750 Betourné (Bientourne), Toussaint 1 (I4154)
 
324 PRDH: 127698 Monet (Boismenu), Jumeau Louis (I2699)
 
325 PRDH: 127887 Meunier Lapierre, Joseph (I5244)
 
326 PRDH: 127950

Il s'agit d'un second mariage. Elle était veuve de Jean-Baptiste Lendron (PRDH: 127949) 
Charpentier, Marie Marguerite (I582)
 
327 PRDH: 128203 Queree, Michel (I4497)
 
328 PRDH: 128316

Parrain: Joseph Martel
Marraine: Catherine Cusson

La maison Jeannotte:

"Joseph épouse Marie-Thérèse Dutilly Guyon en 1746 à Saint-Charles. Ce sont des
descendants de ce couple qui occuperont la maison Jeannotte, située sur le lot 42, jusqu’en
1927. Joseph meurt à Saint-Charles en 1769."

"Le contrat est passé devant le notaire Montmarquet, le 3 octobre 1740. La vente est consentie à
Pierre pour son fils Joseph, alors âgé de 17 ans.
L'acte de vente comprend, une partie de terre d’un et demi arpent par 30 arpents. Elle est
située sur les bords de la rivière Chambly (Richelieu) dans le fief d’Hertel de Cournoyer,
allant jusqu’aux terres non concédées (le second rang). Le prix de la vente est la somme de
225 livres. Cette terre est l’autre moitié de la terre appartenant à Pierre (Marin, Pierre)
Jannot, voisin de celle de Jean Renaud et de Jean-Baptiste (Marin, Pierre) Jannot. Les
témoins de l’acte sont Louis Filiatro et Athanase Gravelle, habitants de la côte Saint-Léonard." 
Janot dit Lachapelle, Joseph (I215)
 
329 PRDH: 128317 Guion (Guyon Dion Dutilly), Marie-Thérèse (I216)
 
330 PRDH: 12838 Beauvais, Gabriel (I1521)
 
331 PRDH: 12839 Cronier, Marie (I1522)
 
332 PRDH: 12840

Témoins au mariage: Paul De Chomedey et Lambert Closse

Métier: chaufournier, cultivateur et milicien de la 12è escouade de la Milice de Ste-Famille.

Voir: Dictionnaire généalogique des familles canadiennes française (Cyprien Tanguay) p.82

http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/engages/engagesBaurBene.html#beauvaisjacques:

(Gabriel et Marie CRONIÈRE ou CROSNIER), b 22-11-1623 St-Martin d’Igé, ar. Mortagne, Perche (Orne); s 20-03-1691 Montréal; selon Trudel, 29 ans du Perche, arrivé en 1653; première mention : son ct m; concession d’une terre 17-01-1654; confirmé 24-08-1660; aux rec. 66, 67 et 81 à Montréal; chaufournier; ne sait pas signer; m 07-01-1654 Montréal (ct 11-12-1653 Closse) avec Jeanne SOLDÉ; famille établie à Montréal; 9 enfants. (CI : 282; DGFQ : 70)

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240269:

BEAUVAIS / ST-GEMME, Jacques 240269
Statut Marié
Date de baptême 22-11-1623
Lieu d'origine Igé (St-Martin) (Orne) 61207
Parents Gabriel BEAUVAIS et Marie Cronier
Date de mariage des parents 11-05-1620
Lieu de mariage des parents Marcilly, auj. Igé (Orne) (61207)
Première mention au pays 1652
Occupation à l'arrivée Chaufournier
Date de mariage 07-01-1654
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Jeanne Soldé
Décès ou inhumation Montréal, 20-03-1691
Remarques Les actes suivants sont à Igé (St-Martin), mère Marie Crosnier. Son frère François Beauvais est né vers 1621 (lacunes), d/s 22-02-1646, célibataire. Sa soeur Marie Beauvais est n/b 06-04-1626. Une plaque commémorative est apposée dans l'église.
Identification* DGFQ, p. 70 ; DGFC, vol. 1, p. 35
Chercheur(s) Archange Godbout ; Lise Dandonneau
Référence* OFC, p. 160
Copie d'acte AD-61 numérisé
Date de modification 2018-10-14


http://www.perche-quebec.com/files/perche/individus/beauvais-jacques.htm:

Jacques Beauvais dit Saint-James, fils de Gabriel Beauvais et de Marie Crosnier ou Cronier, est baptisé le 22 novembre 1623 en l'église Saint-Martin d'Igé, commune du Perche située dans le département de l'Orne en région Normandie (France). Jacques Beauvais a pour parrain le recteur Jacques Blain et pour marraine la demoiselle Anne de Frébourg.

Ses parents se sont mariés le 11 mai 1620 dans la paroisse de Marcilly, limitrophe d'Igé. Ils s’installent a` Igeþ puis a` Saint-Cosme-de-Vair ou` ils demeurent jusqu’a` leur deþce`s.

Jacques Beauvais est célibataire lorsqu'il migre en Nouvelle-France en 1652. Il se marie à Montréal le 7 janvier 1654 avec la sarthoise Jeanne Solde originaire de La Flêche. Le couple a eu 9 enfants. Il sera chaufournier et milicien de la 12e escouade de la Milice de la Sainte-Famille. Jacques Beauvais est inhumé le 20 mars 1691 à Montréal.

Ancêtre de Justin Trudeau, Ryan Gosling et Jim Carrey.

http://genealogie.quebec/info/index.php?no=32783:

Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme est cultivateur 8. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme est habitant en 1666 à Montréal 2. André Rapin est domestique engagé de Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme en 1666 à Montréal 2. Jean-Baptiste Beauvais, André Rapin, Jacques Beauvais, Jean-Baptiste Beauvais dit Saint-Jème, Marguerite Beauvais dite Saint-Gemme, Barbe Beauvais dite Saint-Gemme, Raphaël Beauvais, Jeanne Soldé et Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme résident à Montréal en 1666 2. Jean-Baptiste Beauvais, Jacques Beauvais, Jean-Baptiste Beauvais dit Saint-Jème, Marguerite Beauvais dite Saint-Gemme, Barbe Beauvais dite Saint-Gemme, Raphaël Beauvais, Jeanne Soldé et Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme résident sur l' ile de Montréal, Québec en 1667 1. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme possède cinq bestiaux et trente arpents de terre en valeur en 1667 1. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme promet de livrer trente barrique de chaux et de construire trente toises de muraille de dix-huit à vingt pouces d'épaisseur, pour sa nouvelle maison, à dix-huit livres et dix sols la toise à Simon Guillory le 2 décembre 1678 14. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme vend la chaux et le sable nécessaire à la construction d'une cheminé à Simon Guillory le 3 mai 1679 14.

Jean-Baptiste Beauvais, Louise Maugers, Étiennette Beauvais dite Sainte-Gemme, Jeanne Beauvais dite Sainte-Gemme, Raphaël Beauvais, Charlotte Beauvais, Jeanne Soldé et Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme résident à Montréal en 1681 4. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme possède deux fusils, sept bêtes à cornes et vingt-huit arpents de terre en valeur en 1681 4. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme vend des items pour vingt sept livres à Pierre Lefebvre le 15 octobre 1684 15. Jacques Beauvais dit Sainte-Gemme est chaufournier 16.

1. Internet - Recensement de 1667 en Nouvelle-France, référant au tome IV, chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@fmed.ulaval.ca) le 17 mars 1998.

2. Internet - Recensement de 1666 en Nouvelle-France, référant au tome IV, chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@fmed.ulaval.ca) le 17 mars 1998.

3. Tanguay - Volume 1, p. 73, 94, 495, 564, 577

4. Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.

5. Fichier Origine - version 13, 15 octobre 2000

6. Tanguay - Volume 1, p. 35, 550

7. Courriel de KDN - 7 janvier 2008

8. Tanguay - Volume 1, p. 35

9. Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. Âgé de 57 ans.

10. Internet - Recensement de 1666 en Nouvelle-France, référant au tome IV, chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@fmed.ulaval.ca) le 17 mars 1998. Âgé de 42 ans.

http://www.genealogie.org/ancetres/beauvais.htm:

Jacques Beauvais dit Saint-Gemme
Ancêtre des Beauvais d'Amérique


L'un des ancêtres Beauvais, Jacques Beauvais dit Saint-Gemme, fut baptisé le 22 novembre 1623, à Saint-Martin d'Igé, Perche(Orne) ; ses parents se nommaient Gabriel et Marie Cronier.
Après avoir contracté mariage devant Lambert Closse, un mois auparavant, il épousait Jeanne Soldé à Montréal, le 7 janvier 1654 ; elle naissait du journalier Martin et de Julienne Le Potier, de Flèche en Anjou.

Peu de temps après son mariage, le sieur de Maisonneuve lui concédait trois arpents de terre de front par dix arpents de profondeur, à la Côte Saint-Joseph.

En 1663, Jacques Beauvais faisait partie de la douzième escouade de la milice de la Sainte-Famille. Il s'adonnait surtout à l'agriculture ; si bien qu'au recensement de 1667, il possédait cinq bêtes à cornes et trente arpents de sa terre en valeur. Ensuite, il s'intéressa au métier de chaufournier, en association avec Jean Gasteau. Vers 1681, même s'il boudait un peu le travail de la terre ; il détenait sept bêtes à cornes et vingt-huit arpents de terre en valeur.

Plus tard, soit le 16 mai 1683, il vendit une concession de quatre-vingts arpents à son fils Raphaël ; ensuite, afin de se rapprocher de celui-ci, il prit en location la terre voisine de la sienne. À la fin de cette location, sentant probablement le poids de l'âge, il loua à ce même fils ses terres du Coteau Saint-Louis et de la rivière Saint-Pierre. Il décédait à Montréal et fut inhumé le 20 mars 1691.

Les aïeux, Jacques Beauvais dit Saint-Gemme et Jeanne Soldé, laissèrent neuf enfants à la descendance des Beauvais.

Source: Le Centre de généalogie francophone d'Amérique.

http://wn.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Beauvais_%28Jacques_%3B_dit_Saint-Jemme_ou_Saint-Gemme%29:

Homme de métier (chaufournier) né en 1623 (22 novembre) dans la paroisse Saint-Martin d'Igé (Perche, Orne, France).
S'établit à Ville-Marie (Montréal).
Père de la lignée Beauvais/Soldé d'Amérique.
Épouse Jeanne Soldé à Ville-Marie (Montréal) le 7 janvier 1654 ; de cette union sont issus Raphaël Beauvais (marié à Élisabeth Turpin), Barbe Beauvais (mariée à François Brunet), Marguerite Beauvais (mariée à François Têtu), Jean Beauvais (marié à Marie-Madeleine Lemoine), Charlotte Beauvais (mariée à Alexandre Turpin), Marie-Étiennette Beauvais (mariée à Jean-Baptiste Pothier) et Jeanne Beauvais (mariée à Guillaume Boucher).
Décès en 1691 (20 mars) à Ville-Marie (Montréal).
En 1729, il avait 226 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992) 
Beauvais, 1er arrivant Jacques dit Saint-James 1653. Navire inconnu (I1519)
 
333 PRDH: 12846

http://wn.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Sold%C3%A9_%28Jeanne%29:

Née vers 1631 à La Flèche (Anjou, Sarthe, France).
Arrive en Nouvelle-France le 16 novembre 1653 à l'occasion de la Première grande recrue de Jérôme LeRoyer de la Dauversière.
Mère de la lignée Beauvais/Soldé d'Amérique.
Épouse Jacques Beauvais dit Saint-Gemme à Ville-Marie (Montréal) le 7 janvier 1654 ; de cette union sont issus Raphaël Beauvais (marié à Élisabeth Turpin), Barbe Beauvais (mariée à François Brunet), Marguerite Beauvais (mariée à François Têtu), Jean Beauvais (marié à Marie-Madeleine Lemoine), Charlotte Beauvais (mariée à Alexandre Turpin), Marie-Étiennette Beauvais (mariée à Jean-Baptiste Pothier) et Jeanne Beauvais (mariée à Guillaume Boucher).
Décès après 1697 à Ville-Marie (Montréal).
En 1729, elle avait 226 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roi. La vie au temps des premiers Montréalais (Fondation Lionel-Groulx, sous la direction d'Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/fillesduroi/FillesduroiSZ.html#soldejeanne:
(Martin, journalier, et Julienne Le POTIER), de v. La Flèche, év. Angers, Anjou (Sarthe); d après 12-11-1697 Montréal; arrivée 20-09-1653 Québec dans le Saint-Nicolas; arrivée 14-11-1653 Montréal; première mention : son ct m; 24 ans en 1653; 34 ans au rec. 66; 40 ans au rec. 67; 47 ans au rec. 81; m 07-01-1654 Montréal (ct 11-12-1653 Closse) avec Jacques BEAUVAIS dit Saint-Jemme. (AUGER-53; CI : 301; DGFQ : 70) 
Soldé, 1ère arrivante Jeanne 14 novembre 1653. Grande recrue sur le navire Le St-Nicolas. (I1520)
 
334 PRDH: 12850 Beauvais, Jean (I1528)
 
335 PRDH: 128741 Bousquet, Marie Élisabeth (I2956)
 
336 PRDH: 128861 Henry, Jean (I2708)
 
337 PRDH: 128862 Poulin, Marguerite (I2709)
 
338 PRDH: 12937

1er mariage avec Catherine Ballie. De cette union naît:
Marie, Charles, Jeanne-Thérèse et Pierre.

2e mariage avec Catherine Méliot. De cette union naît:
Antoine, Charles et Jacques.

Catherine Méliot avait des enfants nés de sa première union avec Jean Routier:
Jeanne, Marie Geneviève, Catherine et Charles-Marie.

http://memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Bouvier_%28Pierre%29_:

Homme de métier (taillandier et maréchal) né vers 1630 dans la paroisse Saint-André-de-Hierville de Rouen (Seine-Maritime, Normandie, France).
Père de la lignée Bouvier/Ballié d'Amérique.
Épouse Catherine Ballié à Québec en 1667 ; de cette union sont issus Marie Bouvier (mariée à Jacques Custeau), Charles Bouvier (marié à Marie-Catherine Renaud), Jeanne-Thérèse Bouvier (mariée à Jean Barabé) et Pierre Bouvier (marié à Marie Meunier).
Décès en 1690 à l'Hôtel-Dieu de Québec.
En 1729, il avait 49 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal-1983).
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presses de l'Université de Montréal, 1987).

http://genealogie.quebec/info/index.php?no=33059:

Pierre Bouvier 1, 2 (1631 - )
# 33059 (Ajouter une note)

Il est le fils de Bastien Bouvier 3 et Jeanne Leconflette 3.

Il nait vers 1631 à Saint-André, Rouen, Normandie, France 1, 3. Il épouse Catherinne Ballié le 24 novembre 1667 à Québec, Capitale-Nationale, Québec, Canada 4. Il épouse Catherine Méliot, fille de François Méliot et Marie Chanson le 4 janvier 1678 à Québec 1, 7.

Liste de ses enfants connus:

1. Marie Bouvier (1668 - ) 8 (de Catherinne Ballié)
+ 2. Charles Bouvier (1671 - ) 1, 9 (de Catherinne Ballié)
3. Catherine Bouvier (1673 - ) 1, 10 (de Catherinne Ballié)
+ 4. Jeanne-Thérèse Bouvier (1673 - 1729) 1, 11 (de Catherinne Ballié)
+ 5. Pierre Bouvier (1675 - 1715) 1, 9 (de Catherinne Ballié)
+ 6. Marie Bonnier (1679 - 1711) 13 (de Catherine Méliot)
7. Charles Bouvier (1683 - 1683) 10 (de Catherine Méliot)
8. Jacques Bouvier (1684 - 1684) 10 (de Catherine Méliot)
Il est le parrain de Pierre Valière 12.

Sieur François Bissot de la Rivière vend cinq arpents sur quarante à Pierre Bouvier le 11 mars 1670 5. Le 28 octobre 1670 s'engagent à faire, pendant l'hiver, cinquante cordes de bois à charbon et trente cordes de bois à brûler pour le prix de quarante sols la corde pour Pierre Bouvier 6. Pierre Bouvier, Marie Routier, Catherine Bouvier, Antoine Routier, Charles Routier, Pierre Bouvier, Charles Bouvier, Jean Routier, Jeanne-Thérèse Bouvier et Catherine Méliot vivent en 1681 à la seigneurie de Dombour, Neuville, Québec, Pierre Bouvier possède un fusil, quatre bêtes à cornes et vingt arpents de terre en valeur 1. Il est taillandier en 1681 à la seigneurie de Dombour 1, 3.





https://www.geni.com/people/Pierre-Bouvier/6000000001608738974:

Pierre Bouvier
Birthdate: circa 1627 (63)
Birthplace: Rouen,Normandie,,France
Death: 03 Décembre 1690 (59-67)
Hotel-Dieu,Quebec,Quebec,Canada
Lieu de sépulture: Québec City, Communauté-Urbaine-de-Québec, Quebec, Canada
Famille proche :
Fils de Sebastien Bouvier et Jeanne Leconflette
Époux de Catherine Ballié et Catherine Meliot
Père de Marie-Anne Bouvier; Charles Bouvier; Jeanne-Therese Bouvier; Catherine Bouvier; Pierre Bouvier et 3 autres
Frère de Antoine Bouvier
Occupation: Edgetool maker
Managed by: Private User
Last Updated: 16 novembre 2014


Voir aussi: http://www.nosancetres.ca/getperson.php?personID=P12937&tree=Principal 
Bouvier, 1er arrivant Pierre (I1183)
 
339 PRDH: 12938

Parrain: François Laroue
Marraine: Marie Soumande

http://wn.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Bouvier_%28Marie%29:

Bouvier (Marie)
Née en 1668 à Québec.
Mère de la lignée Custeau/Bouvier d'Amérique.
Épouse Jacques Custeau à Québec en 1689 ; de cette union sont issus Jean-Baptiste Custeau (marié à Catherine Fauteux) et Jean Custeau (marié à Marie-Catherine Danis).
Fille de Pierre Bouvier et de Catherine Ballié. Fille de Pierre Bouvier et de Catherine Ballié.
Décès en 1711 à Sainte-Foy.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983) 
Bouvier, Marie (I1168)
 
340 PRDH: 129794 Rivet, Marie Josephe (I2864)
 
341 PRDH: 12986 Bouvier, Sébastien (I1185)
 
342 PRDH: 12987 Leconflelle, Jeanne (I1186)
 
343 PRDH: 129945 Thibault Montray, Joseph (I5017)
 
344 PRDH: 130328 Vanier, Marguerite (I2120)
 
345 PRDH: 130723

Parrain: Michel Papineau
Marraine: Marie-Josephe Bohemier 
Boismenu Monet, Marie-Josephe (I682)
 
346 PRDH: 131111

Même document pour le certificat de décès de son grand-père Alexis (PRDH: 67855) 
Rivet, Alexis (I2850)
 
347 PRDH: 131670 Laberge, Jean-Baptiste (I4376)
 
348 PRDH: 132669 Charbonneau, Jean-Baptiste (I2704)
 
349 PRDH: 132670 Rhéaume, Louise (I2705)
 
350 PRDH: 133182 Cadron dit St-Pierre (ou Renard), Pierre (I2398)
 
351 PRDH: 133453 Quevillon, François (I2211)
 
352 PRDH: 133764 Beaudoin, Pierre (I3828)
 
353 PRDH: 133813 Monet (Boismenu), Marie Thérèse (I2685)
 
354 PRDH: 134713 Monet (Boismenu), Marie Hélène (I2701)
 
355 PRDH: 135028 Henry, Marguerite (I2707)
 
356 PRDH: 135349 Guion, Marie Geneviève (I4479)
 
357 PRDH: 136563 Rivet, Joseph (I2852)
 
358 PRDH: 13657

Il s'agit de son 2e mariage. Le premier fut avec Marie Jeannet, le 10 avril 1644 à La Rochelle.

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240774 :

CHALIFOU, Paul 240774
Statut Marié
Date de naissance 26-12-1612
Date de baptême 30-12-1612
Lieu d'origine La Rochelle (Temple St-Yon) (Charente-Maritime) 17300
Parents Mathurin CHALIFOU et Marie Gaborit
Métier du père Laboureur
Première mention au pays 1647
Occupation à l'arrivée Maître charpentier de grosses oeuvres
Date de mariage 28-09-1648
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Jacquette Archambault
Décès ou inhumation Charlesbourg, avant 1681
Remarques Il est né à Périgny (17274). Paul Chalifou, m.1 La Rochelle (Notre-Dame, chapelle Ste-Marguerite), le 10-04-1644 avec Marie Jeannet (Claude, marchand et Jeanne Mallebault), dont une fille Marie Chalifou, b. 05-06-1645 à La Rochelle (Notre-Dame). Le couple passe un cm du 20-02-1644 greffe Teuleron à LR, présents : Marie Gaborit (sa mère), Marthe Gaborit (sa tante), Hélie Bourbault (maître charpentier, son beau-frère à cause de feue Marguerite Renaud, sa soeur utérine), Mathurin Foucault (son oncle, époux d'Anne Chalifou), Jacques et Marie Chalifou (oncle et tante). En 1648, ses parents sont nommés Paul Chalifou et Marie Gabouri.
Identification* DGFQ, p. 217
Chercheur(s) Archange Godbout ; Claude Rouvreau ; Lise Dandonneau
Référence* AG-LAR, p. 50
Copie d'acte AD-17 numérisé
Date de modification 2014-08-13 
Chalifour, 1er arrivant Paul (I2089)
 
359 PRDH: 13660 Chalifour, Jeanne (I2094)
 
360 PRDH: 136659

Parrain: Louis Jacques (Grand-père)
Marraine: Marguerite Roy (veuve Chrétien) 
Jacques, Joseph (I816)
 
361 PRDH: 136660 Grognay, Marie Josephe (Josette) (I817)
 
362 PRDH: 136749 Charbonneau, Louise (I2703)
 
363 PRDH: 13813 Charon (Charron), Catherine (I4867)
 
364 PRDH: 138465 Payet St-Amour, François (I3810)
 
365 PRDH: 13926


https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=410014 :

CHESNE / CHAISNE / LAGRAVE, Raymond 410014
Statut Marié
Date de naissance 07-04-1658
Date de baptême 07-04-1658
Lieu d'origine Albi (St-Salvy) (Tarn) 81004
Lieu actuel Albi
Parents Antoine CHAISNE et Catherine Ayglin
Première mention au pays 1686
Occupation à l'arrivée Soldat des troupes de la Marine
Date de mariage Vers 1686
Lieu du mariage Grondines
Conjoint Rose Maillot
Remarques Acte non filiatif en raison de l'absence du mariage en Nouvelle-France. Sa soeur Marguerite est baptisée à Albi (St-Salvy), le 18-04-1661.
Identification* DGFQ, p. 245
Chercheur(s) Mike Chauveau
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2016-09-15 
Chesne (Chaine) Andegrave Lagrave, 1er arrivant Raymond Vers 1686 (I5066)
 
366 PRDH: 13927 Maillot, Marie Rose (I5067)
 
367 PRDH: 13928 Chesne (Chaine) Andegrave, Madeleine (I4900)
 
368 PRDH: 139338 Prud'homme, Pierre (I3037)
 
369 PRDH: 139604 Brazeau (Brassault), Jean Baptiste (I4796)
 
370 PRDH: 140422 Monet (Boismenu), Marie-Anne (I2689)
 
371 PRDH: 140761

Parrain: Urbain Delpe Parisot
Marraine: Marie Charlotte Gauthier Landreville

Jumeau de Michel

Métier: cultivateur 
Prud'homme, Jean-Baptiste (I740)
 
372 PRDH: 140761 Prud'homme, Jumeau Jean-Baptiste (I3004)
 
373 PRDH: 14084

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=370016 :

CHAPACOU, Simon 370016
Statut Marié
Date de naissance Vers 1626
Lieu d'origine Saintes (Charente-Maritime) 17415
Lieu actuel Saintes
Parents ... et ...
Première mention au pays 1663
Occupation à l'arrivée Migrant arrivé avec son épouse et deux enfants
Date de mariage 00-00-1651
Lieu du mariage Néré (St-Pierre)
Conjoint Marie-Vincente Pacaud
Décès ou inhumation Longueuil, 03-06-1690
Remarques Il fut inhumé dans l'église de Longueuil. Quatre enfants sont baptisés à Néré (St-Pierre) : Jean, 02-02-1652 ; Louis (pionnier), 23-11-1653 ; Jacques, 27-02-1656 et Marie (pionnière), 29-12-1658. Selon deux actes notariés en Nouvelle-France, Simon-Jean Chapacou ±est un homme muet, incapable de stipuler et faire aucun acte de justice.
Identification* DGFQ, p. 222
Chercheur(s) Denise Gravel
Date de modification 2014-12-06 
Chapacou, 1er arrivant Simon Vers 1663 (I5088)
 
374 PRDH: 14085

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=370054 :

PACAUD, Marie-Vincente 370054
Statut Mariée
Date de naissance Vers 1624
Lieu d'origine Saintes (Charente-Maritime) 17415
Lieu actuel Saintes
Première mention au pays 1663
Occupation à l'arrivée Migrante arrivée avec son mari et ses enfants
Date de mariage Vers 1651
Lieu du mariage Néré
Conjoint Simon Chapacou
Date de décès Après le 13-08-1699
Remarques Son mari Simon Chapadou est dit Le Muet. Quatre enfants sont baptisés à Néré : Jean, le 02-02-1652 ; Louis, le 23-11-1653 ; Jacques, le 27-02-1656 et Marie, le 29-12-1658.
Identification* DGFQ, p. 222
Chercheur(s) Denise Gravel ; Lise Dandonneau
Date de modification 2015-12-06 
Pacaud, Marie Vincente (I5089)
 
375 PRDH: 14088

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=370014 :

CHAPACOU, Marie 370014
Statut Mariée
Date de baptême 29-12-1658
Lieu d'origine Néré (Charente-Maritime) 17257
Lieu actuel Néré
Parents Simon et Marie-Vincente Pacaud
Première mention au pays 1663
Occupation à l'arrivée Migrante arrivée avec ses parents
Date de mariage 28-10-1671
Lieu du mariage Canada
Conjoint René Maillot
Décès ou inhumation Ste-Anne-de-la-Pérade, 24-12-1733
Remarques Trois frères sont baptisés à Néré : Jean, le 02-02-1652 ; Louis, le 23-11-1653 et Jacques, le 27-02-1656.
Identification* DGFQ, p. 754
Chercheur(s) Denise Gravel
Copie d'acte AD-17 numérisé
Date de modification 2010-08-14 
Chapacou, 1ère arrivante avec ses parents Marie Vers 1663 (I5074)
 
376 PRDH: 141475 Boucher, Jean (Baptiste) (I818)
 
377 PRDH: 141476 Fontaine, Marie Anne (I819)
 
378 PRDH: 141626 Laberge, Jean-Baptiste (I4363)
 
379 PRDH: 141689 Robillard, Catherine (I1615)
 
380 PRDH: 142261

Parrain: Basile Rielle
Marraine: Louise Amable Boyer 
Roy, Basile (I307)
 
381 PRDH: 14236

http://dictionnaire.shbmsh.org/sh-dict-c1.html :

Charron dit Larose et Cabanac, Charles (1683-1754). Soldat de la compagnie de Duvivier. Il est l'ancêtre de certains Charron, de certains Larose et probablement celui de tous les Cabana de notre région. Un des premiers concessionnaires de la Seigneurie de Belœil d'une terre reçue du seigneur Charles III LeMoyne en 1734. Cette famille a vécu à Sorel, à Contrecœur et à Verchères.
- Né à Chartres en Beauce, France.
- Fils de Pierre Charron et de Marie-Françoise Decelles.
- Il a épousé Élisabeth Poupard à Montréal en 1713.
- Père de Charles (1714), Élisabeth (1715), Antoine (1717), Marie-Anne (1719), Marie-Françoise (1720), Thérèse (1722) Véronique (1723), Jean-Baptiste (1725), Louis (1727), Joseph (1729), Marie-Charlotte (1731) et Marguerite-Amable (1733).
- Décédé à Verchères.
(1) (3) (5) (18) (243- -1734) 
Charron Larose Cabana, 1er arrivant Charles (I5216)
 
382 PRDH: 14237 Poupart Lafleur, Née aux États-Unis Élisabeth Isabelle (I5219)
 
383 PRDH: 14280 Charier, François (I4098)
 
384 PRDH: 14281 Jannode, Catherine (I4099)
 
385 PRDH: 142843 Jacques, Joseph (I838)
 
386 PRDH: 14347

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240811 :

CHARET / CHAREST, Jean 240811
Statut Marié
Date de baptême 13-02-1636
Lieu d'origine Poitiers (St-Jean-Baptiste) (Vienne) 86194
Lieu actuel Poitiers
Parents Pierre CHARET et Renée Merle
Métier du père Marchand, maître tanneur
Première mention au pays 1665
Occupation à l'arrivée Migrant arrivé avec son frère Étienne
Date de mariage 03-02-1669
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Élisabeth Guillot
Décès ou inhumation Château-Richer, 11-04-1706
Remarques Ses frères et soeurs sont baptisés à Poitiers (St-Jean-Baptiste): Antoine, 26-11-1624; Marie, 25-03-1627; Paul, 03-05-1629; René, 23-12-1631; Renée, 01-05-1634, cm du 25-08-1651 greffe Gaulthier à Poitiers avec René Dessaulx (François, marchand et f. Mathurine Priot) né à Poitiers; Étienne (pionnier), 15-04-1635; François, 30-05-1639, marié à Poitiers (Ste-Radegonde) le 04-03-1658 avec Anne Rideau. Sa mère Renée Merle est décédée avant 1651 à Poitiers. Son père est inhumé le 16-06-1662 (Ste-Radegonde).
Identification* DGFQ, p. 227 ; DGFC, vol. 1, p. 118
Chercheur(s) Jean-Marie Germe ; Lise Dandonneau
Référence* AGCF, no 1, p. 36
Copie d'acte AD-86 numérisé
Date de modification 2018-02-10


http://genealogie.quebec/info/index.php?no=3086 :

Il est aussi connu sous le nom de Jean Charets 5. Il est aussi connu sous le nom de Jean Charest 3.

Il est le fils de Pierre Charet 3, 4, 6 et Renée Merle 3, 6.

Il est baptisé le 13 février 1636 à Saint-Jean-Baptiste, Poitiers, Vienne, France 3, 7, 8, 9. Il épouse Sainte Cloutier fille de Madeleine Émard et Zacharie Cloutier. Le contrat de mariage de Sainte Cloutier et Jean Charet est annulé en 1668. Il épouse Élisabeth Guillot fille de Marie d' Abancourt dite Lacaille et Godfroy Guillot dit Lavalet le 3 février 1669 à Québec, Capitale-Nationale, Québec 10. Il épouse Marie Bourdon fille de Marguerite Prunier et Louis Bourdon le 11 novembre 1680 à Château-Richer, Capitale-Nationale 1, 11. Il est inhumé le 3 avril 1706 à Château-Richer 6.

Liste de ses enfants connus:

1. Joseph Charet (1672 - ) 1, 6 (de Élisabeth Guillot)
2. Ursule Charet (1673 - ) 6 (de Élisabeth Guillot)
+ 3. Jean Charets (1674 - ) 1, 6 (de Élisabeth Guillot)
4. Pierre Charet (1675 - 1676) 6 (de Élisabeth Guillot)


Jean Charet et Étienne Charet résident sur l' Île d'Orléans, Québec, Canada en 1667 4. Étienne Charet et Jean Charet possèdent trois bestiaux et vingt arpents de terre en valeur en 1667 4. Joseph Charet, Toussaint Toupin, Jean Charets, Élisabeth-Ursule Toupin, Marie Bourdon et Jean Charet résident à la seigneurie de Beaupré, Montmorency, Québec en 1681 1. Jean Charet possède un fusil, quatre bêtes à cornes et cinq arpents de terre en valeur en 1681 1. Jean Charet fut tanneur en 1681 à la seigneurie de Beaupré 1. 
Charest (Charette), 1er arrivant. Jean Vers 1665. (I4952)
 
387 PRDH: 14348

http://genealogie.quebec/info/index.php?no=3087 :

Elle est aussi connue sous le nom de Élizabeth Guillot 2, 3.

Elle est la fille de Godfroy Guillot dit Lavalet 2, 3 et Marie d' Abancourt dite Lacaille 2, 4.

Elle est baptisée le 5 juin 1656 à Québec, Capitale-Nationale, Québec, Canada 4, 5, 6. Elle épouse Jean Charet fils de Renée Merle et Pierre Charet le 3 février 1669 à Québec 3.

Liste de ses enfants connus:

1. Joseph Charet (1672 - ) 7 (de Jean Charet)
2. Ursule Charet (1673 - ) 7 (de Jean Charet)
+ 3. Jean Charets (1674 - ) 7, 8 (de Jean Charet)
4. Pierre Charet (1675 - 1676) 7 (de Jean Charet)
Pierre Rouziliet, Marie Houarlin, Jean-Baptiste Prévost, seigneur de Saint-François, Jean Prévost, Louis Prévost, Élisabeth Guillot, Thérèse Prévost, Marie d' Abancourt dite Lacaille et Martin Prévost résident à Beauport, Capitale-Nationale en janvier 1666 2. Jean Cosset, Nicolas Maheu, François Nault, Pierre Richard, Pierre Rolland, Philippe DesTroisMaisons, Pierre Canada et Élisabeth Guillot sont domestiques de Sieur Bertrand Chenay de LaGarenne en 1667 à la côte de Beaupré, Montmorency, Québec 1. Pierre Rolland, Pierre Richard, Marie Chenay, Pierre Canada, René Baudet, Joseph Chenay, Anne Chenay, Jean Chenay, Jean Cosset, Philippe DesTroisMaisons, François Nault, Nicolas Maheu, Élisabeth Guillot, Marie-Madeleine Bélanger et Sieur Bertrand Chenay de LaGarenne résident à la côte de Beaupré en 1667 1. 
Guillot Lavallée, Élisabeth (I4953)
 
388 PRDH: 14350 Charest (Charette), Jean (Baptiste) (I4950)
 
389 PRDH: 143593

Parrain: Jean Peyet
Marraine: Madeleine Gervais Rangeard 
Boyer, Marie-Madeleine (I310)
 
390 PRDH: 143593 Boyer, Marie-Madeleine (I434)
 
391 PRDH: 14371 Jobidon, Catherine (I4951)
 
392 PRDH: 14372 Charest (Charette), Joseph (I4899)
 
393 PRDH: 143974 Meunier Lapierre, François Marie (I1336)
 
394 PRDH: 14428

Parrain: Louis Dupont
Marraine: Claire Turgeon

Acte de sépulture introuvable. Les archives de l'Hôtel-Dieu de Québec commencent en 1722. 
Morin, Louise (Louise Anne) (I4196)
 
395 PRDH: 144515 Barette, Alexis Augustin (I4082)
 
396 PRDH: 14497 Charon (Charron), Pierre Charon (I4886)
 
397 PRDH: 14498 Martin, Judith (I4887)
 
398 PRDH: 14499

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240824 :


CHARRON, Pierre 240824
Statut Marié
Date de naissance 21-10-1635
Date de baptême 28-10-1635
Lieu d'origine Meaux (Temple protestant) (Seine-et-Marne) 77284
Lieu actuel Meaux
Parents Pierre CHARRON et Judith Martin
Métier du père Maître mégissier
Première mention au pays 1662
Occupation à l'arrivée Migrant engagé
Date de mariage 19-10-1665
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Catherine Pillard (fille du roi)
Décès ou inhumation Montréal, 25-12-1700
Remarques Les dates de sa naissance et de son baptême sont précisées dans un contrat daté du 09-04-1661 greffe Chalemot à Meaux.
Identification* DGFQ, p. 233
Chercheur(s) Pierre Ducharme ; Jean-François Viel
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2019-07-18

Piene Charron : sa naissance, son appartenance religieuse.
Prere Ducharme (*)
Jean-François Viel, généalogiste (**)
Pour débuter cette notule, rappelons d'abord que les archives québécoises nous disent
relativement peu de choses sur les origines du pionnier Pierre Charron, ancêtre de très
nombreuses familles Charron et Ducharme.
Ainsi, lorsqu'il épouse Catherine Pillard le 19 octobre 1665 à Montréal, Pierre Charron
affirme être, et nous citons, ±fils de Sieur Pierre Charron, maître mégissier, et de Judith
Martin, de la paroisse de St-Martin de Meauxrl. Lors des recensements de 7667 et 1681, il
déclare avoir 31 ans et 42 ans respectivement, tandrs qu'à son inhumation le 26 décembre
1700, il est dit âgé de soixante ans ou environ2; sur la foi de ces renseignements, il pouvait
donc être né quelque part entre 1635 et 1640.
Deux documents découverts récemment règlent définitivement cette question. En outre, ils
confirment clairement 1'ongine protestante de Pierre Charron, déjà fortement soupçonnée
par des découvertes antérieures3. Enfin, ils éclairent également d'un jour nouveau les
événements qui ont immédiatement précédé le départ de Pierre Charron pour la Nouvelle-
France.
Ces documents, deux contrats notariés, ont été découverts dans les archives du déparlement
de Seine-et-Mame, en France, par l'un des auteurs de cette notule, M. Jean-François Viel,
lequel agissait alors, dans le cadre d'un mandat que lui avait confié l'Association des
Charron & Ducharme dont le second auteur est le président. Nous commentons ci-après ces
deux actes notanés, et vous en présentons la transcription, effectuée par M. Viel.
Document no I : Vente de la maison de la Couronne sise au Grand Marché de Meaux, par
Pierre Charron à Jean Guerreau.
Meaux, 28 février 1661. En présence notamment de Jean Giroust, second époux de sa
défunte mère Judith Maftin, Pierre Charron vend, pour la somme de 105 livres toumois,
payée comptant, sa part (le tiers en falt) d'une maison située au Grand Marché de Meaux,
rue Comillon, maison dont les autres propriétaires sont les héritiers de Gilles et Étienne
Charron, ses oncles, frères de son père. Ainsi que ce contrat l'indique à la deuxième ligne,
Pierre Charron est alors majeur, puisqu'il est âgé de plus de 25 ans, ce qu'il prouve en
présentant un extrait de son rogistre baptistaire. Il est donc né avant le 28 févÀer 1636.
Retenons également ce qui suit: cet exffait est signé < le démontrent, il s'agit en fait d'Isaac Cousin, l'un des anciens de l'Église réformée de
Meaux. Les anciens étaient des laits chargés, avec le pasteur, de veiller sur la compagnie
des fidèles et d'exercer la discipline. Ce fait prouve hors de tout doute que Piene Charron a
été baptisée dans la ±religion prétendue réformée, comme on disait à l'époque.
Document no 2: Donation d'une maison sise au Grand Marché de Meaux, par Pierre
Charron à son cousin Nicolas Mansart.
Meaux, g avril 1661. Visiblement, Pierre Charron met de I'ordre à ses affaires. Moins de
six semaines après la vente effectuée le 28 février, 1l donne à un parent, Nicolas Mansart,
une autre marson également située au Grand Marché de Meaux, tout juste demère l'église
St-Mafiin. I-e notaire qui rédige ce contrat est méticuleux: pour notre plus grand bénéfice' il
précise (lignes 2 et 3) que le certificat baptistaire de Pierre Charron (sans doute le même
que pou le contrat précédent) démontre qu'il est né le 2l octobre 1635, et qu'il fût
baptisé le 28 octobre de la même année. Qui plus est, le notaire prend soin de nous
informer (lignes 20 et 21) que Pierre Charron s'apprête à faire un voyage dont il n'est pas
certain de revenir.
Comme nous I'avons vu, Pierre Charron a déc7aÉ lors de son mariage ètre de la paroisse
StMartin cle Meaux. Or si cette église catholique était effectivement située au cæur du
Grand Marché, le quartier protestant de Meaux où demeuraient depuis longtemps presque
toute sa famille, Pierre Charron lui-même n'était pas catholique. Prétendre qt'il était de
cette paroisse constituait un jeu de mots habile, lorsqu'on sait que Louis XIV avait résolu
de n,accepter que des catholiques en Nouvelle-France. Quoi qu'il en soit, cette déclaration
fut peut-être à la source de l'objection qui fut émise lors de la publication des bans de son
managea.
En ce début d'année 1661, Pierre Charron se prépare donc à partir et il règle ses affaires en
conséquence. S'il donne une maison, c'est peut-être qu'il n'a plus le temps de la vendre. Or
nous ne retrouvons sa trace en Nouvelle-France que le 2 octobre 1662, at moment où il
s,engage à défricher,quatre arpents de terre sur la terre des seigneurs de Montréal. A-t-il
quitté Ia France en 1661 ou en 1662? La question reste à résoudre. De même, ce départ
n,"rt pu, définitif, puisque le second contrat fait référence à un possible retour. Il existe
peut-être quelque part un contrat d'engagement qui nous en dirait plus à ce sujet.
(*) Membre de la Société généalogique canadienne-franç aise (# 7123),1'auteur est aussi
président de l'Association des Charron et Ducharme (duCIapQA g@q.qC)
(*x) Généalogiste, spécialiste du département de la Seine-etMarne et des familles
Drotestantes (il. viel @ wanadoo.fr)
(1) Premier registre de l'église Notre-Dame de Montréal. Inscription du 19 octobre 1665.
(2) Jetté,René: Dictionnaire généalogique des familles du Québec des origines à 1730'
Montréa1, 1983, page 233.
(3) Ducharme, Pierre : Nos ancêtres Charron à Meaux, 1550'1652. Le Trait d'union,
bulletin de l'Association des Charron & Ducharme, Volume 6, n' 2, (fiévlier 1999),
pages 5-12.
(4) bulcharme, piene : eu'est-ce qui a retardé le mariage de Pierre Charron et Catheine
Pillard? Mêmolres de la SGCF., 52-4 (230),hiver 2001'
28 février 1661
ÿente de la maison de /a Coaronne,
sise au Grand Mârché de Meaux,
par Pierre CIIARRON à Jean GUERREAU
[AD77, 150 E 54]
± Du XXVIII" febvrier 1661.
± Fut present en sa personne Pierre CHARON, megissier demeurant au Gland Marché de Meaux, majeur de
vingt àinq ans et plus ainsy qu'il est apparu par l'eitrait de son registle baptistaire, signé COUSINT, et à luy
renàu, lequel volontairement et sans conEainte a recongnu et confessé avoir vendu, ceddé, quitté et fansporté
par ces piesentes, promis et promect garentil de tous troubles, debtes, ypotecques et aufes empeschemens
generalli-ent quelconques à Jean GUERREAU, mâistre cordier demeurant au Grand Marché de Meaux, à
i" pr"r"nt achepteur et acquereur pour luy, ses hoirs ou aians causes, c'est assavoir le tiers au total d'une
maison manable de fondz en comble couverte de thuille, se consistant en ung corps d'hostel, cave dessoubz,
boutique et cuisine attenantes, chambre, chambrette et grenier dessus, montée et une petitte chambrette soubz
laquelle y a ung poullierz, cour devant et une cour deniere en laquelle y a ung puis avecq ung scellier Çouvert
de'chaulme auLàut desditz deux courtz, ung petit toit i porqs desmoly et non couvert et ung jardin à arbres et
herbes fermé de hayes metoiennes par 1e bout vers le rempart d'une muraille, comme le tout s'extend et
comporte, assis audit Grand Marché de Meaux, rue Cornillon proche la Belle Croix où soulloit cy deYant
p"nd." pou, enseigne la Couronne, tenant le total desditz tieux d'une part à Pierre PICART, d'autre aux
ileritiers de Simo; NONA, d'un bout par devant à ladite rue, et d'auke bout par deÛiere au rempart du
Marché, ledit tiers audit vendeur appartenant de son ProPre et Partissant par indivis allencontl.e des heritiers
ou aians causes de Gilles cHARON le ieune3 et Estienne CHARON", ausquelz apPartient les deux autres
tiers, pour dudit tiers susvendu en jouir par I'achepteu dès maintenant et Pour tousjours en tous ploffitz et
esmolumens quelconques, à la charge de paier par ledit achepteur le tiers de huit deniers tournois de cens
envers les relligreux d-e Saint Faron lez Meaux, outre de paier et continuer par chacun an envers les heritiers
de deffunct Toussaint GAVELLE le tiers de dix huict livres quinze solz de rente rachePtable de trois cens
livres le jour qu'elle est paiable, item et le tiers de quinze livres toumois de rente rachaptable deubz par an
envers la veufve et heritièrs de feu Jean COCHART aussy le jour qu'elle est paiable, et sans auEes charges
francq et quitte des a[erâges desditz cens et rentes du passé jusques aux jours demiers qu'elles sont paiables,
et neantmôings tenu l'achàpteur sy besoin est de s'obliger au total desdittes rentes sauf son recours contre les
autres debiteurs d'icelles rentes et en acquilter ledit vendeur en telle sorte qu'il n'en soit inquietté ny
poursuivy cy apres, en ceddant par Iedit vendeur audit achepteu tous ses &oitz de fondz et ploPrieté l'a mis
"t
ruUroge
"n
sàn lieu et place, Ôeste vendition faite à ces charges et outre moyennant la somme de cent cinq
livres tournois, argent ftancq, audit vendeur, laquelle somme i1 a recongnu et confessé avoir eue et receue
comptant et presenlement duàit achepteur en especes de louis d'algent et monnoie, le tout bon, par luy pris et
receus dont il c'est tenu pour comptant et l'en quitte, ensemble de la somme de quatre livres pour les vins
beus en faveur des presentes, et partant c'est tedit vendeur dessaisy et devestu de ce que dessus vendu au
proffit dudit achepteur, accordant qu'il en soit saisy et vestu par qui il appa iendra, sicomme etc Promettans
àtc. oblig ns biens etc. renonceans etc. Ce fut fait et passé audit Meaux, present Jean GIROUST, maistre
megissiei et Jean MARCe, maisre masson, demeurans audit lieu, tesmoings, le vingt huictiesmr febvrier
mil srx cens soixante ung, et ont signé
lAiw signé : Pierre GHARON / Jean GUERREAU / Jehan MARC / J. GIROUST / J. THOMAS, notaire.)
rIl s,agir d,Isaac COUSIN, marchand au Grand Marché de Meaux puis à MareuilJès-Meaux, l'un des
± antieis de la religion pretendue reformée de I'eglise de Meau:r " (N)77, 14I E 119, 14 juin 1663). I1 avait
épousé en premières no.", pu, conhat du 1* février 1635 Suzanne COURTAN (AD77 ' 147 E 21)' et en
.ËÀn0", pà, conhat du l0 àvrit 1647 Judith DAITBIN, veuve de Jean de BllLLy et cousine germaine de
Judith MARTIN (AD77,147 E 32).
2 Poulailler.
3 Oncle paternel de Pieme CHARRON lejeare.
a Oncle paternel de Pierre CHARRON lejezae'
5 Beau-père et ancien tuteur de Pierre CHARRON leieune
9 avrit 1661
Donation d,une maison
sis€ au Grand Marché de Meaux
par Pierre CHARRON à son cousin
Nicolas MANSART
IAD17,15t E26l
. Ful presenr en sa personne pierre de presenl à Meaux. agé de vingt cinq
î:::lJ::,._"l1:.ll :::-il-ï *' u,ii naquu te iinst ,ï-iiiif)in, Dspnse k vtngt huicl loctobrel mil bonne ianté qu'il de colps et d,esprit ainsy est aussy aparu à moy notaire volontairement, ,un, uut"un"'ià."" ny
, a recognu et confessé par ces
onnation entre vifz pour cause de
istre menuisier audit Meaux6, y
.rs ou ayans cau et po ion qui
r de feu Pierre nt maistre [en blanc, Lire cordierl atdtt Meaux, et encore ce qui luy pourloit estre du decedz, sy
deceddée est, de len blanc, ltre Esther) CHARON:j cousineT, fil N, donr il esr heritier et ce pour ce qui luy en est escheu ou eschera au temps cy apres, le tout d'une maison rog*ur"-rir" u,
Grand Marché de Meaux, ce allette, càve dessouU,
"f,u_Ur", "f,urnt "ttq
gr"ri".
dessus, court en deppendant, tenant icelle maison à Estienne de MOUY, à,urt." à len bLanc), par derriere à I et pardevant Ia rue et pavé du roy ; estant à tâusjours
chargée de soixante solz de rente par chacun an et du ceni franc des arreragei, pour desdites partz et poiions
1c:H- AyRy,o:N:l ; ainsy donnez jouir par ledir MANSART, ses hoirs ou aians càuses, upr", L a"""0', arOit et encore ed cas et pouryeu qu'icelluy cHA ne revienne en ceste v ie du voiage qu,il est
itz de propdetté, fruitz, proffit et esmolumens
corïme pour loru tous ses droictz, subrogeant ledit
tion et cession ainsy faicte par |edit CHARON au
i luy a porté et porte et pour recognoissance de celle
espere qu,il continuera envers luy, et pour
notiffié aux parties qu,icelle est subjette à
re a ledit donnataire faict et constitué son procureur Ie porteur etc. auquel il donne pouvoir de faire ce qu'au cas sera requis er necessaire. car ainsy a
esté accordé, promettans etc. obligeans biens etc. renonceani etc. Faict et passé en l,estude du notaire ès presences d'Anthoine PRESSoLIER, maistre pottier d,estain, René MoNDoior er pierre GIBERT, clercqs,
tesmoings, le neufiesmejour d'avril mil six cens soixant un. >>
lAmsi signé : Pierre cHARoN / Nicoras MANSERT / A. pREssouER / p. GIBERT / CHALEM}T, not.dre /MONDOLOT.I
6 rils de Philipp" MANSART er de catherine JoLLy (demi-sæur de Madeleine BABAULT), Nicolas
MANSART était le ± demi-cousin de pie*e CHARRON re jeune i ir avait épousé par contrat âu s -u^
,1645 Philippe MARESCHAI (AD77. r5l E 9).
'Esther CHARRON était la fille unique de Gilles GHARRON le jeune, maîrre cordier au crand Marché de
Meaux morr en 1651, et de sa première épouse Judith LEeIJ'EIJLX, morre yers 1649. orpheline de pàe er de
mère, elle avait eu poul tuteur son oncle patemel Etienne cHARRoN le jeune, maître cordier àu Grand
Marché, puis, à Ia mort de ce dernier en 1652, sor oncle maternel Daniel pREVosr (époux d,Esther
LEQUEULX), marchand à Lizy-sur-Ourcq. 
Charon (Charron), 1er arrivant. Pierre Vers 1661 (I4874)
 
399 PRDH: 14508 Charest (Charette), Pierre (I4963)
 
400 PRDH: 14509 Merle (Lemerle), Renée (I4964)
 

      «Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 23» Suivant»


Ce site est propulsé par le logiciel The Next Generation of Genealogy Sitebuilding ©, v. 12.0.2, écrit par Darrin Lythgoe 2001-2020.

Géré par Denise Roy.