Généalogie Roy-Jeannotte

Une pensée pour ceux et celles qui nous ont créés

Imprimer Ajouter un signet

Rapport: Fille du roy de ma famille

         Description: Ajout de la note


Résultats 1 à 47 de 47   » Fichier CSV délimité par des virgules

# ID personne Nom Prénom Date de naissance Titre Préfixe Suffixe note
1 I4134  Aubry  Anne  vers 1654    1ère arrivante. Fille du roy  15 août 1671 sur le navire Le Saint-Jean-Baptiste  PRDH: 38632

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#A :

AUBRY Anne
Née vers 1654, de la ville de Paris ; Ile-de-France.
Décès après le 29/01/1707 à Laprairie.
27 ans au recensement de 1681

1 mariage:
CAILLÉ / Cailler Antoine dit Brûlefer et Biscornet, habitant et forgeron.
de La Rochelle, 17000; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis)
Né vers 1651,
Décédé avant 07/02/1707 date à laquelle sa veuve fait procéder au partage des biens entre ses enfants.
C'est son métier de forgeron qui lui vaut le surnom de Brûlefer

"Il fait la guerre avec d'autres aux Tsonontouans en 1686. Comme gratification pour avoir fait la guerre aux Iroquois, il obtient un congé de traite et il s'associe à Charles Diel et à Pierre Lefebvre. Il cède son congé de traite le 31 juillet 1688 à André Dauny. Ce dernier le représente dans le voyage de traite. Ses associés reconnaissent lui devoir 81 livres 15 sols et 6 deniers au marchand Hilaire Bourgine le 3 août 1688."
(3 août I688) Obligation de Charles Diel, Antoine Caillé dit Biscornet et Pierre Lefebvre au sieur Bourgine (3 août I688)
Inventaire des greffes des Notaires, volume V page 96 notaire

Mariage vers 1674 à Laprairie

Ménage établi à Laprairie,
Couple avec 10 enfants.
1)-Anne : née et baptisée le 05/09/1675, décédée le 20/09/1717 inhumée le 21 à La Prairie. Mariage avec Boyer Jean.
2)-Antoine : né et baptisé 11/08/1677 La Prairie, Certains écrivent "Jean-Baptiste mais sur l'acte c'est bien Antoine"
sur le registre, quelqu'un a inscrit Jean-Baptiste, qui est en réalité en fin d'acte le prénomldu parrain ;
est sur le recensement de 1681.
3)-Marie : née vers 1678, est sur le recensement de 1681.
4)-Jacques : baptisé le 30/04/1679, décédé le 20/09/1745 et inhumé le 21 La Prairie.
Mariages avec Babeu Marie-Josephe et Dumas Marie-Louise.
5)-Anne : née vers 1680, selon le recensement de 1681.
6)-Pierre : baptisé le 22/12/1680 La Prairie, décédé le 08/02/1729 et inhumé le 9 à Montréal. Mariage avec Brunet Marie.
7)-Antoine, né le 23/03/1683 et baptisé le 25 La Prairie , décédé le 22/01/1749 et ihumé le 23 La Prairie.
Mariage avec Betournay Marie-Françoise.
8)-Marguerite, née le 22/05/1688 et baptisée le 24 La Prairie, décédée le 23/07/1750 et inhumée le 24 La Prairie,
Mariage avec Longtin André.
9)-Jeanne, née le 20/12/1690 et baptisé le 29 La Prairie, inhumée le 24/10/1708 La Prairie

Acte notarié
(29 janvier 1707) Partage entre Anne Aubry, veuve de Antoine Caillé, et ses enfants, et donation à Pierre Caillé .
Inventaire des greffes des Notaires, volume VI page 189 notaire François Genaple

Au recensement de 1681, le couple est à la Prairie de la Magdelaine. Antoine est dit avoir 30 ans et être forgeron; sa femme Marie-Anne Aubry, 27 ans. Ils ont 3 enfants, Antoine, 5 ans; Marie, 3 ans; Anne, 1 an. Ils possèdent 2 vaches et 3 arpents de terre en valeur.

Sources: Tanguay volume 1, page 99 ; Yves Landry édition 2013, page 48 ; Dumas page 173 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; ANQ GN Bourgine 21/08/1686, Adhémar 31/07/1688, 03/08/1688, 29/01/1707 ; Dictionnaire généalogique des ancêtres québécois page 336 ; Inventaire des greffes des Notaires en ligne ;

https://www.naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/fillesduroi/fillesduroiABl.html#aubryanne :

AUBRY, Anne (…), de v. Paris, Île-de-France; n vers 1654; d après 10-05- 1723 Laprairie; arrivée en août 1671 Québec dans le Saint-Jean-Baptiste; 27 ans au rec. 81; m vers 1674 Laprairie avec Antoine CAILLÉ dit Brûlefer et Biscornet; famille établie à Laprairie; 7 enfants. (FDR : 272; DGFQ : 191)
Le St-Jean-Baptiste,
de Dieppe
1671
Québec 
2 I2125  Bailly  Madeleine  vers 1647    1ère arrivante. Fille du roy  1671 sur le navire St-Jean-Baptiste  PRDH: 5337

Sage-femme.

https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?pid=55949&partID=55948 :
ID No: 55949
Prénom: Madeleine
Nom: Bailly
Sexe: F
Occupation: Sage femme
Naissance: 1647
Paroisse/ville: St-Jacques-de-la-Boucherie, Paris
Pays: France
Décès: 26 mars 1734 - âge: 87
Paroisse/ville: Montreal
Pays: Canada
Information, autres enfants, notes, etc.
Fille de Guillaume et Barbe Seillier

(CT 07-06 Becquet) avec Guillaume Vanier dit Lafontaine

Mariage annulé CT 06-04-1672 Becquet avec Jean Brière

ENFANT NATUREL: (père inconnu): Marie-Jeanne née le 20 et baptisée le 21-2-1692 Charlesbourg, sépulture le 7-3-1695 Charlesbourg
Autres mariages de: Madeleine Bailly
Joseph Fernando
Charlesbourg

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#B :
BAILLY Madeleine Sage-femme
250 livre de dot dont 50 livres du Roy
Fille de feu Guillaume et de feue Barbe CEILLIER, de la paroisse St-Jacques-de-la-Boucherie, 4ème arrondissement de Paris, 75004.Île-de-France
Née en 1647
Inhumée le 26 mars 1734, à Saint-Laurent de Montréal,
Âgée d’environ 56 ans. Acte de sépulture
Madeleine Bailly est mère d'un enfant illégitime ( Marie Jeanne Bailly née le 20/02/1692 à Charlesbourg, sépulture: 07/03/1695 Charlesbourg)
Sage-femme
Contrat de mariage du notaire Romain Becquet annulé avec Jean Brière le 06/04/1672 .

2 mariages :
1) VANIER Guillaume dit Lafontaine, né vers 1645,
Fils de Pierre et Marie GAILLARD, de la paroisse Ste-Catherine de Honfleur, 14600 Calvados; Basse-Normandie
Décédé le 26/08/1687, il est tué accidentellement par une décharge de son fusil en revenant de la guerre contre les Iroquois. Il est inhumé à Montréal le 27/08/1687.

Contrat de mariage 07/06/1672 notaire Pierre Duquet
Inventaire des greffes des notaires en ligne, volume II page 47
Mariage le 05/07/1672 à Québec acte de mariage

Ménage établi à Québec, couple avec 6 enfants.
1)-Anne-Louise: Née et B le 06/04/1673 à Québec; décédée le 06/02/1750 et inhumée le 7 Montréal.
1 mariage avec Leblanc Julien.
2)-Marie-Madeleine: Née et B le 03/05/1675 à Québec; décédée le 10/11/1749 et inhumée le 11 Charlesbourg.
2 mariages, avec Barbeau François, puis Martel Jean-François.
3)-Nicolas: B le 16/07/1677 à Québec; sépulture le 14/01/1680 à Québec.
4)-Jean: Né et B le 21/06/1681 à Québec; décédé le 14/03/1746 et inhumé le 15 à Montréal.
2 mariages avec Chamard Marie-Charlotte, puis Hotte Marie.
5)-Marie-Marguerite : Née et B le 29/03/1684 à Charlesbourg; décédée et inhumée le 18/04/1715 à Charlesbourg.
1 mariage avec Boyer Charles.
6)-Pierre-Thomas: né le le 07/06/1687 et baptisé le 8 Charlesbourg; décédé le 20/03/1711et inhumé le 21 Charlesbourg.
1 mariage avec Bourbeau Marie-Anne.

Au recensement de 1681, ils sont inscrits dans la Prévôté des Maréchaux, Guillaume est dit avoir 36 ans; sa femme Magdeleine Bailly, 34 ans; Le couple a 3 enfants; Anne, 8 ans; Marie-Madeleine, 7 ans ; Jacques-Jean, 4 mois. Le couple possède 1 fusil.

2) FERNANDO Joseph Soldat
Soldat de la compagnie de Monsieur De Levilliers
Né vers 1643, décédé le 23/11/1718 Montréal
Marié le 27/09/1697 à Charlesbourg Voir acte de mariage
Etabli à Charlesbourg, sans enfant.
_____________________________________________________________________________

Cause judiciaire
27 08 1699
Jugement rendu par le juge prévôt Guillaume Roger en faveur de Thérèse Viel, femme d'Étienne Boyer, habitant de Saint-Antoine, dans la cause l'opposant à Madeleine Bailly, femme de Joseph Fernando, demeurant à Charlesbourg, laquelle est condamnée à donner à ladite Thérèse Viel une coiffe en taffetas identique à celle qu'elle a déchirée, et défense faite aux parties de méfaire ou médire l'une envers l'autre, sous peine de cent sols d'amende
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=2017053117372610051&p_centre=03Q&p_classe=TL&p_fonds=5&p_numunide=838472
Recherche effectuée par Diane Bilodeau que nous remercions
Sources: Tanguay, volume 1, pages 83, 84 ; Dumas, page 174 ; Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 50 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Diane Bilodeau ; Pistard ;
http://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?pid=55949&partID=55948 ; La vie Libertine en Nouvelle-France, p.67 de Monsieur Robert-Lionel Séguin. 
3 I3710  Barthon  Françoise Marthe  10 jan 1651    1ère arrivante. Fille du roi  31 juil 1670 sur le navire la Nouvelle France  PRDH: 11165

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=240213 :

BARTON / BARTHON, Marthe-Françoise 240213
Statut Mariée
Date de baptême 10-01-1651
Lieu d'origine Poitiers (Ste-Opportune) (Vienne) 86194
Lieu actuel Poitiers
Parents Philippe BARTHON et Renée Pestre
Métier du père Secrétaire de mgr de Villemontet, intendant de justice
Première mention au pays 1670
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 07-10-1670
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Joseph Chevalier
Décès ou inhumation Montréal, 13-08-1699
Remarques En 1670, citée Françoise-Marthe Barton (f. Jacques), de Poitiers (St-Michel). Son père Philippe Bareton (Philippe et Madgelaine LeLoup) se marie 2 fois: m-1 Poitiers (St-Cybard) le 11-05-1643 avec Ester Valcard (Guillaume, greffier et Jeanne Garsonnet); veuf m-2 avec Renée Pestre, dont un autre enfant est baptisé à Poitiers (St-Cybard): Jehan, 17-04-1648.
Identification* DGFQ, p. 246 ; DGFC, vol. 1, p. 126
Chercheur(s) Jean-Marie Germe ; Lise Dandonneau ; Roselyne Leblanc
Référence* OEDV, 1998, p. 5
Copie d'acte AD-86 numérisé
Date de modification 2018-08-27

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#B :

BARTON Françoise-Marthe
Fille de feu Jacques ( secrétaire de Mgr de Villemontet, Chevalier, seigneur de Montailguillon et de Villenaux, Conseiller ordinaire aux conseil du Roy, intendant en les provinces de Poitou, Aunis, et aux Iles d' entre Loire-et-Garonne) et de Renée Pestre, de la paroisse St-Michel de la ville de Poitiers, 86000; Vienne; Poitou-Charentes.

Baptisée le 10/01/1651 en la paroisse St-Opportune de la ville de Poitiers, 86000; Vienne; Poitou-Charentes.
Parrain et marraine: Nicolas FAVEROT receveur des tailles et Marthe PESTRE femme de feu Moreau, en l'absence du dit sieur BARTHON père de la ditte Marthe Françoise
Voir acte de baptême
Décédée et inhumée le 13 août 1699, à Notre-Dame de Montréal
Âgée de 50 ans ou environ Acte de sépulture

Ses parents: Philippe BARTON (écrit BARETON sur son contrat de mariage)
Contrat de mariage le 28 juin 1647 à Poitiers, Maître Chauvet, notaire
Elle a 2 sœurs jumelles Elisabeth et Marie-Magdelaine nées le 11/11/1654, et 1 frère, Jehan né le 17/04/1648 nés en la même paroisse St-Opportune de la ville de Poitiers.

1 mariage
CHEVALIER Joseph habitant et maitre-menuisier
Fils de Jean et Madeleine Leureux de la paroisse St-Jacques de la ville de Dieppe 76200; Seine-Maritime; Hte- Normandie.
Né vers 1644, décédé le 26/05/1721 à l’Hôtel-Dieu. Montréal

Contrat de mariage le 07/10/1670 à Montréal Qc ( sous le seing privé)
Mariage le 07/10/1670 Montréal acte de mariage
Ménage établi à Montréal 13 enfants
1)-Marie: baptisée13/07/1671 à Montréal, mariage avec Urbain Jetté dit Durivage le 17/11/1692 à Montréal,
décédée le 07/05/1741 et inhumée le 8 à Montréal.
2)-Pierre: baptisé le 03/01/1674 à Montréal
3)- Jean-Baptiste baptisé le 22/09/1675 à Montréal, mariage avec Catherine Lavallée 28/11/1701 PAT et Elisabeth Bellet le 1/01/1724 à Sorel
4)- Jean-Baptiste : baptisé le 06/08/1677 à Montréal, Mariage avec Marie-Françoise Alavoine le 08/04/1709 à Montréal
5)-Elisabeth : baptisée le 29/10/1679 à Montréal, mariage avec Seraphin Lauzon le 07/10/1697 à Montréal, décédée le 20/05/1742 et inhumée le 21 à Montréal.
6)-Angélique : née le 09/01/1682 et baptisée le 11 à Montréal, mariage avec Charles Leduc, fils de Jean et Marie Soulinier, le 03/09/1703 à Montréal, décédée le 22/06/1742 et inhumée le 23 à Montréal.
7)-Genevieve : baptisée le 28/07/1683 à Montréal. Premier mariage avec Jacques Faucher-dit-Laviolette le 26/01/1701 à Montréal; Deuxième mariage avec François Bougret-dit-Dufort le 24/10/1719 à Montréal, décédée le 14/12/1749 et inhumée le 15 à Montréal
8)-Barbe : baptisée le 08/07/1685 à Montréal, mariage avec Jean-Baptiste Levasseur-dit-Lesperance, soldat de la compagnie de Dumesnil, le 14/03/1713 à Montréal, décédée le 20/02/1743 et inhumée le 21 à Montréal.
9)- Paul ; baptisé le 05/06/1687 à Montréal, inhumé le 07/06/1687 à Montréal.
10)- Marguerite : baptisée le 29/11/1688 à Montréal,
11)-Marie-Madeleine : baptisée le 07/10/1690 à Montréal, mariage avec Louis Poitras le 05/04/1712 à Montréal, décédée le 15 Juin 1762 et inhumée le 16 à Montréal
12)-Thérèse : baptisée le 10/03/1692 à Montréal, décédée le 15/02/1754 à Verchères.Mariage avec Pierre Crevier-dit-Duvernay le 09/01/1724 à Pointe-aux-Trembles, Montréal


Au recensement de 1681, le couple est cité comme habitants de la ville de Montréal, Joseph est dit avoir 37ans, Françoise-Marthe sa femme 28ans, ils ont alors
5 enfants; Marie 10ans, Pierre 8ans, Jean 6ans, Jean-Baptiste 4 ans, Elizabeth 2ans; ils possèdent 2 bêtes à cornes et ont 12 arpents de terre en valeur.

Sur les actes de baptême le père est prénommé Philippe; certainement dû au fait qu' il devait porter un prénom composé.
Archives de la Vienne à Poitiers, réf. 5mi 1083.
Voir les Filles du roi de la Vienne.

Sources: Tanguay, volume 1, page 126 ; Gagné, pp. 73-74; Jetté, pp. 246, 247-248; DCB ; biographie de Jean-Baptiste Chevalier ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. 
4 I3224  Bernard  Jeanne  13 déc 1645    1ère arrivante. Fille du roy.  1668 sur le navire La Nouvelle France.  PRDH: 9879

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#B :

BERNARD Jeanne
Fille de feu Hugues et Perrine Destournère.
Née vers 1651
Inhumée 22 juin 1715 à Notre-Dame de Montréal
Âgée de 66 ans. Acte de sépulture

1 mariage
TUILLIER Jacques, dit Desvignets, habitant.
Fils de Jean et Gillette Louier d’origine inconnue
Né vers 1642, décédé 19/08/1710 Montréal

Mariage le 29/04/1669 à Montréal
Voir acte de mariage

Ménage établi à Montréal. 8 enfants
1)-Jean : baptisé le 19 février 1670 à Montréal, inhumé le 06/02/1690 à Montréal
2)-Marie-Anne : baptisée le 26 janvier 1673 à Montréal, Mariage avec Pierre Cardinal, le 24 novembre 1698 à Montréal,
décédée le 15/05/1731 et inhumée le 16 à Montréal
3)-Jeanne : baptisée le 3 janvier 1676 à Montréal. Jeanne Thuillier et Antoine Trudel signent un contrat de mariage le 29 avril 1696 par devant Sieur Antoine Adhémar de Saint-Martin. Elle épouse Antoine Trudel le 30 avril 1696 en l' église Notre-Dame, de Montréal. En seconde noces le 07/07/1704 à Montréal, avec Jean-Baptiste Lecavalier, inhumée le 27/01/1727 à Longue-Pointe.
4)-Elizabeth : baptisée le 26 avril 1679 à Montréal. Elle épouse René Beaussant, le 24 novembre 1698 à Montréal, inhumée le 18/06/1757 à Montréal
5)-Jacques : né le 15 septembre 1681 et baptisé le 16 à Montréal. Il est décédé et inhumé le 18 septembre 1681 à Montréal
6)-Angélique : baptisée le 17 octobre 1683 à Montréal. Elle épouse Pierre Desautels, le 12 janvier 1699 à Montréal.
décédée le 19/01/1765 et inhumée le 20 à Longue Pointe.
7)-Jacques : né le 19 octobre 1685 et baptisé le 20 à Montréal, inhumé le 12 août 1711 à Montréal
8)-Nicolas : baptisé le 3 avril 1689 à Montréal, mariage à Dorothée Mercie vers 1722

Au recensement de 1681, le couple est cité à Montréal. Jacques (Luillier) est dit avoir39 ans; Jeanne Bernard son épouse, 30 ans; ils ont alors 4 enfants; Jean, 12 ans; Marie, 8 ans; Jeanne, 6 ans; Elisabeth, 2 ans. Le couple possède 7 bêtes à cornes et 35 arpents de terre en valeur.

Faits judiciaires
1er juillet 1710
Ordonnance de l'Intendant Antoine-Denis Raudot qui autorise Jacques Thuillier et Jeanne Bernard sa femme, à faire abandon de leurs terre, meubles, effets et bestiaux au profit de leur gendre Pierre Desautels.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180622102015782&p_centre=03Q&p_classe=E&p_fonds=1&p_numunide=806785

22 décembre 1705
Procès entre Nicolas Brazeau, demandeur, et Jacques Thuillier dit Desvignets, défendeur, au sujet de l'état des roues d'une charrette
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180622102015782&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861648


Sources: Tanguay volume 1, pages 393 et 576 ; Dumas page 183 ; Gagné, pp. 84-85; Jetté, p. 1081; RAPQ, pp. 214 – 1712, 227 - 1719 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 58 ;Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.;


https://ahmhm.com/petites-et-grandes-histoires/ :

Pierre Desautels dit Lapointe est baptisé le 13 septembre 1677 à la côte St-Martin (aujourd’hui Maisonneuve) du second mariage de son père Pierre avec Catherine Lorion. Il épouse Angélique Thuillier, fille de Jacques Thuillier dit Desvignets et de Jeanne Bernard le 12 janvier 1699 à Notre-Dame de Montréal. Le père d’Angélique est propriétaire de la concession #1000 au livre terrier des Sulpiciens à la côte St-François. Par l’héritage de sa femme, Pierre Desautels en deviendra propriétaire. En 1731, la superficie est de trois arpents de front sur soixante-dix-sept arpents de profondeur. Sur une superficie de 231 arpents, soixante sont en terre labourable et douze sont en prairie. En outre, Desaultels possède un moulin à scie. La terre se situe probablement du côté est de ce qui s’appelait le ruisseau Truteau, plus tard connu comme le ruisseau Molson. Pierre Desautels meurt à un âge très avancé le 10 août 1753.2

Alors que la très grande majorité des hommes s’engagent vers l’Ouest afin de ramasser l’argent nécessaire pour s’acheter une terre ou se bâtir une maison, Pierre Desautels s’engage après son mariage. Lorsqu’il part en mai 1701, son fils ainé Pierre n’a que quelques mois. Il s’engage de nouveau le 10 juillet 1703 et le 28 juillet 1704 pour retourner au fort Pontchartrain. Au moment de son troisième départ, il laisse une femme et trois enfants en bas âge. Ses deux fils aînés, Pierre et Louis, seront également des engagés de l’Ouest, le premier le 9 juillet 1729 et le second le 1er juillet de la même année.3

Quand à Gabriel Aubuchon, il est baptisé à Québec le 25 décembre 1679. Il est fils de Jean Aubuchon et de Marguerite Sédillot dont nous avons parlé plus haut. Le voyage à Détroit est le seul engagement de Gabriel. Il habite sûrement avec ses frères ainés sur la terre paternelle dont nous avons parlé dans un précédent article. Il meurt célibataire et est inhumé à Pointe-aux-Trembles le 14 juillet 1703.

Signalons que le 24 juillet 2001, pour célébrer le 300e anniversaire de la fondation de Détroit, la French Canadian Historical Society of Michigan a fait ériger une plaque bilingue dans un parc à Détroit. La plaque s’intitule ±Le convoi de Cadillac. On y trouve le nom des 52 engagés et des dirigeants. Le nom de Pierre Desaultels et de Gabriel Aubuchon y figurent fièrement comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.


http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Bernard_%28Jeanne%29_ :

Bernard (Jeanne)
Publicité

(Annonces .)
Née vers 1651.
Lieu d'origine inconnu.
Fille du Roy arrivée à Québec le 3 juillet 1668 à bord du navire Nouvelle-France.
Mère de la lignée Tuillier ou Thuillier/Bernard d'Amérique.
Épouse Jacques Thuillier dit Desvignets à Ville-Marie (Montréal) le 29 avril 1669 ; de cette union sont issus Jean Thuillier, Marie-Anne Thuillier (mariée à Pierre Cardinal), Jeanne Thuillier (mariée à Antoine Trudel), Élisabeth Thuillier (mariée à René Beaujean), Thérèse-Angélique Thuillier (mariée à Pierre Desautels), Nicolas Thuillier (marié à Dorothée Mercier).
Décès en 1715 (22 juin) à Montréal.
En 1729, elle avait 68 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roy - La vie au temps des premiers Montréalais (sous la direction de Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org

https://acanadianfamily.wordpress.com/2018/03/29/french-canadian-pioneers-the-thuilliers-of-quebec/ :

eanne Bernard was a Fille du Roi. She was baptized on September 13th, 1645 in the protestant church of Sedan in the Ardennes (France). Her parents were Hugues Bernard (a tailor) and Pierrette Destournelle. She died or was buried on June 22nd, 1715 in Montreal. 
5 I3782  Bouchard  Louise  vers 1647    1ère arrivante. Fille du roi  25 sep 1667 sur le navire le St-Louis de Dieppe  PRDH: 3603

La référence à Joseph Loisel est-elle pour notre RIN 473?

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#B :

BOUCHARD Louise
Fille de Laurent ( Marchand Drapier) et Nicolle Bugon dit St-Père de Neufchâtel-sur-Aisne, 02190 ; Aisne ; Picardie.
Née vers 1647,
Aubergiste
Décédée en sa maison le 31 août et inhumée le 1 septembre 1703 en la chapelle des Récollet,
Notre-Dame de Montréal. Acte de sépulture
Elle a été précédée en Nouvelle-France par son frère Guillaume.

1 mariage
GUILLORY Simon, Habitant armurier et maitre arquebusier
Né vers 1646, décédé entre le 3/06/1698 et le 10/11/1698
Fils de François maître-armurier et Anne Gaion du Château-de-Blois; Aujourd’hui Châtres-sur-Cher; 41320;
Loir-et-Cher; Centre. (Aujourd'hui, Centre Val-de-Loire)

Contrat du mariage le 26/11/1667 (Basset)
Mariage le 06/12/1667 à Montréal Acte de mariage

Couple demeurant à Montréal, 9 enfants:
1)-Simon : B 14/04/1670 Montréal, Mariage avec Marie ALIX, S 21/08/1749 Boucherville
2) Marie : B 27/011673 Montréal, S 20/02/1673 Montréal
3)-Jeanne : B 12/04/1674 Montréal, Mariage avec Jacques Gaudry dit La Bourbonnière, décédée le 06/06/1700 S le 9 à Varennes
4)-François : B 18/03/1676 Montréal, Mariage avec Marie-Jeanne Montfort
5)-Simon : B 12/09/1678 Montréal, D le 01/11/1698, S le 6 Montréal
6)-Marie-Anne : B 20/06/1680 Montréal
7)- Madeleine : N et B 15/06/1681 Montréal, Mariage avec Antoine Tessureau, D le 04/03/1704 et S le 6 à Lachine
8)-Anne : N et B 15/06/1681 Montréal, décédée et inhumée le 17/06/1681 Montréal
9)- Marie-Louise : B 30/12/1682 Montréal,Mariage avec Jean-Baptiste Massiot en 1701 à Montréal et Mariage avec Joseph Cuillerier dit Ribercour en 1708 à Québec, inhumée 02/10/1768 Sault-Saint-Louis

Au recensement de 1681, le couple est à Montréal, Simon est dit être Arquebusier et avoir 34 ans; Louise Bouchard, sa femme est âgée de 34 ans; Ils ont alors 5 enfants: Simon, 11 ans; Jeanne, 8 ans; François, 6 ans; Simon, 4 ans; Marie, 6 mois. Le couple a 1 domestique, Nicolas, 17 ans. Ils possèdent 2 fusils, 2 bêtes à cornes et 17 arpents de terre en valeur
Simon Guillory, père et son fils Simon Guillory ont voyagé en semble vers les Grands Lacs durant le 17è siècle. Le 1er avril 1682, Charles de Couagne et Claude Tardif, possesseurs d'un congé concluent un accord avec Antoine Villedieu, Joseph Loisel, et Simon Guillory qui utiliseronty le congé pour commercer avec Ottawa.Le 19 avril 1685 Étienne Campeau et Simon Guillory embauchaient Gilles Deniau pour un voyage vers les 8ta8ts (Les Indiens d'Ottawa). Le 18 Octobre 1692, avant de partir pour un voyage vers les 8ta8as (Les Indiens d'Ottawa), Simon Guillory, fils, fait une donation made a donation en cas de décès à sa soeur Louise Guillory. Le 12 September 1693, Simon Guillory, Pierre Mouflet, Michel Étienne (Philippe Étienne dans le texte) et Laurent Renaud signent un accord concernant levoyage qu'ils vont faire vers les 8ta8as (Les Indiens d'Ottawa)

Faits judiciaires :
14 novembre 1695
Tutelle des enfants mineurs de feu Simon Guillory et de Louise Bouchard son épouse.
6 images du texte réel
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180327100320910&p_centre=06M&p_classe=CC&p_fonds=601&p_numunide=956170

20 février 1701 au 9 mars 1701
Procès contre Adrien Bétourné dit Laviolette, cabaretier, Jacques Foucher dit Laviolette, brasseur de bière et Louise Bouchard, veuve de Simon Guillory, accusés de traite d'eau de vie avec les sauvages
Entre autre, procès verbal d'une sommation à Louise Bouchard de rendre 2 paires de bas qu'elle retient des sauvages ;
les assignations, les interrogatoires, les confrontations le réquisitoire et conclusions et sentence.
Dénonciateur de la traite d'eau d'eau de vie par le missionnaire Guay.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180327100320910&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861100


Sources : Tanguay volume 1, page 292 ; Dumas page 192 ; Gagné, pp. 103-104; Jetté, pp. 544-545; Maugue, Claude and Antoine Roy (editor), Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français (Québec: 1947), Volume 9 (IX), p. 78-79 – 1682, 124 – 1685, 203 – 1692, 213-214 - 1694. ; Yves Landry "Les Filles du roi au XVIIè siècle" édition 2013, page 66 ; PRDH ; Parchemin ; Pistard ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.






https://www.wikitree.com/wiki/Bouchard-345 :

Louise Bouchard
Born about 1646 in Neufchâtel-sur-Aisne, Laonnois, Île-de-France, Francemap
Daughter of Laurent Bouchard and Nicole (Bourguignon) Bouchard
[sibling(s) unknown]
Wife of Simon Guillory — married 6 Nov 1667 in Montreal, Île-De-Montréal, Quebec, Canadamap
DESCENDANTS descendants
Mother of Jeanne Françoise Guillory, Francois Guillory, Marie Madeleine Guillory and Marie Louise Guillory
Died 31 Aug 1703 in Montréal, Canada, Nouvelle-Francemap
Profile managers: Filles du Roi Project WikiTree private message [send private message] and Robert Bahn private message [send private message]
Profile last modified 11 Sep 2019 | Created 2 Dec 2013
This page has been accessed 1,032 times.
Filles du Roi
Louise Bouchard
est une des Filles du Roi
Join: Filles du Roi Project
Discuss: FILLES_DU_ROI
Biographie
Flag of France
Louise Bouchard migrated from France to New France.
Flag of New France
Drapeau identifiant les profils du Canada, Nouvelle-France
Louise Bouchard a vécu
au Canada, Nouvelle-France.
BOUCHARD Louise Fille de Laurent ( Marchand Drapier) et Nicolle Bugon dit St-Père de Neufchâtel-sur-Aisne, 02190 ; Aisne ; Picardie. Née vers 1647, Décédée en sa maison le 31 août et inhumée le 1 septembre 1703 en la chapelle des Récollet, Notre-Dame de Montréal. Acte de sépulture Elle a été précédée en Nouvelle-France par son frère Guillaume. Elle est arrivée à Quebcc le 25/09/1667 à bord du petit navire "Le St Louis de Dieppe".

1 mariage GUILLORY Simon ; Habitant armurier et maitre arquebusier; Né vers 1646, décédé entre le 3/06/1698 et le 10/11/1698 Fils de François maître-armurier et Anne Gaion du Château-de-Blois; Aujourd’hui Châtres-sur-Cher; 41320; Loir-et-Cher; Centre. (Aujourd'hui, Centre Val de Loire)

Contrat du mariage le 26/11/1667 (Basset) Mariage le 06/12/1667 à Montréal Voir acte de mariage

Au recensement de 1681, le couple est à Montréal, Simon est dit être Arquebusier et avoir 34 ans; Louise Bouchard, sa femme est âgée de 34 ans; Ils ont alors 5 enfants: Simon, 11 ans; Jeanne, 8 ans; François, 6 ans; Simon, 4 ans; Marie, 6 mois. Le couple a 1 domestique, Nicolas, 17 ans. Ils possèdent 2 fusils, 2 bêtes à cornes et 17 arpents de terre en valeur

Couple demeurant à Montréal, 9 enfants:

1)-Simon, né vers 1670
2)-Jeanne, née vers 1673.
3)-François, né vers 1675.
4)-Simon, né vers 1677
5)-Marie, née vers 1681
6)- 9): inconnu

Sources
The Programme de recherche en démographie historique (PRDH) list of the ±Filles du Roi (the King’s Daughters) Université de Montréal - accessed 12 June 2014
La Société des Filles du roi et soldats du Carignan - accessed 12 June 2014
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#B
http://www.migrations.fr/NAVIRES_DIEPPE/stlouis_dieppe1667.htm
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.
Peter J. Gagne, King's Daughters and Founding Mothers: The Filles du Roi, 1663-1673 (two volumes) (published by Quintin Publications), page 103-104. 
6 I3414  Brabant (Barbant)  Marie      1ère arrivante. Fille du roy.  Probablement en 1666 sur le St-Jean-Baptiste.  PRDH: 5133

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#B :

BARBANT Marie
200 livres de dot
Fille de Alexandre et de Marie Lenoble de la paroisse St Rémy, ville de Dieppe, 76200, Seine-Maritime, Haute-Normandie.
Née vers 1639, décédée après le 01/01/1689.
Elle est domestique de Nicolas Juchereau. Elle fut également la protégée de Suzanne Durand, l'épouse de Gabriel Gibaud dit LePoitevin, l'un des pionniers de Lavaltrie

2 mariages
1) De LALONDE Jean dit l'Espérance
Soldat du Régiment de Carignan cie Monteil mais on le dit également soldat de la cie Saurel
Habitant, laboureur, et marguillier de la Mission du Haut de l’île.
Fils de Philippe De Lalonde dit L'Espérance et Jeanne Duval de la paroisse Notre-Dame, ville du Havre, 76600; Seine-Maritime Haute-Normandie.
Le 30 septembre 1687, Jean De Lalonde est décédé au cours d'une escarmouche avec les Iroquois sur les bords du
Lac Saint-Louis. Inhumé le 30/09/1687 à Sainte-Anne-de-Bellevue

Jean De Lalonde passent trois contrats de mariages qui sont annulés avant d'épouser Marie Barbant
1) 04/11/1667, contrat de mariage, notaire Romain Becquet avec Françoise Hébert, fille du roy, contrat annulé.
Françoise Hébert fille d'un hôtelier du Havre épousa plutôt Jean-Baptiste d'Amour 03/05/1668 (p.257)
2) 27/09/1669, contrat de mariage, notaire Pierre Duquet avec Marie Poiré, fille du roy, contrat annulé
Marie Poiré, fille de Tousaint et feue Catherine Chatou de la seigneurie d'Autray, elle épousa Jean Hardy 21/10/1669 (p.315)
3) 13/10/1669, contrat de mariage, notaire Pierre Duquet avec Perrette Vaillant, fille du roy, contrat annulé
Perrette Vaillant fille de Louis et Marie Samson, parisienne.. Nulle trace de cette fille après 1669 (p.341).
Inventaire des greffes des notaires, volume I, page 215, notaire Bénigne Basset
Sources :"Les Filles du Roi en Nouvelle-France" par Silvio Dumas

Contrat du 14/11/1669 Trois-Rivières notaire Antoine Adhémar
Contrat signé en la maison de Gabriel Gibaud dit LePoitevin et Suzanne Durand

Enfants :
1) Jean : baptisé le 06/05/1671 Sorel, décédé avant le recensement de 1681
2)-Marie-Madeleine: née vers 1672, décédée le 01/01/1761 et inhumée le 3 à Sainte-Anne-de-Bellevue
Mariage avec Daoust Guillaume le 18/02/1686 à Lachine.
3)-Jean-Baptiste: baptisé le 10/10/1675 à Montréal, mariage le 24/10/1701 à La Prairie avec Gervais Jeanne,
puis en seconde noces avec Masta Marguerite le 03/02/1698 Pointe-aux-Trembles de Montréal
4)-Jean: né le 07/02/1679 à la côte Saint-Pierre et baptisé le 12/02 à Lachine (Montréal), décédé le 02/02/1682,
et inhumé le 3 à Saints-Anges, Lachine.
5)-Guillaume: né et baptisé le le 21/08/1684 à Lachine,
mariage avec M-Madeleine Hélène le 27/04/1710 à Sainte-Anne-de-Bellevue

Au recensement de 1681, Côte Saint-Pierre au fief de Verdun il est dit :
Jean de la Londe, 40 ans, Marie Baban, sa femme, 42 ans, enfants : Madeleine 9, Jean-Bapotiste 5, Jean 3, et Georges, domestique 16ans ; 1 fusil, quatre bêtes à cornes et 12 arpents de terre en valeur

2)TABAULT Pierre, dit Lepetit Léveillé, habitant et laboureur.
Soldat de Carignan, cie Contrecoeur
Né vers 1645.
Fils de Jean, maréchal ferrant et Marie Morin de Prignac,17160; Charente-Maritime; Poitou-Charentes (Saintonge).
Il reçoit le scapulaire du Mont-Carmel à Québec le 1er septembre 1665
et est confirmé à Montréal en mai 1666.
Inhumé le 01/05/1723 à Lachine

Il prend pour épouse Jeanne-Françoise Roy, baptisée à Montréal le 11 décembre 1660, fille de Jean Roy et de Françoise Bouet.
Au recensement de 1681, fief de Verdun/Lachine, il est dit :
Pierre Tabault 36, Jeanne -Françoise Roy sa femme, 21a, enfants : Pierre 6, Laurent 4, Alexis 2 ; il possède un fusil, trois bêtes à cornes et dix arpents de terre en valeur.
Son épouse décède avant le 19 janvier 1688, puisque cette date correspond à celle de l’inventaire des biens de ce couple, devant le notaire Pothier.
Ménage établi à Lachine. (3 enfants)
1)-Pierre : baptisé le 06/10/1675 Montréal, inhumé le 27/02/1739 Sainte-Anne-de-Bellevue.
Mariage avec Brunet Catherine et Cardinal Françoise-Cunégonde.
2) Simon : baptisé le 10/08/1678 Lachine, inhumé le 11/10/1687 Lachine
3)-Alexis: né le 30/10/1679 et baptisé le 31 Lachine, mariage avec Françoise Fortier 05/02/1706 Lachine
4)-Barthélémy : né 06/11/1681 et baptisé le 8 à Lachine, décédé 02/12/1681 et inhumé le 3 Lachine
5) Jean : né le25/09/1682 et baptisé le 25/09/1682 Lachine, mariage avec Angélique Brunet et Françoise Pilette

Pierre Tabault devenu veuf, prend pour épouse en seconde noces à Lachine, Marie Barbant
Contrat de mariage 19 janvier 1688 notaire Jean-Baptiste Pothier.
Mariage le 26 janvier 1688 à Lachine acte de mariage
Elle était veuve de Jean Lalonde dit Lespérance décédé le 30 septembre 1687, tué par les Iroquois.

Ce deuxième mariage fut une union de courte durée, car le 22 mars 1689, par une sentence du bailli de Montréal, Marie Barbant obtient séparation de corps et de biens d’avec Pierre Tabaut.
Un accord devant le notaire Adhémar du 28 septembre 1690 annule la séparation de corps.
Accord entre Pierre Tasbaut et Marie Barbary (Barbant) femme, portant décharge au Sr Cuillerier (28 septembre 1690)
Inventaire des greffes des notaires, volume V, page 131, notaire notaire Antoine Adhémar

Pierre Tabaut dicte son testament devant le notaire Adhemar le 27 juillet 1711
Inventaire des greffes des notaires, volume VI, page 269, notaire notaire Antoine Adhémar
et décède à Lachine où il est inhumé le premier mai 1723.

Sources: Tanguay, vol.1, p.340, 357; Gagné, pages. 65-66; Jetté, pages 634,1060; RAPQ, pages. 205, 1696, 222, 1717 ;Drouin, vol.2, p.1260; "Les Filles du Roi en Nouvelle-France" par Silvio Dumas pages 175, 257, 315, 341; Landry, p.274; Sulte, hist.5, p.70 (1),(3) 71 (1); DBAQ, t4, p.379; Langlois, p.476-477 ;Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.: Inventaire des greffes des notaires, en ligne ;

https://www.nosorigines.qc.ca/biography.aspx?name=Barbant_Marie&id=5143 :

Biographie Barbant Marie

"Marie Barbant, une fille du Roy"

Au recensement de 1666, il y a une Marie Barbaut (18 ans) inscrite comme servante chez Nicolas Juschereau de Saint-Denis à Beauport. Mais ce n’est sans doute pas la même que cette Marie Barbant.

On peut supposer que Marie Barbant était arrivée en Nouvelle-France sur le Saint-Jean Baptiste qui quitta Dieppe au printemps de 1669.

Ce bateau était frété par le sieur Guenet de Rouen et commandé par le sieur Philis. Madame Anne Gasnier, veuve du seigneur Jean Bourdon, accompagnait ce convoi de filles du Roy. Sœur Marie de l’Incarnation parla de ce convoi dans une de ses lettres en ces termes “Madame Bourdon a été chargée en France de 150 filles que le Roi a envoyées en ce pays par le vaisseau normand. Elles ne lui ont pas peu donné d’exercice durant un si long trajet, car comme il y en a de toutes conditions, il s’en est trouvé de très grossières et de très difficiles à conduire. Il y en a d’autres de naissance qui sont plus honnêtes et qui lui ont donné plus de satisfaction.” (Silvio Dumas, Les filles du Roi en Nouvelle-France)

Le 14 novembre 1669, Jean de Lalonde passe finalement, devant le notaire Antoine Adhémar à Trois-Rivières, un contrat de mariage avec Marie Barbant, âgée de 30 ans, qui apportait des biens estimés à 200 livres (p. 175). Marie Barbant (appelée aussi Baban, Barbary, Barbaut) est originaire de Saint-Rémi de Dieppe, Normandie. Elle est la fille d’Alexandre Barbant et Marie LeNoble. Mais l’acte de mariage est introuvable. Le mariage a peut-être eu lieu à Sorel ou à Lanoraie. Le jeune couple habite probablement à la seigneurie d’Autray.

Le 29 septembre 1687, les Iroquois attaquent Jean de Lalonde et quatre autres travailleurs dans les champs près de leur maison et ils sont tués. Les victimes sont enterrées à la chapelle Saint-Louis. Jean avait 47 ans; Marie est veuve à 48 ans avec ses deux garçons, Jean-Baptiste (12 ans) et Guillaume (3 ans) ainsi que sa fille Madeleine (15 ans) mariée l'année précédente à Guillaume Daoust.

Après la mort de son mari Jean de Lalonde en septembre 1687, Marie Barbant quitte sa terre du Haut de l’Île, pour se réfugier à Lachine, par crainte des Iroquois. Comme c'était la coutume à cette époque, elle se remarie quatre mois plus tard, le 26 janvier 1688, à Pierre Tabault dit le petit Léveillé (1645 - 1723 = 78 ans), un résident de Lachine et ancien milicien de la compagnie Contrecœur du régiment Carignan-Salières. Il était veuf de Jeanne-Françoise Roy avec qui il avait eu trois garçons: Pierre (12 ans), Alexis (8 ans) et Jean (5 ans).

Le 23 avril 1689, les prêtre sulpiciens leur donnent 4 arpents de terre et les Dames de l’Hôtel-Dieu leur donnent 266 livres,.

Dans la nuit du 4 au 5 août 1689, survient le massacre de Lachine. L’historien Garneau raconte ainsi “On était aux premiers jours du mois d’août. Rien n’annonçait aucun événement extraordinaire. Dans la nuit, 1500 Iroquois traversèrent le lac Saint-Louis durant une tempête de grêle et de pluie qui les favorise, et débarquèrent en silence à Lachine. Avant le jour, ils se sont placés par pelotons à toutes les maisons sur un espace de plusieurs lieux. Les habitants sont encore ensevelis dans le sommeil. Les Iroquois n’attendent plus que le signal, il est donné. Alors s’élève un effroyable cri de mort. Les portes sont rompues et le massacre commence. Les sauvages égorgent d’abord les hommes; ils mettent le feu aux maisons qui résistent et lorsque les flammes en font sortir les habitants, ils épuisent sur eux tout ce que la férocité et la fureur peuvent inventer. Ils ouvrent le sein des femmes enceintes pour en arracher le fruit qu’elles portent et contraignent les mères à rôtir leurs enfants.” L’attaque se solde par la mort de 24 habitants et l’enlèvement d’environ 80 personnes dont 42 ne revinrent jamais. Les Iroquois brûlent 56 des 77 maisons que comptait le village. Le gouverneur Frontenac exagérera le nombre des victimes à 300 morts afin d’obtenir plus de renforts militaires pour la colonie.

Qu’est-il arrivé de la maison des Lalonde-Tabault? Même si la famille ne semble pas avoir été blessée, ce dût être une expérience de terreur survenant si peu de temps après les événements de Baie d'Urfé.

En 1690, au cours de la guerre entre la France et l’Angleterre, la flotte de l’amiral anglais Phipps assiège Québec. Frontenac, sommé de se rendre, répond à son émissaire “ Je n’ai point de réponse à faire à votre général que par la bouche de mes canons et à coups de fusil. ”

En 1691, plus de 100 habitants de la Nouvelle-France périssent à cause des incursions iroquoises.

En 1693, on trouve un document notarié indiquant que Marie a placé son fils Guillaume (9 ans) en pension chez les Dames hospitalières de Lachine.

En 1693, les Anglais fondent Kingston en Jamaïque.
En 1694, une charte royale fonde la banque d’Angleterre.
En 1695, la population de la Nouvelle-France atteint 12 786 habitants.

En 1696, Jean-Baptiste (21 ans) est “ engagé ouest ” pour aller chercher des fourrures chez les Indiens.
Entre 1695 et 1698, Guillaume âgé au début de 11 ans, a un contrat de travail chez Jean Gervaise à Ville-Marie, là même où la famille Lalonde avait habité de 1677 à 1678.

En 1697, le traité de Ryswick entre Anglais et Français laisse le statu quo ante bellum dans les colonies nord-américaines. Terre-Neuve redevient possession anglaise, mais la France recouvre l’Acadie et la Baie d’Hudson.

En 1700, la population de la Nouvelle-France est d’environ 15 000 personnes, celle de Québec, d’environ 2 000. La France compte approximativement 19 millions d’habitants; l’Angleterre et l’Écosse, 7,5 millions; l’Espagne, 6 millions.

En 1701, le gouverneur Caillères de la Nouvelle-France signe un traité de paix avec les Cinq-Nations iroquoises des Grands-Lacs qui vont dorénavant demeurer neutres dans les conflits entre les colonies françaises et anglaises.

En 1702, Anne Stuart succède à Guillaume d’Orange sur le trône d’Angleterre.
En 1702, à Londres, parait le premier journal quotidien du monde, The Daily Courant.
En 1702, épidémie de petite vérole à Québec entraînant 2000 à 3000 morts dans toute la colonie, incluant les décès des amérindiens.

En 1702, un peu avant sa mort, Marie Barbant fait concession de sa terre de Baie d'Urfé à son fils Jean-Baptiste. Guillaume déménagea avec son frère Jean-Baptiste et sa femme Jeanne Gervais à la ferme de Baie d'Urfé. Serait-elle décédée lors de cette épidémie de variole. On ne retrouve pas l’acte de décès, mais pas de nouvelles d’elle par la suite.

Texte provenant de Pierre Lalonde, participant de NosOrigines 
7 I4095  Charier  Louise  vers 1643    1ère arrivante. Fille du roy  30 juin 1663 sur le navire Le Phoenix de Flessingue  PRDH: 11105

1ère fille du roy à se marier à Trois-Rivières

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#C :

CHARRIER Louise
100 livres de dot.
Fille de feu François et de feue Catherine Jannode, de Ste-Gemme-la-Plaine, 85400; Vendée; Poitou-Charentes.
Née vers1643,
Décès entre le 23/06/1705 et le 08/04/1706.


1 mariage:
BARET Guillaume
Fils de Guillaume et Thiphaine Carrey (CAVÉ sur l'acte de mariage) de Beuzeville-en-Caux, ( maintenant Beuzeville) 27210; Eure ; Haute-Normandie.
Baptisé le 03/04/1633 à Beuzeville, en Normandie.
Confirmé en 1660 à Château-Richer. Marguiller au Cap-de-la-Madeleine en 1703
Il est décédé le 21/07/1717, inhumé le 22 La Prairie
Il avait été précédé en Nouvelle-France par son frère aîné, Jean Barette, qui y vit depuis 17 ans. Arrivé à Québec en 1646, le jeune artisan est d’abord à l’emploi des Ursulines et travaille à l’entretien de leur monastère érigé dans la Haute-Ville de Québec. Au moment de son mariage, il est habitant à Trois-Rivières et travaille pour le gouverneur Pierre Boucher.

Contrat de mariage le 10/11/1663 (Notaire Séverin Ameau)
Mariage le 19/11/1663 à Trois Rivières Acte de mariage
C’est le gouverneur Boucher lui-même qui est le témoin officiel de la première ± Fille du roi à se marier à Trois-Rivières.

Ménage établi à Cap de la Madeleine, 9 enfants.
1) Jeanne : N et B 07/10/1664 Trois-Rivières, décédée avant de recensement de 1666
2) Laurent : Ca 1666, est sur le recensement de 1681, Mariage en 1689 avec M-Madeleine Rochereau, décédé avant 1735
3) Catherine : ca 1667,est sur le recensement de 1681, Mariage avec Adrien Saillot en 1679
4) Jacques : ca 1668 est sur le recensement de 1681,
5) Marie-Anne : ca 1670 est sur le recensement de 1681, Mariage avec François Rochereau en 1690
6) Jean : né 03/01/1674 B le 4 Cap-de-la-Madeleine, S le 07/03/1708 Québec
7) Adrien Barette dit Descormiers : né 25/01/1676 et B le 26 Cap-de-la-Madeleine, S : 20/05/1726 Trois-Rivières
Mariage Marguerite Bigot à Champlain 1703
8) Guillaume Barette dit Courville : notaire royal, né 27/05/1678 et B 31Cap-de-la-Madeleine,
Décédé 07/01/1745 et S le 8 à La Prairie, Mariage avec Jeanne Gagné en 1706
9) Marie : Ca 1680, est sur le recensement de 1681, elle a été cité le 09/10/1699 Cap-de-la-Madeleine

Au recensement 1666, il est dit Guillaume Barette, Louise Charrier et Laurent Baret leur fils étaient à Trois-Rivières

Au recensement de 1681 il est dit : Guillaume Barret 53a, Louise Charrier sa femme 40a, enfants : Laurent 15a, Catherine 14a, Jacques 13a, Marie 11a, Jean 10a, Adrien 6a, Guillaume 3a, Marie 1a; 1 fusil, 54 bêtes à cornes et 13 arpents en valeur

Faits judiciaires ou notariaux :
19 juillet 1694
Requête de Guillaume Barette, demeurant au Cap-de-la-Madeleine, comparant par Louise Charrier, sa femme, aidé de Claude Herlin, son procureur, demandeur d'une part, à l'encontre de Laurent Barette, leur fils, comparant en personne défendeur d'autre part. Lecture faite de la requête présentée par ledit Barette père, d'un contrat passé entre Guillaume Barette et sa femme, concernant la donation pure et simple de leurs maison, terre, batiments et bestiaux et autres choses, au profit de leur fils Laurent Barette et de sa femme, aux charges et clauses portées devant Cusson, notaire, le 20 juin 1699. Après que les parties se sont désistées et départies dudit contrat de donation, la cour a déclaré le contrat nul. Il est ordonné que ledit Barette fils, rende à son père 2 boeufs, une vache, une charrue, 3 tarières, un bassin d'étain, un croc de fer, une houe, une fourche et une faux, qui lui ont été baillées lors de ladite donation. Ledit Barette père est condamné à payer à son fils la somme de 51 livres pour avoir aidé à battre 160 minots de blé et 15 minots d'avoine. En outre, que la récolte de grain à faire cette année soit divisée entre eux sur le champs; que les parties récoltent les pois que chacun d'eux a respectivement semé et que les foins appartiendront à Barette, père. Enfin, ledit Barette fils, et sa femme devront vider la maison avant le 8 octobre de cette année. Dépens compensés, taxés à 3 livres, monnaie de France
et payés par moitié par les parties.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180406052443111&p_centre=04T&p_classe=TL&p_fonds=3&p_numunide=753645

Sources : Tanguay, vol.1, p 26 et 116, Vol 2, p 116 et 118; Dumas, p.203; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 78 ; Recensement de1666 et 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca ; Pistard ;

https://genealogie.quebec/info/index.php?no=28320 :

Elle est aussi connue sous le nom de Louise Charier 2, 3.

Elle est la fille de François Charrier 4 et Catherine Jannode 4.

Elle nait vers 1643 à Poitiers, France 2, 4, 5. Louise Charrier et Guillaume Barette signent un contrat de mariage le 10 août 1663 par devant Sévérin Ameau dit Saint-Sévérin. Elle épouse Guillaume Barette, fils de Guillaume Baret et Thiphaine Carrey le 19 novembre 1663 à Trois-Rivières, Mauricie, Québec, Canada 1, 2, 3. Elle décède après le 21 juin 1706 à Laprairie, Montérégie, Québec.

Liste de ses enfants connus:

1. Jeanne Baret (1664 - 1666) 4 (de Guillaume Barette)
+ 2. Laurent Baret (1666 - 1735) 1, 2, 6 (de Guillaume Barette)
3. Catherine Baret (1667 - ) 1 (de Guillaume Barette)
4. Jacques Baret (1668 - ) 1 (de Guillaume Barette)
+ 5. Marie-Anne Baret (1670 - ) 1, 7 (de Guillaume Barette)
6. Jean Baret (1674 - 1708) 1, 4 (de Guillaume Barette)
+ 7. Adrien Baret dit Descormiers (1676 - 1726) 1, 4 (de Guillaume Barette)
+ 8. Guillaume Barette Courville (1678 - ) 1, 4 (de Guillaume Barette)
9. Marie Baret (1680 - ) 1 (de Guillaume Barette)
10. Joseph Barette (1683 - 1755) 4 (de Guillaume Barette)
Guillaume Barette, Louise Charrier, Noël Cardin et Laurent Baret vivaient en 1666 à Trois-Rivières 2. Adrien Baret dit Descormiers, Marie Baret, Jean Baret, Marie-Anne Baret, Jacques Baret, Catherine Baret, Laurent Baret, Guillaume Barette Courville, Louise Charrier et Guillaume Barette résident à Cap-de-la-Madeleine, Mauricie en 1681 1.





https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Barrette_Guillaume&pid=4865 :

ID No: 4866
Prénom: Louise
Nom: Charrier
Sexe: F
Occupation: Fille du Roi
Naissance: 1643 vers
Paroisse/ville: Ste-Gemme-la-Plaine, Fontenay-le-Comte, Poitou
Pays: France
Décès: 21 juin 1706 - âge: 63
Paroisse/ville: Laprairie
Pays: Canada
Information, autres enfants, notes, etc.
Fille du roi hébergée par le Gouverneur Boucher

(CT 10-08 Ameau) avec Guillaume Barrette ou Baret

Fille de Francois et Catherine Jannode ou Janaude

Famille barrette/Charrier au complet (9 enfants) vérifiée 
8 I1912  Charton  Jeanne  vers 1653    1ère arrivante. Fille du Roy.  1667 sur le navire Le St-Louis de Dieppe.  PRDH: 15199

https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Charton_Jeanne&pid=46287 :
ID No: 46287
Prénom: Jeanne
Nom: Charton
Sexe: F
Occupation:
Naissance: 1653 vers
Paroisse/ville: St-Pierre-le-Guillot, v. et archev. Bourges, en Berry
Pays: France
Décès: 06 juin 1703 - âge: 50
Paroisse/ville: Longueuil
Pays: Canada
Information, autres enfants, notes, etc.
Fille de Claude et de Madeleine Dumont
Arrivée en 1667.

http://www.naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/fillesduroi/FillesduroiBoC.html#chartonjeanne :

(f Claude et Madeleine DUMONT), de St-Pierre-le-Guillard, v. et ar. Bourges, Berry (Cher); n vers 1653; s 06-06-1703 Longueuil (60ans); sans aucun doute arrivée 25-09-1667 Québec dans le Saint-Louis; 28 ans au rec. 81; m 10-10-1667 Québec (ct 09 Rageot) avec Jean ROBIN dit Lapointe; famille établie à Longueuil; 10 enfants. (FDR : 290; DGFQ : 997; Les Transporteurs de nos ancêtres : 70)

Le Saint-Louis

1667



Le 16 juin 1667 est présent Nicolas DELALOCHE, charpentier de navire, demeurant à Dieppe, prêt à partir de ce port et Havre pour aller faire le voyage au Canada et aux Isles d'Amérique dans le navire nommé le Saint-Louis de Dieppe dont est capitaine Jean DRUAULT, dont lequel a fait volontairement nommé et constitué pour sa procuratrice générale et spéciale Marie BREQUEL, sa femme...

http://www.naviresnouvellefrance.net/html/pages16661667.html#pages16661667 :

± Le 25 septembre le St-Louis arrive avec le (1) P. Louis de BEAULIEU, (2) maître Pierre PIERSON et (3) n. frère Pierre MAIGNERET quantité de filles plus de 80 et plus de 100 travailleurs, 14 ou 15 chevaux, etc. d'après le Journal des Jésuites.

Une lettre de Jean TALON datée du 27 octobre 1667 au ministre COLBERT l'informe que les filles à marier sont arrivées en deux contingents pour 1667 : ± quatre vingt quatre de Dieppe et vingt cinq de La Rochelle , soit 109 Filles du roi en tout. Yves Landry en a répertorié 63 Filles du roi venues de Dieppe en embarquées sur ce navire :

(4) Catherine BAILLÉ, de par. St-Étienne de Fécamp, ar. Le Havre, archev. Rouen, Normandie.
(5) Françoise BANSE, de par. St-Sauveur, v. Rouen, Normandie.
(6) Barbe BARON, de par. St-Vincent, v. Rouen, Normandie.
(7) Catherine BASSET, de St-Ouen-de-Longpaon, commune de Darnétal, ar. Rouen, Normandie.
(8) Catherine de BELLEAU, de St-Aignan de Pommeroy, Grivesnes, ar. Montdidier, év. Amiens, Picardie.
(9) Lucrèce BILLOT, de par. St-Prix d’Ornbais, ar. Épernay, év. Soissons, Champagne.
(10) Marie BLANCHARD, de par. St-Michel ou St-Nicaise, v. Rouen, Normandie.
(11) Jeanne-Claude de BOISANDRÉ, de par. St-Jean, v. Caen, év. Bayeux, en Normandie, arrivée avec ses deux fils (12) Joseph et (13) Noël RANCOURT.
(14) Marguerite BONNEFOY dit Sainte-Foy, de par. St-Denis de Duclair, ar. et archev. Rouen, Normandie.
(15) Louise BOUCHARD, de Neufchâtel-sur-Ainse, ar. Laon, év. Reims, Île-de-France ou Neufchâtel-Hardelot, ar. Boulogne-sur-Mer, Picardie.
(16) Marie BOUET, de par. St-Vivien, v. Rouen, Normandie.
(17) Catherine BOURGEOIS, de par. St-Gervais, v. Rouen, Normandie.
(18) Marie BOURGEOIS, de par. St-Rémy, v. Rouen, Normandie.
(19) Jeanne BUREL, de par. St-Denis de Duclair, ar. Rouen, Normandie.
(20) Sylvine CARCIREUX, de par. St-Ursin, v. Bourges, Berry.
(21) Françoise de CHARMESNIL, de par. St-Maclou, Rouen, Normandie.
(22) Jeanne CHARTON, de par. St-Pierre-le--Guillard, v. Bourges, Berry.
(23) Françoise CHEVALIER, de par. Ste-Croix, v. Elbeuf, Normandie.
(24) Jeanne DÉCHARD, de Mézy-Moulins, ar. Château-Thiery, év. Soissons, Brie.
(25) Marie DESCHAMPS, de par. St-Martin, v. Rouen, Normandie.
(26) Marie DEVAULT, de Nogent-le-Roi, ar. Dreux, év. Chartres, Beauce.
(27) Madeleine DUMORTIER de LEUR, de Chemilli, ar. Mortagne, év. Le Mans, Perche.
(28) Suzanne DURAND, de par. St-Sauveur, v. Montivilliers, ar. Le Havre, archev. Rouen, Normandie.
(29) Marguerite ÉLOY, de par. St-Jacques, v. Dieppe, Normandie.
(30) Marie-Anne FIRMAN, de par. St-Séverin, v. Paris, Île-de-France. Elle est repassée en France sur le navire le Prophère Hosée, selon une note en marge de son contrat de mariage datée du 17-11-1667.
(31) Marie-Madeleine GRANGEON, de par. St-Laurent, v. Nogent-sur-Seine, év. Troyes, Champagne.
(32) Françoise HÉBERT, de par. Notre-Dame, v. Le Havre, Normandie.
(33) Élisabeth HUBERT, de par. St-Gervais, rue de la Tisserandrie, v. Paris, Île-de-France.
(34) Marie HUÉ,de par. St-Vivien, v. Rouen, Normandie.
(35) Marguerite ITAS, de St-Siméon, ar. Bernay, év. Lisieux, Normandie.
(36) Marguerite JOURDAIN, de par. Notre-Dame du Bois-Robert, ar. Dieppe, Normandie.
(37) Geneviève LAÎNÉ, de par. St-Barthélemy, v. Paris, Île-de-France.
(38) Marie LANGLOIS, de par. St-Jacques, v. Dieppe, Normandie.
(39) Françoise LARCHEVÊQUE, de par. St-Martin de Veules-les-Roses, ar. Dieppe, archev. Rouen, Normandie.
(40) Marie LASNON, de par. St-Vivien, v. Rouen, Normandie.
(41) Marie LEBRUN, de par. St-Jacques, v. Rouen, Normandie.
(42) Gabrielle LEMAÎTRE, de Clefs, ar. Saumur, év. Angers, Anjou.
(43) Marie-Rogère LEPAGE, de St-Martin, v. Clamecy, év. Autun, Nivernais.
(44) Élisabeth LEQUIN, de par. St-Gervais, v. Paris, Île-de-France.
(45) Marguerite LEVAIGNEUR, de St-Saëns, ar. Dieppe, archev. Rouen, Normandie.
(46) Jeanne LEVASSEUR, de par. St-Éloi, v. Rouen, Normandie.
(47) Catherine de LOSTELNEAU, de v. Agen, Gascogne ou de par. St-Nicolas-des-Champs, v. Paris, Île-de-France.
(48) Marie MICHEL, de par. St-Vivien, v. Rouen, Normandie.
(49) Marguerite de NEVELET, de par. Ste-Madeleine, v. Troyes, Champagne.
(50) Madeleine NIEL, de par. St-Gervais, v. Rouen, Normandie.
(51) Madeleine OLIVIER, de Caudebec-en-Caux, ar. et archev. Rouen, Normandie.
(52) Marie PASQUIER de Franclieu, de par. St-Étienne, v. Brie-Comte-Robert, ar. Melun, Brie.
(53) Marie PAVIOT, de Neuville-Ferrières ou d'Esclavelles, ar. Dieppe, archev. Rouen, Normandie.
(54) Françoise PIÉTON, de Pont-Aven, ar. et év. Quimper, Bretagne.
(55) Marie-Madeleine PLOUARD, du Polet de St-Pierre de Neufville, ar. Dieppe, archev. Rouen, Normandie.
(56) Marie-Angélique de PORTAS, de Brie-Comte-Robert, ar. Melun, Brie ou de par. St-Nicolas-des-Champs, v. Paris, Île-de-France.
(57) Marie QUELQUEJEU, de St-Julien ou du faubourg de Montsor, v. Alençon, év. Sées, Normandie.
(58) Catherine RELOT, de par. St-Georges-du-Château, v. Caen, év. Bayeux, Normandie.
(59) Marguerite RENAUD, de Ligny-en-Barrois, ar. Bar-le-Duc, év. Toul, Lorraine.
(60) Geneviève RIGAUD, de par. St-Médard, v. Paris, Île-de-France.
(61) Geneviève SAGEOT, de par. St-André-des-Arts, v. Paris, Île-de-France.
(62) Marie SEL, de par. Ste-Trinité de Bois-Guillaume, ar. et archev. Rouen, Normandie.
(63) Louise SENÉCAL, de par. St-Éloi, v. Rouen, Normandie.
(64) Catherine TOPSAN, de par. St-Jacques, v. Dieppe, Normandie.
(65) Ursule-Madeleine TURBAR, de v. Chaumont-en-Bassigny, év. Langres, Champagne ou de par. St-Séverin, v. Paris, Île-de-France.
(66) Marie VARIN, de par. St-Pierre du Grand-Quevilly, ar. et archev. Rouen, Normandie.
(67) Françoise VASSAL, de par. St-Pierre, v. Chartres, Beauce.
(68) Catherine VIEILLOT, de par. St-Vivien, v. Rouen, Normandie.
(69) Catherine-Françoise DESNOYERS a escorté à partir de Dieppe une vingtaine de Filles du roi en 1667. Celles-ci ont signé le 17 juin 1667 un acte de protestation chez le notaire Antoine Lemareschal à Dieppe pour se plaindre du comportement des commis de la Compagnie des Indes occidentales en charge de leur entretien et de leur transport au Canada.

Ce qui contredit la lettre de Jean TALON du 27 octobre 1667 au ministre COLBERT selon qui : ± les Demoiselles qui sont venues de France cette année se louent fort du traitement qu’elles ont receu de Messs de la Compe à Rouen, à Dieppe et en rade, mais elles m’ont fait de grandes plaintes de celuy qu’elles ont reçeu sur mer, et elles m’ont asseuré que du moment qu’elles ont esté soubs la voile, elles ont reconnu ny honnesté, ny humanité, dans les officiers de leur bord, qui les ont fait beaucoup souffrir de la faim, ne leur donnant qu’un léger repas le matin, et le soir pour souper un bien peu de biscuit sans aucune suite. .

TALON suggère au ministre qu’un conducteur ± sage et autorisé pour leur faire donnes les choses nécessaires accompagne l’an prochain les demoiselles de ± qualité . L’intendant souligne qu’il tente d’amoindrir leur chagrin et de les détourner de leur projet d’écrire à leurs correspondants les mauvais traitements subis, ce qui pourrait contrecarrer le prochain envoi ± des demoiselles bien choisies . Celles-ci Yves Landry signale que les noms de six d’entre elles n’apparaissent pas dans les archives canadiennes, elles sont soit vraisemblablement restées en France, soit mortes en mer.

Michel Langlois (1) mentionne que (70) François DUVAL déclare devant la Prévôté de Québec le 5 juillet 1668 s'être embarqué avec le nommé (71) PARENT sur le Saint-Louis en 1667.

Le Journal des Jésuites écrit que ± le 11 novembre le départ du petit navire de Normandie peut-être le Saint-Louis, et que ± le dernier vaisseau seul nous a fourni 24 hommes et 16 filles malade sans doute ce navire.

Selon Noel Schultz (2) le Saint-Louis, un deux ponts armés d'environ 250 Tx, a brûlé peu après un voyage à Londres en 1691.

Québec

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#C :
CHARTON/CHARRETON Jeanne
Fille de Claude et de Madeleine Dumont, de la paroisse Saint-Pierre le Guillard, ville de Bourges 18000, Cher; Centre.
Née vers 1653
Inhumée le 6 juin 1703, en la paroisse de Longueuil
Âgée d’environ 60 ans.Acte de sépulture

1 mariage:
ROBIN Jean dit Lapointe
Soldat puis Caporal du Régiment de Carignan, Cie Chambly, puis Sorel
Habitant et juge de la seigneurie de Longueuil
Fils de Jean et Perrette Gauterio de la paroisse Saint-Martin de la ville de Clamecy, 58500; Nièvre; Bourgogne .
Né vers 1643 , décédé entre le 07/07/1699 et le 03/09/1702.
Il fut confirmé à Québec, le 24 août 1665 et part le lendemain pour participer à l’érection d’un fort sur les bord du Richelieu.
Il fut notaire et juge de la seigneurie de Longueuil en 1678.
Jean Robin décède entre le 7 juillet 1699 et le 3 septembre 1702 à Longueuil.

(Contrat du 9 octobre 1667, Notaire Gilles Rageot)
Plusieurs filles du roi assistaient au contrat de mariage.
Mariage le 10 octobre 1667 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Longueuil 10 enfants.
1)-Thérèse : née vers 1668, épouse Jacques VIAU 14/11/1684 Boucherville; décès 31/12/1720 Longueuil
2)-Catherine : née vers 1670, vivait en 1681 à la seigneurie de Longueuil avec ses parents
3)-Jeanne : baptisée 13/11/1672 Montréal, sépulture : 18/01/1673 Montréal
4)-Jeanne : baptisée 28/10/1673 Montréal
5)-Reine : baptisée 27/08/1675 Montréal
6)-Jean : baptisé 01/06/1678 Montréal
7)-Madelaine : baptisée 07/02/1680 Longueuil
8)-Michel : né 14/12/1681 et baptisé le 15 à Boucherville
9)-Marie-Josephe : né le 29/06/1684 Longueuil et baptisée le 30 Longueuil
10)-Marguerite : baptisée 15/02/1687 Boucherville ; sépulture 05/01/1688 Boucherville

Au recensement de 1681 à la seigneurie de Longueil il est dit :
Jean Robin 38a, Jeanne Chartier (Jeanne Charton) sa femme 34a, enfants : Marie 13, Catherine 11, Jeanne 8, René 6, Jean 3, Madeleine 2 ; un fusil, cinq bêtes à cornes et douze arpents de terre en valeur.

Faits judiciaires :
23 novembre 1703
Tutelle de Michel Robin enfant mineur des défunts Jean Robin dit Lapointe et Anne Charton (Jeanne Charton)
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804080535344565&p_centre=06M&p_classe=CC&p_fonds=601&p_numunide=954395

Sources : Tanguay, vol.1, p.523; Jetté, p.997; Drouin, vol.2, p.1172; Dumas, p.204; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 79 ; Sulte, Hist. vol.5, p.71(3); R.M. Le Régiment de Carignan, p.101; DBAQ, t4, p.271; Langlois, p.454; Pistard;Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca ; ) 
9 I2942  Clerisse (Clerice)  Catherine  Vers 1651    1ère arrivante. Fille du roy.  1671 sur le navire Le St-Jean-Baptiste.  PRDH: 39219

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=250033 :

CLÉRICE / CLÉRIS, Catherine 250033
Statut Mariée
Date de naissance Vers 1650
Lieu d'origine Paris (Seine) 75056
Parents Pierre CLÉRIS et Marie Lefebvre
Métier du père Maçon
Première mention au pays 1671
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 12-10-1671
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Jacques Lussier
Décès ou inhumation Varennes, 01-03-1715
Remarques Un frère dont le prénom n'est pas spécifié est baptisé à Paris (St-Sulpice) le 08-09-1649.
Identification* DGFQ, p. 746
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin
Date de modification 2013-11-24

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm :

CLÉRICE Catherine

http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Cl%C3%A9rice_%28Catherine%29 :

Clérice (Catherine)
Née vers 1653 dans la paroisse Saint-Sulpice de Paris (France).
Fille du Roy arrivée à Québec le 15 août 1671 à bord du navire Saint-Jean-Baptiste.
Mère de la lignée Lussier/Clérice d'Amérique.
Épouse Jacques Lussier à Québec en 1671 ; de cette union sont issus Christophe Lussier (marié à Catherine Gauthier), Pierre Lussier (marié à Marguerite Viau), Catherine Lussier (mariée à Jacques David), Jacques Lussier (marié à Marie Senécal), Madeleine Lussier (mariée à Michel Petit), Marguerite Lussier (mariée à Ignace Tessier), Isaac Lussier (marié à Marie-Françoise Foisy), Louise Lussier (mariée à Jean Bousquet) et Marie-Jeanne Lussier (mariée à Antoine Foisy).
Décès en 1715 dans la seigneurie de Varennes (73).
En 1729, elle avait 183 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org

250 livres de dot dont 50 du Roi
Fille de Pierre et Marie Lefebvre, de la paroisse St. Sulpice, faubourg St. Germain, 6ème arrondissement de Paris.
Île-de-France.
Née vers 1653
Décédée et inhumée le 1er mars 1715 à Varennes
Âgée de 78 ans Acte de sépulture


1 mariage:
LUSSIER (LUCIER) Jacques (habitant et marin)
Fils de Jacques et Marguerite Darmine de la paroisse St-Eustache, 1er arrondissement de Paris. 75001; Île-de-France.
Né vers 1646, mort noyé et inhumé le 12/06/1713 à Sorel
Mariage précédent avec Charlotte Lamarche, Fille du Roy, couple avec un enfant.

Contrat de mariage le 11/10/1671 (Notaire Romain Becquet)
Mariage le 12/10/1671 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Varennes, 12 enfants.
1. Anonyme : ca 1672 Boucherville S : ca 1672 Boucherville
2. Christophe : Né 15/09/1673 et baptisé le 03/10/1673 à Boucherville;
Mariage avec Marie-Catherine Gauthier 12/11/1696 Varennes; Sépulture 05/02/1752 Varennes
3. Pierre : né 20/05/1675 et baptisé le 23 Boucherville; Mariage M-Marguerite Viau 13/09/1699 Varennes
S : 02/03/1720 Longueuil
4. Catherine : née le 20/01/1677 et baptisée le 22 à Boucherville ;
Mariage le 11/10/1690 Boucherville avec Jacques DAVID Décès : 10/08/1719 Boucherville
5. Jacques : né 15/09/1678 et baptisé le 15 Boucherville ; Mariage avec Marie Sénécal 10/07/1702 Varennes
Décès : 26/10/1744 Varennes
6. François : né 09/07/1680 et baptisé le 10 à Boucherville; décédé et inhumé le 27/07/1680 Boucherville
7. Marie Madeleine : née le 20 et baptisée le 21/09/1681 Pointe-aux-Trembles ;
Mariage avec Michel Lapré Petit 04/02/1699 Varennes, Décédée 24/08/1759 Varennes
8. Marie Marguerite : née le 03/09/1683 et baptisée le 5 Boucherville;
Mariage avec Ignace Tessier dit Lavigne 23/05/1703 Repentigny ; Décédée 07/05/1748 Repentigny
9. Jean-Baptiste Isaac : 11/08/1685 Boucherville, baptisé le 24 ;
Mariage 28/10/1707 Saint-Sulpice avec M-Françoise Foisy dit Lafrenière
Inhumé 02/11/1708 Varennes
10. Jean : né le 01/03/1687 et baptisé le 2 à Boucherville Sépulture : 10/12/1687 Boucherville
11. Marie-Louise : née le 26 et baptisée 27/03/1689 Boucherville ;
Mariage avec Jean-Baptiste Bousquet 21/11/1703 Repentigny ; 22/01/1764 Saint-Sulpice
12. Marie-Jeanne : née le 20/02/1692 et baptisée le 23 à Boucherville ;
Mariage le 23/10/1707 Repentigny avec Antoine Foisy dit Lafrenière ; Décédée le 16/04/1749 Verchères

Faits judiciaires ou notariaux
9 février 1689
Vente par René Gaultier de Varennes, seigneur de Varennes, à Jacques Lussier
Notaire Ameau dit Severin
15 mars 1713
Tutelle des enfants mineurs de feu Jacques Lhuissier, de Boucherville, et de Catherine Clérice (Clérisse)
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201608221351331677&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=862340

Sources : Tanguay Volume 1, p. 400 ; PRDH ; Pierre Dubois ; Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 83 ; Pistard ; 
10 I1553  Conflan  Françoise  vers 1649    1ère Arrivante Fille du Roy  1667 sur le navire St-Louis de Dieppe  PRDH: 38554

https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Conflans_Francoise&pid=45758:
ID No: 45758
Prénom: Francoise
Nom: Conflans
Sexe: F
Occupation:
Naissance: 1649 vers
Paroisse/ville: Bourg de Conflans, pres de Poissy, St-Germain-en-Laye, Paris
Pays: France
Décès: 28 février 1728 - âge: 79
Paroisse/ville: Quebec
Pays: Canada
Information, autres enfants, notes, etc.
Fille de Charles et Marguerite Roissier

(CT 30-07 Becquet) avec Charles Rancin


http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#C:
Arrivée le
25/09/1667 sur le St-Louis de Dieppe
CONFLANS Françoise
Fille de la Haute Société
Fille de Charles et Marguerite Roissier, de Conflans-St-Honorine, 78700; Yvelines; Île-de-France.
Née vers1649
Décédée le 28 février 1728 à Québec et inhumée le 29 Notre-Dame de Québec
Âgée d’environ 75 ans. Acte de sépulture

Elle embarquera après avoir signé un acte de protestation à Dieppe le 17/06/1667.

1 mariage:
RANCIN Charles (habitant)
Fils de Pierre et Martine Chaignot de Montroy, 17220; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis)
Né vers 1637 inhumé le 06/02/1700 Québec à l'Hôtel-Dieu

Mariage11/10/1667 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Québec, 12 enfants
1)Marie Ursule : née 15/09/1668 et B le 16 Québec
2) Marie-Anne : née 10/02/1670 B le 25 Québec
3) Médard : né 09/11/1671 B le 10 Québec
4) Dorothée : née 02/04/1673 B le 4 Québec
5) Jeanne Elisabeth : N et B 05/10/1674 Québec
6) Charles : né 12/04/1676 et B le 13 Québec
7) Jean-Baptiste : né 14/05/1678 et B le 15 Québec
8) François Joseph : né 10/04/1680 et B le 11 Québec
9) Marie Jeanne : née 25/09/1681 et B le 26 Québec
10) Jean : N et B 17/12/1684 Québec
11) Marie-Anne : née 10/04/1689 et B le 11 Québec
12) Françoise Angélique : née 08/12/1690 et B le 10 Québec
Au recensement de 1681, à la Petite Auvergne il est dit : Charles Rancin 44a, Françoise Conflant sa femme 32a, enfants : Ursule 13, Marie 11, Médard 10, Dorothée 7, Charles 6, Françoise 1 mois; 2 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur.

Faits judiciaires ou notariaux :
28 juin 1726 [insinué le 6août 1726]
Donation de la moitié d'une habitation sise et située en la Petite-Rivière-Saint-Charles, paroisse Notre-Dame de Québec, consistant en deux arpents de terre de front sur quarante de profondeur, par Françoise Conflans, demeurant audit lieu, veuve de feu Charles Rancin (Ransin); à Jean Rancin, son fils; ladite donation est passée devant maître Rageot, notaire royal en la Prévôté de Québec.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180412055757212&p_centre=03Q&p_classe=CR&p_fonds=301&p_numunide=933920

1er février 1701
Requête de Françoise de Conflant, veuve de Charles rancin, habitant de la Rivière Saint-Charles, pour élection de tuteur à ses mineurs
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180412055757212&p_centre=03Q&p_classe=TL&p_fonds=5&p_numunide=836979

22 mars 1678
Cause entre Charles Rancin, demandeur et René Réaume, défenderu; il est ordonné que le dit Réaume parachèvera de monter la maison dudit Rancin, et que ledit Rancin rendra autant de journées que ledit Réaume y aura employé
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180412055757212&p_centre=03Q&p_classe=TL&p_fonds=1&p_numunide=965210

Sources: Tanguay, vol.1, p 269, p 278 et p 508; Dumas, p.209; Landry, édition 2013 p 85; Family Search ;
Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca ); Pistard; 
11 I4149  Deshaies  Marie  vers 1655    1ère arrivante. Fille du roy.  3 juillet 1668 sur le navire La Nouvelle France.  PRDH: 12689

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :
DESHAYES Marie Ajout du 02/05/2018
Sœur de Marguerite
Née vers 1655.
Elle est dite de Rouen, 76000, Seine-Maritime, Haute-Normandie.
Parents inconnus
Décédée à l’Hôtel-Dieu et inhumée le 18 décembre 1707 à Notre-Dame de Montréal
Âgée de 58 ans Acte de sépulture

Rejointe au pays par sa sœur Marguerite.

1 mariage:
BÉTOURNÉ Adrien dit Laviolette, Cabaretier
Soldat du Régiment, Cie Duprat
Il était le fils de Charles et Marguerite Bétourné qui se sont marié le 30 mai 1634 au même endroit.
Il était catholique, baptisé le 28 février 1635 en la paroisse Saint-Crépin-Ibouvilliers, 60570; Oise, Picardie.
Son parrain fut Robert De Lisle, cousin du gouverneur De Courcelle.

Il était soldat dans le régiment de Carignan-Salière en la compagnie du capitaine Berthier, ensuite dans la Cie Duprat.
Il a été confirmé le 24 août 1664 à Québec, à l’âge de 27 ans.
Après sa démobilisation en 1668, il est devenu agriculteur et bourgeois.
Adrien Bétourné, décède le 1er mars 1722 à Laprairie au Québec à l’âge de 87 ans. Il a été inhumé le jour même au même endroit.

Il épousa Marie Deshaies, fille du roi, au environ de 1668-69 dans la région du Richelieu au Québec.
Elle est confirmée à Chambly en 1668.
Elle est venue en Nouvelle-France, deux ans avant sa sœur Marguerite mariée à Pierre Mesnard, dit Xaintonge.
Les deux sœurs étaient des Filles du roi.
Marie Deshaies se serait mariée à l’âge de 13 ans, puisque son fils avait 12 ans au recensement de 1681.
Un contrat de séparation des biens a été passé le 30 août 1695 devant le notaire Maugue.
Marie Deshaies décède le 18 décembre 1707 à Montréal.

Couple avec 4 enfants
Pierre : né ca 1669, il est sur le recensement de 1681, Mariage avec Jeanne Françoise Ronceray le 29/12/1692 Montréal
Décès le 18/10/1702 et inhumé le 19 à Montréal, à l'Hôpital Général . Juste avant son décès il habitait La Prairie.
Marie : née ca 1678 (Tanguay vol 1, page 188)
Madeleine : née ca 1679 (Tanguay vol 1, page 188)
Marie-Anne : née 23/05/1684 et B le 24 à Repentigny, mariage avec Pierre Chicoine de Bellevue 31/05/1700 Montréal
Décès 23/03/1726 S le 24 à Verchères

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Repentigny, il est dit :
Adrien Bétourné 38ans, Marie Duhay (Deshaies) sa femme, 26 ans, Pierre leur fils 12ans, 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 6 arpents de terre en valeur
Faits judiciaires et ou notariaux
10 septembre 1700 - 20 septembre 1700
Procès entre Charles de Couagne, marchand, demandeur, et Adrien Bétourné dit Laviolette et Marie Deshaies, sa femme, défendeurs, pour le remboursement d'une dette, afin qu'ils lui remettent les sommes qu'ils doivent à Michel Duveau dit Descormiers pour un emplacement dans la Basse-Ville.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805031223151658&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861185

20 février 1704 - 9 mars 1701
Procès contre Adrien Bétourné dit Laviolette, cabaretier, 68 ans, Jacques Foucher dit Laviolette, brasseur de bière, et Louise Bouchard, veuve de Simon Guillory, accusés de traite d'eau de vie avec les sauvages. (Documents de l'époque de 64 pages avec procès, interrogatoires et sentence à voir ici :)
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805031223151658&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861100

Sources: Tanguay, vol.1, p.49-50, 188; Jetté, p.98; Drouin, vol.1, p.108; Dumas, p.227-228; Landry, p.305; Sulte, Hist.# 5, p.65; Godbout, R.A.P.Q., # 36-37, 1955-57, p. 450, 451; Fichier Origine, # 240363 ; Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal(senecal@gel.ulaval.ca) ;
Family Search ;


Voir le site: http://www.migrations.fr/DESHAIES_Marguerite/marguerite_deshaies.htm 
12 I2641  Deveau  Marie  3 avr 1647    1ère arrivante. Fille du roy.  1667 sur le navire St-Louis de Dieppe  PRDH: 24397

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=241285 :

DEVAULT / DESVAUX, Marie 241285
Statut Mariée
Date de baptême 03-04-1647
Lieu d'origine Nogent-le-Roi (St-Sulpice) (Eure-et-Loir) 28279
Parents Jacques DESVAUX et Louise Poilleure
Première mention au pays 1667
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 13-04-1674
Lieu du mariage Contrecoeur (cm Antoine Adhémar)
Conjoint Antoine Emery dit Coderre
Décès ou inhumation Repentigny, 06-12-1687
Remarques Au mariage de la migrante en Nouvelle-France sa mère porte le nom de Folure. Un frère et une soeur baptisés à Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir) : Philippe, b. le 01-01-1641 ; Michelle, b. le 26-05-1643.
Identification* DGFQ, p. 403
Chercheur(s) Fleurent Émery ; Gilles Brassard
Référence* MSGCF, vol. 37, p. 15
Copie d'acte AD-28 numérisé
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2018-12-06

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :

DEVAULT Marie 20/07/2018
200 livres de dot
Fille de Jacques et de Louise Folure ou Poilleure, de Nogent-le-Roi, 28210; Eure-et-Loir; Centre.
Baptisée le 03/04/1647 en la paroisse Saint-Sulpice de Nogent-le-Roi, 28210; Eure-et-Loir; Centre.
Acte de baptême

Landry dit qu'elle est décédée le 6 décembre 1687, mais dans les registres on ne trouve que l'acte de sépulture de sa fille Marie Coderre décédée le 4 et inhumée le 6 décembre 1687 âgée de 6 semaines .

1 mariage:
ÉMERY Antoine dit Coderre,
Soldat au régiment de Carignan, Cie Contrecœur
Baptisé le 16 août 1643 à Sarrazac, 24800 Dordogne, Aquitaine.
Il est le fils de Mégny EMERY et de Marguerite PASQUAU. Actes des ancêtres baptême)
Il arrive en Nouvelle-France comme soldat de la compagnie de Contrecœur du régiment de Carignan-Salières le 17 août 1665.
Contrat de mariage du 13 avril 1674 à Montréal sous seing privé déposé chez Sieur Antoine Adhémar de Saint-Martin

Mariage le 13 avril 1674 à Sainte-Trinité, Contrecœur. Acte de mariage

De cette union sont issus 11 enfants :
1)-Marie Élisabeth : née le 6 février 1670 et baptisée le 12 février à Boucherville. Elle épouse le 8 janvier 1685 à Contrecœur Nicolas BONIN. Décès le le 27 décembre 1755 et est inhumée le lendemain à Contrecœur.
2)-Pierre : né le 29 janvier à Verchères et baptisé le 4 février 1671 à Boucherville. Il épouse (contrat du notaire LAFOSSE, Berthier-en-Haut) le 30 décembre 1719, Marie-Jeanne HÉNAULT dit CANADA. Sépulture le 7 mars 1746 à Lanoraie.
3)-Jean-Baptiste : né le 2 avril 1672 à Verchères et baptisé le 27 avril à Boucherville. Il décède avant le recensement de 1681.
4)-Louis : né à Contrecœur et baptisé le 14 mars 1674 à Sorel. Il épouse Marie-Madeleine LECLERC le 2 mai 1697 à Pointe-aux-Trembles. Louis décède le 10 mai 1703 et est inhumé le même jour à Contrecoeur.
5)-Marie : née le 6 février 1676 à Contrecœur et baptisée le 12 à Boucherville. Elle est décédée avant le recensement de 1681.
6)-Antoine : né le 4 février 1677 à Contrecœur et baptisé le 25 à Sorel. Il décède le 30 mars 1677 et est inhumé le lendemain à Sorel.
7)-Marie-Madeleine : née le 27 février à Contrecœur et baptisée le 13 mars 1678 à Sorel. Elle épouse le 11 janvier 1700 à Boucherville Mathurin FAVREAU dit DESLAURIERS Mathurin est inhumé le 27 mars 1752 à Boucherville. Marie-Madeleine est inhumée le 9 juin à Boucherville.
8)-Marguerite : née en 1680 (elle a 10 mois lors du recensement de 1681 à Contrecœur). Elle épouse le 24 septembre 1708 à Contrecœur Nicolas JOANNE. Marguerite décède le 30 mai 1758 et est inhumée le 31 à Saint-Sulpice.
9)-Marie Françoise : née le 3 octobre 1682 et baptisée le 16 à Contrecœur. Elle épouse à Boucherville le 11 janvier 1700, Jean-Baptiste LAPERCHE dit ST-JEAN, Marie-Françoise décède le 3 décembre 1758 et est inhumée le jour suivant à Saint-Sulpice.
10)-Anne : née le 24 décembre 1684 et baptisée le 30 à Contrecœur. Elle décède le 3 janvier 1685 et est inhumée le lendemain à Contrecœur.
11)-Marie : née en octobre 1687, en un lieu indéterminé au Québec. Elle décède le 4 décembre 1687 et est inhumée trois jours plus tard à Repentigny. Elle a vécu six semaines.
Marie Devault est décédée le 6 décembre 1687 à Repentigny, six semaines après l'accouchement de son onzième enfant, Marie, morte elle aussi deux jours auparavant .

Il s'établit à Verchères, à Contrecœur, puis à Repentigny.
Au recensement de 1681, Antoine est dit avoir 37ans, Sa femme Marie Devault 32ans; Ils ont alors 5 enfants: Pierre, 11ans; Marie, 10ans; Louis, 8ans; Madelaine, 3ans; Marguerite, 10 mois; Le couple possède 1 fusil; 8 bêtes à cornes, et 16 arpents de terre en valeur.

Trois fils d'Antoine Émery et de Marie Anne Favreau étaient engagés.
Le 20 mai 1717, Robert Réaume engage Louis Émery pour un voyage à Michillimakinac [RAPQ1930,2 p. 221].
Le 29 avril 1720, Jean Quesnel engage François Émery pour un voyage au pays d'en haut [RAPQ1930, p. 288].
L'année suivante, le 6 août 1721, Alphonse de Tonty engage Pierre Jumeau et Louis Marot, de Québec, François Émery dit Coderre, de Contrecoeur, et Jean Baptiste Lanctôt pour faire un voyage à Détroit [RAPQ1930, p. 232].
Le 30 avril 1726, Messieur de Villiers, Jean Baptiste Faucher et Antoine Ménard engagent Gabriel Émery dit Coderre pour faire un voyage au pays d'en haut [RAPQ1930, p. 253]. [Gagné, p. 220; Jetté, p. 403] ; Filles du Roi – Part 5 – Marie Madeleine Deschamps to Michelle Duval par Diane Wolford Sheppard, FCHSM Member ; https://habitantheritage.org/index.php ;

Faits notariés ou judiciaires :
22 mars 1697
Tutelle des enfants mineurs d'Antoine Émery dit Coderre et de feu Marie Devault, décédée depuis une dizaine d'années
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805081356471908&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=860767

5 avril 1715 au 24 mars 1716
Tutelle des enfants mineurs de feu Antoine Émery dit Coderre et de Marie Devault
Contenu : la requête de Marie-Anne favreau, veuve de Antoine Émery dit Coderre, pour lui permettre de tenir une assemblée de parents et amis, en vue de faire élire un tuteur à ses 10 enfants mineurs; la permission; les conclusions du procureur du roi pour qu'il soit tenu compte de la vente des meubles de la première communauté de Antoine Émery dit Coderre et de Marie Devault dans le partage avec Marie-Anne Favreau; le dictum de la sentence renvoyant les parties au jugement précédent
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805081356471908&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=863111

Six mois plus tard, le 5 juin 1688 à Boucherville, Émery Coderre, père de la lignée Émery Favreau d'Amérique contracte mariage devant le notaire Moreau avec Marie-Anne Favreau, la fille aînée de son ancien compagnon d'armes Pierre Favreau et de Marie Benoît.

Sources : Tanguay: vol.1, page 135; Dumas, p.229; RAPQ1930, p. 253, Gagné, p. 220; Jetté, p. 403 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.97 ; Pour les enfants, sources : L'Ancêtre n°304, volume 40, automne 2013, p 19 à 24 ; Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal(senecal@gel.ulaval.ca) ; Pistard ; Family Search ;
Filles du Roi – Part 5 – Marie Madeleine Deschamps to Michelle Duval par Diane Wolford Sheppard, FCHSM Member ; https://habitantheritage.org/index.php ; 
13 I2304  Dorange  Barbe      1ère arrivante. Fille du roy.  1669. Sur le navire St-Jean-Baptiste  PRDH: 23060

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=241308 :
Statut Mariée
Date de baptême 16-12-1645
Lieu d'origine Lucé (St-Pantaléon) (Eure-et-Loir) 28218
Parents Pantaléon DORANGE et Jeanne Nepveu
Première mention au pays 1669
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 06-10-1669
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Jacques Tardif ou Tardy
Décès ou inhumation Beauport, 14-09-1717
Remarques Les actes suivants sont à Lucé (St-Pantaléon). Ses parents Pantaléon Dorange (f. Lubin et Simone Leduc) et Jeanne Nepveu (Jean et Jeanne Cyrallé) mariés le 27-07-1641. Une soeur et un frère: Barbe-1, b. le 07-02-1643, s. le 21-02-1643 et Claude, b. le 21-01-1649. Son père est inhumé le 22-09-1652.
Identification* DGFQ, p. 1062
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin ; Roger LeBlanc
Référence* MSGCF, vol. 54, p. 38
Copie d'acte AD-28 numérisé
Date de modification 2017-02-28

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :

Le 30/06/1669
Le St Jean-Baptiste

D'ORANGE Barbe
250 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de Pantaléon et de Jeanne Neveu, de la paroisse St-Saturnin. Ville de Chartres, 28000; Eure-et-Loir; Centre
Baptisée le 16 décembre 1645 Saint-Pantaléon, Lucé, Eure-et-Loir Acte de baptême
Décédée le 14 et inhumée le 15 septembre 1717 à Beauport
Âgée d’environ 70 ans. Acte de sépulture

1 mariage:
TARDIF Jacques habitant
Fils de Pierre et Barbe Bourguiqnon de la paroisse St-Candé-le-Viel, de la ville de Rouen, 76000; Seine-Maritime; Haute-Normandie
Baptisé le 22 mars 1645 St-Cande-le-Vieil, Rouen, Normandie
Inhumé le 13 novembre 1724 à Beauport

Contrat de mariage le 28/09/1669 (Notaire Romain Becquet)
Mariage le 06/10/1669 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Beauport, 9 enfants.
1. TARDIF Étienne
Né et baptisé le dim 10 08 1670 à Québec.
2. TARDIF Michel, Sosa 634
Né le ven 17 07 1671 et baptisé le 19 à Beauport.
Marié le lun 27 02 1696 à Beauport avec L'ESPINAY Catherine, Sosa 635.
Marié le lun 01 09 1710 à Beauport, La Nativité de Notre-Dame avec TOUCHETTE Catherine.
Décédé le mer 29 11 1730 et inhumé le 30 à Beauport.
3. TARDIF Jeanne
Née le lun 31 07 1673 et baptisée le 7/08 à Beauport.
Mariée le mer 10 01 1691 à Beauport, La Nativité de Notre-Dame avec HOSTIN dit LANGEVIN Jean.
4. TARDIF Anne
Née vers 1675.
Mariée le lun 19 04 1694 à Beauport avec GUÉRET dit DUMONT Jacques.
Décédée le mer 16 02 1752 et inhumée le 18 à Kamouraska.
5. TARDIF Marie Ursule
Née vers 1679.
Mariée vers 11 1698 à Beauport, La Nativité de Notre-Dame avec ALLARD Jean François.
Décédée et inhumée le jeu 23 04 1711 à Beauport.
6. TARDIF Joseph
Né le jeu 19 12 1680 et baptisé le 21 à Beauport.
Inhumé le dim 19 01 1681 à Beauport.
7. TARDIF Jacques
Baptisé le dim 08 02 1682 à Beauport, La Nativité de Notre-Dame.
Décédé et inhumé le mar 24 02 1682 à Beauport.
8. TARDIF Pierre
Né et baptisé le ven 09 06 1684 à Beauport.
Décédé et inhumé le jeu 18 01 1685 à Beauport.
9. TARDIF Marie Madeleine
Née et baptisée le dim 06 01 1686 à Beauport.
Mariée le mar 10 01 1708 à Beauport, La Nativité de Notre-Dame avec MIVILLE Charles.
Décédée le sam 29 11 1732 et inhumée le 30 à Montréal.
Sources : Généalogie Jocelyne Nicol-Quillivic, logiciel Généatique 2015


22 juillet 1669
Un jugement a leiu entre Damoiselle Marie Renouard, veuve de Robert Giffard, sieur de Beauport, et de nombreux habitants du village de Fargy, dont Jacques Tardif, concernant la division des terres, l'emplacement des clôtures, etc Le document complet de cette affauire est donné dans les Jugements et délibérations du Conseil Souverain, volume 1, pp563-565
http://lesfamillestardifdamerique.net/index.php/fr/association/ancetres-fondateurs/86-jacques-tardif-1645-1724


Au recensement de 1681 en la seigneurie de Beauport, il est dit : Jacques Tardif 35a, Barbe Dorange, sa femme 31a, enfants : Michel 11a, Jeanne 8a, Anne 6a, Marie 3a; 1 fusil, 1 bête à cornes, 17 arpents de terre en valeur

Sources : Tanguay volume 1, pages 197 et 559 ; Dumas page 230 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.98 ; http://www.visite-de-rouen.com/st_cande_le_vieux.htm ; http://lesfamillestardifdamerique.net/index.php/fr/association/ancetres-fondateurs/86-jacques-tardif-1645-1724 ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 ; Généalogie Jocelyne Nicol-Quillivic, logiciel Généatique 2015 ; http://lesfamillestardifdamerique.net/index.php/fr/association/ancetres-fondateurs/86-jacques-tardif-1645-1724 ; Family Search 
14 I2445  Dubois  Marie Louise  vers 1642    1ère arrivante. Fille du roy.  1670 sur le navire La Nouvelle France.  PRDH: 9594

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :

DUBOIS Marie Louise
350 livres de dot dont 50 livres du Roy
Fille de feu Guillaume et d'Elizabeth Lasoeur de la ville de Lisieux 14100, Calvados, Basse-Normandie.
Née vers1642
Décédée le 19 et inhumée le 30 septembre 1734, à Pointe-aux-Trembles
Âgée d’environ Cent quelques années. Acte de sépulture

Contrat de mariage annulé avec Pierre Rouleau en date du 25/08/1670, Not. Becquet.( Selon les Sœurs de la Congrégation Notre-Dame, Maison Sain-. Gabriel édition 1980, il est écrit Pierre Réveillos.)

1 mariage:
BROUILLET Michel dit Laviolette habitant fermier Meunier
Soldat du Régiment, Cie Louis Petit.
Il est le fils de Jacques Brouillet et de Renée Vaizière, du bourg de Gouex, 86320; Vienne; Poitou-Charentes.
Baptisé le 3 mai 1645 à Saint-Médard, Goueix, 86107, Poitou-Charentes
Il a été confirmé en mai 1666.
Inhumé à Montréal le 18 mai 1712, Âgé de 62 ans.

Mariage sous seing privé le 3 novembre 1670 au fort de Chambly, le mariage a été célébré en ±la chambre de M. de Chambly.

En 1673, il s'installa avec sa famille à Sorel où il se fait meunier en plus de cultiver une concession sur laquelle il aura deux bêtes à cornes et six arpents de terre en valeur en 1681.
Enfants de ce couple:
1)-Bernard : né vers1671. Marié le 28/06/1697 à Pointe-aux-Trembles avec Marie Chartier. Inhumé le 01/12/1723 à Pointe-aux-Trembles, Montréal.
2)-Jean : né vers 1672. Mariage le 27/11/1707 à Saint-François-De-Sales (Île-Jésus) avec Marie-Françoise Leclerc.
Décédé le 23/08/1732 et inhumé le 24 à Saint-Louis-de-France, Terrebonne.
3)-Jeanne : née le 05/11/1673 et baptisée le 28/01/1674 à Boucherville; décédée avant le recensement de 1681.
4)-Gilles : né le 06/12/1674 et baptisé le 08/02/1675 à Boucherville. Marié le 07/01/1704 à Pointe aux Trembles avec Marie Bricault Lamarche.
Inhumé le 03/10/1746 à Pointe-aux-Trembles.
5)-Pierre : né le 28/02/1676 et baptisé le 04/03 à Sorel. Marié le 22/11/1706 à Rivière-des-Prairies avec Marie- Louise Boulard Cambray.
Inhumé le 23/03/1752 à Pointe-aux-Trembles.
6)-Marie ( mon ancêtre) : née le 21/10/1677 et baptisée le 24 à Saint-Pierre de Sorel. Mariée le 03/10/1693 à Pointe-aux-Trembles avec François Vaudry. Inhumée le 09/12/1740 à Pointe-aux-Trembles.
7)-Marie-Françoise : baptisée le 20/02/1679 à Sorel, décédée avant le recensement de 1681.
Au recensement de 1681 à Sorel, il est dit Michel Brouillet dit Laviolette 36 ans, Marie Dubois, sa femme, 37 ans,
enfants : Bernard 10 ans, Jean 9 ans, Gilles 8 ans, Pierre 7 ans, Marie 5 ans; un fusil, deux bêtes à cornes, six arpents de terre en valeur.
S'étant transporté en 1689 à Pointe-aux-Trembles de Montréal, il continue d'être meunier et d'exploiter une terre

28 octobre 1700
Contrat sous seing privé entre Michel Brouillet et Guillaume Chartier concernant un échange de propriété et l'engagement d'Etienne Chartier, fils, par Brouillet
Ce dossier de matière privée contient le marché sous seing privé, à Pointe-aux-Trembles, entre Michel Brouillet, époux de Marie Dubois, et Guillaume Chartier, époux de Marie Faucon, pour confirmer l'échange de leurs emplacements et maison et l'engagement, par Brouillet à titre de laboureur pour une période de 6 ans. http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3382292

26 septembre 1707-716 juin 1709
Michel Brouillet dit Laviolette, 60 ans, meunier de Sainte-Anne, Marie Dubois, son épouse, (avec d'autres) ont été témoins au procès contre Dominique Etienne, voyageur, et François Rose, forgeron, engagé de Boudor, accusés d'avoir ppréparé illégalement une expédition de traite chez les sauvages.http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3378323

"Leurs fils Bernard Brouillet et Gilles Brouillet effectuèrent plusieurs voyages dans les Grands Lacs, et son fils Jean Brouillet fut engagé pour se rendre à Détroit en 1705. Le 30 juillet 1688 Adrien Neveu / Nepveu engagea Bernard Brouillet pour un voyage à Claude Maugue, et Antoine Roy ( éditeur),
Inventaire des greffes des notaires du régime français (Québec: 1947), volume 9 (IX). [Antoine Adhémar, MNR, Vol. 1, p. 233] "(27)

"Le 27 août 1691, Charles de Couagne, représentant lui-même, Pierre Janot dit Lachapelle et Antoine Bazinet dit Tourblanche, et Jean Fafard dit Maconce, représentant lui-même et Olivier Morel de LaDurantaye, forment un partenariat commercial pour exploiter les congés accordés le 23 juillet 1691. Fafard promis d'envoyer Michel Étienne dit Philippe. Couagne a promis d'envoyer Robert Janot et Bernard Brouillet dit Laviolette. Lorsque les hommes sont arrivés à Michilimackinac, ils ont prévu de diviser les marchandises commerciales de la même manière [Kent, Michilimackinac, 6 p. 121]." (27)

"Le 11 juin 1695, Charles Juchereau engage François Vaudry et Bernard Brouillet pour un voyage à Michillimakinac "
[Antoine Adhémar, RAPQ1930, p. 197]."(27)

"Le 22 septembre 1697, Jean Desbroyeux, agissant pour François Daupin, sieur de Laforest, commandant au pays des Outaouais, engagea Bernard Brouillet pour un voyage en Outaouais (Ottawa) [Pottier et Roy, 7 vol. 11, p. 194]."(27)

"Le 9 août 1700, François Daupin, sieur de LaForest, engage Bernard Brouillet et Gilles Brouillet, frères, pour un voyage aux Illinois
[Antoine Adhémar RAPQ1930, p. 205]."(27)

"Le 8 mai 1702, Pierre Chartier engage Bernard Brouillet, de Lachine, et François Dubois dit Brisebois, de Pointeaux-Trembles, pour faire un voyage à Michillimakinac et revenir à Montréal la même année [Antoine Adhémar, RAPQ1930, pp 206-207; MRN, vol. 2, p. 349]. Ils se sont peut-être arrêtés à Détroit durant leur voyage. [Gagné, pp. 225-226; Jetté, p. 177]."(27)

Le 13 juin 1695, Jean Arnaud et Robert Janot engagent Gilles Brouillet pour un voyage de l'Ouest [Simonnet] [Maugue et Roy, Vol. 9, p. 242]

"Le 4 mai 1705, les directeurs de la Compagnie de la Colonie du Canada engagent René Pineau, Charles Ricard, Jean Brouillet, Jean Baribeau et Ignace Gouin, de Ste-Anne près Batiscan, pour faire un voyage à Détroit [Chamballon et Roy, 8 Vol. 19, p. 138]."(27)

Sources : Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.99 ; Tanguay fait erreur en disant que Marie-Louise Dubois était la fille Pierre Dubois-Morel et Françoise Meunier de Neuville vol.1, p.92; Jetté, p.177; Drouin, vol.1, p.194; Dumas, p.231-232, 277; Larin, p.202-203, No.339; Adhémar 15 octobre 1673; Lebel et Saintonge, vol. XI, p.7 à 15; Sulte, Hist., vol.5, p.74; DBAQ, t1, p.297-298; Langlois, p.248-249 ; Pistard ;
Family Search ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 ;
(27) Filles du Roi – Part 5 – Marie Madeleine Deschamps to Michelle Duval par Diane Wolford Sheppard, FCHSM Member ; https://habitantheritage.org/index.php ; 
15 I4297  Ducharme  Catherine  vers 1657    1ère arrivante. Fille du roi.  15 août 1671. Sur le navire le St-Jean-Baptiste.  PRDH: 17272

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=450103 :

DUCHARME, Catherine 450103
Statut Mariée
Date de naissance Vers 1657
Lieu d'origine Paris (Seine) 75056
Lieu actuel Paris
Parents Jean et Catherine Dupré
Métier du père Maître menuisier
Date de mariage des parents 00-01-1657
Lieu de mariage des parents Paris (Seine) (75056)
Date du contrat de mariage 20-01-1657
Notaire Me Claude Ménard et Pierre Parque
Première mention au pays 1671
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 12-01-1672
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Pierre Roy
Décès ou inhumation Montréal, 21-02-1719
Remarques En 1657 (cm), Jean Ducharme (veuf d'Annette Lelièvre), maître menuisier, rés. à Paris (St-Benoît, rue des Poiriers), et Catherine Dupré (Jacques, marchand à Mantes-la-Jolie et f. Avoye Touré), jouissante de ses droits, rés. à Paris (Ste-Opportune, rue de la Vieille Cordonnerie) en la maison du sieur Crestien Linclos marchand pelletier, bourgeois de Paris et cousin paternel; témoin-cm: Jacqueline Drouet (mère de Jean), veuve de Toussaint Ducharme. Marguerite, Madeleine et Barbe Ducharme (Jean et Annette Lelièvre), mineures seront entretenues jusqu’à l’âge de 18 ans. Ses grands-parents maternels sont Jacques Dupré, né à Rosny-sur-Seine (78531) et Avoye Thouret, née à Mantes-la-Jolie (78361), mariés à Mantes-la-Jolie (N-D) le 17-02-1631, dont une autre fille Nicole n/b 17-03-1641 à Mantes-la-Jolie (N-D).
Identification* DGFQ, p. 1018 ; DGFC, vol. 1, p. 533
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin ; Lise Dandonneau
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2017-07-20



http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :

DUCHARME ou DUCHARNE Catherine
Île-de-France Le 15/08/1671
Le St Jean-Baptiste

Fille de Jean (habitant et maître menuisier) et de feue Catherine Dupré, de la paroisse St-Benoit, rue des Poiriers, 5ème arrondissement de Paris. Île-de-France. (Landry nomme sa mère Annette Lelièvre, ce qui est faux selon Jean-Paul Macouin)
Née vers1657
Inhumée le 21 février 1719 à Montréal.
Âgée d'environ 62 ans Acte de sépulture

Elle a au moins deux frères et une sœur : Antoine ; Pierre et Françoise mariée à Jean Le Poupinel.
Elle a trois demi-soeurs du pécédent mariage de son père avec Annette Lelièvre, soit Marguerite, Madeleine, et Barbe Ducharm
Veuve de François BRETON natif de Meaux-en-Brie 771000, Seine-et-Marne, Ile-de-France
A son arrivée elle se retrouve peu après chez son oncle Fiacre Ducharme, qui l'a précédé au pays .

Contrat de mariage des parents : Le 20.01.1657 devant Claude Ménard et Pierre Parque, Étude XXXIX
Jean Ducharne, maître menuisier, demeurant rue des Poiriers, paroisse Saint-Benoît, pour lui et en son nom, et Catherine Dupré, jouissante de ses droits, fille de Jacques, marchand demeurant à Mantes, et défunte Avoye Touré, ses père et mère, demeurant à Paris rue de la VieilleCordonnerie, paroisse Sainte-Opportune, en la maison du sieur Crestien Linclos, marchand pelletier, bourgeois de Paris, et cousin paternel. 1050 livres de dot dont la moitié d’une maison sise au marché de la ville de Mantes valant 250 livres, 12 livres de rente valant en principal 200 livres, 600 cents livres dont 300 en deniers comptants et 300 en habits, linge et hardes. 500 livres de douaire préfix. De nombreux témoins dont Jacqueline Drouet, mère de Jean, veuve de Toussaint Ducharme. Marguerite, Madeleine, et Barbe Ducharme filles mineures de Jean et Annette Lelièvre sa première épouse, seront entretenues jusqu’à l’âge de 18 ans. Une quittance devant le même notaire datée du 15.07.1657 où les contractants disent être mari et femme. Jean Ducharme et plusieurs témoins signent, pas Catherine Dupré.

Inventaire après décès de sa mère : Le 14.06.1657 devant Charles Quarré et Jacques Ricordeau, Étude XLIII 85
À la requête de Jean Ducharme, maître menuisier à Paris, demeurant rue des Poirées, paroisse Saint-Benoît, tant en son nom à cause de la communauté qui était entre lui et Annette Lelièvre jadis sa femme, et comme tuteur de Marguerite âgée de 8 ans, Madeleine âgée de 5 ans, Barbe âgée de 3 ans, filles mineures de lui et la défunte. En présence de Bertrand Ducharme, maître menuisier doreur, demeurant à Saint-Germain-des-Prés. Jean Ducharme travaille chez lui avec son compagnon Antoine Margalé. La maison comporte une cave, une boutique, un atelier avec deux chambres au-dessus. Un stock de bois. Le contrat de mariage a été passé le 03.08.1645
devant Pierre Houdic notaire à la cour de Laval (Mayenne). 600 livres de dot plus un trousseau d’une valeur de 200 livres. Les époux se sont faits un don mutuel et le survivant prendra un douaire de 200 livres Jean Ducharme a eu sa maîtrise de menuisier le 26.08.1649. La maison appartient aux sieurs de la Sorbonne et est louée 300 livres par an.

Déclaration de son père : Le 08.08.1679 devant Charles Quarré, Étude XLIII 170
Jean Ducharne est nommé tuteur de son petit-fils Jean Poupinel 10 mois, fils de défunt François et Françoise Ducharne, sa fille. Le contrat de mariage entre François Poupinel et Françoise Ducharne a été passé le 28.07.1677 devant les notaires Lormont et Quarré. 1000 livres de dot dont un tiers dans la communauté.

Obligation et constitution de son père : Le 15.10.1682 devant Charles Quarré et Claude Monnerat. Étude XLIII 183
Jean Ducharne, maître menuisier, demeurant rue des Poirées, paroisse Saint-Benoît, comme tuteur et aïeul maternel de Jean Le Poupinel, fils mineur de défunt François Le Poupinel, maître rôtisseur, et défunte Françoise Ducharne jadis sa femme, et Louis Deschamps, marchand de vin, et Élisabeth Dupré, demeurant rue du Bac, paroisse Saint-Sulpice. Jean Ducharne déclare que depuis le décès de François Le Poupinel et sa femme, il avait nourri et entretenu le mineur, mais depuis le décès de Catherine Dupré jadis sa femme, il ne pouvait plus continuer. Il avait donc trouvé Louis Deschamps et Élisabeth Dupré pour s’occuper du mineur leur neveu. Il donne 400 livres au sieur Deschamps et sa femme pour s’occuper du mineur jusqu’à sa majorité. Cette somme est prise sur la succession de François Le Poupinel et sa femme. Acte fait en présence de Françoise Ducharne, femme d’Étienne Lemaire, écrivain, grand-tante, et d’Antoine et Pierre Ducharne, maîtres menuisiers, oncles du mineur. Le père de Catherine signe toujours Ducharne.
Sources : "Les familles pionnières de la Nouvele-France dans les archives du Minutier central des notaires de Paris" Société de recherche historique, Archiv-Histo, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier page 73

1 mariage:
ROY Pierre dit St-Lambert, habitant.

Fils de Charles et de Jeanne Boyer de Saint-Michel-le-Cloucq, 85200; Vendée; Pays-de-la-Loire . (Poitou)
Baptisé 23 octobre 1643 Saint-Michel-le-Cloucq
Décédé le 28 octobre 1721 à Montréal

Contrat de mariage du 27/12/1671 (Notaire Bénigne Basset)
Mariage le 12/01/1672 à Montréal Acte de mariage
Ménage établi à Laprairie, 18 enfants.

1)-Marguerite : née et baptisée le 04/06/1674 à LaPrairie, religieuse à la Congrégation Notre-Dame

2)-Anne : née ca 1676, mariage avec André Babeu le 14/11/1689 à LaPrairie, décédée le 04/07/1744 et inhumée le 5 à LaPrairie

3)-Pierre : né et baptisé 03/01/1677 à LaPrairie

4)-Catherine : née le 10/04/1678 et baptisée le 11 à LaPrairie

5)-Pierre : baptisé le 17/06/1679 à Montréal

6)-Marie : baptisée le 25/05/1681 à LaPrairie

7)-Jean : né le 22/02/1683 et baptisé le 23 à LaPrairie, décédé le 02/03/1689 et inhumé le 3 à LaPrairie

8)-Madeleine : née le 18/08/1684 et baptisée le 19 à LaPrairie

9)-Gabriel : né le 19/09/1686 et baptisé le 22 LaPrairie, décédé et inhumé le 13/10/1688 à LaPrairie

10)-Jacques : né et baptisé le 13/05/1688 à LaPrairie

11)-François : né et baptisé le 08/01/1691 à LaPrairie

12)-Étienne : né et baptisé le 08/01/1691 à LaPrairie

13)-André : né et baptisé le 14/12/1692 à La Prairie

14)-Louis : né le 20/08/1694 et baptisé le 22 à LaPrairie
15)-Antoine : né le 29/01/1696 et baptisé le 30 à La Prairie

16)-Marie Josèphe : baptisée le 20/05/1697 à LaPrairie

17)-Geneviève : née ca 1700, décédée le 19/02/1712 et inhumée le 20 à Montréal

18)-Angélique : née et baptisée le 15/07/1701 à Montréal, décédéé et inhumée le 16/07/1701 à Montréal

18 juin 1719
Testament de Pierre Roy, notaire Le Pallieur
Archives judiciaires de Montréal

Cinq de leurs fils (Pierre Roy, François Roy, Étienne Roy, Louis Roy et Antoine Roy étaient engagés dans le commerce des fourrures comme engagés ou engageurs.) Pierre Roy, fit au moins un voyage dans les Grands Lacs au cours du 17e siècle: En 1696, François Demers, Pierre Trudeau et Étienne Benoît engagent Pierre Roy, fils, pour un voyage aux Outaouais (Mauves et Roy, volume 9, p.250).


Pierre Roy, Marguerite Ouabankekoué, sa femme de Miami, et leurs enfants vivaient à Détroit et dès août 1720 à Fort St. Philippe (aujourd'hui Fort Wayne, Indiana). Le 10 mars 1707, Cadillac accorde à Pierre Roy le lot 51 de la rue Ste. Anne à côté de Pierre Monet dit Lamontagne d'un côté et Cadillac de l'autre. Le site mesurait 26 pieds par 27 pieds; le loyer était de 3 livres 18 sols et de 10 livres pour les autres droits [MPHSC, vol. 33,9 p. 377].



En août et septembre 1707, Pierre Roy accompagne Cherubin Deniau, le missionnaire Récollet, à la nouvelle mission St Antoine de Padoue aux Miamis (peut-être située dans l'actuelle Monroe, Michigan) où Pierre Roy agit comme parrain du Miami suivant. Il était parrain de Marguerite, une Miami de 10 mois, fille de Makkouckoubeak et de Françoise OuabanKiKoué, baptisée le 3 août 1707. Il fut parrain de Marguerite, une Miami, baptisée le 27 septembre 1707 et Antoine Ksessenta, 35 ans. le vieux Miami, qui a été baptisé le même jour [Ste. Anne du Détroit, 10 Image 69 - les baptêmes ont été enregistrés dans les registres de Détroit en 1711].



Le 3 septembre 1708, Pierre Roy, un habitué de Détroit, représentant le sieur Jacques Langlois, qui était à Détroit, a signé un accord avec Jean Richard concernant 720 livres qu'il avait laissées avec sa soeur Agnès Richard, épouse de Jean Moreau , sieur Duplessis, sergent dans les troupes de marines. Richard reconnaît que les 720 livres appartiennent à Langlois [Antoine Adhémar, MRN, 11 vol. 2, pages 492-493].



Le 7 juin 1710, Pierre Roy fait partie de ceux qui acceptent de payer pour un prêtre à Détroit [MPHSC, Vol. 33, pages 478-479].



Plus tard cet été-là, Pierre Roy figurait au recensement de 1710 [MPHSC, Vol. 33, p. 494]



Le 30 juin 1710, Pierre Roy assiste au mariage de Michel Bisaillon et de Marguerite Fafard à Détroit [Ste. Anne du Détroit, Image 46]. 6 Timothy J. Kent, Rendez-vous à la traite des fourrures des Détroits et aux activités militaires à Fort de Buade et Fort Michilimackinac, 1669-1781 (Ossineke, Michigan: Silver Fox Enterprises, 2004). 7 Jean Baptiste Pottier et Antoine Roy (éditeur), Inventaire des greffes des notaires du régime français (Québec: 1948), volume 11 (XI). 8 Louis Chamballon et Antoine Roy, rédacteur en chef, Inventaire des greffes des notaires du régime français (Québec, 1960), volume 19 (XIX).



9 Michigan Pioneer and Historical Society, Collections historiques - Collections et recherches faites par le Michigan Pioneer and Historical Society (MPHSC) (Lansing, MI: Imprimerie Robert Smith, 1904), vol. 33 (XXXIII). 10 www.ancestry.com, Collection Drouin, D, Détroit, Ste-Anne, Autres Registres, 1704-1744. 11 Notaires de Montréal, Burton Historical Collection, Bibliothèque publique de Détroit.



Le 22 septembre 1710, Marguerite Ouabankekoué était la marraine de trois Fox / Mesquakie baptisés à Détroit: Joseph, Jean et Marie [Ste. Anne du Détroit, Image 59]. Jacques, l'esclave panis de Pierre Roy, fut baptisé le 12 novembre 1710. Ses parrains étaient Jacques Demers et Marguerite Fafard dite Delorme, épouse de Michel Bisaillon [Ste. Anne du Détroit, Image 62]. [Gagné, pp. 225-226; Jetté, p. 1018-1019]. Pierre Roy était aussi un engageur. Le 23 septembre 1713, Pierre Roy et Laurent Trudeau engagent André Longtin et Pierre Collin pour un voyage à Détroit [RAPQ1930, p. 214].



Le 28 mai 1718, Pierre Roy engage Charles Diel pour faire un voyage à Détroit [RAPQ1930, p. 223 - voir aussi les entrées pour François Roy, Étienne Roy et Louis Roy pour cette même période]. François Roy était un voyageur et un engagé et s'occupait souvent des affaires de son frère Pierre Roy [Suzanne Boivin Sommerville, Marguerite Roy De Fort Pontchartrain à Québec (http://www.habitantheritage.org/native_americans/french_canadian_and_native_families)]. Le 18 avril 1717, Paul Guillet engage François Roy pour faire un voyage à Michillimakinac [RAPQ1930, p. 220].



Du 29 août 1724 au 22 septembre 1730, François Roy engage des voyageurs pour se rendre au pays d'en haut [Jetté, 1019; RAPQ1930, pp. 245, 278 - il existe des entrées supplémentaires pour François Roy, mais il faut distinguer les hommes multiples de ce nom avant d'assigner un contrat particulier à un individu]. Étienne Roy fait un voyage à Détroit. Le 30 mai 1718, Étienne Roy et François Roy reconnaissent séparément une dette à Pierre Lestage pour la marchandise fournie pour un voyage qu'ils s'apprêtent à faire à Détroit [RAPQ1930, p. 223224].



Louis Roy était aussi un voyageur et un engagé. Le 28 mai 1718, Louis Roy reconnut une dette envers Pierre Lestage pour la marchandise fournie pour un voyage qu'il allait mener à Détroit [RAPQ1930, p. 223-224]. Le 14 août 1725, Louis Roy et Jean Louis Denis engagent Jean Baptiste Lat pour un voyage au pays d'en haut [RAPQ1930, p. 250]. Comme ses frères aînés, Antoine Roy était aussi un voyageur. Le 28 juin 1717, Jean Viennay-Pachot et Louis Renaud engagent Antoine Roy pour un voyage dans le Nord. Catherine Ducharme et Pierre Roy avaient aussi un autre fils nommé Pierre; il a épousé Marie Angélique Faye en 1705 [RAPQ1930, p. 221].


Sources : Tanguay, volume 1, page 533 ; Dumas page 232 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.99 ; "Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les archives du Minutier central des notaires de Paris" Société de recherche historique, Archiv-Histo, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, https://www.sgq.qc.ca/images/_SGQ/BD_web_libre/Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf page 73 ; Family Search ; Revue d'histoire de l'Amérique Française ; Filles du Roi – Part 5 – Marie Madeleine Deschamps to Michelle Duval par Diane Wolford Sheppard, FCHSM Member ; https://habitantheritage.org/index.php ; 
16 I3820  Ducoudray  Marie  vers 1643    1ère arrivante. Fille du roy  31 juil 1670 sur le navire La nouvelle France  PRDH: 18411

Selon migrations.fr et mémoireduQuébec.com (mais ici, il y a une référence circulaire), elle serait embarquée sur le navire La Nouvelle France. Selon naviresnouvellefrance.net, ce serait sur le St-Jean-Baptiste.

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#D :

1 mariage:
GRENET François
Fils de Jean et Jeanne Delan de St-Leu-la-Forêt, 95320; Val-d’Oise; Île-de-France.
Né vers 1643, décédé et inhumé le 30/05/1691 Hôtel-Dieu de Québec

Contrat de mariage le 29/08/1670 [ Insinué le 14 octobre 1670] (Notaire Romain Becquet)
Présents : Dame Anne Gasnier, demoiselle Elisabeth Etienne, Nicolas de Roissy et Nicolas Druel
Témoins : Jean-Baptiste Cosset et Alexandre Turpin
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338877

Mariage le 15/09/1670 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Pointe-Lévy
Couple avec 7 enfants.
1)-Enfant Anonyme : masculin né à Lauzon le 26/09/1671 et baptisé le même jour, le 26/09/1671 à Québec et décédé et inhumé le 28/09/1671 à Québec.
2)-Perrine : née le 13 et baptisée le 15/09/1672 à Québec, mariée à Ignace-Philippe Carrier le 16/06/1693 à Lauzon, décédée avant le 02/06/1710.
3)-Jean-François : né et baptisé le 03/01/1675 à Lauzon, marié à Jeanne Samson le 09/11/1699 à Lauzon, décédé en 1717.
4)-Jean Baptiste : né le 07/05/1677 à La Durantaye et baptisé à Québec le 27/05/1677, marié à Marguerite Huard en 1705
5)-André : né le 11/05/1679 à la Durantaye, baptisé à Québec le 23/05/1679.
6)-Charles : né en 1682, marié à Marie-Anne Guay le 09/09/1710 à Lauzon, décédé le 07/11/1750 et inhumé le 8 à Lauzon
7)-Anne : mon ancêtre : née le 01/08/1683 et baptisée à Lauzon le 10/08/1683, mariée à François Beaudouin le 12/06/1702 St-François, inhumée le 21/12/1752 Repentigny
Au recensement de 1681, en la seigneurie de Lauzon, il est dit :
François Grenet, 38a, Marie Du Coudre (DuCoudray) sa femme, 38a, enfants : Perrine 9a, Jean 8a, Baptiste 4a, André 2a, 3 arpents de terre en valeur

29 octobre 1697
Inventaire des biens meubles et immeubles de feu François Grenet et de Marie DuCoudray son épouse 29 octobre 1697
Inventaire des greffes des notaires en ligne, Vol VIII pg 286 Notaire Nicolas Métru

30 octobre 1697
Bail à ferme par Marie Ducoudray veuve de feu François Grenet à François et Jean-Baptiste Grenet ses fils savoir : une terre à Lauzon de 3 par 40 arpents sur le fleuve joignant à Jean Carrier et à Nicolas Légaré, ce bail fait pour 9 ans
Inventaire des greffes des notaires en ligne, Vol VIII pg 286 Notaire Nicolas Métru

Sources : Tanguay, volume 1, page 265 ; Dumas page 232 ; Gagné, pp. 228-229; Jetté, p. 526 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.100 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Histoire de Lauzon volume 1; DGFQ ; Pistard ; Family Search ;


http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Ducoudray_%28Marie%29 :

Née dans la paroisse Saint-Sulpice de Paris (France).
Fille du Roy arrivée à Québec le 31 juillet 1670 à bord du navire Nouvelle-France.
Mère de la lignée Grenet/Ducoudray d'Amérique.
Épouse François Grenet à Québec le 15 septembre 1670 ; de cette union sont issus Perrine Grenet (mariée à Ignace Carrier), Jean-François Grenet (marié à Jeanne Samson), Jean Grenet (marié à Marguerite Huard), Charles Grenet (marié à Marie-Anne Guay) et Anne-Andrée Grenet (mariée à François Beaudoin).
Décès après 1710 dans la seigneurie de Lauzon (108).
En 1729, elle avait 62 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org




https://www.naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/fillesduroi/fillesduroiDE.html#ducoudraymarie :

(f Nicolas et Marie LARGUE), de St-Sulpice, faubourg St-Germain-des-Prés, v. Paris, Île-de-France; n vers 1643; d après 09-09-1710 Pointe-Lévy; arrivée à la fin d'août 1670 Québec sur le Saint-Jean-Baptiste; apporte des biens estimés à 400L et un don du roi de 50L; m annulés (ct 25-08-1670 Becquet) avec Jean JOUANNE et (ct 28-08-1670 Becquet) avec Robert GALIEN; m 15-09-1670 Québec (ct 29-08 Becquet) avec François GRENET; famille établie à Pointe-Lévy; 7 enfants. (FDR : 309; DGFQ : 526)

http://www.zonecousinage.com/getperson.php?personID=I10038&tree=entier :

Marie Ducoudray est l'une des 160 filles du roi à débarquer au pays à la fin de l'été 1670. Les prétendants ne manquent pas. Le 25 août 1670, en compagnie de Jean Jouanne, elle se rend chez le notaire Romain Becquet pour y signer un contrat de mariage. Mais trois jours plus tard, rien ne va plus. Marie Ducoudray se rend devant le même notaire, mais cette fois au bras de Robert Gallien pour signer un nouveau contrat remplaçant le premier. Cet amour sera éphémère... littéralement. En effet, le contrat qu'ils ont signé le 28 août est annulé le lendemain, Marie Ducoudray signifiant au notaire Becquet qu'elle épousera plutôt François Grenet. Cette troisième fois sera la bonne et leur mariage sera célébré le 15 septembre 1670 à Québec. Quant à Robert Gallien, lui aussi avait changé d'avis et signa en ce 29 août devant le même notaire un contrat de mariage avec Anne Masson. Le couple s'est marié le 8 septembre 1670 à Québec. [1, 2, 3] 
17 I2940  Fourrier  Catherine  Vers 1651    1ère arrivante. Fille du roy  1670 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 4714

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_2.htm :

FOURRIER Catherine
Fille de feu Claude et de Marie Pennetier, de la paroisse St-Sulpice, faubourg St-Germain. 6ème arrondissement de Paris; Île-de-France.
Née vers 1651
Décédée le 21 octobre 1726 et inhumée le 22 à Repentigny
Âgée de 88 ans Acte de sépulture

Lorsque Catherine FOURRIER se remarie avec Jean BOUSQUET le 11/05/1672, elle est enceinte de son premier époux Mathurin MERCADIER; l'enfant Geneviève a été baptisée le 09/12/1672 sous le nom de Geneviève BOUSQUET, mais lors de son mariage et sa sépulture, celle-ci est bien nommée Geneviève Marcadier.

3 mariages:
1) MERCADIER Mathurin dit Lahayes, habitant armurier .
Fils de Georges et de feue Charlotte Maurier de Saint-Rémi-sur-Creuse; 86220; Vienne; Poitou-Charentes.
Baptisé le 22 juin 1645 paroisse Saint-Pierre de Buxeuil ; Vienne
Décédé entre le 09/03/1672 et le 07/05/1672, à Montréal.

Contrat de mariage le 11/10/1670 (sous seing privé)
Mariage le 14/10/1670 à Montréal Acte de mariage

Ménage établi à Varennes. 3 enfants.
1)-Elisabeth :baptisée le 16/09/1671 à Montréal, sépulture le 27/09/1671 Montréal
2)-Geneviève : baptisée le 09/12/1672, à Montréal,
parrain Simon GUILLORY et marraine Madeleine Thérèse Sallé femme de Monsieur Claude Raimbault maître menuisier
Décédée et inhumée le 03/09/1699 Varennes
1 mariage avec Cholet René, soldat de la compagnie de Montigny, le 24/11/1698 à Varennes
Sur son acte de baptême elle est dite "fille de Jean Bousquet et Catherine Fourrier"
Sur ses actes de mariage et sépulture elle est dite "Geneviève Marcadier".
Sans postérité

2) BOUSQUET Jean, maître armurier et arquebusier.
Fils de Jean et Isabelle Hilaret de Tonneins; 47400 ; Lot-et-Garonne; Aquitaine. (Guyenne),
Né vers 1646 , décédé entre le 13/05/1695 et le 24/11/1698.

Contrat de mariage le 11/05/1672 à Montréal
Mariage le 11/05/1672 à Montréal Acte de mariage

Couple avec 11 enfants
1)-Jean-Baptiste : baptisé le 03/09/1674 Notre-Dame de Montréal,Mariage avec Lussier Louise 21/11/1703 Repentigny inhumée le 01/08/1754 à Saint-Sulpice.
2)-Catherine : baptisée le 13/02/1676 Notre-Dame de Montréal, Mariage avec Venne Jean Jacques 24/11/1698 Varennes, inhumée le 25/05/1703 inhumée le 26 Repentigny
3)-Daniel : baptisé le 03/10/1677 Notre-Dame de Montréal, inhumé le 05/06/1684 Montréal Pointe-aux-Trembles
4)-Pierre : baptisé le 22/01/1679 Notre-Dame de Montréal, Mariage avec Banlier Marie-Anne 16/01/1702 Varennes, inhumé le 20/03/1756 Varennes.
5)-Claude : baptisé le 29/11//1680 Montréal Pointe-aux-Trembles, inhumé le 08/11/1684 même endroit
6)-Marie : baptisée le 27/09/1682 Montréal Pointe-aux-Trembles, iMariage avec Oudin Mayeul 12/05/1704 Varennes, inhumée le 14/05/1740 Laval St-Fr-de-Sales.
7)-Barbe, baptisée le 07/02/1684 Montréal Pointe-aux-Trembles,Mariage avec Desrosiers dit du Tremble Jean Baptiste, 17/11/1709 Montréal Notre-Dame,
Mariage avec Laval Pierre, 01/08/1707 Montréal Notre-Dame, Mariage avec Miville Charles 08/01/1731 Montréal Notre-Dame,
inhumée le 21/08/1767 Montréal Notre-Dame.
8)-Jeanne : baptisée le 17/10/1685 Montréal Pointe-aux-Trembles, Mariage avec Beaulne Albert 24/11/1710 Montréal N-Dame, inhumée le 19/04/1716 Montréal
9)-Toussaint : baptisé le 15/06/1687 Montréal Pointe-aux-Trembles, inhumé le 07/08/1700 Montréal Notre-Dame
10)-Françoise : baptisée le 20/04/1690 Montréal Pointe-aux-Trembles, Mariage avec Cusson dit Foubert Joseph. 21/01/1715 Repentigny
11)-Marie-Anne : baptisée le 13/05/1695 Montréal Pointe-aux-Trembles, Mariage Ledoux Nicolas 24/01/1716 Varennes, inhumée le 23/11/1722 Varennes.
Au recensement de 1681, ils sont à l'Isle Ste Thérèse, Jean est dit Arquebusier, il a 35 ans, sa femme Catherine est âgé de 30 ans. Ils ont alors 6 enfants à charge; Geneviève, 9 ans; Jean, 7 ans; Catherine, 6 ans; Daniel, 4 ans; Pierre, 3 ans; Claude, 1 an. Le couple possède 2 fusils et 3 arpents de terre en valeur.

15 novembre 1664
Requête de Adrien Jolliet, demandeur pour Jean Peré (Péré), à l'encontre de Jean Bousquet, de lui payer un canot qu'il a apporté avec lui à la chasse, privant ainsi ledit Peré qui dut s'en chercher un autre; Bousquet a rapporté le canot complètement avarié; Jolliet en demande paiement après estimation; Bousquet condamné à 6 livres d'amende, payable à l'église; devra remettre un canot neuf, à faute de quoi reviendront dans quinzaine où estimation sera faite par des experts http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3392614

3) MARTIN François dit Langevin, habitant et maître maçon.
Né vers 1661,
décédé après le 14/05/1713

Contrat de mariage le 21/11/1712 Notaire Michel Lepailleur dit Laferté
Mariage le 20/11/1712 à Montréal Acte de mariage
Ménage établi à Repentigny. Aucun enfant.

Cependant, François Martin avait eu d'un premier mariage avec Catherine Goyer, 4 enfants: Jeanne; François; Catherine; Geneviève.

Sources: Tanguay, vol.1, pages 81 et 238 ; Dumas, p.242; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 111 ; Pierre Dubois ; Family Search (actes) ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Pistard ;Family Search ;


https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?pid=29832&partID=29831 :

ID No: 29832
Prénom: Catherine
Nom: Fourrier
Sexe: F
Occupation:
Naissance: 1651 vers
Paroisse/ville: St-Sulpice, Paris, faubourg St-Germain-des-Pres
Pays: France
Décès: 21 octobre 1726 - âge: 75
Paroisse/ville: Repentigny
Pays: Canada
Inh./Source: 21, s 22 octobre 1726, rg
Information, autres enfants, notes, etc.
(CT 07 Basset) avec Jean Bousquet

(CT 21 sous seing privé A.N.Q. Montréal) avec Mathurin Mercadier 
18 I5728  Grandin  Marie  vers 1651    1ère arrivante. Fille du roy  31-07-1670 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 3947

https://migrations.fr/700fillesduroy_2.htm :



La Nouvelle France GRANDIN Marie
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Michel et de Marie Lejeune, de la paroisse Saint-Euverte ville d' Orléans; 45000; Loiret; Centre.
( Orléanais )
Née vers1651
Décédée le 14 juillet 1715 Hôtel-Dieu de Québec

1 mariage:
BEAUDET Jean, Domestique engagé de Nicolas Gaudry, à Neuville
Né vers 1650 Blanzay 86400 Poitou
Fils de Bastien BAUDET et de Marie BAUDONIER
Arrivé le 25 mai 1664, à Québec.
Inhumé le 08/07/1714 Lotbinière
" Lors de son mariage en 1670, il était fixé sur une terre à Champigny (sans doute la côte de Champigny, à l’Ancienne- Lorette). 31 ans au Rec 81, à Lotbinière, sur une terre voisine de Michel Lemay et Jean Hamel, possédant une vache et 3 arpents en valeur. Il faisait un gros commerce d’anguilles avec les marchands de Montréal Jean Millot et Charles (de) Couagne (contrats du 16 octobre 1681 et 15 octobre 1685, greffe Maugue). Inventaire du 13 juillet 1714 (greffe Laneuville), à Lotbinière; en 1909, la famille Beaudet occupait toujours la terre ancestrale. "
Sources : http://www.nosorigines.qc.ca/

Contrat de mariage le 07/09/1670 notaire Romain Becquet
7 septembre 1670
"Mariage entre Jean Boudet (Beaudet), habitant de Champigny, fils de Bastien (Sébastien) Boudet (Beaudet) et de Marie Baudouin (Baudonier), ses père et mère du bourg de Blaichais (Blanzay) en l'évêché de Poitiers, et Marie Gaudin (Grandin), fille du feu Michel Gaudin (Grandin) et de Marie LeJeune, ses père et mère de la ville et évêché d'Orléans, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, Hélène DesPortes, Agnès Morin, Madeleine Normand et Jean-Baptiste de Poitier (DePoitier), écuyer, sieur du Buisson (DuBuisson), amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre, sont témoins
[Document insinué le 17 octobre 1670] "
PISTARD : document original : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3334608

Mariage le 23/09/1670 à Québec Acte de mariage

Ménage avec 9 enfants
1. Marie (Marie-Louise) : née 13/08/1671 à Sillery baptisée le 14
Mariage avec Jacques HOUDE dit DESRUISSEAUX
CM : 06.10.1681 notaire Rageot, Lotbinière
Décès : 01/06/1755, sépulture le lendemain à Saint-Antoine-de-Tilly.
2. Simone (Simone-Anne) : née 26/12/1673 à Sillery et baptisée le lendemain
Mariage : Michel PINEAU (PINEAULT dit LAPERLE) 04/07/1689 Cap Santé
Mariage 2 : François LEROY le 27 décembre 1714.
Décès : 7 janvier 1748 et sépulture le lendemain à Verchères.
3. Charles (Jean-Charles) : né le 13/08/1676 et baptisé le lendemain à L’Ancienne-Lorette
Mariage : Marie-Madeleine LEMAY dit POUDRIER
avant le 31 décembre 1726 CM 15/12/1726 notaire Laneuville, Lotbinière
4. Marie-Louise : née vers 1679 (2 ans au recensement de 1681).
Mariage : avant le 3 mars 1698, en un lieu inconnu, avec Jacques MARCOT.
Décès : 07/02/1760 et sépulture le lendemain à Cap-Santé.
5. Françoise-Marie-Jeanne : née 01/10/1681 à Lotbinière et baptisée 21/04/1682 à Neuville.
Mariage avant le 28 mai 1700 avec Jean-Baptiste BUISSON dit ST-COSME.
Décès : 15/01/1712 et inhumée le 17 à Saint-Nicolas.
6. Jean-Baptiste : né 02/09/1683 et baptisé 17 à Pointe-de-Lévy.
Mariage : Marie-Françoise CHATEL dit LACHAPELLE avant le 31/12/1710, en lieu inconnu.
Mariage 2 : Marie-Charlotte TOUSIGNANT CM le 13 novembre1739.
Décès : 23/11/1764, il inhumé lendemain à Lotbinière.
7. Michel : né vers 1686.
Mariage : Marie-Thérèse PÉRUS (PÉRUSSE) 17/06/1719 à Sainte-Croix de Lotbinière.
Décès : 26/05/1764 et inhumé le lendemain à Lotbinière.
8. Marie-Josèphe : née vers 1688.
Mariage : Jacques-Alexandre DENEVERS dit BRENTIGNY 18/10/1704 CM : notaire Louis Chamballon
Décès : le 28/05/1748 et inhumée lendemain à Sainte-Croix de Lotbinière.
9. Jacques : né vers 1692.
Mariage : Marie-Angélique LEMAY le 20 novembre 1720 à Sainte-Croix de Lotbinière.
Décès : le 04/01/1750, il est inhumé le lendemain à Lotbinière.

Au recensement de 1681, dans la seineurie de Lotbinière, il est dit : Jean Baudet 31 ans, Marie Grandin sa femme, 30 ans, enfants : Marie 10a, Simone 8a, Charles 5a, Louis 2a, Jeanne 15 jours, 1 fusil, i vache et 3 arpents de terre en valeur

25 février 1715
Donation d'une terre sise et seigneurie en la seigneurie de Lotbinière, par Marie Grandin, veuve de défunt Jean Beaudet (Baudet), vivant habitant demeurant en la seigneurie de Lotbinière, paroisse Saint-Louis; à Charles Beaudet, habitant du même lieu; ladite donation est passée pardevant maître Dehorné (Dehornay), notaire royal depuis le Sault-de-La-Chaudière jusqu'aux limites de la Juridiction des Trois-Rivières [Document insinué le 15 mars 1715]
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338833

Déclaration de Louise Prou, fille de Nicolas Prou et de Louise Grandin, d’Orléans, rue Desnoyers, paroisse St-Victor, épouse en 4e noces de Pierre Roulard, de Champigny, à l ’effet d’affirmer que Marie Grandin, fille de feu Michel et de . . . , épouse de Jean Baudet, de Lotbinière est sa cousine germaine et n ’a aucun autre héritier qu’elle en ce pays. Elle institue par ces présentes sa dite cousine, son unique héritière et à son défaut lui substitue les enfants nés du dit Baudet et de la dite Grandin, au jour où sa succession s’ouvrira (27 juin 1704). Vol XIX pg 96 Notaire Louis Chambalon

Annulation et révocation, par Louise Proux, de sa déclaration instituant Marie Grandin , sa cousine germaine, son héritière (9 août 1710) (Voir le 27 juin 1704). Vol XIX pg 317 Notaire Louis Chambalon.

Ratification, par Marie Grandin, veuve de Jean Baudet, de la vente de terre faite par Louise Prou à Pierre Voyer (28 mai 1714) ( Voir le 23 janvier 1714). Vol XIX pg 463 Notaire Louis Chambalon.

Sources : Tanguay, vol.1, pages 29 et 280 ; Dumas page 250; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 119 ; PRDH ; http://www.nosorigines.qc.ca/ ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ; Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français ; Wikitree ; Danielle Liard;

https://www.tfcg.ca/baudet-grandin-fr :

Fille de Michel Grandin et de Marie Lejeune, Marie est née vers 1651 dans la paroisse de St-Eubert à Orléans, Orléanais, France (aujourd'hui : paroisse de Ste-Euverte à Orléans, Loiret, France).
Marie était ± fille du roi . Comme beaucoup de ses compatriotes françaises qui sont venues en Nouvelle-France à cette époque, Marie est arrivée au Canada après la mort de son père. Elle arriva à Québec le 31 juillet 1670 à bord du navire La Nouvelle-France, parti de La Rochelle avec environ 120 autres filles du roi. Marie, âgée d'environ 19 ans, apporta avec elle un trousseau de biens d'une valeur estimée à 300 livres qui servira de dot.

Un portrait plutôt romancée de l’arrivée des filles du roi à Québec (aquarelle de Charles W. Jefferys, Wikipedia Commons)
Un portrait plutôt romancée de l’arrivée des filles du roi à Québec (aquarelle de Charles W. Jefferys, Wikipedia Commons)

Une fois à Québec, Marie fut hébergée chez madame Bourdon (Anne Gasnier), comme bien d'autres ± filles à marier ou filles du roi avant elle. Durant une période de dix ans, Mme Bourdon a signé 304 conventions de mariage relatives aux filles du roi.

Marie Grandin et Jean Baudet ont signé un contrat de mariage le 7 septembre 1670 à Québec devant le notaire Becquet. Ils se sont mariés à Notre-Dame de Québec le 23 septembre 1670. L'acte de mariage indique que Jean vivait à Champigny (l'actuelle Côte de Champigny à L'Ancienne-Lorette). Jean avait environ 22 ans et Marie environ 19 ans.
Jean et Marie se sont d'abord installés à Sillery, où sont nées deux de leurs filles, Marie et Simone. Le 4 septembre 1672, Jean signa un bail de six ans avec Noël Ringuet (fils), pour un terrain de la Côte Saint-Michel mesurant deux arpents de large sur 30 arpents de profondeur. Une dizaine d'hectares étaient déjà défrichés et labourés, et il on y trouvait aussi une maison, une grange et une étable. La grange serait située aujourd'hui entre le chemin des Quatre-Bourgeois et la rue La Fresnière, à Ste-Foy.
En 1677, la famille quitta Sillery pour Lotbinière, où le seigneur René Louis Chartier de Lotbinière confia à Jean la responsabilité de son domaine seigneurial. Jean loua un terrain, construisit le manoir seigneurial et est resté sur les lieux avec sa famille.

Le 2 mars 1680, il a reçu du seigneur Chartier une concession de terre à Lotbinière, le long du fleuve Saint-Laurent. Le terrain mesurait dix arpents sur 30. En échange, Jean devait payer au seigneur une taxe foncière annuelle de trente francs et un denier. L'année suivante, Jean y emménagea avec sa famille.

Le recensement de la Nouvelle-France de 1681 enregistra la famille vivant à Lotbinière. Jean possédait un fusil, une bête à corne et 3 arpents de terre défrichée

Le 25 février 1715, Marie rédigea un contrat devant le notaire Dehornay pour donner une terre à son fils Charles, à la condition qu'il prenne soin d'elle jusqu'à sa mort avec nourriture et logement. Charles s'engagea également à fournir à sa mère une jupe carisse, un soutien-gorge en tissu, deux mouchoirs et une paire de bas, et tous les trois ans, une paire de souliers français. Après sa mort, il s’engagea à dire dix messes pour le repos de l’âme de Marie.

Marie Grandin est décédée peu de temps après à l’Hôtel-Dieu de Québec le 14 juillet 1715 à l’âge de 64 ans environ ; son registre de sépulture la désigne comme ± la bonne femme Baudet . 
19 I1596  Grondin  Marie      1ère arrivante. Fille du roy  1668 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 54897

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_2.htm:

GRANDIN Marie
Née vers 1655 dans l’archevêché de Rouen en Haute-Normandie .
Décédée à l’Hôtel-Dieu-de-Montréal et inhumée le 31 octobre 1708 à Notre-Dame de Montréal
Âgée d’environ 60 ans. Acte de sépulture

2 mariages:
1) MOREL Michel, laboureur
Né vers 1630 et décédé après le 18/01/1671
Mariage vers 1670 à Trois-Rivières
1 enfant de ce couple
1)-François-Amador : baptisé le 18/01/1671à Trois-Rivières, Marié à Marie Moisan le 05/11/1696 à Montréal, Marié à Marie Roy le 01/12/1708 à Montréal, décédé le 09/12/1749 et inhumé le 10 à Lachine

Mariage 2: ROBILLARD Claude Habitant fermier, laboureur et maître boucher
Né vers 1650 et décédé le 25/05/1719 et inhumé le 26 à Saint-Sulpice

Mariage vers 1672 à Champlain
9 enfants de ce couple

1)-Marie Jeanne : née ca 1673, Mariée à Joseph Trottier le 09/11/1688 à Montréal, inhumée le 24/02/1729 à Montréal

2)-Claude : né ca 1678, Marié à Angélqiue Cécire le 17/10/1701 à Lachine

3)-Adrien : baptisé le 09/10/1679 à Champlain, Marié avant 1721 à Dominique Sanchi8eta, décédé et inhumé le 04/01/1721 à Kaskaskias (Illinois) USA

4)-Louis : né le 15/05/1682 et baptisé le 17 à Champlain, décédé le 05/06/1683 et inhumé le 6 à Champlain

5)-Joseph : baptisé le 13/04/1689 à Montréal, Marié à Marguerite Bazinet le 20/04/1711 à Pointe-aux-Tremblesdécédé le 21/03/1768 et inhumé le 22 à Lavaltrie

6)-M-Thérèse : baptisée le 05/09/1686 à Montréal, Mariée à Jean Moison le 19/10/1701 à Montréal, Mariéé à Pierre Campeau le 05/04/1732 à Montréal, inhumée le 11/11/1759 à Lachine

7)-Nicolas : né le 01/08/1684 et baptisé le 2 à Champlain, Marié à Françoise Cécire, le 28/04/1709 à Lachine, inhumé le 11/08/1751 à Sainte-Anne-de-Bellevue

8)-Jean-Baptiste : baptisé le 10/04/1691 à Montréal, décédé le 14/07/1722 à Pointe-Coupée (Louisiane/Louisiana), inhumé le 20/08/1722 à Kaskaskias, Pointe-Coupée, Illinois, USA

9)-Pierre : baptisé le 28/09/1692 à Montréal, Marié à Cathrine Coutu le 05/11/1715 à Saint-Sulpice, Marié à M-Thérèse Colin le 25/06/1744 à Saint-Sulpice, décédé le 30/01/1750 et inhumé le 31 à Lavaltrie

Au recensement de 1681, à Champlain, il est dit : Claude Robillard 31ans, Marie Grondin (Grandin) sa femme, (Veuve de Michel Morel) sa femme 21a, enfants : Marie (Robillard) 8a, Claude 3a, Adrien 2a, François Morel, domestique 11a, 3 bêtes à cornes, 18 arpents de terre en valeur

Sources : Tanguay, vol.1, pages 280, 442, 523 ; Dumas page 249; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 120 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ; PRDH ; 
20 I5394  Guedon  Marie Anne  vers 1639    Fille du roy. 1ère arrivante.  18 juin 1665 sur le navire Le St-Jean-Baptiste de Dieppe  PRDH: 6939


http://migrations.fr/700fillesduroy_2.htm :

GUÉDON Marie-Anne
200 livres de dot
fille de Thomas et d’Isabelle Marin de Magny ; (Magny en Vexin) 95420; Vale D' Oise ; Île-de-France
Née vers 1641
Inhumée le 22 mars 1732 à Yamachiche âgée d'environ 80 ans
Acte de sépulture

Elle est dite de Paris sur son acte de décès.

2 mariages:
1) BENOIST Gabriel dit Laforest
Fils de Claude Benoist et Anne Fontaine
Né vers 1637 décédé et inhumé le 27/10/1686 à Trois-Rivières

Contrat du 26/10/1665 notaire Séverin Ameau dit Saint-Séverin à Champlain
Ménage établi à Champlain 6 enfants.

1)-Marguerite : née ca 1667, Mariée à Jean-Guy Vacher dit Lacerte le 26/11/1685 à Trois-Rivières, inhumée 11/09/1728 à Trois-Rivières
2)-Gabriel : né ca 1668, Marié à Marie Roussel le 23/11/1693 à Trois-Rivières, inhumé le 28/11/1745 à Baie-du-Febvre

3)-Pierre : né ca 1670, Marié à Jeanne de Gerlaise le 20/08/1705 à Trois-Rivières, inhumé le 27/04/ 1745 à Baie-du-Febvre

4)-Marie-Anne : née ca 1672, Marié à Michel Parent dit Parisien le 30/06/1692 à Trois-Rivières, Mariée à Louis Roger le 28/10/1709 à Montréal

5)-Marguerite : née ca 1679, Mariée à Etienne Gélinas le 08/11/1701 à Trois-Rivières, inhumée le 28/01/1750 àYamachiche

6)-Françoise : baptisée le 17/05/1682 àTrois-Rivières, Mariée à Pierre Héroux le 24/01/1701 à Trois-Rivières, inhumée le 27/11/1770 à Yamachiche


Au recensement de 1666, à Trois-Rivières, il est dit : Gabriel Benoist 30a, habitant, Marie Gaudry (Guédon), sa femme, 25ans
Au recensement de 1667, au Petit Cap d ela Madeleine, il est dit : Gabriel Benoist, Anne Guidon, (Guedon), Marguerite
Au recensement de 1681, à Trois-Rivières, il est dit :
Gabriel Benoist, (dit Laforest) 40 ans, Anne Guedon, sa femme, 40a, enfants : Gabrielle 13a, Pierre 11, Marie 2a

16 avril 1685
Défaut accordé à Jean le Chasseur (Lechasseur), secrétaire de Monseigneur le comte de Frontenac, gouverneur en ce pays, seigneur de Rivière-du-Loup, qui a fait élection de domicile en la maison de Gabriel Benoist (Benoît), demandeur et comparant aussi par Gabriel Benoist, contre Robert Cavelier, sieur de la Salle (Lasalle), seigneur et gouverneur du Fort de Frontenac, défendeur et défaillant, faute de comparaître à l'assignation qui lui a été donnée le 7 avril dernier
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3388475

2) MARAIS Martin dit Labarre
Soldat au régiment de Carignan, Cie Lafouille
Né vers 1641
Martin Marais inhumé le 4 mars 1732 à Rivière-du-Loup
Fils de Martin Marette et d’Élisabeth Charpentier, d’Alençon; 61000; Orne; en Basse-Normandie .
Arrivé en été 1665, soldat de la compagnie de La Fouille au régiment de Carignan. Il reçoit la confirmation au mois de mai 1676 à Louiseville. Après le départ des troupes, il décide de rester au pays et s’établit à la Rivière-du-Loup (Louiseville).
Il prend pour épouse vers 1672, année de son arrivée, Marie Deschamps; l’acte de mariage est introuvable. Aucun document ne permet de connaître ses parents ni son lieu d’origine. Au recensement de 1681, ce couple résidait à Cap-de-la-Madeleine. Marie Deschamps décède entre le recensement de 1681 et le 7 février 1695. (2 enfants)

Devenu veuf, il prend pour épouse en seconde noces en date du 7 février 1695 à Trois-Rivières, (Contrat Nototaire Séverin Ameau) Marie-Anne Guedon.
Elle était veuve de Gabriel Benoist dit Laforest décédé le 27 octobre 1686.

Ménage établi à Rivière-du-Loup (Louiseville)
(Sans descendance)

Sources : Tanguay, vol.1, pages 287, 410, volume 2, page 215 ; Dumas page 226, 253; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 122; Jetté, p.761 et 82; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998; PISTARD : Sulte, Hist.,vol.5, p.63; DBAQ, t3, p.353; Langlois, p.403)
Maureen Lefebvre Lafrance (Acte de Décès de Guédon Marie-Anne) ;


https://www.wikitree.com/wiki/Gu%C3%A9don-3 :

Biographie

Marie Anne Guédon a des origines françaises.
Marie Anne Guédon variations: Guesdon, Guidon, Gaudry (sic, rec. 1666)

Fille de Thomas et d'Isabelle de Morin, de Magny en Normandie (ar. Pontoise, Val-d'Oise), elle nait vers 1641 (25 ans en 1666, 29 en 1667, 40 en 1681 aux recensements).[1] (Note: le site Migrations nomme ce lieu Magny-en-Vexin et le situe en Île-de-France,[2] mais son premier contrat de mariage dit bien Normandie) Son second contrat de mariage nomme sa mère Élisabeth de Mourey, et la dit de Paris, sa sépulture la dit aussi de Paris.

Elle arrive à Québec le 18 juin 1665 à bord du vaisseau Le St-Jean-Baptiste en provenance de Dieppe[3] comme fille du roy, apportant des biens estimés à 200 livres, ne savait pas signer.[4]

Drapeau identifiant les profils du Canada, Nouvelle-France
Marie Anne Guédon a vécu
au Canada, Nouvelle-France.
Mariage
Contrat de mariage entre Gabriel Benoist dit Laforest, fils de Claude Benoist et de Anne Lafontaine, de Champlain; et Anne Guesdon, fille de Thomas Guesdon et de Isabelle de Morin, de Normandie (26 octobre 1665). Notaire Jacques de La Tousche Vol XXVI pg 217 #99[5]

L'acte de mariage comme tel est perdu, le notaire Jacques de La Tousche était notaire au Cap-de-la-Madeleine et couvrait aussi Champlain[5], Jetté situe le mariage à Champlain.[1]

Enfants connus du mariage

Marguerite, née c 1667 (2 mois au recensement 1667); 19 ans à son mariage avec Jean Guy Vaché dit Laserte 26 novembre 1685 Trois-Rivières
Gabriel, né c 1668 (13 ans en 1681); marié avec Marie Roussel 23 novembre 1693 Trois-Rivières (aucun parent nommé sur l'acte)
Pierre, né c 1670 (11 ans en 1681); marié avec Jeanne Desjarles 20 août 1705 Trois-Rivières (aucun parent nommé sur l'acte)
Marie Anne, née c 1672 (9 ans en 1681, domestique chez Pierre Dandonneau, 39 ans en 1709); mariée avec Michel Paraut (Parent) 30 juin 1692 Trois-Rivières
Marie Marguerite, née c 1679 (Marie 2 ans en 1681); Marguerite mariée avec Étienne Gélina 8 novembre 1701 Trois-Rivières (aucun parent nommé sur l'acte)
Marie Françoise Benoist, baptisée 17 mai 1682 Trois-Rivières (sa marraine est Marguerite Benoist); Françoise mariée avec Pierre Hérou 24 janvier 1701 Trois-Rivières[6][1]
Note: les 3 mariages sans noms de parents sont tous faits par le prêtre Récollet Luc Filiastre.[6]

Recensement 1666: LES TROIS-RIVIÈRES
Gabriel Benoist. 30, habitant ; Marie Gaudry, 25, sa femme.[7][8]

Recensement 1667: PETIT CAP DE LA MADELEINE
Gabriel Benoist, 30, Anne Guidon, 29, Marguerite, 2 mois, 2 bestiaux, 7 arpents en valeur.[7][1][9]

Recensement 1681: Champlain
Gabriel Benoist (dit Laforest) 40 ; Anne Guesdon, sa femme, 40 ; enfants : Gabrielle, 13, Pierre 11, Marie 2.[10][11]

Pierre Dandoneau (dit Lajeunesse, sieur du Sablé) 55 ; Françoise Jobin, sa femme, 48 ; enfants : Marie 17, Louise 15, Jacques 11, Françoise 4 ; domestiques : Pierre Le Jamble 30, Jacques Dupuy 31, Marie Benoist 9 ; 2 fusils ; 10 bêtes à cornes ; 60 arpents en valeur.[10]

Gabriel Benoist décède en 1686.[1][6]

Mariage 2
Contrat de mariage entre Marin Marest dit La Barre, veuf de Marie Deschamps, de Rivière-du-Loup, natif de Luçon, fils de Martin Marest et de Elizabeth Charpentier; et Anne Guesdon, de Trois-Rivières, veuve de Gabriel Benoist, native de Paris, fille de Thomas Guesdon et de Elizabeth de Mourey (7 février 1695). Notaire Séverin Ameau Vol XXVI pg 20 #483[5] (image sur profil, pg 1) L'acte de mariage est aussi perdu. Jetté met ce mariage le même jour à Trois-Rivières[12], mais les registres de Trois-Rivières n'ont pas ce mariage à cette date.[6]

Vente d’une terre de 2 arpents, à Nicolet, par R.P. Joseph Denis, récollet, curé des Trois-Rivières, et les marguilliers, à Marin Mares dit Labare et Anne Guedon, sa femme (2 février 1716). Notaire Étienne Véron de Grandmesnil Vol XXVII pg 251 #151[5]

Vente d'un emplacement de 20 pieds de front sur 40 pieds de profondeur, dans la basse ville de Trois-Rivières, sur le chemin du Roy, par Anne Guesdon, femme de Marin Marais-Labarre, de Rivière du Loup à Guillaume LeVacher-Lacerte, son petit-fils, de Trois-Rivières (30 juin 1724). Notaire Pierre Petit Vol XXVII pg 19 #165[5]

Ils sont établis à la Rivière-du-Loup (aujourd'hui Louiseville), aucun enfant de ce mariage.[6][12]

Martin Marest dit Labarre est inhumé le 4 mars 1732 à la Rivière-du-Loup, l'acte lui donnant environ 92 ans. [13]

Décès
Anne Guédon, veuve de Marin Marest dit Labarre, est inhumée le 22 mars 1732 à Yamachiche, l'acte lui donne 101 ans (sic) et la dit de la ville de Paris. Cités présents furent Jacques Blais et Jean Charles Laserte.[14][15] [16]

Succession

Procuration faite par les héritiers de feu Gabriel Benoît dit Laforest et de feue Marie-Anne Guédon, en faveur de Pierre Benoît, pour faire valoir leurs droits sur une terre sise dans la seigneurie de Champlain; de laquelle terre il leur revient un arpent pour le douaire coutimier accordée à ladite Guédon par son contrat de mariage; 14 juin 1732[17][18]
Requête de Pierre Benoist (Benoît) dit Laforêts (Laforest), habitant de la Baie Saint-Antoine, tant en son nom qu'en celui de ses frères et soeurs, demandeur, à l'encontre de Pierre Caillas (Cailla), habitant de Champlain, défendeur. Le demandeur dit qu'au moyen de la renonciation à lui faite à la succession du feu Gabriel Benoist (Benoît) dit Laforêts (Laforêst), son père, et se tenant au douaire coutumier accordé à la défunte Anne Guedon, sa mère, il peut entrer de plein droit dans un arpent de terre de front sur 40 arpents de profondeur, soit la moitié d'une concession, située à Champlain, que possédait le feu Laforêts avant son mariage avec ladite Anne Guedon. Le défendeur répond qu'il n'a pas acquise ladite concession du feu Laforêts mais bien de Jean-Baptiste Fafard dit Laframboise qui l'a garantie par le contrat de vente de tous troubles, dettes, hypothèques, dons douaires, substitutions et autres. Il est ordonné que les parties produisent les pièces nécessaires pour que droit soit fait; 18 août 1732,
Notes générales: Le défendeur a fait assigner à comparaître Françoise Marchand, veuve du feu sieur Laframboise, demeurant à Trois-Rivières, comparaissant par Jean-Baptiste Laframboise, son fils, qui affirme que la demande est mal fondée car quelques uns des frères et soeurs dudit demandeur ont fait acte d'héritiers en vendant à la veuve Saint-Cerny des portions de terre qui leur étaient échues du feu Laforêts, situées au bas du platon de la ville de Trois-Rivières. Ledit défendeur demande un délai de 3 mois pour retirer de la veuve Saint-Cerny, actuellement à Montréal, ou du sieur Poulin, notaire, actuellement à Québec, les pièces concernant l'acquisition faite.[19][20] 
21 I2907  Jourdain  Marguerite  12 nov 1648    1ère arrivante. Fille du roy  1667 sur le navire le St-Louis de Dieppe  PRDH: 19510

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=242180 :

JOURDAIN, Marguerite 242180
Statut Mariée
Date de baptême 12-11-1648
Lieu d'origine Le Bois-Robert (Notre-Dame) (Seine-Maritime) 76112
Parents Claude JOURDAIN et Marguerite Delahaye
Première mention au pays 1667
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 25-11-1667
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Bernard Delpech dit Belair
Décès ou inhumation St-Sulpice, 19-05-1720
Remarques Les actes suivants sont à Le Bois-Robert (Notre-Dame). Son frère Guillaume est baptisé le 05-01-1651. Sa mère est décédée et inhumée le 04-05-1654.
Identification* DGFQ, p. 324
Chercheur(s) Émile Vaillancourt ; Bernadette Foisset
Référence* NOR, p. 137
Copie d'acte AD-76 numérisé
Date de modification 2013-10-24

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

JOURDAIN Marguerite
Fille de Claude Jourdain et de Marguerite De la Haye
Baptisée le 12 novembre 1648 à Notre-Dame du Bois-Robert 76590 Seine-Maritime, archevêché de Rouen, en
Haute-Normandie Voir acte de baptême
Décédée le 19/05/1720 à St. Sulpice.
Acte de sépulture
2 mariages
1) DELPESCHE Bernard dit Belair
Né en 1641(rec.1681), il était le fils de feu Jean Delpesche et de d’Antoinette Sainte-Jeanne (Langlois) de Jeanne Tesseranne (Jetté) du village de Saint-Anthonny, paroisse de Tonnac, 81170; Tarn, Midi-Pyrénées.
Soldat du régiment, Cie Salière
Il quitte Québec pour le Richelieu et est confirmé à Montréal en mai 1666. Il contracte à Montréal devant le notaire Basset un contrat de mariage le 25 octobre 1667, un an avant le départ des troupes, avec Marguerite Levaigneur. Ce contrat est annulé le 22 novembre suivant.
Le 23 novembre 1667, soit une journée plus tard, il établit un nouveau contrat de mariage en date du 23/11/1667 devant le même notaire Basset avec Marguerite Jourdain
Mariage le 25 novembre 1667 à Montréal. Voir acte de mariage

Au recensement de 1681 à Repentigny :
Bernard Delpêche 40 ans ; Marguerite Jourdain 30 ; Marie 11 ; Catherine 9 ; Madeleine 5 : Jeanne 2 ;
Il possède un fusil, 7 bêtes à cornes et 16 arpents de terre en valeur.

Ce dernier décède le 9 décembre 1687 à Repentigny.

Elle eut 10 enfants avec Bernard Delpêche-Bélair 
22 I2994  Lamarche  Charlotte      1ère arrivante. Fille du roy  1669 sur le navire Le St-Jean-Baptiste.  Première épouse de Jacques Lussier, elle n'est pas dans la lignée des Roy.


http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LAMARCHE Charlotte
350 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de François et Suzanne Bourgeois de St-Jacques-du-Haut pas. 5ème arrondissement de Paris; Île-de-France
Née vers ...,
Inhumée en juin 1671 en la chapelle de la paroisse de Boucherville
± Aydée par chacun faute de prestre
Dite Charlotte Lamarque sur son acte de sépulture
Acte de sépulture

1 mariage:
LUSSIER Jacques Habitant, marin, capitaine de milice dela côte de Varennes
Fils de Jacques et Marguerite Darmine de St-Eustache,1er arrondissement de Paris, Ile-de-France.
Né vers 1646
Mort noyé et inhumé le 12/06/1713 à Sorel

Mariage le 30/09/1669 à Québec Acte de mariage regarder De La Marche
Couple avec 1 enfant
1) Marie: baptisée 03/02/1671 à Boucherville, Mariage avec Paul Laporte le 24/02/1688 Boucherville
Sépulture le 20/05/1695 Boucherville

Remarié à Catherine Clérice (Fille du Roi) fille de Pierre et Marie Lefebvre de St. Sulpice,6ème arrondissement de Paris. Île-de-France.
Couple avec 12 enfants. 
23 I5363  Langlois  Marie  23 oct 1642    Fille du roy. 1ère arrivante.  25 sep 1667 sur le navire le St-Louis de Dieppe  PRDH: 45236

https://www.naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/fillesduroi/FillesduroiIL.html#langloisemarie2 :

(Thomas et Marie NEUFVILLE), b 23-10-1642 St-Jacques, v. Dieppe, archev. Rouen, Normandie (Seine-Maritime); d entre 01-07-1687 et 08-11-1688 Chambly; sans aucun doute arrivée 25-09-1667 Québec dans le Saint-Louis; apporte des biens estimés à 200L; m 18-03-1668 Montréal (ct 08-04-1680 Adhémar) avec Jean POIRIER dit Lajeunesse, soldat de 1665; famille établie à Chambly; 10 enfants. (FDR : 332; DGFQ : 930; Les transporteurs de nos ancêtres : 71)


http://migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LANGLOIS Marie
200 livres de dot.
Fille de François Thomas et de Marie Neufville.
Baptisée le 23/10/1642 à St. Jacques, paroisse de la ville de Dieppe,76200; Seine-Maritime; Haute-Normandie.
Acte de baptême
Décès entre le 01/07/1687 et le 08/11/1688.

1 mariage:
POIRIER Jean Baptiste dit Lajeunesse
Soldat du régiment, Cie Chambly
Né vers 1647 de Jean Poirier et de Jeanne Ribayro, de Malheres, près de Figérac, évêché de Cahors en Quercy (Lot).
Jean-Baptiste Poirier décède le 18 février 1722 à Boucherville.

Contrat de mariage 8 avril 1680, Notaire Antoine Adhémar
Le contrat de mariage a été enregistré que douze ans plus tard devant le notaire Adhémar, Parce ± qu'il n'ont point fait de contrat de mariage attendu qu'il n'y avait point de notaire alors .
Mariage le 18 mars 1668 à Montréal Acte de Mariage

Ménage établi à Chambly (10 enfants).


1) Daniel : né ca 1668 est sur le recensement de 1681, inhumé le 07/08/1732 à Boucherville,
Mariage avec VIGER Catherine le 11/01/1694 à Boucherville

2) Françoise : née et baptisée le 07/03/1672 Boucherville, décédée et inhumée le 14/07/1691 Hôtel-Dieu de Québec
Mariage avec VÉCOT François ca 1688

3) Guillaume : né le 10/01/1674 et baptisé le 23 Boucherville

4) Jean : né le 31/08/1676 et baptisé le 04/10/1676 Sorel

5) Marie : née ca 1679, est sur le recensement de 1681
6) Philippe : né ca 1680, inhumé le 17/09/1717 Chambly,
Mariage avec VACHER dit Lacerte Marguerite le 09/06/1710 à Boucherville

7) Marguerite : née 31/05/1681 et baptisée le 10/06 à Contrecoeur

8) Marie : née 01/06/1683 et baptisée le 10/07 à Contrecoeur

9) Thérèse : née ca 1687, décédée le 30/05/1760 et inhumée le 31 Montréal
Mariage avec PAYET dit Saint-Amour Jean le 06/01/1710 à Montréal

10) Jeanne : née/born vers 1687, décédée le 22/11/1733 et inhumée le 23 Terrebonne,
Mariage avec VANDET René le 06/06/1713 Boucherville


Au recensement de 1681, il est dit : Jean Poirier 34 ; Marie Langlois, sa femme, 34 ; enfants : Daniel 13 ; Françoise 10, Guillaume 8, Jean 5, Marie 2 ; 1 fusil ; 1 vache ; 4 arpents en valeur

Devenu veuf, Jean Poirier se remarie en date du 22 novembre 1688 à Boucherville (Cont. 8 novembre 1688, Not. Moreau), avec Catherine Moitié, veuve d'un premier mariage avec Désiré Viger, en date du 19 septembre 1667 à Montréal (Cont. 28 septembre 1667, Not. Adhémar). Ce couple Viger / Moitier avait eu (10 enfants). Elle était la fille de Jacques Moitier, maître sergé, huissier royal à La Rochelle, et de Françoise Langevin, baptisée le 14 juin 1649 en la paroisse de Saint-Barthélemy, évêché de La Rochelle en Aunis (Charente-Maritime).
Jean-Baptiste Poirier décède le 18 février 1722 à Boucherville.
Catherine Moitier décède le 21 octobre 1727 à Boucherville.
Ménage établi au même endroit. (1 enfant anonyme de sexe indéterminé).

Sources : Tanguay: vol.1, p.491, 586; Jetté, p.930, 1126; Drouin, vol.2, p.1088; Dumas, p.270, 300; Landry, p.332, 349; Sulte, Hist., vol.5, p.74(1); Sulte et Malchelosse: Le fort de Chambly, p.19; Reg. de Montréal, 1ier mars et 18 mars 1668; Reg. de Québec, 9 octobre 1670; Adhémar, 15 octobre 1673; DBAQ, t4, p.157; Langlois, p.439 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; 
24 I1638  Laplace  Marguerite  vers 1653    1ère arrivante. Fille du roy  1671 sur le navire Le St-Jean-Baptiste  PRDH: 8511

Étonnant: son acte de décès ci-joint est sur le même document que l'acte de baptême de Madeleine Robillard, fille de Catherine Lesiège et François Cottu (donc petite-fille de Mariguerite LaPlace).

http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm:

De LaPLACE Marguerite
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Jean et de Geneviève Trouvé du faubourg St-Laurent, 10ème arrondissement de Paris. Ile-de-France
Née vers 1653
Inhumée le 7 octobre 1735 Saint-Sulpice
Âgée de 92 ans Acte de sépulture
(Contrat de mariage annulé avec Marin Gervais (19/11/1671 , Rageot) qui deviendra l' époux de Françoise Monvoisin, qui à la mort de ce dernier se remariera avec Pierre Brébant, vers 1696.)

2 mariage:
LESIÈGE Pierre dit Lafontaine Habitant
Soldat de Carignan, cie de Sorel
Originaire de l’évêché de Sarlat, Périgord (Dordogne)
Né vers 1636, décédé entre le 31/07/1692 et le 10/08/1695 tué par les Iroquois
Il prend le choix de rester au pays après le départ du régiment en 1668..
Il est confirmé le 20/05/1669 à Chambly.

Mariage vers 1671/1672 à Lavaltrie
Ménage établi à Lavaltrie, 8 enfants
1) Marie-Louise : né ca 1673, mariage avec François Coutu, Lavaltrie ca 1691, Mariage avec Pierre Dansereau en 1743
2) Marie Madeleine : née ca 1675, mariage avec Pierre Brault dit Lafleur en 1697 à Montréal
3) Marguerite : née 16/08/1677 et baptisée 27 à Sorel
4) Antoinette : née 11/05/1681 et baptisée le 15 Contrecoeur, inhumée le 04/10/1681 Contrecoeur
5) Jean François : né 31/12/1682 et baptisé le 04/01/1683 Contrecoeur
6) François Marie : né 06/01/1686 et baptisé le 21/01 Contrecoeur
7) Etienne : né ca 1690; Mariage Françoise Bergeron 1718; Mariage Marie-Anne Paré 1735; Mariage Marie Chatel 1743
8) Joseph : né 31/07/1692 et baptisé le 31 à Québec
Au recensement de 1681, en la seigneurie de Lavaltrie, il est dit :
Pierre Lesiège 45a, Marguerite De Laplace, sa femme, 30a, enfants : Louise 8 ans, Madeleine 6, Marguerite 4, Antoinette 6 mois; 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 6 arpents de terre en valeur

Leur fils Jean-Marie (Jean-François) LESIÈGE (né en 1683) âgé de 15 ans, est rapporté enlevé par les Iroquois et Pierre LESIÈGE dit Lafontaine est rapporté tué par lesdits Iroquois dans les actes notariés du 24 octobre 1699. Il est mention de son devenir et sa part d’héritage dans la succession de Pierre LESIÈGE dit Lafontaine et lors des ventes de lots de son frère, ses sœurs et beaux-frères quelque année plus tard.

24 octobre 1699
Tutelle des enfants mineurs de feu Pierre Lesiège, tué par les Iroquois, et Marguerite de LaPlace, épouse en seconde noces de Pierre Brébant dit Boisdamour
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804230536357231&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=861018

2) Mariage
Pierre Brébant dit Lecompte
Soldat de la compagnie de Cadillac
Fils de Clément Brébant, et de Françoise RIVEREL
Il est baptisé le 30 septembre 1670 à Notre-Dame de Cogne, de La Rochelle en Aunis, (Charente-Maritime).
Il décède le 17 janvier 1715 et est inhumé le 18 à Lavaltrie âgé de 45 ans.

Mariage le 15 septembre 1696 à Montréal.
Ménage avec un enfant
1) Geneviève : née et baptisée le 04/08/1697 à Montréal

Sources: Tanguay, vol.1, p.87-142-241-387 ; Landry, édition 2013 p.146;Recensement 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal(senecal@gel.ulaval.ca) ;Pistard ; Family Search ; 
25 I1702  Legrand  Antoinette  vers 1651    1ère arrivante. Fille du Roy  1669 sur le navire Le St-Jean-Baptiste  PRDH: 45363

Il s'agit de son premier mariage.

Le deuxième fut avec Thomas Neveu dit Lacrois, Soldat de la cie de St-Ours.

https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=LeGrand_Antoinette&pid=67542:

ID No: 68455
Prénom: Thomas
Nom: Neveu
Nepveu dit Lacroix
Sexe: M
Occupation: Soldat cie de St-Ours
Naissance: 1668 estimé
Paroisse/ville: Virey, Avranches, Normandie
Pays: France
Décès:
Paroisse/ville:
Pays:
Information, autres enfants, notes, etc.
FIls de Jean et Jacqueline Leriche

Soldat de la compagnie de St-Ours

Cité ct 20-09-1688 Pierre Ménard (St-Ours)

(CT 28-08 Pierre Ménard) avec Antoinette LeGrand
SANS POSTÉRITÉ
Se remarie en 1703 avec Jeanne THouin


http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm:

Arrivée: 30/06/1669 sur le St-Jean-Baptiste.

LEGRAND Antoinette
Fille de feu Jean et de feue Nicole Pion de la paroisse Saint-Jean de la ville d’ EU,76260; Seine-Maritime;
Haute-Normandie.
Née vers 1651.
Décédée le 21 et inhumée le 22 mars 1701 à Boucherville
Âgée d’environ 50 ans. Acte de sépulture

Durant son mariage elle a eu un enfant illégitime (Pierre) né et baptisé le 22/02/1693 à Montréal, d’un père inconnu.
Elle est dit avoir 30 ans au recensement de 1681

2 mariages:
1) PRUNIER Nicolas dit Picard. habitant.
Soldat du régiment, Cie Naurois (La Noraye)
Né vers 1641 de Jean Prunier et d'Adrienne Denault, de la paroisse Saint-Leu, de la ville d'Amiens; 80000; Somme; Picardie.
Suite à la démobilisation des troupes en 1668, il reste au pays et s’établit à Contrecœur puis à Saint-Sulpice (Lavaltrie).

Il avait contracté mariage en date du 22 septembre 1669 avec Marie-Louise Bardou, fille de César Bardou et d'Élisabeth Leclerc, de la paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, 4ème arrondissement de Paris. Ce contrat a été annulé par le notaire Romain Becquet.

Mariage le 3 octobre 1669 à Québec Acte de Mariage
Ménage établi à Lavaltrie. (1 enfant).
Marie, née vers 1671, elle épouse Jean-François HAN en 1687 à Repentigny

Au recensement de 1681, il habite à Lavaltrie et possède un fusil, six bêtes à cornes et huit arpents de terre en valeur.
Avant de se remarier, elle a eu un enfant naturel nommé Pierre, né de père inconnu en date du 22 février 1693 à Montréal, et inhumé le 22 juillet de la même année.
Nicolas Prunier décède entre le 15 juin et le 27 juin 1691à Lavaltrie, après avoir été enlevé par les Iroquois.


2) NEVEU Thomas dit Lacroix, fermier.
Fils de Jean et Jacqueline Leriche de Virey, 50600; Manche; Basse Normandie.

Mariage le 20 juin 1693 à Contrecoeur (Cont. 28 août 1693, Not. Mesnard) Voir annotations contrat de Mariage
Les actes à Contrecoeur de 1687 à 1699 ont été détruits dans un incendie
Ménage établi à Contrecoeur. (Aucun enfant).

Devenu veuf à son tour, Thomas Neveu se remarie en date du 21 avril 1703 à Repentigny, avec Jeanne Thouin, née le 1er et baptisée le 4 mai 1681 à Repentigny, fille de Roch Thouin et de Denise Colin.
Ménage établi à Repentigny. (5 enfants).

Sources : Tanguay, vol.1, p.499, 451, 372; Jetté, p.952, 847, 1080; Dumas, p.176, 278; Landry, p.337-38; Sulte, Hist., vol.5, p.65(1); M.S.G.C.F., vol.3(1), p.46-49; Doc. jud. du 13 septembre 1667; DBAQ, t4, p.194; Langlois, p.445 Son nom apparaît sur 3 contrats aux minutes du notaire Pierre Mesnard ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; 
26 I2812  Lemaire  Marie      1ère arrivante. Fille du roy.  1669 sur le navire Le St-Jean-Baptiste  PRDH: 47416

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LEMAIRE
Marie

Centre 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
LEMAIRE Marie
Fille de Joseph et d’Elisabeth Dupré, de la ville de Romorantin-Lanthenay, 41200; Loir-et-Cher; Centre; (Berry)
Née le ....
Décès entre le 25/07/1674 et le recensement de 1681

1 mariage:
RATEL Pierre, habitant.
Fils de Michel et Marguerite Gosset de la paroisse St-Herbland, de la ville de Rouen, 76000; Seine-Maritime;
Haute-Normandie.
Né vers 1637 décédé entre 03/02/1688 et le 21/12/1691 à Repentigny

Contrat de mariage le 20/12/1669 Notaire Bénigne Basset
Mariage le 28/12/1669 à Montréal Acte de Mariage

Établi à Repentigny 3 enfants.
1) Marie-Anne : B: 12/11/1670 Montréal D: 17/11/1711 Montréal Hôtel-Dieu
2) Gilbert : 17/11/1672 Repentigny
3) Pierre : 25/07/1674 Repentigny D: 15/07/1744 Repentigny

Sources : Tanguay, Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 156 ;


https://www.findagrave.com/memorial/124458310/marie-lemaire :

Marie Lemaire
BIRTH 1648
Romorantin-Lanthenay, Departement du Loir-et-Cher, Centre, France
DEATH 30 Jul 1674 (aged 25–26)
Repentigny, Lanaudiere Region, Quebec, Canada
BURIAL
Cime?tière l'Assomption-de-la-Ste-Vierge
L'Assomption, Lanaudiere Region, Quebec, Canada
MEMORIAL ID 124458310 · View Source


Marie is the daughter of Joseph Lemaire and Elizabeth Dupre. She came to Quebec as a Fille du Roi, arriving in Quebec in 1669. Marie married Pierre Ratel on 28 December 1669, in the Basilique Notre-Dame, Montreal. They are the parents of the following:

1) Marie-Anne (1670-1711) md Pierre Henault
2) Gilbert (1672-) unmarried
3) Pierre (1674-1744) md Marie-Antoinette Verger

Family Members
Parents
Joseph Lemaire
1605 – unknown

Elisabeth Dupre Lemaire
1610 – unknown

Spouse
Pierre Ratel
1639 – unknown

Children
Marie Anne Ratel
1670–1711

Pierre Ratel
1674–1744 
27 I4209  Lemesle  Catherine  16 avr 1646    1ère arrivante. Fille du roi  30 juillet 1671. Sur le navire Le Prince Maurice.  PRDH: 47018

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=242471 :

LEMESLE, Catherine 242471
Statut Mariée
Date de baptême 16-04-1646
Lieu d'origine Rouen (St-Pierre-du-Chastel) (Seine-Maritime) 76540
Lieu actuel Rouen
Parents Jean LEMESLE et Marguerite Renard
Métier du père Marchand bourgeois
Première mention au pays 1671
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 13-06-1672
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Pierre Morin
Décès ou inhumation Québec, après le 08-06-1721
Remarques Un frère et une soeur sont baptisés à Rouen (St-Pierre-du-Châtel) : Jacques, le 05-10-1652 et Marie, le 01-02-1654. Acte à signaler : Pierre Lemesle, né à Rouen (St-Jean), bans à Rouen (St-Jean), le 03-04-1633 avec Marguerite Tabouelle, née à Rouen (St-Martin-du-Pont).
Identification* DGFQ, p. 835
Chercheur(s) Archange Godbout
Référence* OFC, p. 43
Copie d'acte AD-76 numérisé
Date de modification 2013-06-20

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LEMESLE Catherine
200 livres de dot dont 50 livres du Roi.
Fille de feu Jean (marchand bourgeois) et de Marguerite Renard, de la paroisse St-Pierre du Chastel, de Rouen,76000; Seine-Maritime; Haute-Normandie.
Née vers 1646.
Décédée après le 08/06/1721

1 mariage:
MORIN Pierre, habitant.
Soldat de Carignan, cie Naurois
Fils de Jacques et Hilaire Guéry de St-Etienne de Brillouet. 85210; Vendée; Pays-de-la-Loire.
Né vers 1648 et décédé et inhumé le 12/12/1706 à l' Hôtel-Dieu de Québec

Contrat de mariage le 04/06/1672 Notaire Gilles Rageot
Mariage le 13/06/1672 à Québec Acte de Mariage

Ménage établi à Québec 8 enfants.
1)-Marie-Anne : née et baptisée 22/07/1673 Québec, décédée et inhumée le 24/11/1743 Québec,
Mariage avec DUGUISE Guillaume le 12/08/1691 Québec
2) Jean : né le 28/01/1676 Québec et baptisé 30/01/1676 Québec, décédé le 05/08/1687 et inhumé le 6 à Québec
3) Pierre : ca 1677, est sur le recensement de 1681 à la Petite Auvergne
4)-Louise Anne: née 25/10/1678 et baptisée le 29 Québec, décédée et inhumée le 20/02/1710 Hôtel-Dieu, Québec,
Mariage avec PAYANT Jacques le 03/02/1699 Québec
5)-Joseph : né le 05/01/1682 et baptisée le 6 Québec, décédé le 11/12/1735 et inhumé le 12 L'Ancienne-Lorette?
Mariage avec BRIDEAU M-Anne le 04/11/1704 Québec
Mariage 2 avec GIRARD Dorothée le 02/02/1724 Québec
6)-Jeanne : née le 22/04/1685 et baptisée le 23 Québec, décédée et inhumée le 26/11/1755 Hôtel-Dieu Québec,
Mariage avec LEGRIS Jean le 11/08/1711 Québec
7)-Marie-Madeleine : né et baptisée 17/01/1687 Québec, inhumée le 03/01/1689 Québec
8)-Pierre : né le 17/10/1690 et baptisé le 29 Québec,
Mariage avec BEZEAU M-Louise le 29/06/1721 L'Ancienne-Lorette

Au recensement de 1681, à la Petite-Auvergne, il est dit : Pierre Morin 34; Catherine Lemaire (Lemesle), sa femme, 35; enfants : Marie-Anne 8, Jean 6, Pierre 4, Anne 2; 1 fusil; 5 bêtes à cornes; 12 arpents de terre en valeur


Sources : Tanguay pages 444 et 445; Dumas page 281; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 157 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Family Search ; 
28 I2432  Lenoir  Antoinette  vers 1661    1ère arrivante. Fille du roy  1669 sur le navire Le Saint-Jean-Baptiste  PRDH: 1679

http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Lenoir_di_Pilois_ou_Pirois_%28Antoinette%29 :

Née vers 1651 dans la paroisse Saint-Eustache de Paris (Montréal).
Fille du Roy arrivée à Québec le 30 juin 1669 à bord du navire Saint-Jean-Baptiste.
Mère de la lignée Leboeuf/Lenoir d'Amérique.
Épouse Jacques Leboeuf à Québec le 29 octobre 1669 ; de cette union sont issus Pierre Leboeuf (marié à Françoise Auzou) et Jean Leboeuf (marié à Marie-Thérèse Limousin dit Beaufort).
En 1729, elle avait 38 descendants.
Le médecin et chirurgien Joseph Lenoir a été maire de Saint-Henri (1878-1879).
La rue Lenoir de Montréal honore cette famille.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, éditions du Méridien, 1995)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :


LENOIR
dite Pilois
Thoinette Antoinette

Ile de France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
LENOIR dite Pilois Thoinette ou Antoinette
350 livres de dot dont 50 livres du Roi.
Fille de feu Jean et d’Antoinette Pirois (Thoinette sur acte de mariage) de la paroisse St Eustache, 1er arrondissement de Paris; Ile de France. 75001
Née vers1651. Décédée après le 18/07/1701.
(Contrat de mariage annulé avec Julien Meunier le 29/09/1669 Becquet . Qui deviendra ensuite époux de Louise Fro, remariée en 1701 à Jean Arcouet.)

2 mariages:
1) LEBOEUF Jacques
Fils de Thomas et Nicole Gazel ou Gazeau
Baptisé le 14/04/1643 à la paroisse Notre-Dame de la ville de Cire-d’Aunis,17290; Charente-Maritime;
Poitou-Charentes.
Confirmé le 01/05/1664
Sépulture le 28/11/1696 à Batiscan

Contrat du 24/10/1669 (Duquet)
Mariage le 29/10/1669 à Québec Voir Acte de Mariage

2)ARCOUET Jean Arcouet dit Lajeunesse, habitant.
Fils de Pierre marchand drapier et Elisabeth Martin de la paroisse St-Pierre de la ville de Marennes, 17320;
Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Saintonge)
Soldat de Carignan, Cie Laubias
Né vers 1646 décédé le 07/08/1727 et inhumé le 9 à Champlain
Adjure le calvinisme le 19/06/1665 Québec
Soldat de la garnison de Trois-Rivières

Veuf d’Élisabeth Pépin fille de Guillaume Pépin dit Tranchemontagne et Jeanne Méchin. Elle décède le 30 et inhumée le 31 décembre 1697 à Champlain.
(11 enfants). Contrat et mariage le 16/11/1671 Trois Rivières Marié en même temps qu’André Marsil et Marie Lefebvre.


Contrat de mariage le 27/06/1701 Notaire François Trottain dit Saint-Seurin
Mariage le 18/07/1701 à Batiscan Acte de Mariage
Ménage établi à Champlain. Aucun enfant.

Sources : Tanguay, vol.1, p.11, 472. Il ne fait pas mention du deuxième mariage; Jetté, p.19, 872, 673; Drouin, vol.1, p.19; Dumas, p.281; Landry, p.339; Sulte, Hist., vol.5, p.62(2); B.R.H. 1909, p.19; DBAQ, t1, p.50-51; Langlois, p.208 ; 
29 I4005  Leroy (Roy)  Anne  1641    1ère arrivante. Fille du roy  30 juillet 1671 sur le navire Le Prince Maurice  PRDH: 48624

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LE ROY Anne
350 livres de dot
Fille de François, et Anne Bourdois de la paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois, 1er arrondissement de Paris, Île-de-France.
Née vers...
Décédée et inhumée le 26.05.1715 à l' Hôtel-Dieu de Québec, environ 74 ans

1 mariage
RODRIGUE Jean
Fils de João RODRIGUES et Susana DaCRUZ de Saint-Jean de Lisbonne, Portugal soit en français Jean et Suzanne Lacroix de St-Jean de la ville de Lisbonne; Portugal.
Il était marin.
Né vers.. décédé le 14/11/1720 et inhumé le 15 à Beauport (70 ans)

11 mai 1673 - Il s'engage au service de Pierre Niel (bourgeois de Québec) à compter de la St-Jean-Baptiste jusqu'à la fin de la saison de navigation (contrat Duquet).

3 juin 1674 - Jean Rodrigue renouvelle son engagement chez Pierre Niel (contrat Duquet).

10 mai 1675 - Jean s'engage chez Bertrand Chenay, sieur de La Garenne (marchand à Québec), pour une période allant du 20 avril jusqu'à lafin de la période de navigation (contrat Duquet).

automne 1675 - À la fin de la période de navigation, il s'engage à servir Vivien Jean jusqu'au printemps suivant.

10 avril 1677 - Il est à nouveau engagé par Bertrand Chenay (contrat Duquet)

7 février 1713 - Sans doute aux prises avec de graves problèmes financiers, Jean Rodrigue fait don des biens qui lui restent à ses fils René et Vincent, à la condition que ces derniers logent, nourrissent et prennent soin de leurs parents jusqu'à leur décès

20 août 1715 - Jean Rodrigue donne les biens qui lui restent à son fils Vincent et à sa bru Élisabeth Dauphin.

Contrat du mariage 13/10/1671 notaire Romain Becquet
Mariage le 28/10/1671 à Québec Acte de Mariage

Ménage avec au moins 5 enfants
1) Marie : née le 07/08/1673 et baptisée le 16 Beauport,
Mariage avec MOREAU Jean le 18/02/1692 Québec
2) Suzanne : née ca 1675, est sur le recensement de 1681, décédée le 09/06/1711 et inhumée le 10 Beauport,
Mariage avec GUILLOT Vincent le 26/10/1699 Québec
3) René : né le 28/07/1678 et baptisé le 29 Beauport, décédé le 22/03/1715 et inhumé le 23 Beauport,
Mariage avec DAUPHIN Elisabeth le 22/11/1703 Beauport
4) Vincent : né le 09/08/1681 et baptisé le 10 Beauport, inhumé le 31/07/1726 Beauport,
Mariage avec GIROUX M-Angélique le 07/01/1707 Beauport
5) Jacques : né et baptisé le 27/05/1685 Beauport, décédé le 17/08/1752 et inhumé le18 Cap-Saint-Ignace,
Mariage avec CARON Geneviève CM le 24/11/1717 notaire Hilaire Bernard

Au recensement de 1681, en la Seigneurie de Beauport, il est dit : Jean Rodrigue, 40; Anne LeRoy, sa femme, 40; enfants : Marie 9, Suzanne 6, René 4, Vincent 2 mois; 10 arpents de terre en valeur

Sources : Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 208 ;Mémoires SGCF vol40 #3 automne 89 p 216-222 ; Histoire de Jean Rodrigue : http://freepages.rootsweb.com/~mckenzie/genealogy/joao rodrigues/pafg02.htm ;


https://www.wikitree.com/wiki/Leroy-227 :

Anne le Roy formerly Leroy aka Droüard, Rodrigue
Born 1641 in St-Germain-l'Auxerrois, Paris, Francemap
Daughter of François Leroy and Anne Bourdais
[sibling(s) unknown]
Wife of João (Rodrigues) Rodrigue — married 28 Oct 1671 in Paroisse Notre-Dame, Québec, Canada, Nouvelle-Francemap
DESCENDANTS descendants
Mother of Marie Anne Rodrigue, Suzanne Rodrigue, René Rodrigue, Vincent Rodrigue and Jacques Rodrigue Sr.
Died 26 May 1715 in Hôpital Hôtel-Dieu, Québec, Canada, Nouvelle-Francemap
Profile managers: Gaston Tardif private message [send private message], Filles du Roi Project WikiTree private message [send private message], and Norman Gagnon private message [send private message]
Profile last modified 12 Nov 2019 | Created 24 Jun 2014
This page has been accessed 1,425 times.
Filles du Roi
Anne (Leroy) le Roy
est une des Filles du Roi
Join: Filles du Roi Project
Discuss: FILLES_DU_ROI
Fille du Roi
Flag of France
Anne (Leroy) le Roy migrated from France to New France.
Flag of New France
LE ROY, Anne (arrivée 1671), née à Saint-Germain de Paris (ÎLE-DE-FRANCE), en 1641, fille de défunts François and of Anne Bourdais. Elle contracta mariage avec jean Rodrigue, le 28 octobre 1671, à Québec (c. 13 octobre, m. Becquet). Cette fille apporta des biens estimés à 300 livres et un don de 50 du roi.

LE ROY, Anne (arrival 1671), born in Saint-Germain de Paris (ÎLE-DE-FRANCE), in 1641, daughter of le late François and of the late Anne Bourdais. She drew a marriage contrac with Jean Rodrigue, on October 28, 1671, in Québec 9c. October 13, m. Becquet). This girl brought goods estimated to 300 pounds and a king's donation of 50.

(DGFC, I : 525) Extrait des Cahiers d'histoire, # 24, Les filles du roi en Nouvelle-France, Silvio Dumas, La société Historique de Québec. Fille du Roi [1]

Biographie
Drapeau identifiant les profils du Canada, Nouvelle-France
Anne (Leroy) le Roy a vécu
au Canada, Nouvelle-France.
Anne LeRoy (1641 - 1715), aussi connue sous le nom de le Roy et Droüard.

Père et mère: François Leroy et Anne Bourdais.

Naissance: Vers 1641, elle naît à Saint-Germain, Paris, Île de France, France.

Mariage: Le 28 octobre 1671, à Québec, Canada, Anne Le Roy âgée de 30 ans épouse Jean Rodrigue âgé de 30 ans, fils de João (Rodrigues) Rodrigue et de Suzana (Da Cruz) Lacroix.[2]

Enfants connus / Known children: Anne le Roy & Jean Rodrigue:

Marie Rodrigue (1673 - )
Suzanne Rodrigue (1675 - 1711)
René Rodrigue (1678 - 1715)
Vincent Rodrigue (1681 - 1726)
Pierre-Jean Rodrigue (1672 - )
Jacques Rodrigue (1685 - )
Recensement 1681; Jean Rodrigue 40 ; Anne le Roy, sa femme, 40 ; enfants ; Marie 9, Suzanne 6, René 4. Vincent 2 mois ; 10 arpents en valeur. Ils habitent à la seigneurie de Beauport, Canada.

Décès: Le 26 mai 1715, âgée de ~74 ans, Anne le Roy décède à l'Hôpital Hôtel-Dieu, Québec, Canada. [3] 1715-05-00 — Rodrigue, la bonne femme, décédée le 26 mai.

Sources
? Filles du Roi
? Québec, registres paroissiaux catholiques, 1621-1979," Québec > Notre-Dame-de-Québec > Baptêmes, mariages, sépultures 1621-1679 > image 479 of 512; Archives Nationales du Quebec (National Archives of Quebec), Montreal. FamilySearch
? Décès / Death Anne le Roy - la bonne femme Rodrigue.
Site Francois Marchi
Nos origins
Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal.
Notre-Dame-de-Beauport - Volume 1, p. 12, 23 
30 I5238  Loiseau  Anne  vers 1636    1ère arrivante. Fille du roy  30 juin 1664 sur le St-Jean-Baptiste de Dieppe  PRDH: 35471

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LOISEAU Anne
Fille de François et de Barbe Garlin de la paroisse St-Sulpice, Faubourg St-Germain. 6ème arrondissement de Paris en Île-de-France.
Née vers1636, décès après le 02/08/1688.

2 mariages
1) GENDRON Guillaume dit la Rolandière, habitant, maître couvreur et boucher.
Fils de Julien et Julienne Janigon de Blain, 44130; Loire Atlantique; Pays-de-la-Loire.
Engagé de la recrue de 1653
Baptisé 7 juillet 1624 Blain 44130 Bretagne
Décédé et inhumé le 24/09/1687 à Montréal

"Ses parents Julien Gendron et Julienne Janogon se sont épousés 28 septembre 1617, paroisse Saint-Laurent de Blain, 44130; Loire Atlantique; Pays-de-la-Loire

Tous les actes suivants sont à Blain (St-Laurent).
Son père Julien : sépulture le 08/03/1640, se marie trois fois :
M-1 avec Julienne Janigon, inhumée le 06/10/1625, dont 2 enfants sont nés et b. : Grégoire, le 05/07/1618 et Pierre, le 06/10/1621 ;
M-2 le 04/06/1626 avec Perrine Quenille ;
M-3 le 08/01/1632 avec Marie Picquelot (parents omis), dont 2 enfants mariés : Julienne, m. le 13/01/1667 avec Pierre Ménard (Jan et Jacquette Marin) ; et Jean (parents défunts), né à Blain, m. 18/02/1670 avec Louise Lefeubre, née à Blain, veuve m-1 de Julien Mincon. "
Fichier Origine

Mariage le 21/07/1664 à Montréal Acte de Mariage
Établi à Longueuil 2 enfants.
1) Marie : né le 9 et baptisé le 10/12/1666 Montréal Décès : avant 26/02/1713
Mariage avec René POUPART dit Lafleur 06/04/1679 Boucherville
2) Catherine : baptisée le 11/11/1668 Montréal Mariage avec Antoine POUDRET 19/08/1686 Boucherville
Décès : 12/02/1732 Montréal
___________________________________________________________

2) LEMOINE Charles dit Charleville.
Soldat de la compagnie de Monsieur de Longueuil.
Fils de Charles et Barbe Lecours de Saint-Rémi de Clères. 76690; Seine-Maritime; Haute-Normandie.
Tué par les Iroquois au Lac-des-Deux Montagnes le 01/07/1695 et inhumé le 2

Mariage le 02/08/1688 à Montréal Acte de Mariage
Aucun enfant.

Sources : Tanguay volume 1, pages 262 et 380 ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 162; PRDH ; Pierre Dubois ;
Fichier Origine ; 
31 I5491  Loret Lord  Étiennette  vers 1649    1ère arrivante. Fille du roy  15 août 1671 sur le navire Le St-Jean-Baptiste  PRDH: 2483


http://migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

LORET Etiennette
100 livres de dot.
Fille de Jean et de Françoise Lefroy, de la paroisse et faubourg St-Laurent. 10ème arrondissement de Paris. en Île-de-France.
Née vers1649.
Inhumée le 29 mars 1733 à Boucherville. Âgée de 88 ans.
Acte de sépulture

1 mariage
BAU Jean dit Lalouette ou LEBEAU; habitant fermier en 1672, maître d’école à Boucherville en 1695.
Fils de Mathurin et Louise Garatte de Saint-Jean-de-Monts; 85160; Vendée; Pays-de-la-Loire.
Né vers 1654
inhumé le 15/11/1728 Boucherville

Contrat de mariage du 17/07/1678 Notaire Antoine Adhémar
Mariage le 15/05/1672 à Boucherville (introuvable)

Établis à Boucherville 10 enfants.
1) René : né le 09/02/1673 et baptisé le 15 Boucherville, décédé le 17/12/1726 et inhumé le 18 Montréal,
Mariage avec Marie-Madeleine GUERTIN le 11/02/1694 Boucherville

2) Jean-Baptiste : né et baptisé le 12/02/1675 Boucherville, décédé le 30/06/1762 et inhumé le 01/07 Montréal, (menuisier)
Mariage avec Marguerite GIGUÈRE le 01/04/1704 Ste-Anne-de-Beaupré
Mariage 2 avec Marguerite DECELLES le 24/02/1729 Montréal

3) Louis : né ca 1677, inhumé 26/02/1713 Montréal,
Mariage avec BRUNET Geneviève le 08/02/1705 Montréal
Mariage 2 avec OTIS Christine le 14/06/1707

4) Pierre : né ca 1679, est sur le recensement de 1681

5) Jeanne : née le 13/09/1681 et baptisée le 02/12 Boucherville, inhum le 08/05/1706 Montréal

6) Mathurin : né le 30/04/1684 et baptisé le 02/07/1684 Contrecoeur, décédé et inhumé le 11/01/1757 Chambly
Mariage avec MARTINBEAU Catherine le 30/10/1708 Boucherville
Mariage 2 avec LESUEUR Marie le 20/02/1713 Boucherville
7) Marie BAU : née ca 1686, décédée et inhumée le 09/06/1714 Boucherville
Mariage avec SÉGUIN Simon le 09/11/1706 Boucherville

8) Thérèse : née et baptisée le 02/11/1689 Boucherville, décédée et inhumée le 07/09/1757 Chambly,
Mariage avec Jean GAREAU le 11/01/1712 Boucherville
9) Marien Lebeau dit Lalouette : né et baptisé le 11/06/1692 Boucherville, décédé le 26/01/1758 et inhumé le 28 Longue-Pointe,
Mariage avec LORY Suzanne le 26/04/1719 Boucherville

10) Françoise : née et baptisée le 12/06/1694 Boucherville, décédée et inhumée le 18/07/1759 Chambly,
Mariage avec MÉNARD dit Lafontaine Jean-Baptiste le 03/02/1722 Boucherville

Au recensement de 1681, en la Seigneurie de Chambly, il est dit :
Pierre Bault (Jean Bau) 27; Etienne Laurette (Loré) sa femme 32; enfants : René 9, Jean 7, Etiennette 4, Pierre 2; 1 fusil; 2 bêtes à cornes; 7 arpents de terre en valeur

Sources : Tanguay volume 1 page 29, volume 2 page 135; Dumas page 289; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 163; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal 
32 I3298  Marier  Marie Denise  Vers 1654    1ère arrivante. Fille du roy  1673. Sur le navire L'Espérance.  PRDH: 30630

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=360055 :

MARIÉ / MARRIÉ, Denise 360055
Statut Mariée
Date de naissance Vers 1654
Lieu d'origine Paris (Seine) 75056
Parents Pierre MARRIÉ et Jeanne Loret
Métier du père Prévôt à Paris
Date de mariage des parents 00-02-1648
Lieu de mariage des parents Paris (75056)
Date du contrat de mariage 23-02-1648
Notaire Me Pierre Muret et Nicolas Blondin
Première mention au pays 1673
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 12-02-1674
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Jean Quenneville
Décès ou inhumation Montréal (Notre-Dame), 31-08-1720
Remarques En 1648, son père Pierre, né vers 1622, réside sur la rue Neuve des Petits-Champs, paroisse St-Eustache à Paris. Il est décédé avant le 18-05-1669. Sa mère Jeanne réside sur la rue Guisard, paroisse St-Sulpice à Paris. Ses grands-parents paternels sont Louis Marrié, laboureur au lieu-dit : Quatre Mares, près de Louviers (Eure, 27375), et Rogère Turguer. Ses grands-parents maternels sont feu Marin Loret, juré crieur à corps et vins à Paris, et Jeanne Chasteau, veuve en secondes noces de Esaïe Caniler.
Identification* DGFQ, p. 915
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin
Référence* Orphelines en France, p. 169
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2017-08-29


http://www.fichierorigine.com/dossiers/360055.pdf :

Denise MARIÉ
Fille de Pierre et Jeanne LORET
Ses grands-parents maternels sont Marin LORET juré pour les cérémonies funèbres, et
Jeanne CHATEAU.
ET CXXI 11 Le 03.12.1647 Apprentissage devant Michel Lecat
Pierre MARIE, natif des Quatre Mares près Elbeuf en Normandie, âgé de 22 ans,
demeurant à Paris, rue des Petits Champs, paroisse St Eustache, lequel attendu le décès
du sieur Jean DUCORNET avec lequel il s’est mis pour être prévôt et garde salle, pour le
temps de six années comme appert son brevet passé devant Leroy et Legay le 18.09
dernier, et en la présence de Louis LANGLOIS et autres maîtres en fait d’armes. Il va
achever ses six années de prévôt garde salle, avec Philbert MORIN, maître aussi en fait
d’armes rue des Petits Champs. Il s’entretiendra en habits, linge et chaussures.
Il signe MARRIE très bien.
Y 3963 B Le 18.05.1669 Tutelle devant Antoine Daubray
Ont comparu les parents et amis de Denise MARIÉ, fille mineure de défunt Pierre
MARIÉ, vivant maître en faits d’armes à Paris, et Jeanne LORET ses père et mère.
Son oncle Simon LORET juré pour les cérémonies funèbres et bourgeois de Paris, veut
rendre compte tant à ladite mineure qu’à ses co-héritiers.

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

MARIÉ Denise
Fille de Pierre, Maître d' Armes; et Jeanne Loret, de Paris; Île-de-France,
Née vers 1654 à Paris, Île-de-France
Inhumée le 31 août /08/1720 à Montréal, basilique Notre-Dame, Montréal,
Acte de sépulture

2 mariages
1) QUENNEVILLE Jean,
Maître-tailleur, huissier royal et receveur des droits, chantre, bedeau et marguillier, concierge des prisons de Montréal
Fils de Pierre et Jeanne Sacquespée né le 14/06/1653 en la paroisse Saint-Nicolas de Rouen, 76000,Seine-Maritime, Haute-Normandie
Décès le 23/08/1701 à Lachine, âgé de 48 ans, sépulture à Montréal

Contrat de mariage le 12/01/1674 Notaire Bénigne Basset
Mariage le 12/02/1674 à Montréa Acte de Mariage

Couple avec 11 enfants
1)-Jeanne, née le 08/01/1675 à Montréal. Mariée le 13/02/1694 à Montréal, (contrat de mariage du 31 janvier contrat notaire Adhémar,) avec Antoine VILLERAY, naissance à de Chambon, Loches, Tours, Fr., (fils de Antoine VILLERAY et Marie MORNEAU). Pionnier.

2)-Geneviève, née le 08/06/1676 à Lachine, décès le 16/07/1726 à Montréal, âgée de 50 ans. Mariée le 05/10/1693 à Montréal, (contrat de mariage du 02/10/1693, notaire Adhémar , avec Charles BRAZEAU, naissance vers1675 en France (probable), (fils de Nicolas BRAZEAU et Perrette BILLARD) profession charron.
16 enfants.

3)-Catherine , née le 07/05/1678 à Lachine, décès le 27/01/1703 à Lachine, 24 ans, de la picote, sépulture du 28. Mariée 18/02/1697 à Montréal, (contrat de mariage du 18 notaire Adhémar,) avec Jean BIZET, naissance vers 1669 à Londres, Angleterre, (fils de Jacques BIZET et Françoise COLLIER) immigration pionnier, profession voyageur. maître taillandier et forgeron. 4 enfants.

4)-Marie-Anne, née le 13/03/1680 à Lachine, décès le 06/05/1737 à Rivière-des-Prairies, 57 ans. Mariée le 04/11/1697 à Montréal, (contrat de mariage du 6 octobre notaire Adhémar) avec Paul LAUZON, naissance le 23/10/1675 à Montréal, (fils de Gilles LAUZON et Marie ARCHAMBAULT). 14 enfants.

5)-Jean II , né le 05/03/1682 à Lachine, profession Laboureur. Marié le 05/07/1704 à Lachine, avec Marie HAUDECOEUR=DENIAU, naissance du 02/07/1685 à Boucherville, (fille de Jean II HAUDECOEUR et Madeleine MATOU) décès le 31/12/1753 à Lachine, 68 ans. 10 enfants.

6)-Pierre, né le 31/05/1684 à Lachine, baptême le 1er juin, décès après 1711 à Rivière-des-Prairies.

7)-Antoine, né le 19/05/1686 à Montréal, décès le 20 octobre 1687 à Montréal, 1 an 5 mois

8)-Antoine, né le 19/02/1688 à Montréal. Marié le 26 mai 1710 à Longueuil, (contrat de mariage du 26 notaire Tailhandier),avec Marie BOURDON, naissance du 8 août 1675 à Longueuil, (fille de Jacques BOURDON et Marie MÉNARD) baptême le 11 à Boucherville. 3 enfants.

9)-François I , né le 17/08/1689 à Montréal, décès le 12/11/1749 à Montréal, 60 ans, funérailles à l'église St-Vincent-de-Paul, Montréal. Marié le 23/11/1711 à Rivière-des-Prairies, (contrat de mariage du 22 notaire Senet,) avec Thérèse CARBONNEAU, naissance du 14 juin 1684 à St-François ÎO., (fille de Esprit Prisque CARBONNEAU dit PROVENÇAL et Marguerite LANDRY) baptême du 16, décès le 14 novembre 1756 à Montréal, 72 ans, funérailles à l'église St-Vincent-de-Paul, Montréal. 7 enfants.

10)-Joseph, né le 10/08/1692 à Montréal, décédé après 1710 à Longueuil.

11)-Jean-Baptiste I (Jean), né le 13/06/1695 à Montréal, décès le 18/11/1733 à Varennes, 38 ans. Marié le 9 novembre 1717 à Montréal, (contrat de mariage le 8 notaire LePailleur), avec Madeleine GUILBERT, naissance du 12 décembre 1701 à Pointe-aux-Trembles, (fille de Jean GUILBERT=LAFRAMBOISE et Élisabeth LANCELEUR) décès le 19 juin 1748 à Montréal, 46 ans. 7 enfants.


2) GUILBERT Jean dit Laframboise
Fils de Antoine et Jeanne Grenier
Veuf d'Elisabeth Lanceleur dont il a eu au moins 4 enfants

Contrat de mariage le 13/05/1704 notaire Antoine Adhémar
Mariage le 15/05/1704 à Lachine Acte de Mariage

Jean Guilbert est décédé le 12/02/1727 à Montréal
Ménage établi à Montréal, aucun enfant

Sources : Tanguay ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 168; http://freepages.genealogy.rootsweb.ancestry.com/~meilleuro/09072-01.htm

PRDH: 30630

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :
Le 03/09/1673
L'Esprance Anne 1673

MARI Denise
Fille de Pierre, Maître d' Armes; et Jeanne Loret, de Paris; Île-de-France,
Née vers 1654 à Paris, Île-de-France
Inhumée le 31 août /08/1720 à Montréal, basilique Notre-Dame, Montréal,
Acte de sépulture

2 mariages
1) QUENNEVILLE Jean,
Maître-tailleur, huissier royal et receveur des droits, chantre, bedeau et marguillier, concierge des prisons de Montréal
Fils de Pierre et Jeanne Sacquespée né le 14/06/1653 en la paroisse Saint-Nicolas de Rouen, 76000,Seine-Maritime, Haute-Normandie
Décès le 23/08/1701 à Lachine, âgé de 48 ans, sépulture à Montréal

Contrat de mariage le 12/01/1674 Notaire Bénigne Basset
Mariage le 12/02/1674 à Montréa Acte de Mariage

Couple avec 11 enfants
1)-Jeanne, née le 08/01/1675 à Montréal. Mariée le 13/02/1694 à Montréal, (contrat de mariage du 31 janvier contrat notaire Adhémar,) avec Antoine VILLERAY, naissance à de Chambon, Loches, Tours, Fr., (fils de Antoine VILLERAY et Marie MORNEAU). Pionnier.

2)-Geneviève, née le 08/06/1676 à Lachine, décès le 16/07/1726 à Montréal, âgée de 50 ans. Mariée le 05/10/1693 à Montréal, (contrat de mariage du 02/10/1693, notaire Adhémar , avec Charles BRAZEAU, naissance vers1675 en France (probable), (fils de Nicolas BRAZEAU et Perrette BILLARD) profession charron.
16 enfants.

3)-Catherine , née le 07/05/1678 à Lachine, décès le 27/01/1703 à Lachine, 24 ans, de la picote, sépulture du 28. Mariée 18/02/1697 à Montréal, (contrat de mariage du 18 notaire Adhémar,) avec Jean BIZET, naissance vers 1669 à Londres, Angleterre, (fils de Jacques BIZET et Françoise COLLIER) immigration pionnier, profession voyageur. maître taillandier et forgeron. 4 enfants.

4)-Marie-Anne, née le 13/03/1680 à Lachine, décès le 06/05/1737 à Rivière-des-Prairies, 57 ans. Mariée le 04/11/1697 à Montréal, (contrat de mariage du 6 octobre notaire Adhémar) avec Paul LAUZON, naissance le 23/10/1675 à Montréal, (fils de Gilles LAUZON et Marie ARCHAMBAULT). 14 enfants.

5)-Jean II , né le 05/03/1682 à Lachine, profession Laboureur. Marié le 05/07/1704 à Lachine, avec Marie HAUDECOEUR=DENIAU, naissance du 02/07/1685 à Boucherville, (fille de Jean II HAUDECOEUR et Madeleine MATOU) décès le 31/12/1753 à Lachine, 68 ans. 10 enfants.

6)-Pierre, né le 31/05/1684 à Lachine, baptême le 1er juin, décès après 1711 à Rivière-des-Prairies.

7)-Antoine, né le 19/05/1686 à Montréal, décès le 20 octobre 1687 à Montréal, 1 an 5 mois

8)-Antoine, né le 19/02/1688 à Montréal. Marié le 26 mai 1710 à Longueuil, (contrat de mariage du 26 notaire Tailhandier),avec Marie BOURDON, naissance du 8 août 1675 à Longueuil, (fille de Jacques BOURDON et Marie MÉNARD) baptême le 11 à Boucherville. 3 enfants.

9)-François I , né le 17/08/1689 à Montréal, décès le 12/11/1749 à Montréal, 60 ans, funérailles à l'église St-Vincent-de-Paul, Montréal. Marié le 23/11/1711 à Rivière-des-Prairies, (contrat de mariage du 22 notaire Senet,) avec Thérèse CARBONNEAU, naissance du 14 juin 1684 à St-François ÎO., (fille de Esprit Prisque CARBONNEAU dit PROVENÇAL et Marguerite LANDRY) baptême du 16, décès le 14 novembre 1756 à Montréal, 72 ans, funérailles à l'église St-Vincent-de-Paul, Montréal. 7 enfants.

10)-Joseph, né le 10/08/1692 à Montréal, décédé après 1710 à Longueuil.

11)-Jean-Baptiste I (Jean), né le 13/06/1695 à Montréal, décès le 18/11/1733 à Varennes, 38 ans. Marié le 9 novembre 1717 à Montréal, (contrat de mariage le 8 notaire LePailleur), avec Madeleine GUILBERT, naissance du 12 décembre 1701 à Pointe-aux-Trembles, (fille de Jean GUILBERT=LAFRAMBOISE et Élisabeth LANCELEUR) décès le 19 juin 1748 à Montréal, 46 ans. 7 enfants.


2) GUILBERT Jean dit Laframboise
Fils de Antoine et Jeanne Grenier
Veuf d'Elisabeth Lanceleur dont il a eu au moins 4 enfants

Contrat de mariage le 13/05/1704 notaire Antoine Adhémar
Mariage le 15/05/1704 à Lachine Acte de Mariage

Jean Guilbert est décédé le 12/02/1727 à Montréal
Ménage établi à Montréal, aucun enfant

Sources : Tanguay ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 168; http://freepages.genealogy.rootsweb.ancestry.com/~meilleuro/09072-01.htm 
33 I2025  Moisan  Françoise      1ère arrivante. Fille du Roy  1663 sur le navire Le Phoenix de Flessingue  PRDH: 9712

Il s'agit de son premier mariage. Le second a eu lieu le 13 fév. 1707 avec Pierre Perthuis, Notre-Dame de Montréal.

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

MOISAN Françoise
Fille de feu Abel Moisan laboureur à bras et jardinier et de feu Marie Simiot, de la paroisse St-Barthélemy,
de la ville de La Rochelle; 17000;
Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis).
Née ca 1643
Décédée en la paroisse de Verchère et inhumée le 2 novembre 1718 à Contrecœur
Âgée de 75 ans Acte de sépulture

2 mariages:
1) BRUNET Antoine dit Belhumeur
Il est le fils de Mathurin et Marie PAJOT
Né ca 1644 La Rochelle
Parti en France vers 1693, il ne revint pas. Mourut-il dans la Vieille-France ou périt-il en mer ?

Contrat de mariage : 19/10/1663 notaire Jean Gloria
Mariage le 28/11/1663 à Montréal Acte de mariage

Couple avec 10 enfants
1)-François ( dit Belhumeur) : baptisé 17/03/1665 Montréal, sépulture le 13/07/1739 Terrebonne. Il épousera Menard Anne, puis Renaud Marie-Antoine.
2)-Marie-Françoise : baptisée le 26/04/1667 Montréal, décédée le 10/12/1686 Montréal. Elle épousera Patenaude Jean.
3)-Catherine : baptisée le 25/08/1669 Montréal, décédée le 27/07/1732 Montréal. Elle épousera Patenaude Pierre
4)-Antoine : baptisé 06/07/1672 Montréal, sépulture 10/07/1672 Montréal.
5)-Élisabeth: baptisée le 23/07/1674 Montréal, sépulture le 19/07/1748 St Vincent de Paul. Elle épousera Rheaume Robert.
6)-Geneviève : baptisée le 23/07/1674 Montréal, sépulture 17/12/1706 Montréal. Elle épousera Bau Louis, puis Tetreault Louis.
7)-Marguerite : baptisée le 16/04/1679 Montréal, décédée le 06/09/1739 Verchères, sépulture le 27/09/1739 Verchères
Elle épousera Tétreault Jacques.
8)-François : né vers 1680, est présent sur le recensement de 1681
9)-Barbe-Angélique : baptisée 19/06/1682 Montréal
10)-Jacques : il épousera Catherine Ménard

Faits judiciaires :
3 juillet 1694 - 10 juillet 1694
Procès contre Jacques Baudry, chirurgien, sergent de la Cie de Crisafy et les nommés Langevin, Doré et Castillon, accusés de fabrication de fausses monnaies .
Ce dossier de matière criminelle comprend les pièces suivantes : la déclaration du commissaire ordonnateur de la marine à l'effet " qu'ayant changé la monnaye de carte pour des neuves, par ordre de l'intendant, il a découvert bon nombre de fausses et qu'en recherchant la cause, les noms de Baudry, Langevin, Doré et Castillon ont été avancés par
la veuve Belhumeur "; les faits et articles sur lesquels le procureur du roi, Deschambault, requiert interrogatoire; l'interrogatoire de Jacques Baudry, de la ville de Périgneux; l'ordre d'écrouer, la signification à Jacques Baudry et les assignations des témoins ; l'information judiciaire comprenant les déclarations des témoins : Geneviève Brunet dit Belhumeur, Élisabeth Brunet dit Belhumeur, Françoise Moisan veuve d'Antoine Brunet, Jac Baudry, Catherine Lavallée, fille de Jean, Pierre Courtet dit Blondin; la communication au procureur du roi; l'avis et la note de frais; l'ordre d'élargir Jacques Baudry en attendant d'être plus amplement informé et l'ordre à ce dernier de se tenir à la disposition de la justice; et la signification de l'ordre à Jacques Baudry .
Documents originaux à voir : http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20160810095924580&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=860512

26 juin 1699
Tutelle de l'enfant mineur de feu Jean Patenotre [Patenostre] et feu Marie Brunet et des enfants mineurs de feu Jean Patenotre [Patenostre] et feu Marie Robidou .
Requête de Françoise Moisan, grand-mère de Marie Patenotre, issue d'un premier mariage de Jean Patenotre avec Marie Brunet, pour lui faire nommer un tuteur ainsi qu'aux enfants issus de son second mariage avec Marie Robidou. Il y a aussi le procès-verbal d'assemblée au cours de laquelle Françoise Moisan est confirmée comme tutrice de Marie et Charles Patenotre est élu tuteur de Jean et Marguerite, les deux enfants du second mariage de Jean Patenotre .
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20160810101909707&p_centre=06M&p_classe=TL&p_fonds=4&p_numunide=860968

2) PERTHUIS Pierre dit Lalime, marchand et bourgeois
Soldat du Régiment, Cie Salière

Il est baptisé le 18/02/1645 en la paroisse Notre-Dame-du-Bout-des-Ponts, de la ville d'Amboise 37 Indre-et-Loire
Fils de Sylvain Perthuis et de Mathurine Racicot, de la paroisse Saint-Denis de la ville d'Amboise,37400; Indre-et-Loire; Centre. (Touraine).
Il reçoit le sacrement de confirmation à Montréal en mai 1666. Il prend pour épouse le 10 décembre 1668 à Montréal, (Contrat du 30 novembre, Not. Basset) Claude Damisé, fille du roi, et fille d'Étienne Damisé et de Geneviève Pioche née en 1643 à Saint-Nicolas du Chardonnet de Paris (Île-de-France). Cette femme avait eu un enfant naturel avec Jean Paradis, fils de Pierre et de Barbe Guyon du nom d’André, baptisé le 3 mars 1676 à Pointe-aux-Trembles de Montréal.
Pierre Perthuis s’établit comme marchand au même endroit. Au recensement de 1681, il possède trois fusils, huit bêtes à corne et quatre arpents de terre en valeur. Le 8 octobre 1686, il témoigne dans une cause pour le meurtre de Jean Aubuchon. Le 6 octobre 1705, Claude Damisé son épouse, décède à Montréal. (12 enfants)
Pierre Perthuis décède à Montréal le 16 avril 1708.

Contrat de mariage le 13/02/1707 Notaire Antoine Adhémar
Mariage à Montréal le 13 février 1707 Acte de mariage
Aucun enfant

Faits judiciaires :
8 octobre 1686
Provisoire dans le procès concernant le meurtre de Jean AUBUCHON dit L'Espérance époux de Marguerite Sédillot, à la requête de cell-ci et de Jean AUBUCHON fils, ordonnant d'interroger les témoins Jacques Ménard dit Lafontaine, habitant de Boucherville, Jean Ménard son fils, Pierre Perthuis dit Lalime, Mathurine Juillet, femme d'Urbain Baudreau dit Graveline, habitants de Montréal, avant de faire droit sur l'appel de Jacques Pillereau .
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20160810101101648&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=815183

16 juin 1695
Procès entre Pierre Perthuis dit Lalime, plaignant, et Isaac Nafrechou et Catherine Leloup, sa femme, accusés, pour paroles injurieuses .

Sources : Tanguay: vol.1, p.476, 154; Jetté, p.902-903, 180, 872; Drouin, vol.2, p.1058; Dumas, p.213, 300; Landry, p.295-96, 348-349; Sulte, Hist.5, p.66(3); DBAQ, t4, p.106-108; R.M. Le Régiment de Carignan, p.86; Langlois, p.432-433 ;
http://pistard.banq.qc.ca ; BANQ ;


http://www.migrations.fr/Femmesnouvellefrance/francoise_MOISAN.htm :

Françoise MOISAN
et Antoine BRUNET dit Belhumeur

par Gilles Tremblay

Antoine est originaire de La Rochelle et serait1 né vers 1644 dans la paroisse Saint-Nicolas, Fils de Mathurin et de Marie Brunet, il a quitté la maison familiale très tôt pour immigrer en Nouvelle-France. Il se serait2 engagé comme domestique des Sulpiciens en 1662 et serait demeuré très proche de son employeur une fois libéré de son engagement. Les Sulpiciens, seigneur de l'île de Montréal accordait à Antoine une concession qui lui permettra3 de devenir un important producteur agricole.

Françoise est4 la fille de Abel et de Marie Simiot. Comme l'atteste5 l'acte de mariage, ses parents s'étaient mariés le 23 janvier 1642 dans la paroisse Saint-Barthélémi de La Rochelle. Ses grands-parents maternels étaient Mathurin Moisan et Jeanne Coustu et maternels Charles Simiot et Marie Cholet. Elle serait née vers 1645 dans la même paroisse. Rien n'est connu sur son enfance mais la proximité du port de La Rochelle ne serait pas étrangère à la décision qu'elle prendra. En 1663, peut-être orpheline et âgée d'environ 18 ans, elle s'embarquati6 dans le port de La Rochelle, à bord du Le Phoenix de Flessingue à destination de la Nouvelle-France à titre de fille du roi. Elle débarquait7 à Québec le 30 juin 1663 bien décidée de profiter des opportunités qu'offrait une terre où tout était à construire. Elle prouvera qu'elle est l'archétype de la femme d'affaires qui n'a pas froid aux yeux et qui sait utiliser son environnement pour l'exploiter à son avantage.

Le 19 octobre suivant Antoine et Françoise signaient8 leur contrat de mariage devant le notaire Jean Gloria à Québec. Il se mariait quatre jours plus tard dans la paroisse Notre-Dame de Montréal.

Il semblerait que Antoine aurait obtenu des Sulpiciens une concession importante sur la côte Saint-François située hors du fort de Montréal. Ce qui permet de le croire repose sur le fait que l'activité agricole de grande envergure ne pouvait pas se développer à l'intérieur des limites du fort, faute d'espace, et en ce qui concerne Antoine un procès-verbal de bornage dressé par l'arpenteur Gilbert Barbier se tenait9 le 2 mai 1684 à la requête de François Dollier de Casson, supérieur des Sulpiciens, seigneur et ancien employeur d'Antoine, concernant les limites des terres du sieur Aubuchon et celle d'Antoine, terres situées sur la côte Saint-François. Antoine avait sûrement construit à cet endroit une petite maison peu avant les épousailles.

Antoine devait disposer d'un bon capital, car le 12 décembre 1663, le couple achetait10 la propriété de Pierre Lorrain dit Lachapelle et de son épouse Françoise Saulnier dite Duverdier qui épousera en 1697 Bernard Dumouchel dit Laroche. Le lot acheté était11 situé du côté sud de la rue Saint-Paul près de l'intersection avec la rue Saint-Denis. Ce lot marquait alors la limite du développement urbain à l'est de la rue Saint-Paul. La propriété était une maison neuve de pierre de 559 pieds12 carrés français y avait été construite par le précédent propriétaire le printemps précédent. La maison était voisine, sur le même lot, de celle du menuisier Jean Chaperon et du cultivateur Mathurin Lorion. Aussitôt acheté, aussitôt loué aux précédents propriétaires. Comme la maison n'a pas servi immédiatement de logis au couple, il devait forcément habiter ailleurs soit très possiblement sur la propriété de la côte Saint-François.

Antoine et Françoise auraient habité la maison à compter du 1er septembre 1664 suite au départ des locataires. C'était dans cette période que Françoise devenait alors enceinte de son fils aîné François. Ce serait également dans cette maison que Marie serait née Le 16 septembre 1668, ils louaient13 de nouveau cette maison aux chirurgiens Jean Roussel de la Roussellière de la compagnie la Frédière et René Sauvageau dit Maisonneuve de la compagnie Dugué du régiment de Carignan qui étaient alors démobilisés14. Il est possible que ces deux anciens militaires aient ouvert une clinique à cette adresse.

Antoine et Françoise aurait occupé de nouveau le logement à compter du 16 septembre 1669. Françoise venait tout juste d'accoucher de Catherine sa troisième enfant. Les jumelles Catherine et Élisabeth verront le jour dans cette maison. Durant cette période, Antoine s'affairait à développer son exploitation agricole aider de Françoise qui devait l'aider à vendre les produits au marché. Ce contact de Françoise avec les affaires a certainement contribué à faire germer l'idée qu'elle pourrait exploiter sa propre affaire.

Le 11 juin 1676, le couple vendait cette propriété à Pierre Perthuis dit Lalime, lui aussi ancien soldat de la compagnie de Salières du régiment de Carignan devenu un important négociant commercial. Cet achat de Perthuis marquait son établissement à Montréal, car il achètera par la suite, plusieurs autres propriétés qu'il trouvait intéressantes pour ses affaires. Cet achat marque également sa rencontre avec Françoise qu'il épousera en 1707.

Il faudra près de cinq ans avant que la famille Brunet devienne de nouveau propriétaire dans l'enceinte du fort. Françoise avait, entre-temps, accouché de son dernier enfant. Le 4 janvier 1681, Antoine obtenait une nouvelle concession des Sulpiciens soit un terrain de 12891 pieds carrés français portant le numéro de lot 199 situé du côté nord de la rue Saint-Paul entre les rues Saint-Charles et Bonsecours. Il avait pour voisin l'habitation du juge seigneurial sieur Charles-Henri dit Joseph-Charles d' Ailleboust des Musseaux, le terrain du serrurier Louis Loisel et du marchand Claude Robutel de Saint-André. Ce serait à cet endroit que Jean Patenostre et leur fille cadette Marie se seraient rencontrés pour la première fois. Antoine a sûrement utilisé ce terrain afin de vendre ses produits car depuis 1678 il était interdit de faire commerce sur les terres.
Moins d'un mois après le mariage de sa fille cadette Marie soit le 15 novembre 1683, Antoine subdivisait le terrain en moitié et vendait le lot devenu 199A au cultivateur Pierre Chaperon. Antoine conservait donc 6350 pieds carrés français. Il avait alors comme voisins outre tous ceux déjà énumérés, le boulanger Jean-François Blot.

En 1685, Catherine s'unissait à Pierre Pastenostre à Montréal, frère de Jean. En 1686, Antoine et Françoise perdait leur fille Marie des suites d'un accouchement difficile à Laprairie. En 1688, leur fils aîné François se mariait à Boucherville. Le 7 avril 1692, Antoine vendait son terrain de la rue Saint-Paul, le lot 199B à Nicolas Jetté.

L'année suivante, soit le 10 octobre 1693, Antoine louait15 probablement une pièce de la maison de 329 pieds carrés français appartenant à André Jarret dit Beauregard située sur le lot 181CC soit du côté est de la rue Saint-Jean-Baptiste entre le rues Saint-Paul et Notre-Dame.. Cette location se prolongera au-delà de 1704 et d'autres locataires s'ajouteront au fil du temps. Ce lot comportait16 plusieurs éléments à louer simultanément. Cette location a très probablement été faite pour remplacer le terrain de la rue Saint-Paul vendu l'année précédente. Françoise était17 veuve en ou vers 1695. Ce qui est certain c'est que Françoise louait18 le 29 avril 1694 probablement une des deux maisons situées sur les lots 179 et 180. La description disponible sur le site Adhémar fait état d'édifices religieux et de leurs dépendances ainsi que de 2 maisons. Une maison de 398 pieds carrés français et une autre plus grande de 751 pieds carrés français avec sa dépendance. Reporté sur la carte de Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry de 1725 de l'illustration 5, il est possible de retrouver la petite maison en A et la seconde avec sa dépendance en B. La location faite par Antoine en 1693 est également indiqué en C.

Il est nécessaire de préciser que si Françoise a pu louer en son propre nom c'est qu'elle pouvait prétendre agir au nom de son mari devenu incapable ou elle était fraîchement devenue veuve. La location apparaît logique car elle se situe à proximité de l'édifice loué par Antoine en 1693. Ce qui demeure inconnue c'est le but poursuivi par Françoise. Si elle voulait tout simplement se loger en ville elle aurait alors louer la petite maison Sinon, si elle voulait démarrer un hôtel avec cabaret, elle aurait alors louer la plus grande maison avec sa dépendance. La première hypothèse est renforcée par la proximité de l'hôpital où pouvait se trouver Antoine et par le fait que Françoise louait19, le 15 septembre 1694 de Pierre Pinguet de Montigny fils, une maison de bois d'un étage de 547 pieds carrés français située au nord de la rue Saint-Paul près de la place du Marché sur le lot 141, endroit idéal pour y installer un cabaret. La seconde hypothèse est affaiblie par le fait que le propriétaire qui était alors la Congrégation de Notre-Dame n'aurait certainement pas toléré ce genre de commerce sur ses terrains. Un examen plus attentif des titres montrent que malgré un bail sur le lot 141 se terminant l'année suivante, il est clairement indiqué qu'elle occupait l'endroit au-delà de 1704. De plus, Françoise louait20 vers le 5 juillet 1698 du notaire Bénigne Basset dit Deslauriers, bail reconduit par les héritiers de ce dernier, un terrain situé sur le lot 25 au nord de la rue Capitale également près de la place du Marché, terrain qu'elle conservait également au-delà de 1704.

Conséquemment il est possible de conclure que Françoise à bel et bien exploité son cabaret sur le lot 141 et qu'il est fort probable que lors de la location du lot 141 Antoine était décédé car il apparaît certain qu'Antoine se serait opposé à pareil projet vu ses liens étroits avec les Sulpiciens. Antoine serait donc décédé entre le 29 avril et le 3 juillet 1694. Cette période est certaine car Françoise est déclarée veuve lors de l'instruction du procès du sergent Jacques Baudry, chirurgien de la compagnie de Crisafy qui a débuté21 le 3 juillet 1694.
Le règlement de la succession d'Antoine serait à l'origine de cet événement. Françoise aurait été flouée par Jacques Baudry qui aurait utilisé la fausse monnaie lors la vente de liquidation des actifs de la succession. Françoise se serait aperçue s'être faite bernée lorsqu'elle échangeait ses vieilles cartes à jouer, qui servait de monnaie à l'époque, pour des neuves par ordre de l'intendant. Il faut croire que le nombre de fausses cartes étaient suffisant pour identifier plusieurs suspects dont principalement Baudry. Ces jumelles étaient d'ailleurs citées comme témoin lors du dépôt de la plainte de Françoise. Ici, il faut reconnaître que Françoise n'avait pas froid aux yeux. Une personne accusée d'usage de faux risquait alors la peine de mort. Bien que Françoise n'ait pas eu le choix de dénoncer pour éviter elle-même d'être accusée, il demeure qu'elle a impliqué plusieurs personnes qui avait fait affaires avec elle. L'issue du procès et la perte encourue par Françoise demeurent inconnues. Toujours est-il que cette mésaventure n'empêchait pas Françoise d'agir.

Aidée de ses trois filles qui n'étaient pas encore mariées et du capital obtenu de la succession, elle emménageait donc un cabaret et probablement un restaurant à l'endroit loué sur la rue Saint-Paul. Elle habitait très probablement le logement loué par Antoine en 1693 situé du côté est de la rue Saint-Jean-Baptiste entre les rues Saint-Paul et Notre-Dame à tout au plus dix minutes de marche du cabaret. Les données22 indiquent qu'elle a conservé le loyer au-delà de 1704.

En 1699, son gendre Jean Patenostre décédait à Montréal laissant sa petite-fille orpheline sans famille. Elle déposait23 une requête et devenait par la suite tutrice de sa petite-fille alors âgée de treize ans. Les enfants du second lit de son gendre étaient confiés à son frère Charles demeurant à Laprairie.

En 1701, tous les permis de taverne étaient24 révoqués à cause des ventes illicites d'eau-de-vie aux Amérindiens; de nouveaux certificats de moralité et de bonne conduite étaient alors exigés. Cette révocation ne serait pas étrangère à la signature du Traité de Montréal qui mettait une fin définitive aux attaques iroquoises. Françoise aurait obtenu sans problèmes apparents un nouveau certificat.

Le 13 février 1707, elle convolait25 avec très probablement un de ses meilleurs clients Pierre Perthuis dit Lalime. Ancien soldat26 de la compagnie de Salières du régiment de Carignan, Pierre Perthuis avait débuté ses transactions immobilières en achetant, en 1676, la maison d'Antoine et de Françoise sur la rue Saint-Paul. Il était devenu, au fil du temps, un important négociant de pelleteries procédant fréquemment à l'engagement de voyageurs. Il était un spéculateur immobilier brassant des affaires très probablement sur la place du Marché et fréquentant pour ses affaires le cabaret de Françoise. En ce 13 février, le couple avait signé leur contrat de mariage peu avant la cérémonie devant le notaire Antoine Adhémar dit Saint-Martin. Étaient présents27: Claude Caron probablement un ami commun du couple, Urbain Gervaise et Louis Lefebvre gendres de Pierre, Louis Lebeau gendre de Françoise et le célébrant le curé Priat. Le Grand Vicaire François Vachon Debelmont avait précédemment accordé au couple une dispense de deux bans. Le contrat de mariage précise également que Pierre Perthuis n'a pas pu signé à cause de son aveuglement. Ce dernier devait souffrit du diabète qui était à l'époque une maladie inconnue et incurable. Pierre a très probablement succombé à cette maladie le 16 avril 1708 à Montréal.

Françoise a soit prise sa retraite après son mariage ou a poursuivi tant que sa santé le lui permettait. Elle se serait installée chez sa fille Marguerite à Verchères où elle serait décédée. Son décès aurait été enregistré à Contrecœur.

Considérée mineure par la loi, contrainte d'avoir tous les enfants sans avoir un mot à dire et ce au péril de sa vie. Elle était seulement qualifier pour prendre soin de sa famille dans un rôle effacé de support. Il est difficile de mieux décrire ce qu'est un carcan. Plusieurs hommes seulement confrontés à une vie difficile sombrait dans l'alcool, Chose qu'une femme n'avait surtout pas le droit de faire. La société comprenait l'homme mais pas la femme, c'était inadmissible pour elle. Françoise est la preuve que certaines pouvaient s'en sortir sans s'en affranchir. Veuve, Françoise a démontré qu'elle savait entreprendre de prendre sa place au soleil. Ce n'est qu'une évolution très récente de la société qui reconnaît à la femme sa pleine égalité et malgré tout il reste du chemin à parcourir.

Descendance:

François28: Né le 17 mars 1665 à Montréal, il épousait le 15 novembre 1688 à Boucherville Marie-Anne Ménard dite Fontaine (1671-1710). La famille s'installait à Montréal puis à Laval dans la paroisse Saint-François-de-Sales et comptait au moins 6 enfants. François se remariait le 27 juillet 1715 à Laval dans la paroisse Saint-François-de-Sales avec Marie-Antoine Renaud (~1682-1750) dite Locas, union sans postérité connue. François s'éteignait à Terrebonne le 13 juillet 1739.

Marie-Françoise29: Baptisée le 26 avril 1667 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, elle épousait le menuisier Jean Patenostre le 25 octobre 1683 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal. Famille installée à Laprairie, 2 enfants. Marie-Françoise mourait des suites de l'accouchement de Marie, ancêtre des Thérien, entre le 7 avril et le 10 décembre 1686.

Catherine30: Baptisée le 25 août 1669 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, elle épousait dans la même paroisse le 25 novembre 1685 le voyageur et cultivateur Pierre Patenaude (1658-1715) frère de Jean. Famille d'abord installée à Montréal puis à Longueuil, au moins 6 enfants. Catherine s'éteignait à Montréal le 27 juillet 1732.

Antoine31: Né à Montréal le 6 juillet 1672, il était décédé au recensement de 1681. Sans postérité connue.

Geneviève32: Baptisée le 23 juillet 1674 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal en même temps que sa jumelle Élisabeth, elle épousait en première noce le 4 juin 1695 dans la même paroisse Louis Tétreault (~1669-1699). Sans postérité connue. Elle se mariait en seconde noce le 8 février 1705 toujours dans la même paroisse avec le menuisier Louis Bau(Lebeau) dit Lalouette (~1677-1713). Famille installée à Montréal au moins 1 enfant. Marguerite était inhumée à Montréal le 17 décembre 1706.

Élisabeth33: Baptisée le 23 juillet 1674 dans la paroisse Notre-Dame de Montréal en même temps que sa jumelle Geneviève, elle épousait le 22 septembre 1696 dans la même paroisse le maître-charpentier Robert Rhéaume (1668-1744) qui fera dans le commerce des pelleteries en tant qu'engagé et engageur. Famille installée à Laval sans la paroisse Saint-Vincent-de-Paul au moins 8 enfants. Élisabeth s'éteignait là où elle était installée le 19 juillet 1748.

Marguerinte34: Née le 16 avril 1679 et baptisée le même jour dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, elle épousait le 15 octobre 1698 dans la même paroisse, Jacques Tétreault (~1672-1741) frère de Louis, époux de sa sœur Geneviève. Famille installée à Verchères, au moins 5 enfants.

Barbe-Angélique35: Née le 18 juin 1682 à Montréal. Destinée inconnue.

1ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Fiche biographique de Antoine Brunet dit Belhumeur

2Carmen Fleury & Alain Dussault, http://gw1.geneanet.org/index.php3?b=gencaretal&lang=en;p=antoine;n=brunet, 18 janvier 2011, en référence de Jetté page 180

3Ibid. note 1

4ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Fiche biographique de Françoise Moisan

5Archives départementales de Charente-Maritime, Registre de la paroisse Saint-Barthélémi 1630-1655, La Rochelle, page 57

6Bernard Quillivic et als, Migrations, Filles du Roy, http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm#M, 20 janvier 2011

7Ibid

8Bibliothèque et Archives Canada, Fonds des greffes de notaires du Québec, Contrat de mariage entre Antoine Brunet dit Belhumeur et Françoise Moisan. (No 3). Jean Gloria, notaire, Fonds R11118-0-7-F, No MIKAN 3083052., 3 pages,http://collectionscanada.gc.ca/ourl/res.php?url_ver=Z39.88-2004&url_tim=2011-01-17T04%3A34%3A48Z&url_ctx_fmt=info%3Aofi%2Ffmt%3Akev%3Amtx%3Actx&rft_dat=3083052&rfr_id=info%3Asid%2Fcollectionscanada.gc.ca%3Apam, 18 janvier 2011

9Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Fonds Cour supérieure. District judiciaire de Montréal. Greffes d'arpenteurs, Gilbert Barbier, Cote CA601,S4,SS1,D3 , 1 page

10ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Dossier V-4040

11Ibid

12Un pied-du-roi carré selon la toise de l'Écritoire, en vigueur avant 1668, couvre une superficie de 0,10666756 mø donc la superficie convertie de la maison est de 59,63 mø., Wikipédia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9s_de_mesure_anciennes_%28France%29, 20 janvier 2011

13Ibid. note 10

14Bernard Quillivic et als, Migrations, Régiment de Carignan, http://www.migrations.fr/regimentcarignancomplet.htm, 20 janvier 2011

15ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Dossier V-3115

16Ibid

17ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Fiche biographique de Antoine Brunet dit Belhumeur

18ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Dossier V-3096

19ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Dossier V-3022

20ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Dossier V-3062

21Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Fonds Juridiction royale de Montréal. Dossiers, Cote TL4,S1,D51 , 28 pages

22Ibid. note 15

23Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Fonds Juridiction royale de Montréal. Dossier, Cote TL4,S1,D351, 15 pages

24ADHÉMAR- Groupe de recherche sur Montréal, Chronologies 1642-1704, http://www.remparts.info/adhemar_php/chrono_mont.html, 23 janvier 2011

25PRDH, Fiche #47944

26Ibid. note 14

27Ibid. note 25

28NosOrigines.qc.ca, Généalogie du Québec et de l'Acadie, http://ourorigins.org/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Brunet_Francois&pid=37624&lng=fr, 23 janvier 2011

29NosOrigines.qc.ca, Généalogie du Québec et de l'Acadie, http://ourorigins.org/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Brunet_Marie-Francoise&pid=60389&lng=fr, 23 décembre 2011

30NosOrigines.qc.ca, Généalogie du Québec et de l'Acadie, http://ourorigins.org/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Brunet_Catherine&pid=3797&lng=fr, 23 janvier 2011

31PRDH, Fiche Union #1695

32NosOrigines.qc.ca, Généalogie du Québec et de l'Acadie, http://ourorigins.org/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Brunet_Genevieve&pid=79537&lng=fr, 23 janvier 2011

33NosOrigines.qc.ca, Généalogie du Québec et de l'Acadie, http://ourorigins.org/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Brunet_Elisabeth&pid=41563&lng=fr, 23 janvier 2011

34NosOrigines.qc.ca, Généalogie du Québec et de l'Acadie, http://ourorigins.org/GenealogieQuebec.aspx?genealogie=Brunet_Marguerite&pid=68346&lng=fr, 23 janvier 2011

35Ibid. note 31

27 janvier 2011 5 
34 I1801  Montminy (DuMontmesnil)  Marie  25 fév 1646    1ère arrivante. Fille du roy en provenance de Normandie  1664 sur le navire Le St-Jean-Baptiste de Dieppe  PRDH: 20103

Parrain: Binot Le Vallet
Marraine: Marie Le Monnier

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm:

MONTMINY / DUMONT-MESNIL Marie, / Monmaignier
Fille de Michel et Elisabeth de la Rivière,
Baptisée le 25 février 1646 paroisse Saint-Jean, Rouen, Seine-Maritime, Normandie Acte de baptême
Mère d'un enfant illégitime voir ci-dessous
Décédée entre 19/07/1690 et 16/07/1702

Mariage annulé le 12/10/1665 (notaire Duquet) avec Thomas Grandry, qui deviendra ensuite époux de Denise Cherfault ;
le 18/10/1688, une permission est demandée au Conseil Souverain ± de vendre la maison de son premier mari pour repasser en France avec se jeunes enfants
Voir ci-dessous

2 mariages:
1)-ROSE Noël cordonnier
Fils de Nicolas ROSE et de Jeanne TARIF
Né vers 1646 à Paris paroisse St Etienne-du-Mont,
Décédé avant 25/11/1687

Contrat de mariage 05/01/1666 notaire Pierre Duquet
Mariage le 07/01/1666 à Québec Acte de mariage

Mariage avec 9 enfants:
1) Marie: Baptisée le 22 décembre 1666 à Sainte-Famille IO, mariage avec Jean Turcot, Sépulture 20 juin 1711 Charlesbourg
2) Pierre: Baptisé 20 janvier 1669 Sainte-Famille IO
3) Joseph: Baptisé 19 novembre 1670 Québec Sépulture 11 février 1671 Québec
4) Pierre: Baptisé 21 février 1672 Québec, Marchand . Sépulture 14 février 1702 Montréal
5) Nicolas : Baptisé 26 août 1674 Québec
6) Marie Françoise : Baptisée 26 février 1677 Québec Mariage avec jacques Lepage, Sépulture 27 mars 1711 Charlesbourg
7) Charles : Né vers 1679 Mariage avec Marie Patenaude 29/07/1704 Québec
8) Charles François : Baptisé 18 avril 1683 Québec
9) Jeanne : Baptisée 4 décembre 1685 Québec, Mariage avec René Louis Jobin 24/07/172 Charlesbourg

M-2) DUMAS François
Fils de Charles DUMAS et d'Anne LE MAIRE
Né vers 1667, paroisse St Sauveur à Paris
Garde de Jacques de Brisay, gouverneur en 1689 de la Nouvelle-France et interprète des Iroquois en 1690

Contrat de mariage : 16/11/1687, notaire Gilles Rageot
Mariage le 25/11/1687 à Québec Acte de mariage

Mariage avec 1 enfant:
1)Marguerite Dumas: baptisée le 20 juillet 1690 à Québec

Elle a un enfant naturel né avant ses mariages :
Père: Guillaume Morin: Julienne baptisée le 19/12/1665 à Québec

Faits judiciaires :
18 octobre 1688
Permission à Marie Montminy, femme de François Dumas, auparavant veuve de Noël Rose, de vendre la moitié indivise d'une maison située à la Haute-Ville près des religieuses Ursulines, en y étant autorisée par son mari, pour en employer les deniers à passer en France avec une partie de sa famille .
Transcription du texte avec orthographe modernisée :
±Monsieur de Vitré est rentré et a pris séance. Vu la requête présentée en ce Conseil par Marie Mommenier femme de François Dumas de lui autorisée, auparavant veuve de Noël Roze contenant qu'à cause de la communauté qui était entre ledit défunt et elle, elle est propriétaire de la moitié par indivis d'une maison et emplacement en cette haute-ville près les religieuses ursulines, qu'elle désirerait vendre afin de se servir des deniers provenant du prix pour s'en aller en France et emmener avec elle François Roze âgé de quatre ans, et Marie Roze âgée d'environ trois ans, laissant en ce pays Marie Roze âgée d'environ vingt-deux ans mariée à Jean Turcot, Pierre Roze âgé de vingt ans, autre Pierre âgé de quinze ans, Nicolas âgé de douze ans, Charles âgé d'environ dix ans, et Françoise âgée de douze ans tous en service et en état de gagner leur vie, étant par sa pauvreté dans la nécessité de faire ladite vente, ne pouvant subsister en ce pays, laquelle vente ne se peut faire étant remariée si la Cour n'a pour agréable de l'autoriser à ce faire, et même de vendre, le total desdites maison et emplacement parce qu'il ne se trouverait pas de personnes qui voulut acheter ladite moitié ne pouvant seule accommoder qui que ce soit, aux offres de faire cette vente à la charge par l'acquéreur de payer aux religieuses hospitalières six livres de rente dont ledit emplacement est chargé par année envers elles, et de laisser a rente en les mains de l'acquéreur la moitié du prix pour lesdits huit enfants issus dudit Noël Roze et d'elle jusqu'à ce qu'ils soient majeurs, à ces causes et qu'autrement elle et sesdits deux enfants François et Marie premier nommés ci-devant demeureraient à charge au pays, il plut au Conseil lui permettre sous l'autorité de sondit mari de vendre le total desdits maison et emplacement aux conditions ci-dessus, et dire que moyennant ce l'acquéreur en demeurera paisible propriétaire et possesseur sans qu'il y puisse être troublé par lesdits mineurs, quoi faisant ledit François Dumas et elle seraient en état de se retirer près de leurs parents en France pour en être secourus et jouir de quelque peu de bien qu'ils y ont, au bas de laquelle requête est le soit montré au procureur général du Roi, en date du onze de ce mois, et sur ce ouï ledit procureur général. Le Conseil a permis et permet à ladite Marie Mommenier étant autorisée dudit Dumas son mari, de vendre seulement sa part en ladite maison et emplacement en dépendant pour en employer les deniers du prix ainsi qu'il est exposé en ladite requête. BOCHART CHAMPIGNY. .
Pistard

Sources : BANQ ; Pistard ; Family Search ; FDR Yves Landry édition 2013, page 176 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; 
35 I3042  Moreau  Marguerite  31 mars 1649    1ère arrivante. Fille du roy.  Arrivée le 31 juillet 1670 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 53415

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_3.htm :

MOREAU Marguerite
350 livres de dot
Fille de François et Anne Fiot
Elle est née et baptisée le 31 mars 1649 en la paroisse Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, de la ville d' Orléans, 45000, Loiret, Centre. (Orléanais).
Elle est la filleule de Dame Roze Audiveau et Jacques Giraud.
Elle décède le 20 octobre 1690 à l'Hôtel-Dieu de Québec

1 mariage
MORIN André
Fils de Jacques et Michelle Dion.
Il nait vers 1645 en la paroisse de Saint-Jacques-de-Bas-Ange, de la ville de Poitiers, 86000, Vienne, Poitou-Charentes
.
Mariage le 26/08/1670 à Québec Acte de mariage

Couple Moreau, Morin avec 11 enfants
1) Marguerite : née et baptisée 06/08/1671 Québec, décès et sépulture le 06/04/1715 Charlesbourg
2) Jeanne : née et baptisée le 02/03/1673 Québec
3) Siméon : né et baptisé 10/03/1675 Québec
4) Apolline : née et baptisée 13/04/1677 Québec, décès 12/04/1727 Québec
5) André : né vers 1679, cité sur le recensement de 1681
6) Jean : né et baptisé 21/02/1682 Québec
7) Marie-Anne : baptisée 26/08/1685 Charlesbourg
8) Marguerite : née et baptisée 09/11/1687 Charlesbourg, sépulture 04/03/1688 Charlesbourg
9) Marie-Catherine : née et baptisée 22/02/1689 Québec
10) Anonyme : né et baptisé 29/09/1690 Charlesbourg, décès et sépulture 29/09/1690 Charlesbourg
11) Thomas : baptisé 06/08/1699 Charlesbourg

Au recensement de 1681 Apolline Morin, Jeanne Morin, André Morin, Siméon Morin, Marguerite Morin et Marguerite Moreau vivent chez André Morin au village de Saint-Joseph, Québec Il possède trois bêtes à cornes et quinze arpents de terre en valeur.

Morin André épouse en seconde noces Charlotte Larue. Le contrat de mariage est signé le 5 novembre 1696 par devant François Génaple dit Bellefond .
Le mariage avec Charlotte Larue, fille de George De la Rue et Françoise Nicolardeau à lieu le 26 novembre 1696 à Charlesbourg,
André Morin décède le 30 janvier 1710 à Québec .

Sources : Tanguay, Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 176 ; Family Search ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;


http://www.mamieblue.ca/Web_Bergerm/ps04/ps04_197.htm :

1Marguerite MOREAU , 1698
Naissance30 avr 1649, Orleans, FRANCE
Nais MémoParoisse Notre-Dame-de-la-Bonne-Nouvelle,
Baptême30 avr 1649 Âge: <1 --> Voir fichier origine: acte de baptême le 31 mars 1649.
Décès20 oct 1690 Âge: 41
Sépulture20 oct 1690, Québec, Qc
Sépult MémoHôtel-Dieu De Québec
OccupationFille du Roi, arrivée en Nouvelle-France le 31/07/1670 à bord du navire La Nouvelle France avec 350 livres de dot
NotulesPRDH Vérifié
PèreFrancois MOREAU , 1702
MèreAnne PIOT , 1703
Acte de baptême
Le mercredy trente et unième jour de mars 1649 a esté baptisée Margueritte Moreau fille de Francoys Moreau et d'Anne Fiot quia eu pour parrain Maistre Jacques Giraud Advocat du parlement et Dame Roze Audiveau femme de M° Nicollas Lasné Procureur au Chatelet d'Orléans
http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=280058 :


MOREAU, Marguerite 280058
Statut Mariée
Date de baptême 31-03-1649
Lieu d'origine Orléans (Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle) (Loiret) 45234
Parents François MOREAU et Anne Fiot
Date de mariage des parents 13-05-1637
Lieu de mariage des parents Orléans (St-Vincent) (45234)
Première mention au pays 1670
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 26-08-1670
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint André Morin
Décès ou inhumation Québec (Hôtel-Dieu), 20-10-1690
Remarques Elle est arrivée au pays avec une dot de 350 livres. Son père François Moreau est né à Orléans (St-Pierre-le-Puellier). En 1637, les parents du couple ne sont pas mentionnés.
Identification* DGFQ, p. 835
Chercheur(s) Patrick Lahoudie ; Lise Dandonneau
Copie d'acte AD-45 numérisé
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2016-09-12

http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Moreau_%28Marguerite%29 :

Née vers 1651 dans la paroisse Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle (Loiret, Orléans, France).
Fille du Roy arrivée à Québec le 31 juillet 1670 à bord du navire Nouvelle-France.
Mère de la lignée Morin/Moreau d'Amérique.
Épouse André Morin à Québec le 26 août 1670 ; de cette union sont issus Marguerite Morin (mariée à Jean Dumont), Jeanne Morin (mariée à Alexandre Biron), Siméon Morin (marié à Françoise Meunier), Apolline Morin (mariée à François Chartré), Jean Morin (marié à Marie-Angélique Lereau), Marie-Anne Morin (mariée à Jean Prudhomme) et Marie-Catherine Morin (mariée à Michel Vandet).
Décès en 1690 à l'Hôtel-Dieu de Québec.
En 1729, elle avait 105 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org 
36 I4875  Plat Pillard  Marie Catherine      1ère arrivante. Fille du roy  30 juin 1663 sur le navire Le Phoenix de Flessingue  PRDH: 10965

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=243300 :

PILLAT / PILLARD, Catherine 243300
Statut Mariée
Date de baptême 30-03-1646
Lieu d'origine La Rochelle (Ste-Marguerite) (Charente-Maritime) 17300
Lieu actuel La Rochelle
Parents Pierre PILLAT et Marguerite Bouricaud
Métier du père Maître tisserand
Première mention au pays 1663
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 19-10-1665
Lieu du mariage Montréal (Notre-Dame)
Conjoint Pierre Charron
Décès ou inhumation Montréal, 23-07-1717
Remarques Elle est née à La Rochelle (Notre-Dame-de-Cougnes). Deux soeurs sont baptisées à Aigrefeuille-d'Aunis (St-Étienne) (17003) : Marie-1, 26-12-1628 et Marie-2, 25-08-1630. Deux frères sont baptisés à La Rochelle (Ste-Marguerite) : Pierre, 19-04-1635; et Jean, 10-11-1641, marié (père défunt) à Thairé (Notre-Dame-de-l'Assomption) (17443), le 28-10-1668 avec Janne Favreau (f. Anthoine et Renée Montagner). En 1665, ses parents sont Pierre Pilliat et Marguerite Moulinet.
Identification* DGFQ, p. 233
Chercheur(s) Jean-François Paboul ; Pierre Charron ; Lise Dandonneau
Copie d'acte AD-17 numérisé
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2017-06-03

Marcel Foumier wrotei
> Conceanant le réperloirc des âctes, vous pouvez me taânsmettre les
> informations par courrier électaonique en m'indiquânt âvec précision lâ
> date et le lieu de baptême, la paroisse, le nom des parents figurant à
> l'acte, le nom des chercheuas qui ont fait lâ découvede et si ces
> informations ont déjà été publiées
Voici donc les informations demandées concernant les deux pionniers donl
j'ai pu retracer les actes de nâissance
PIERRE ROY
Arrivé à Montéal vels 1666, Pierrc Roy épousa Cathedne Duchârme le 12
janvier 1672 LoIs de son mariage, il se dit fils de Charles Le Roy et
de Jeanne Boyer, de la pa.oisse St-N4ichel-le-Cloucq, pès de La
Rochelle. Diverses déclarations tout au long de sa vie permettent de
fixer sa nâissance enke '1638 et 1644.
L'âôle a été rê1rouvé dans le regislre des baptêmes, premières
communions et sépultures de cetie paroisse pour les années 1621-1659, -
par mon fÈre Jacques Duchsrme, lors d'un voysoe d'sgrément en 1982.
Transmis avec d'aukes documents, il avait été classé et oublié;je ne
l'ai retrouvé que l'an dernier..t'acte, donl r'ai copie, se lit comm6
suit:
" le 23 octobre '1643, Pierre Le Roy, fils de Charles et Janne Bourer a 4ja
été baptisé pâr moisoussigné vicai16 d6 St-Michêl le Clou, parrain et
marrsinê Pi€rre de Ligne (?) et Catherine Coud.."
,!L
Je possède évidemment une copie de l'acle, que j'ai trunsmiso à M
Bertrand Desjardins, du PRDH de l'U. de M Celui-9i à confirmé la
déôouvêde dâns unê lettre dqtée du 30 avnrl 1096.
CATHERINE PILLARD,
Fille du Roi, Catherine ârdvâ à l/lontréâl à la fin de 1663, puisqu'elle
est confirmée en mai 1664 Elle épouse Pierre Chârron le '19 octobre
1665 Les registres la nomme Pilliat, Plat, Plalte, Pleau, Pillard etc.
Selon les déclamtions tout âu long de sa vie, elle serait née entre
1649 et 1654, et serait fille de Pierrc et lüârcuerite l\roulinet, de le
pâroisse Notre-Dame de Cogne de La Rochelle
lJn simple échange de lettres entre Milles Charron, âlors président de
I'Associalion des Chârron et Ducharme, et l'lnstilut francophone de
généalogie et d'hioire de Lâ Rochelle, â1lait âmener lâ réception
d'une copie de cet acte de naissance ll a été localisé non pas dans les
registres de Notre-Dame-de-Cogne, mais dans ceux d'une paroisse voisine,
Ste N4arguerite, et plus précisément dans le registre des baplêmes pour
Pierre Ducherme,04:08 97-10-21 -0, Rê: Nouveau épertoire
lâ période du 24 septembre 1639 au 12 septembre 1654 En effet, l'élise
de Notrc-Damê de Cognê détrxite par le feu lors des guerres de religion
n'avail pas été reconstruite au moment du baptême de Catherine L acte
se lit comme suit:
" lvlars '1646 Cetherine Pillard.
le 30 mars tut bêptisé Calherine, lille de Pierre et lüarguerile (..) ses
père et mère le pârrain le merraine Antoinette "
Ces acte a été aussi soumis à M. Desjardins Celui-çi, tout en le
reconnaissant comme l'acte de baptême de l'épousê dê Pierre Charon,
note la différence avec les dates qu on peut déduire des déclamtions de
Catherine tout au long de sa vie ('1646 au lieu de '1649 à 1654). ll
considèrc néanmorns cette date comme plus vraisemblable que celles
âdmises à cejour- Néê en 1646, Catherine serait anivée au Québec
à 18 ans, et non à 12 ou 15 âns.
> Veuillez aussi m'indiquez si vous possédez une copie de l'acte original
Oui, tel que dit plus haut. A'noterque ces informations n'ont pas été
publiées à ce jour J'ai transmis un texte à ce sujet à la S.G.C. F en
fin de 1996, j'ai eu un accusé de éception en mars 1997,mâis le délai
de publication est actuellement de deux ans à ce qu'on m'a dit alors.

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

PILLAT / Pillard Catherine
Fille de Pierre et Marguerite Moulinet de la paroisse Notre-Dame-de-Cogne de la ville de La Rochelle; 17000; Charente-Maritime; Poitou-Charentes; (Aunis)
Baptisée 30 mars 1646 paroisse Sainte-Marguerite, La Rochelle, Charente-Maritime Voir acte de baptême
Inhumée le 23 juillet 1717, à Notre-Dame de Montréal
Âgée de 70 ans environ Acte de sépulture

Confirmée en mai 1664
Elle a 18 ans au recensement de 1667 à Montréal , elle est à Longueuil en 1681.

2 mariages:
1) CHARRON Pierre
Pierre Charron n'a été connu que sous ce nom. Quoi qu'en dise René Jetté dans son fameux dictionnaire, il n'a jamais, en aucune circonstance, utilisé le surnom dit Ducharme, initié par l'un de ses 4 fils, François qui l'a légué à ses descendants.
Fils de Pierre maître mégissier et Judith Martin de la paroisse St-Martin, de la ville de Meaux, 77100; Seine-et-Marne; Île-de-France
Il est né le 21 octobre 1635 à Meaux, et il a été baptisé le 28 du même mois au temple protestant de Nanteuil-les-Meaux. En arrivant en Nouvelle-France, il n'a pas fait état de de son origine protestante. Comme ses ancêtres, il vivait dans le quartier du Grand Marché, et non dans la paroisse St-Martin, comme il l'a déclaré à son mariage en 1665.
Confirmé en mai 1664 à Montréal
Pierre décède le 25/12/1700 à l'hôpital de Montréal (âgé de 60 ans) habitant de Longueuil

Mariage le 19/10/1665 à Montréal acte de mariage

Ménage établi à Longueuil
Couple avec 12 enfants.
1-Catherine : sage-femme b :23/09/1666 Montréal ; M : avec François CHAGNON 1679 D : 05/06/1746 Varennes
2)-Marie Charlotte : née ca 1668 Montréal ; Mariage avec Claude Louis LEMAIRE 30/11/1686 Boucherville 20/12/1720 ;
D : 20/12/1720 Contrecoeur
3)-Marie-Anne : née le 18/10/1670 et baptisée le 20 Sorel ; Mariage avec Pierre GOGUET18/04/1686 Boucherville
D :05/10/1745 Montréal
4)-Pierre : né ca1672 ; Mariage avec M-Madeleine ROBIN 04/11/1697 Boucherville ; D : 02 /06/1737, Longueuil
5)-M-Thérèse : née et baptisée 26/02/1674, Sorel, ; mariage avec Jacques HUBERT 21/02/1689 Boucherville
6)-Nicolas : né le 16/03/1676 et baptisé le 09/04/1676 Boucherville ; mariage avec Marie VIAU dit L'Espérance 15/01/1703 Longueuil ; Décès 08 /09/1757 et sépulture le 9 à Longueuil
7)-François :(Dit Ducharme) :Né le 2 et baptisé le 05/06/1678 Sorel ; mariage avec Marguerite Piette 30/01/1701 Sorel ; D : 29/03/1746, Sorel
8)-Catherine, Née vers 1680; mariée à ADAM Guillaume dit Laramée 24/02/1701 Longueuil ; D : le 09/07/1739 Longueuil.
9)-Hélène : née le 2 et baptisée le 03 /11/1682, Longueuil : mariage avec Charles EDELIN 07/02/1701 Longueuil
D : le 7 et sépulture le 08/03/1738, Longueuil
10)-Jean-Baptiste : né le 17 et baptisé le 18/10/1684, Longueuil ; mariage avec M-Madeleine GUERTIN en 1711 ;
D : 14/09/1741 Lanoraie
11)-Louise : née le 4 et baptisée le 07/09/1686, Longueuil ; mariage avec Michel COLLIN 19/02/1703 Longueuil ;
S: 13/12/1741 Saint-Sulpice
12)-Marie Jeanne : née le 7 et baptisée le 10/05/1688 Boucherville ; mariage avec François BONNEVILLEavant 1707 ;
D : 21/11/1719 Saint-Sulpice
Enfants : PRDH

Au recensement de 1667, le couple est à l' Ile de Montréal, Pierre est dit avoir 31ans; Catherine, 18ans; ils ont 1 enfant âgé de 1ans; 4arpents de terre en valeur.

Au recensement de 1681, le couple est dans la seigneurie de Longueuil, Pierre a 42ans?; Catherine Pillat, sa femme, 30ans; Le couple a alors 6 enfants: Catherine, 15ans; Marie, 13ans; Pierre, 10ans; Thérèse, 8ans; Nicolas, 3ans; Catherine, 1an; ils possèdent 1 vache et 2 arpents de terre en valeur.
2) BRISSON Sébastien dit Laroche
Fils de Sébastien marchand et Jeanne Lacoste de la paroisse St-Seurin, de la ville de Bordeaux, 33000; Gironde; Aquitaine. (Guyenne)
Né ca 1655
Sépulture 30/08/1747 à Montréal
Il a 22 ans en 1690, cité comme marchand en 1708 ; engagé-Ouest le 26/05/1720.

Mariage le 13/01/1709 à Montréal Acte de mariage
Sans enfant

Sébastien Brisson, s'est remarié en 1722, à Marie-Marguerite Rivière, fille de Pierre Rivière et Marie-Anne Mousseau (veuve de Jacques Beaudoin) mariage le 02/06/1722 à Repentigny par contrat du 31/05/1722 1 enfant : Mathurin né le 04/10/1723 à Repentigny)

Sources: Pierre Ducharme, que nous remercions.; http://www.genealogie.org/famille/charronducharme/ ; Jetté, René : Dictionnaire généalogique des familles du Québec (1983), page 2. ; PRDH ; Pierre Dubois ; FDR Yves Landry édition 2013, page 190 ; Pistard : Jocelyne Nicol-Quillivic ; 
37 I2814  Poiteron  Anne  1 juil 1646    1ère arrivante. Fille du roy  1670 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 20706

http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=243365 :

POITRON / POTHERON, Anne 243365
Statut Mariée
Date de baptême 01-07-1646
Lieu d'origine Bezons (St-Martin) (Val-d'Oise) 95063
Parents Pierre POTHERON et Jeanne Thiburge
Métier du père Vigneron
Première mention au pays 1670
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 25-08-1670
Lieu du mariage Québec (cm Romain Becquet)
Conjoint Pierre Martin
Décès ou inhumation Montréal, 13-06-1713
Remarques Son frère Nicolas est baptisé à Bezons (St-Martin), le 08-04-1638. Sa mère est nommée Jeanne Thibierge, en 1670. Son père est décédé avant le 20-06-1663.
Identification* DGFQ, p. 779
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin ; Lise Dandonneau
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2017-08-31


http://www.fichierorigine.com/dossiers/243365.pdf:

Anne POTHERON (POITRON)
Fille de Pierre et Jeanne THIBERGE
ET CXXI 46 Le 20.06.1663 Renonciation devant Gabriel
Raveneau
A comparu Jeanne THIBERGE, veuve de Pierre POTHERON, vivant vigneron,
demeurant à Bezons, étant de présent à Paris, tant en son nom que comme tutrice de sa
fille Anne POTHERON fille du défunt et d’elle. Elle renonce à la communauté entre
ledit défunt et elle, et au nom de tutrice de la mineure. Elle dit qu’elle n’a appréhendé
aucune chose de la succession et qu’elle s’en tient à son douaire et préciput de
conventions matrimoniales.
Un acte lui est octroyé pour servir ce que de droit.
Elle ne sait ni écrire ni signer.
NB Pierre POTHERON est décédé probablement peu avant cette date et Anne semble
être le seul enfant du couple encore vivant.

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

POINTREAU POTHERON-POITRON Anne
250 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de feu Pierre, vigneron et Jeanne Tiberge de la ville de Bezons, 95870; Val d' Oise; Île-de-France.
Baptisée le 01/07/1646 Saint Martin de Bezons, Île-de-France
Inhumée le 13 juin 1713 à Montréal.
Âgée d'environ 65 ans Acte de sépulture

Son frère Nicolas est baptisé à Bezons (St-Martin), le 08-04-1638. Sa mère est nommée Jeanne Thibierge, en 1670. Son mari Pierre Martin est fils de Jean Martin et de Marie DuChesne, mariés à Quincampoix (Ste-Marguerite) (76517), le 11-08-1631, acte non filiatif.
Fichier Origine

2 mariages
M-1) MARTIN Pierre
Fils de Jean et Marie Duchesnon de Neuville-Chant-d’Oisel, 76370/76270 (actuellement Neuville les Dieppe ou Neuville Ferrières) Seine-Maritime; Normandie.
Inhumé le 27/08/1674 à Repentigny

Contrat de Mariage le 25/08/1670 Notaire Romain Becquet à Québec
25 août 1670 [Document insinué le 14 octobre 1670]
Mariage entre Pierre MARTIN, habitant de Repentigny à la rivière de l'Assomption, fils de Jean Martin et de la feue Marie Duchesne (Duchesnon), ses père et mère de la paroisse de Neuville en l'archevêché de Rouen, et Anne POITRON, fille de Pierre Poitron et de Jeanne Thibierge (Tibierge), ses père et mère de la paroisse de Bezons en l'archevêché de Paris, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, Jean-Baptiste LeGardeur, écuyer, sieur de Repentigny, demoiselle Marie-Anne Dusaussay, et Adrien Michelon, amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Claude Morin, sont témoins .
Document original, 2 pages à télécharger sur Pistard

Ménage établi à Repentigny, 3 enfants.
1)-Marguerite : née le 08/08/1671 et baptisée le 11 à Boucherville, Mariée à Joseph Roy le 16/08/1696 à Québec, Mariée à Jacques Beaujean le 31/07/1719 à Repentigny, décédée/dead le 15/03/1729 et inhumé le 17 à Repentigny
2)-Marie : née le 24/02/1673 et baptisé le 27 à Boucherville

3)-Marie-Anne : baptisée le 04/03/1675 à Pointe-aux-Trembles


M-2) VERGER Jean dit Desjardins, habitant et maître taillandier,
Fils de Lucas maître taillandier et Catherine Arnault, du port de La Claie, commune de Curzon, 85540; Vendée;
Pays de la Loire. (Poitou)
Né vers 1641, inhumé le 06/02/1701 à Repentigny
40 ans au recensement 1681

Mariage le 12/11/1674 à Pointe-aux-Trembles. Acte de mariage
Ménage établi à Repentigny, 7 enfants.

1)-Anne : baptisée le 21/02/1676 à Pointe-aux-Trembles

2)-Marie : née ca 1678, est sur le recensement de 1681

3)-M-Antoinette : née le 01/06/1680 et baptisée le 2 à Repentigny,Mariée à Pierre ratelle le 08/11/1698 à Repentigny inhumée le 14/10/1748 à Repentigny

4)-Anne-Marguerite ensuite Anne-marie : née le 20/03/1682 et baptisée le 25 à Repentigny, inhumée le 19/09/1683 à Pointe-aux-Trembles

5)-Bernard ensuite Robert : né et baptisé le 16/04/1684 à Repentigny, inhumé le 18/04/1684 à Repentigny

6)-J-Baptiste : n le 06/03/1687 et baptisé le 7 à Repentigny, Marié à M-Charlotte Catin le 15/05/1713 à Montréal, Marié à M-Marguerite Beaudouin le 09/06/1738 à Repentigny, inhumé le 21/03/1761 à Repentigny

7)-Madeleine : baptisée le 25/11/1689 à Repentigny, Mariée à Pierre Mongeau le 24/11/1710 à Repentigny

Faits judiciaires
2 juillet 1698 - 12 août 1698
Procès entre Jean Morisseau, plaignant, et Anne POITRON, femme de Jean Verger, accusée, pour ± réparation d'honneur pour avoir été traité plusieurs fois de " coquin et fripon " en présence de témoins, par l'accusée . Anne Poitron

Ce dossier de matière criminelle est composé des pièces suivantes : la requête de Jean Morisseau disant qu'Anne Poitron l'a traité plusieurs fois de " coquin et fripon " en présence de témoins, et qu'en conséquence il désire faire assigner les défendeurs pour obtenir " réparation d'honneur "; le rapport d'assignations à comparaître; la déclaration du curé de Repentigny à l'effet que Jean Verger est incommodé et ne peut se rendre en ville; la déclaration des témoins devant Volant de Saint-Claude, curé de Repentigny. Les témoins entendues sont Magneron dit Lajeunesse, un laboureur de 33 ans ; Jacques Richaume, 37 ans de Repentigny et J.B. Thouin dit Roc, 24 ans du fort de Repentigny. Le dossier comprend aussi l'assignation à comparaître aux témoins du demandeur; la sentence par défaut pour non comparution de Anne Poitron et de son mari Jean Verger; l'ordre d'assigner le témoin Laurent Gauthier dit Saint-Laurent, soldat de la compagnie de la Chassagne; l'enquête au cours de laquelle les témoins du demandeur font leur déclarations et le jugement en faveur de Morisseau. Les défendeurs devront déclarer publiquement leurs torts .
Procès original, 24 pages à télécharger Pistard

19 mai 1701
Tutelle des enfants mineurs de feu Jean [Baptiste] Verger Desjardins et Anne POITRON

Sources : Tanguay ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 193; Family Search ; Fichier Origine ; Pistard ; 
38 I2760  Prat  Claude  Vers 1648    1ère arrivante. Fille du roy.  1665 sur le navire Le St-Jean-Baptiste de Dieppe  PRDH: 37030

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

PRAT Claude
Fille de Jean et Agnès Lejeune de la paroisse St. Jacques de la ville de Troyes,10000; Aube; Champagne-Ardenne.
Née vers 1648.
Sépulture le 21/08/1712 à Montréal (âgé de 65 ans). Acte de sépulture

1 mariage
GIARD Nicolas dit Saint-Martin
Fils de Louis et Michelle David de La Coussardière, paroisse de Melleran, 79190; Deux-Sèvres; Poitou-Charentes. (Poitou)
Nicolas Giard est baptisé le 14 août 1639 à La Coussardière, paroisse de Melleran, près de Chef-Boutonne (Poitou).
Il s’engage à 18 ans (et non 20), le 14 ou 15 mai 1658, pour aller travailler durant trois ans à raison de 75 livres par an (avance de 35 livres). Est nourri par François Peron depuis le début du mois de mai et le sera jusqu’au jour de son embarquement. Ne signe pas.
Il quitte La Rochelle le 29 mai à bord du Taureau à destination de Québec où il arrive le 6 juillet.
Il est à Québec le 10 août 1659, il est à Montréal en 1662, alors domestique de d’Ailleboust Des Muceaux.
Concession par Maisonneuve, le 6 avril 1665, à la côte Saint-Martin.
Blogue de Guy Perron

Il est décédé après le 21/08/1712, à Contrecœur.
Il a 31 ans au recensement de 1667 et Claude Prat a 19 ans avec sept arpents de terre en valeur

Mariage le 17/11/1665 à Montréal Acte de mariage
Couple avec 10 enfants
1)-Antoine : baptisé le 31/08/1666 à Montréal
2)-Élisabeth : baptisée 20/09/1667 à Montréal, Marié à Jacques Danquel le 23/08/1688 à Montréal, inhumée le 31/12/1734 à Pointe-aux-Trembles,

3)-Catherine : baptisée le 25/02/1670 à Montréal, Mariée à Nicolas Jetté le 20/11/1690 à Montréal, décédée le 06/10/1755 et inhumé le 7 à Montréal

4)-M-Anne : baptisée le 13/11/1672 à Montréal, Mariée à Pierre Guertin le 11/04/1695 à Montréal

5)-Gabriel : baptisé le 15/04/1675 à Montréal, Marié à Catherine Andegrave le 12/01/1699 à Montréal, Marié à Geneviève Favreau le 21/07/1710 à Contrecoeur, Marié à Suzanne Ménard dite Laporte CM 05/11/1717 notaire Jean-baptiste Adhémar, décédé le 10/02/1753 et inhumé le 12 à Contrecoeur,

6)-Jean : baptisé le 26/06/1677 à Montréal, inhumé le 30 à Montréal

7)-Françoise : baptisée le 20/09/1678 à Montréal

8)-Jeanne : née le 21/01/1681 et baptisée le 22 à Montréal, décédée et inhumée le 28/05/1681 à Montréal
9)-Antoine : né et baptisé le 28/03/1682 à Montréal, Marié à Marianne Lafontaine le 12/10/1734 à Kaskaskias, Illinois, Etats-Unis

10)-Michelle : baptisée le 10/09/1684 à Montréal

Au recensement de 1681, ils ont deux bêtes à cornes et douze arpents de terre en valeur ;
Nicolas Guiart 45 ans, Claude Prat sa femme 30, leurs enfants ; Elisabeth 14, Antoinette 12, Marie-Anne 9, Gabrielle 7, Françoise 3.

Sources : Blogue de Guy Perron ; Le Tanguay Volume 1, p. 157, 266, 289, 321 ; Recensement de 1667 et 1681 ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 194; Family Search ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; 
39 I4327  Richer (Richard)  Georgette  30 oct 1644    1ère arrivante. Fille du roi  31 juillet 1670. Sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 21795

Parrain: Louys Richard
Marraine: Georgette Chalon

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=370072 :

RICHER / RICHARD, Georgette 370072
Statut Mariée
Date de naissance 30-10-1644
Date de baptême 30-10-1644
Lieu d'origine Chailly-sur-Armançon (St-Ursin-et-St-Barthélémy) (Côte-d'Or) 21128
Lieu actuel Chailly-sur-Armançon
Parents Jean RICHARD et Léonarde Bornais
Première mention au pays 1670
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 06-10-1670
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint François Dupuis
Décès ou inhumation La Prairie, 24-01-1700
Remarques Les actes suivants sont à Chailly-sur-Armançon (St-Ursin-et-St-Barthélémy). Sur son acte de naissance, le nom de sa mère est omise ; ses parrain et marraine sont Louys Richard et Georgette Chalon. Son frère Bastien Richard est né et baptisé le 20-10-1642. En 1670, ses parents sont nommés Jean Richer et Liénarde Bornay.
Identification* DGFQ, p. 390
Chercheur(s) Françoise Labonde ; Lise Dandonneau
Référence* Ces villes et villages de France, vol. 4, p. 43
Date de modification 2017-02-25


http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm#R :

RICHER Georgette
Fille de Jean et Léonarde Bornay de la paroisse St-Ursin de la ville de Chailly-sur-Armançon, 21320; Côte-D' Or; Bourgogne
Baptisée le 3 octobre 1644 paroisse Saint-Ursin, de Chailly-sur-Armançon, Côte-D' Or acte de baptême
Elle apporte des biens estimés à 300 livres et un don de 50 livres du Roy.
34 ans au recensement de 1681.
Sépulture le 24/01/1700 à Laprairie elle est dit âgée de 50 ans.
Acte de sépulture

1 mariage
DUPUY François
Fils de François et Marguerite Resneau de St Laurent-sur-Gorre, 87310; Haute-Vienne; Limousin.
44 ans au rec. 81 à la seigneurie de Maure à St. Augustin.
Décédé après 1700 à Laprairie


Contrat de mariage le 14/09/1670 notaire Pierre Duquet
14 septembre 1670 [Document insinué le 17 octobre 1670]
Mariage entre François Dupuy (Dupuis), habitant de la Petite-Rivière, fils de François Dupuy (Dupuis) et de Marguerite Ruivau (Resneau), ses père et mère du bourg de Saint-Laurent-sur-Gorre en l'évêché de Limoges, et Georgette (Risser) Richer, fille de François (Risser) Richer et de Linarde (Liénarde - Léonarde) Bornay, ses père et mère de Chailly en l'évêché D'Autun, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, et le sieur Jean Petit, amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre, sont témoins .
Documents originaux 2 feuilles : Pistard

Mariage le 06/10/1670 à Québec Acte de mariage

Couple établi à Laprairie avec 7 enfants:
1) René : baptisé 26/06/1671 Québec ; mariage avec M-Angélique MARIER 18/10/1694 Montréal ;
sépulture 31/12/1738 LaPrairie
2) Moïse : né le 10 baptisé 18/07/1673 Québec ; sépulture 19/01/1750 La Prairie ;
mariage avec Marie Anne Christiansen 21/07/1697 Albany, New-York, États-Unis
3) Marie-Anne : née le 19 et baptisée 26/08/1675 Québec
4) Angélique : née le 23 et baptisée 28/04/1677 Québec ; sépulture 30/10/1684 Québec
5) Marie-Anne Françoise : baptisée 27/06/1679 Québec ; sépulture 16/02/1745 La Prairie ;
mariage avec Pierre BRION 06/11/1695 La Prairie
6) Marguerite : née 3 et baptisée 04/02/1682 Laprairie ; sépulture 20/10/1684 Laprairie
7) Claude : baptisé 10/09/1684 Laprairie

Ils vivaient en 1681 à la seigneurie de Maure; François Dupuis a 44 ans, Georgette Richer sa femme 34 ans, leurs enfants : René 10, Moïse 8, Angélique 4, Françoise 2 ;

Sources : PRDH ; Pierre Dubois ; FDR Yves Landry édition 2013 p. 204 ;Pistard ; Le Tanguay Volume 1, p. 90, 218 ;Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;


http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Richer_%28Georgette%29 :

Richer (Georgette)
Publicité
(Annonces .)
Née vers 1650 dans la paroisse Saint-Ursin de Chailly-sur-Armançon (Côte-d'Or, Bourgogne, France).
Fille du Roy arrivée à Québec le 31 juillet 1670 à bord du navire Nouvelle-France.
Mère de la lignée Dupuis/Richer d'Amérique.
Épouse François Dupuis à Québec le 6 octobre 1670 ; de cette union sont issus René Dupuis (marié à Angélique Marie), Moïse Dupuis (marié à Marie-Anne-Louise Christiansen), Marie-Anne Dupuis (mariée à Pierre Brion) et Claude Dupuis.
Décès en 1700 dans la seigneurie de La Prairie-de-la-Madeleine.
En 1729, elle avait 48 descendants.

Crédits -

Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org 
40 I4850  Rigaud  Geneviève  vers 1642    1ère arrivante. Fille du roy.  25 sept 1667 sur le navire Le St-Louis de Dieppe  PRDH: 65958

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=400053 :

RIGAUD / RIGAULT, Geneviève 400053
Statut Mariée
Date de naissance Vers 1642
Lieu d'origine Paris (Seine) 75056
Lieu actuel Paris
Parents Jean RIGAULT et Anne Caron
Métier du père Tailleur de pierres
Première mention au pays 1667
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 11-10-1667
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Pierre Têtu
Décès ou inhumation Château-Richer, 13-05-1720
Remarques Selon un contrat de décharche signé à Paris le 17-06-1650 devant Me Jacques Nourry, sa mère Anne Caron, veuve de Jean Rigault, tailleur de pierres, demeurant à St-Marcel en la grande rue, paroisse St-Médard, stipulant pour Paul Rigault, fils dudit défunt et d’elle, âgé de 5 ans, reçoit de Marie Collard veuve de François Dupré ouvrier en soie, la somme de 10 livres. Le jeune Jacques Dupré 5 ans et demi a brisé par mégarde la jambe de Paul Rigault. Somme versée pour que ladite Caron puisse demander aucune chose à ladite Collard pour raison de l’accident.
Identification* DGFQ, p. 1071
Chercheur(s) Jean-Paul Macouin
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2016-09-15

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

RIGAUD (RIGO) Geneviève
Fille de Jean et d’Anne CARON
Née vers 1643 paroisse Saint-Médard de Paris, Île-de-France
Décédée le 13/05/1720 Château-Richer
Sépulture le 14/05/1720 Château-Richer Âgée de 77 ans
Acte de sépulture

Elle savait signer.
Rigaud ou Rigault; 38 ans au recensement 1681; citée Hôtel-Dieu de Québec, 06 mars 1692, 49 ans et le 04 novembre 1695, 58 ans.
Arrivée avec le contingent , le 25 septembre 1667, sur le bateau "Le St-Louis de Dieppe".
Elle vit à l'Ange-Gardien. Entrée dans la Confrérie de Ste-Anne le 10 juin 1695. Pas d'âge au décès et veuve.

1 mariage
TÊTU Pierre sieur de Tilly
Fils d’Antoine et de Jeanne MAURICE
Cité 12 mars 1665, Château-Richer et Hôtel-Dieu de Québec, le 10 octobre 1689, 55 ans, et 01 novembre 1689, Hôtel-Dieu de Québec, 55 ans
Pierre Têtu est capitaine de milice en 1697 à Château-Richer.
Décès le 03/05/1718 et sépulture le 4 à Château-Richer.
Contrat de mariage: 06 /10/1667 Notaire Gilles Rajeot
Mariage le 11/10/1667 à Québec Acte de mariage

Couple avec 12 enfants :
1-) Geneviève Testu du Tilly, née 17 août 1668 baptisée 19 Château-Richer; inhumée 9 octobre 1668 Château-Richer à 7 semaines

2-) Jean Pierre Testu, né 23 août 1669 côte de Beaupré, baptisé 1 septembre Québec (ND); décédé avant recensement 1681

3-) Daniel Testu, né 18 juillet 1670 baptisé 1 août Québec (ND), parrain Daniel de Rémy sieur de Courcelles gouverneur
http://www.biographi.ca/fr/bio/remy_de_courcelle_daniel_de_1F.html
Biographi.ca de Courcelles, marraine Marguerite Nicolet femme du Sr de Repentigny; devint prêtre 25 octobre 1693 à Québec; appelé Jean Daniel Testu, curé de St-Augustin en 1696; missionnaire tué au Mississippi 16 août 1718 :''Répertoire du clergé canadien'', abbé Tanguay, pg 77 (PDF qu'on peut télécharger)

4-) Marie Testu, née 1672 (9 ans en 1681; mariée à Jacques Grouard 31 janvier 1689 Québec (ND); inhumée 28 décembre 1702 Québec (ND) à 30 ans

5-) Marguerite Têtu, née 23 mars 1673 baptisée 2 avril L'Ange-Gardien; mariée à Jean Baptiste Groadt (Grouard) 3 avril 1690 L'Ange-Gardien

6-) Angélique Testu, née 5 avril 1675 baptisée 11 L'Ange-Gardien; Angélique Testu du Tilly mariée à Pierre Guyon 11 octobre 1694 L'Ange-Gardien

7-) Guillaume Testu, né 25 mai 1676 baptisé 31 L'Ange-Gardien; décédé avant recensement 1681

8-) Pierre Testu, né 29 avril 1677 baptisé 2 mai L'Ange-Gardien; hospitalisé Hôtel-Dieu: 1695-03-06 — Testu, Pierre (18 ans), Ange-Gardien. (pg 271) https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/1689-1760_Registre_journalier_des_malades_de_l'Hotel-Dieu_de_Quebec.pdf

9-) Geneviève Testu, baptisée 17 octobre 1678 L'Ange-Gardien; mariée à René Brisson 23 janvier 1696 L'Ange-Gardien

10-) Thérèse Testu, née 14 mars 1680 baptisée 15 L'Ange-Gardien; décédée avant recensement 1681

11-) Richard Testu, né & baptisé 15 avril 1681 L'Ange-Gardien; Richard Testu sieur de la Richardière marié à Marie Huraut 22 juillet 1709 Québec (ND)

12-) Françoise Testu, née 2 septembre 1682 baptisée 6 L'Ange-Gardien; entrera dans la congrégation de Notre-Dame et prendra le nom de Soeur Saint-Raphaël; décédée 10 décembre 1749, inhumée 11 Montréal (ND) à ~ 65 ans, dans la chapelle de l'Enfant-Jésus de l'église.
Dictionnaire généalogique des familles du Québec - René Jetté pg 1071 & Drouin IGD
Recherche : Danielle Liard

Au recensement d'octobre 1681 ils vivaient à la seigneurie de Beaupré
Pierre Testu 47 ; Geneviève Rigault, sa femme, 38 ; enfants : Daniel 11, Marie 9, Marguerite 8, Angélique 7, Pierre 4, Geneviève 3, Richard 6 mois ; 2 fusils ; 1 carabine ; 8 bêtes à cornes ; 30 arpents en valeur.
https://fr.wikisource.org/wiki/Histoire_des_Canadiens-fran%C3%A7ais,_Tome_V/Chapitre_4 Wikisource Recensement 1681 selon Benjamin Sulte Recherche : Danielle Liard


Sources : Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 203; Family Search ; Dumas p 364 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Alain Dussault et Carmen Fleury ; Danielle Liard
http://gw.geneanet.org/gencaretal?lang=fr&m=NG&pz=alain&nz=dussault&ocz=0&fn=Genevi%C3%A8ve&sn=rigaud&v=
http://genealogiequebec.info ; http://www.biographi.ca/fr/bio/remy_de_courcelle_daniel_de_1F.html

Dictionnaire généalogique des familles du Québec - René Jetté pg 1071 & Drouin IGD ; https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/1689-1760_Registre_journalier_des_malades_de_l'Hotel-Dieu_de_Quebec.pdf
https://fr.wikisource.org/wiki/Histoire_des_Canadiens-fran%C3%A7ais,_Tome_V/Chapitre_4 Wikisource Recensement 1681 selon Benjamin Sulte 
41 I5452  Roy (Leroy)  Jeanne      1ère arrivante. Fille du roy  30 oct 1669 sur le navire Le St-Jean-Baptiste  PRDH: 6876

http://migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

ROY Jeanne
350 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de Nicolas et Madeleine Belfond, ou Belfour de la ville de Cherbourg, 50100; Manche; Basse-Normandie.
Née vers 1641
Inhumée le 5 décembre 1721 à Notre-Dame de Montréal
Âgée d’environ 80 ans Acte de sépulture

2 mariages:
1) BONNET Etienne dit Lafortune. Domestique
Fils de François et Marie Dupré de Curac, 16210; Charente; Poitou-Charentes. (Angoumois)
Né vers 1644 décédé entre le 05/03/1670 et le 15/12/1670.
Confirmé le 23/05/1668 à Québec.
22 ans au recensement 1666 à Côte St-Jean et St-François de Québec, domestique de Jean Bourdon.

Contrat de mariage le 26/01/1670 à Chambly (sous seing privé)
Ménage établi à Chambly. 1 enfant.
1) Marie-Louise : née 05/12/1670 Chambly et baptisée le 21/12/1670 à Boucherville sous le nom de Peladeau
Elle est adoptée par Jean Peladeau son beau-père.

2) PELADEAU Jean dit St Jean (aussi Paladeau, Peladau, Pélaidau, Pelladeau)
Soldat du régiment, Cie Lafouille
Né vers 1641 (rec.1681), de la ville d'Aulnay; 86330, Vienne; Poitou-Charentes.
Nous ne connaissons pas le nom de ses parents. Il arrive en 1665, en tant que soldat de sa compagnie et par la suite, il pratique le métier de charpentier.
Il épouse dans la chapelle Saint-Louis du fort Chambly (Cont. 26 janvier 1670, sous seing privé), Jeanne Roy ou Le Roy, veuve d'un premier mariage, en 1670 avec Étienne Bonnet (Langlois et Landry) ou Bouvet (Dumas) dit Lafortune, fils de François et de Marie Dupré, de Curac arrondissement d'Angoulême.
Etienne Bonnet avait été confirmé à Chambly le 20 mai 1668. Ne pas confondre avec Étienne Bonnet confirmé à Québec le 23 mars 1664. C'est suite à un contrat passé chez Adhémar que le nom de Bonneteau fut changé pour Bonnet par le notaire, sur une quittance de dette de 36 livres tournois due par le défunt, et payé par Péladeau.
Quelque temps après le mariage, on n'entend plus parler de ce Bonnet. Serait-il décédé d'une maladie ou tué des suites d'un accident? Mystère. La veuve étant enceinte, rencontra Jean Péladeau qui l'accepta pour son épouse ainsi que le futur bébé. L'acte de mariage est introuvable. Le couple Péladeau / Roy, était inscrit au recensement de 1681 à Chambly, et l'aîné des enfants était âgé de 11 ans. Cet enfant, était l'enfant du couple Bonnet / Roy, née le 5 et baptisée le 21 décembre 1670 à Boucherville, sous le nom de Louise Péladeau. C'est par erreur que l'abbé Pierre de Caumont écrivit dans le registre, fille de Jean Péladeau au lieu d'Étienne Bonnet. Jacques de Chambly lui servit de parrain et Jeanne Barbier, femme de Julien Plumereau dit Latreille, de marraine.
Le couple Péladeau / Roy déménagea à Montréal en décembre 1689, et se fit bâtir l'année suivante, rue Saint-Vincent.

Ce couple se serait donné, en date du 29 mai 1707, aux Frères Charon de l'Hôpital Général de Montréal. Jean Péladeau serait décédé le 25 novembre 1719, et sa femme le 5 décembre 1721, tous deux à l'Hôpital Général de Montréal.
Ménage établi à Chambly. (7 enfants). ( 7 enfants Péladeau et un enfant Bonnet ).

Pour ce qui est de ce couple, les historiens se contredisent, les uns par rapport aux autres, en ce qui regarde certaines dates. Tanguay, Dumas et Larin se rejoignent sur les dates indiquées ci-haut.
Si on se fie à Yves Landry, lui nous dit que c'est Étienne Bonnet dit Lafortune qui se serait marié à Jeanne Roy le 26 janvier 1670. Leur fille ayant 11 ans au recensement de 1681 et qu’à cette époque la formation d’un enfant était encore de neuf mois, l’enfant aurait été conçu probablement en 1669, année hypothétique du mariage de ce couple. De plus, il nous dit que ce même personnage serait décédé entre le 5 mars et le 15 décembre 1670. Si Étienne Bonnet d'après Landry, décède entre le 5 mars et le 15 décembre 1670, de quel façon Jeanne Le Roy pouvait-elle marier Jean Péladeau, le 26 janvier 1670, car Jeanne Le Roy n'était pas encore veuve à cette date?
Dans l'inventaire des documents concernant la Communauté des Frères Charon et l'Hôpital Général de Montréal, d'où il est écrit: ±29 mai 1707: Convention par laquelle Jean Péladeau dit St-Jean et Jeanne Roy sa femme ont promis de passer le reste de leurs jours au service des Frères hospitaliers, travailler pour eux en tout ce qu'ils leur sera commandé. (Étude Antoine Adhémar).

Dans un article paru dans les ±Mémoires de la S.G.C.F., le frère Jean Jeantot qui aurait relevé une liste des entrées des pauvres à l'hôpital général de Montréal, nous dit que Jean Péladeau y serait entré le 25 novembre 1719, même date pour Jetté. On le surnomme ±Le bonhomme Péladeau. Cela faisait donc 12 ans, que lui et sa femme était au service des Frères Charon. Quand est-il décédé? On ne le mentionne pas. En revanche, Larin nous dit que Péladeau serait décédé le 25 novembre 1719, à l'hôpital général de Montréal. Cette date étant celle de son entrée à l'hôpital, serait-il décédé dans la même journée? Nous devons donc conclure tel que Landry le cite, décédé après le 25 novembre 1719.

Mariage en 1670 à Chambly
Ménage établi à Chambly, 7 enfants.
1) Marie-Anne : baptisée 07/04/1672 Sorel
2) Roberte : baptisée 30/08/1673 Sorel
3) Charlotte : née vers 1676, est sur le recensement de 1681 de la seigneurie de Chambly
4) Jean : née vers 1678, mariage avec Marie-Thérèse Mandin, sépulture 05/03/1703 Montréal
5) Pierre : né vers 1680, est sur le recensement de 1681 de la seigneurie de Chambly
6) Marie : baptisée 02/12/1681 Boucherville
7) Jeanne : baptisée 28/01/1685 Contrecoeur

Sources : Tanguay: vol.1, p.459, il ne fait aucune mention sur le couple Bonnet / Roy; Jetté, p.886, 129; Drouin, vol.2, p.1012; Dumas, p.285-286; Landry, p.368; Larin, p.141-42 # 159; Sulte et Malchelosse: le Fort de Chambly, p.22; Sulte, Hist., vol.5 p.74(2); A. Lafontaine, p.168; G.Lebel et J. Saintonge, vol.12, p.135-143; M.S.G.C.F., vol.20 #4, p.238; Adhémar, 19 octobre 1672 et le 14 octobre 1673; DBAQ, t4, p.86; Langlois, p.431-432 ; 
42 I4151  Servignan  Jeanne  16 fév 1646    1ère arrivante. Fille du roy  18 juin 1665 sur le navire le Saint-Jean-Baptiste  PRDH: 67678

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=243791 :
SERVIGNAN / SERVIGNIEN, Jeanne 243791
Statut Mariée
Date de baptême 16-02-1646
Lieu d'origine Irancy (St-Germain) (Yonne) 89202
Lieu actuel Irancy
Parents Nicolas SERVIGNIEN et Jeanne Vatard
Date de mariage des parents 01-08-1626
Lieu de mariage des parents Irancy (St-Germain) (Yonne) (89202)
Première mention au pays 1665
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 13-10-1665
Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)
Conjoint Jean Ronceray dit Lebreton
Décès ou inhumation Longueuil, 21-02-1683
Remarques Les actes suivants sont à Irancy (St-Germain). Ses grands-parents paternels sont Germain Servignien, décédé le 26-05-1630, et Barbe Villette, baptisée le 24-01-1579, six enfants de 1603 à 1617, dont Nicolas (père du pionnier), baptisé le 18-08-1607. Ses grands-parents maternels sont Denis Vatard, maître imprimeur d'Auxerre (89024), et Marguerite Marie, dont 5 enfants sont nés de 1604-1626. Ses arrière-grands-parents paternels sont Michel Villette et Chrétienne Coquard, décédée le 20-02-1625.
Identification* DGFQ, p. 1005 ; DGFC, vol. 1, p. 527
Chercheur(s) Pierre Le Clercq ; Jean-François Paboul ; Danielle Côté
Référence* GENEALOGICA, p. 177
Copie d'acte AD-89 numérisé
Date de modification 2018-04-04


http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

SERVIGNAN / SERVIGNIEN Jeanne
Fille de Nicolas SERVIGNIEN et Jeanne VATARD
Baptisée le 16 février 1646 en la paroisse St-Germain de la ville d' Irancy, 89202, Yonne, Bourgogne.
Acte de baptême
Inhumée le 21 février 1683 (Morte en couche à Boucherville.)
et enterrée le même jour dans l’église Saint-Antoine de Padoue de Longueuil
Âgée de 37 ans Acte de sépulture
Son père Nicolas Servignien est baptisé le 18/08/1607 à Irancy (paroisse Saint-Germain). Ses grands-parents paternels sont Germain Servignien décédé le 26/05/1630 à Irancy, et Barbe Villette baptisée le 24/01/1579 à Irancy, dont 6 enfants sont nés de 1603 à 1617. Ses grands-parents maternels sont Denis Vatard, maître imprimeur d'Auxerre, et Marguerite Marie, dont 5 enfants sont nés de 1604-1626. Ses arrière-grands-parents maternels sont Michel Villette et Chrétienne Coquard, décédée le 20/02/1625 à Irancy.
Sources: http://www.fichierorigine.com/detail.php?numero=243791

1 mariage
RONCERAY Jean dit Le Breton, Habitant.
(Soldat du Régiment, Cie ?
Arrivé certainement malade, soigné à l' Hôtel-Dieu de Québec, affaibli, Jean Talon le démobilisa pour qu' il se marie et reprenne ainsi des forces ?....) B. Quillivic

Fils de Noël RONCERAY et Jeanne AUBERT.
Né le 22/08/1642, en la paroisse St Sulpice à Fougères, 35115,Ille-et-Vilaine; Bretagne
Ses parrain et marraine sont Jean Thomas, sieur du Tertre et Gabrielle Thomas, dame de Villauré.
Décédé après le 11/08/1715
25 juillet 1665, confirmation à Québec à l'âge de 20 ans
Décès après le 11/08/1715 à Montréal
Sources: http://www.fichierorigine.com/detail.php?numero=260086

Contrat de Mariage du 06/10/1665 Notaire Pierre Duquet
Mariage le 13/10/1665 à Québec Acte de mariage

Couple avec 6 enfants
1)-Marie, baptisée le 08/12/1668, à Montréal. Mariée le 11/02/1688 à Boucherville avec Antoine Fournier dit Préfontaine,
Soldat de la cie de Troyes et Tonnelier.
2)-Marie-Élisabeth, Née le 26/06/1672, à Longueuil, décédée en 1700.
3)-Jeanne-Françoise, Née le 03/12/1674, à Boucherville, décédée vers 1761.
4)-Marie-Anne, Née le 07/10/1677, à Longueuil.
5)-Jean, né le 12/07/1680, à Boucherville, décédé en 1680.
6)-Jean, né le 03/02/1682, à Boucherville, décédé vers 1703.

Au recensement de 1681, Jean Ronceray possède un fusil, deux bêtes à cornes et neuf arpents de terre en valeur en 1681

Sources : Tanguay volume 1; pages 50, 527, 581 ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 215 ; Family Search ; http://www.fichierorigine.com/detail.php?numero=260086 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca)


http://memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Servignan_%28Jeanne%29 :

Née à Irancy (Yonne, Bourgogne, France).
Fille du Roy arrivée à Québec le 18 juin 1665 à bord du navire Saint-Jean-Baptiste.
Mère de la lignée Ronceray/Servignan d'Amérique.
Épouse Jean Ronceray dit LeBreton à Québec le 13 octobre 1665 ; de cette union sont issus Marie Ronceray (mariée à Antoine Fournier dit Préfontaine), Élisabeth Ronceray (mariée à Jean Deslandes dit Champigny), Jeanne-Françoise Ronceray (marié à Pierre Bétourné) et Marie-Anne Ronceray (mariée à Nicolas Varin dit LaPistole).
Décès en 1683 dans la seigneurie de Boucherville (71).
En 1729, elle avait 91 descendants. 
43 I4003  Sicard (Deschamps)  Jeanne (Anne)  1645    1ère arrivante. Fille du roy  30 juin 1669 sur le navire le St-Jean-Baptiste  PRDH: 30564

Fille du roy.
https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=018077 :

SICARD, Jeanne (b: Jacquette) 018077
Statut Mariée
Date de baptême 08-06-1645
Lieu d'origine St-Philbert-du-Pont-Charrault (St-Philbert), auj. Chantonnay (Vendée) 85051
Lieu actuel Chantonnay
Parents Jacques et Marie Bardet
Date de mariage des parents 19-10-1631
Lieu de mariage des parents St-Philbert-du-Pont-Charrault (St-Philbert), auj. Chantonnay (Vendée) (85051)
Première mention au pays 1669
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 06-09-1670
Lieu du mariage Charlesbourg (cm Romain Becquet)
Conjoint Vincent Guillot
Date de décès Entre le 21-12-1672 et le 28-04-1677
Remarques Elle arrive à Québec le 30-06-1669 sur le navire le "St-Jean-Baptiste". Elle signe un premier contrat de mariage le 19-01-1670, fille de f. Jacques et Marie Bougnet, et veuve de Mathurin Leblanc, avec Vincent Guillot chez le notaire Romain Becquet, contrat par la suite annulé. Deux soeurs et un frère sont baptisés à St-Philbert-du-Pont-Charrault (St-Philbert): Perrine, b. 27-07-1632; Catherine et Simon (jumeaux), b. 24-07-1642; et son père Jacques est cité de la même paroisse (m-1631). Sa soeur Louise Sicard, inhumée à 60 ans le 22-08-1712 à Ste-Cécile, mariée à Ste-Cécile (Vendée, 85202), le 25-06-1674 avec Louis You (f. Pierre et Mathurine Thomalet), b. 29-11-1644 à Ste-Cécile. Son grand-père maternel est François Bardet.
Identification* DGFQ, p. 545
Chercheur(s) Martine Guillot ; Pierre Soucy ; Lise Dandonneau
Référence* Orphelines en France, p. 215
Copie d'acte AD-85 numérisé
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2018-10-28


http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

SICARD dite Deschamps Jeanne
250 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de Sicard Jacques et Bourgeret Marie.
Née vers .... à Fontenay-le-Comte 85200;Vendée, Pays-de-la-Loire. (Poitou ).
Veuve de LEBLANC Mathurin

Mère de la lignée Guillot Sicard d'Amérique.
Décédée entre le 21/12/1672 et le 28/04/1677 à Sainte-Famille (île d'Orléans).

Contrat de mariage annulé avec Vincent Guillot 19/01/1670 notaire Becquet

1 mariage
GUILLOT Vincent
Baptisé 18/10/1645 St-Barthélémy de La Rochelle, Charente-Maritime, Poitou-Charentes
Fils de Nicolas, boucher et de Marie JOSLAIN
Décédé 28/08/1716 à St Pierre IO, sépulture le 30

Contrat de mariage du 06/09/1670 Notaire Romain Becquet

Deux enfants sont issus de cette union :
1) Vincent : baptisé le 02/11/1670 Québec, (marié à Suzanne Rodrigue)
2) Marie-Anne : baptisée le 21/12/1672 Québec (mariée à Gabriel Bertrand)

Vincent se remarie avec le 28/04/16777 Ste Famille IO avec BLAIS Elisabeth avec qui il aura 8 enfants


Sources : Tanguay volume 1; page 292 ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 215 ; Family Search ; Racines Rochelaises ; 
44 I5432  Talbot  Anne  31 juil 1651    1ère arrivante. Fille du roy  31 juil 1670 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 32262

https://www.fichierorigine.com/recherche?numero=243867 :

TALBOT, Anne 243867
Statut Mariée
Date de naissance 31-07-1651
Date de baptême 01-08-1651
Lieu d'origine Rouen (St-Maclou) (Seine-Maritime) 76540
Lieu actuel Rouen
Parents Isaac TALBOT et Marie Delalande
Date de mariage des parents 19-02-1645
Lieu de mariage des parents Rouen (St-Maclou) (76540)
Première mention au pays 1670
Occupation à l'arrivée Fille du roi
Date de mariage 02-11-1670
Lieu du mariage Boucherville
Conjoint Jean Gareau
Décès ou inhumation Boucherville, 04-08-1740
Remarques Son père, Isaac est baptisé à Rouen (Ste-Croix-St-Ouen), le 23-10-1625. Sa mère, Marie est baptisé à Rouen (St-Maclou), le 27-12-1622. Ses grans-parents parternels sont Michel Talebot et Jaqueline le Valloys. Ses grands-parents maternels sont Jean de la Lande et Noelle Dieppedalle, mariés à Rouen (St-Etienne-des-Tonneliers), le 10-11-1615. Son frère et deux soeurs sont baptisés à Rouen (St-Maclou) : Eustache, 02-08-1646 ; Marguerite, 26-05-1647 et Catherine, 20-02-1650. En 1670, ses parents sont nommés Eustache+ Tallebot et Marie Delalande.
Identification* DGFQ, p. 463
Chercheur(s) Archange Godbout ; Éric Mardoc ; Lise Dandonneau ; Gilles Brassard
Référence* OFC, p. 34 ; AD-76
Copie d'acte AD-76 numérisé
Dossier d'archives numérisé
Date de modification 2019-06-27


http://migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

TALBOT Anne
350 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille d’Isaac (maître brasseur) et Marie de Lalande. Née en la paroisse de St-Maclou, de la ville de Rouen; 76000; Seine Maritime; Haute Normandie.
Baptisée le 31/07/1651 paroisse St Maclou, Rouen, Seine-Maritime Acte de baptême
Sépulture le 04 août 1740 Boucherville âgée de 95 ans environ Acte de sépulture

Contrat de mariage annulé avec Jean Barilleau/Barolleau le 13/09/1670, Notaire Romain Becquet)
1 mariage
GAREAU Jean dit Saintonge
Fils de Dominique et Marie Pinard.
Né vers 1646
Au recensement de 1666, il est dit le serviteur de Louis Pinard, son oncle maternel
Décédé et inhumé le 06/06/1713 Boucherville

Contrat de mariage le 23/10/1670 notaire Thomas Frérot
Mariage le 02/11/1670 à Boucherville. Acte de mariage

Ménage établi à Boucherville. 15 enfants :
1) Marie : baptisée 10/11/1671 Boucherville
2) Pierre : baptisé 01/05/1673 Boucherville
3) Anne : baptisée 06/02/1675 Boucherville, sépulture 23/11/1687 Boucherville
4) Marie-Madeleine : baptisée 15/03/1677 Boucherville
5) Prudent : baptisé 18/09/1678 Boucherville, sépulture 20/09/1678 Boucherville
6) Jean : baptisé 03/11/1679 Boucherville
7) Jacques : baptisé 26/02/1682 Boucherville
8) Dominique : baptisé 30/01/1684 Boucherville
9) François : baptisé 14/02/1686 Boucherville
10) Claire-Françoise : baptisée 04/03/1688 Boucherville, sépulture 04/07/1703 Boucherville
11) Anne : baptisée 25/03/1689 Boucherville
12) Marguerite : baptisée 18/04/1692 Boucherville
13) Marie-Louise : baptisée 27/04/1693 Boucherville
14) Suzanne : baptisée 08/03/1695 Boucherville
15) Geneviève : baptisée 16/05/1698 Boucherville

Ils vivent en 1681 à la seigneurie de Boucherville, Jean Gareau a 38 ans, Anne Tallebot sa femme 28a, leurs enfants : Marie 9a, Pierre 7a, Anne 6a, Madelaine 4a, et ils ont quatre bêtes à cornes et neuf arpents de terre en valeur.

Voir ici actes notariés transcrits concernant la vie d'Anne Talbot et de ses deux époux : inventaires, donations, achats
http://newsarch.rootsweb.com/th/read/METISGEN/2002-01/1010957472

Sources : Tanguay volume 1, page 251 ; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page217 ; PRDH; Fichier Origine ; Family Search ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; 
45 I2520  Tierce  Marie Françoise  vers 1656    1ère arrivante. Fille du roy.  1671 sur le navire Le Prince Maurice.  PRDH: 32055

https://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?pid=8549&partID=6989 :

ID No: 8549
Prénom: Francoise
Nom: Tierce
Sexe: F
Occupation:
Naissance: 1656 vers
Paroisse/ville: St-Sulpice, Paris
Pays: France
Bapt./Source: vers 1656 St-Sulpice, Paris prdh
Inh.: 20 avril 1724 - âge: 68
Paroisse/ville: Sorel
Pays: Canada
Inh./Source: Francoise Thikerese, épouse Jean-Baptiste Arnaud (sic) selon inex reg, décès confirmé par prdh. Cependant, l'acte n'est pas disponibles.
Information, autres enfants, notes, etc.
Françoise Tierce, fille de Guillaume Tierce et de Catherine Toué ou Touet, de Saint-Sulpice, 6ème arrondissement de Paris en Île-de-France. Fille du roi, elle apporta des biens estimés à 200 livres et un don royal de 50 livres. Auffray Coulon est inhumé le 30 mars 1677 à Sorel. Ménage établi à Chambly. (2 enfants). Françoise Tierce, prend pour son deuxième mari en date du 2 mai 1677 à Sorel (Cont. 2 septembre 1678, Not. Maugue), Pierre Guignard dit d'Olonne, chirurgien à Québec, fils de Charles Guignard, jardinier, et de Jacquette Coindrelle, du village de La Barre, paroisse Notre-Dame-de-Monts, arrondissement Les Sables-d'Olonne, évêché de Luçon au Poitou (Vendée). Guignard décède entre le 30 décembre 1689 et le 24 novembre 1702 à Lavaltrie. Ménage établi au même endroit. (6 enfants). En troisième noce, Françoise Tierce se remarie avec Pierre Vigne ou Vigny dit Toulouse en date du 8 février 1703 à Repentigny (Cont. 24 novembre 1702, Not. Adhémar). Il était le fils de Pierre et de Marie Defosses, de Saint-Germain, ville, arrondissement et archevêché de Toulouse au Languedoc (Haute-Garonne). Son troisième mari décède après le 30 novembre 1718 à Berthier-en-Haut. Elle décède à Berthier et inhumée le 20 avril 1724 à Sorel. Ménage établi au même endroit. (Aucun enfant).
Source: (Tanguay vol.1, p.144, 289, 568, vol.7, p.487; Jetté, p.282, 540, 1127; Drouin, vol.1, p.313, 627, 1341; Dumas, p.339, 256; Landry, p.373-374; Sulte, Hist. vol.5, p.65(1); Reg.de Québec, 13 octobre 1671; Not. Pierre Mesnard 14 sept. 1689; DBAQ, t1, p.471; Langlois, p.284)

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

30/07/1671
Le Prince Maurice

TIERCE Françoise
250 livres de dot dont 50 livres du roi
Fille de Guillaume et de feue Catherine Tourt, de la paroisse St-Sulpice, faubourg St-Germain, 6ème arrondissement de Paris, Île-de-France.
Née vers 1656.
Décès 20/04/1724 à Sorel.

3 mariages
1) COULON Auffray dit Mabrian (laboureur)
Soldat du régiment, Cie La Tour
Né vers 1640
Fils de Jean Coulon et de Marie Pibelain, de La Chapelle-Baton, arrond Saint-Jean-d'Angély, évêché de Saintes en Saintonge (Charente-Maritime).
Il fut confirmé le 10 mai 1669 à Chambly.
Un contrat de mariage en date du 28 août 1670, (Not. Becquet), a été annulé avec Marie Halay, fille de feu Pierre Halay et de Marie Veley, de Chartres en Beauce.
Auffray Coulon est inhumé le 30 mars 1677 à Sorel

Contrat de mariage 11 octobre, Notaire Romain Becquet
Mariage en date du 13 octobre 1671 à Québec Acte de mariage
Ménage établi à Chambly. (2 enfants)
1) Marie Jacqueline : baptisée 10/10/1673 Québec
2) René : 26/03/1676 Sorel

M-2) GUIGNARD Pierre dit d' Olonne, Chirurgien à Québec
Fils de Charles Guignard, jardinier, et de Jacquette Coindrelle, du village de La Barre, paroisse Notre-Dame-de-Monts, arrondissement Les Sables-d'Olonne, évêché de Luçon au Poitou (Vendée).
Pierre Guignet (Guignard) décède entre le 30 décembre 1689 et le 24 novembre 1702 à Lavaltrie.

Contrat de mariage du 2 septembre 1678, Notaire Claude Maugue
Mariage en date du 2 mai 1677 à Sorel Acte de mariage

Ménage établi à Sorel 6 enfants
1) Pierre :baptisé 13/03/1678 Sorel
2) Françoise :baptisée 14/05/1680 Repentigny
3) Jean-Baptiste :baptisé 06/08/1682 Contrecoeur
4) Louise : baptisée 27/08/1684 Contrecoeur
5) Anne : baptisée 18/01/1687 Contrecoeur
6) Madeleine : elle épouse Jean Rondeau le 24/01/1718 Contrecoeur
Au recensement de 1681, Pierre Guignard est dit avoir 28 ans, sa femme Françoise Tierce 25a, leurs enfants Marie 7a, René 5a, Pierre 3a, Françoise 1an. Ils possèdent un fusil, une vache et huit arpents de terre en valeur

3) VIGNE Pierre dit Toulouse (laboureur)
Fils de Pierre et de Marie Defosses, de la paroisse Saint-Germain, de la ville de Toulouse; 31000; Haute Garonne; Midi Pyrénées. ( Languedoc).

Contrat de mariage du 24 novembre 1702, Notaire Antoine Adhémar
Mariage en date du 8 février 1703 à Repentigny (acte introuvable car année manquante)

Pierre Vigne décède après le 30 novembre 1718 à Berthier-en-Haut.
Françoise TIERCE décède à Berthier et est inhumée le 20 avril 1724 à Sorel.
Ménage établi à Berthier (en haut) Aucun enfant.

Sources : Tanguay vol.1, p.144, 289, 568, vol.7, p.487; Jetté, p.282, 540, 1127; Drouin, vol.1, p.313, 627, 1341; Dumas, p.339, 256; Landry, p.373-374; Sulte, Hist. vol.5, p.65(1); Reg.de Québec, 13 octobre 1671; Not. Pierre Mesnard 14 sept. 1689; DBAQ, t1, p.471; Langlois, p.284 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal





https://www.wikitree.com/wiki/Tierce-3 :

Biography
TIERCE, Françoise

arrivée à Québec le 30 juillet 1671 à bord du vaisseau Le Prince Maurice[1]

TIERCE, Françoise

250 livres de dot dont 50 livres du roi
Fille de Guillaume et de feue Catherine Tourt, de la paroisse St-Sulpice, faubourg St-Germain, 6ème arrondissement de Paris, Île-de-France.
Née vers 1656. Décès 20/04/1724 à Sorel.
3 mariages

1) COULON Auffray dit Mabrian (laboureur)

Soldat du régiment, Cie La Tour
Né vers 1640 de Jean Coulon et de Marie Pibelain, de La Chapelle-Baton, 79220 ou 86250; arrondissement de Saint-Jean-d'Angély, évêché de Saintes en Saintonge (Charente-Maritime).
Il fut confirmé le 10 mai 1669 à Chambly.
Un contrat de mariage en date du 28 août 1670, (Not. Becquet), a été annulé avec Marie Halay, fille de feu Pierre Halay et de Marie Veley, de Chartres en Beauce.
Un an plus tard, il prend pour épouse Françoise Tierce, fille de Guillaume Tierce et de Catherine Toué ou Touet
Contrat de mariage 11 octobre, Not. Becquet; Mariage en date du 13 octobre 1671 à Québec[2]
Ménage établi à Chambly. (2 enfants)

Marie Jacqueline : baptisée 10/10/1673 Québec
René : 26/03/1676 Sorel
Auffray Coulon est inhumé le 30 mars 1677 à Sorel.


2) GUIGNARD, Pierre, dit d'Olonne, Chirurgien

Fils de Charles Guignard, jardinier, et de Jacquette Coindrelle, du village de La Barre, paroisse Notre-Dame-de-Monts, arrondissement Les Sables-d'Olonne, évêché de Luçon au Poitou (Vendée).
Contrat de mariage du 2 septembre 1678, Notaire Claude Maugue. Mariage en date du 2 mai 1677 à Sorel[2]

6 enfants:

Pierre :baptisé 13/03/1678 Sorel
Françoise :baptisée 14/05/1680 Repentigny
Jean-Baptiste :baptisé 06/08/1682 Contrecoeur
Louise : baptisée 27/08/1684 Contrecoeur
Anne : baptisée 18/01/1687 Contrecoeur
Madeleine : elle épouse Jean Rondeau le 24/01/1718 Contrecoeur
Au recensement de 1681, Pierre Guignard est dit avoir 28 ans, sa femme Françoise Tierce 25 ans, leurs enfants Marie 7 ans, René 5 ans, Pierre 3 ans, Françoise 1 an. Ils possèdent un fusil, une vache et huit arpents de terre en valeur

Pierre Guignard décède entre le 30 décembre 1689 et le 1er mars 1701.

3) VIGNE Pierre dit Toulouse (laboureur)

Fils de Pierre et de Marie Defosses, de la paroisse Saint-Germain, de la ville de Toulouse; 31000; Haute Garonne; Midi Pyrénées. ( Languedoc).
Contrat de mariage du 24 novembre 1702, Not. Adhémar; Mariage en date du 8 février 1703 à Repentigny (acte introuvable car année manquante)
Ménage établi à Berthier (en haut) Aucun enfant.

Pierre Vigne décède après le 30 novembre 1718 à Berthier-en-Haut.
Françoise TIERCE décède à Berthier et est inhumée le 20 avril 1724 à Sorel.[3][4]
Pierre Guignard's marriage with Françoise Tierce in 1677 in Sorel, saw him listed as being resident of Contrecoeur parish.

The family appears to have moved around in the same general area, in 1678 on their marriage contract he is listed as resident of Lachenaie. In 1679 they sell property in Contrecoeur, where they are resident. 1681 census finds them in Lavaltrie seigneurie. In 1685 they sell their property in Lavaltrie. In 1725 there was a lawsuit against Françoise's succession which seized property in the seigneurie d'Autray.

Vente de Pierre Guignard dit D’Olonne et Françoise Tierce, sa femme, à Brouillet (26 juillet 1677). Vol V pg 25 Notaire Antoine Adhémar[5]

Vente d’une habitation de deux arpents de front sur trente arpents de profondeur à Contrecoeur, par Pierre Guiniard et Françoise Thierce sa femme demeurant à Contrecoeur, à Eustache Prévost et Isabelle Guertin sa femme. (7 août 1679). Vol IX pg 28 Notaire Claude Maugue[5]

Recensement 1681 Census: Seigneurie De la Valtrie

Pierre Guignet 28 ; Françoise Tierce sa femme, 25 ; enfants : Marie 7, René 5, Pierre 3, Françose l ; l fusil ; 1 vache ; 8 arpents en valeur.[11] (Note: First 2 children named are Françoise's by her first marriage)
Vente d’une habitation à Lavaltrie, de 60 arpents en superficie, par Pierre Guignard et Françoise Thierce sa femme à Jean François Peltier, fils de Jean Peltier, de Richelieu (3 mai 1685). Vol XI pg 10 Notaire Hilaire Bourgine[5]

Pierre Guignard died, date and place unknown exactly, there were tutors named for their children on 8 March 1701, and an inventory of the family goods later that month.

Tutelle des enfants mineurs de feu Pierre Guignard Dolonne et de Françoise Tierce . - 8 mars 1701[12]
Inventaire des biens de la communauté d’entre Françoise Tierce et Pierre Guignard dit Dallerme son défunt mari (21 mars 1701). Vol XI pg 213 Notaire Jean Baptiste Pottier[5]

Cession de Françoise Tierce, veuve de (Pierre Guignard dit) d'Olonne (Delouné), à Jean Piet et ux (20 août 1708). Vol VI pg 217 Notaire Antoine Adhémar[5] 
46 I5194  Vaillant  Marguerite  vers 1646    1ère arrivante. Fille du roy  3 juil 1668 sur le navire La Nouvelle France  PRDH: 21249

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :

VAILLANT Marguerite
Née vers 1646 en la paroisse St. Nicolas de la ville de La Rochelle ; 17000; Charente-Maritime; Poitou-Charentes.
Confirmée le 25/05/1669 à Batiscan.
Décès le 27/11/1704 à l' Hôtel-Dieu de Québec.

1 mariage
DANIA (Daniau dans le recensement de 1681) Jean
Né vers 1651, nous ignorons sa parenté et son lieu d’origine.
Décès entre le 26/01/1694 et le 28/05/1701 (Landry)
Jean Dania n’est plus lors du contrat de mariage de sa fille le 28 mai 1701. (Langlois)

L’acte de mariage est introuvable.
Mariage vers 1668 à Batiscan

Ce couple au recensement de 1681 est enregistré dans la seigneurie de Lotbinière
Jean Daniau 30 ans, Marguerite Vaillant son épouse, 35 ans, enfants : Marie 12, Madeleine 9, Jeanne 5, François 3, Marguerite 1;
ils ont un fusil, 7 bêtes à cornes et 7 arpents en valeur.

Les actes de baptême des quatre premiers enfants sont aussi introuvables.
A Grondines, dans les registres il n'y a qu'une liste où l'on trouve les baptêmes des deux derniers enfants avec le nom des parents
mais sans le noms des parrain et marraine, le prêtre Volant.

Ménage établi à Lotbinière. (6 enfants)

1) Marie-Anne : née vers 1669, épouse Antoine Beaudoin dit St Antoine, décédée après 1717
2) Marie Madeleine (1) : née vers 1673, épouse Guillaume Goyau dit Lagarde, décédée vers 1758
3) Jeanne : née vers 1676, est sur le recensement de 1681, décès inconnu.
4) Marie Françoise : née vers 1678, épouse Jacques Deniau le 07/05/1705 Montréal, décédée en 1754.
5) Marie Marguerite : baptisée 08/02/1681 Grondines, est sur le recensement de 1681, décès inconnu.
6) Marie Madeleine (2) : baptisée 06/11/1682 à Lévis, décès inconnu.

Procès-verbal d'audiences :
23 novembre 1674
Requête de Nicolas Gastineau (Gatineau), sieur du Plessis (Duplessis), demandeur, contre Jean Baril, défendeur, demandant les sommes reçues par ledit Baril pour raison d'un échange dont il n'a pas pu jouir et le remettre en possession de la terre échangée et jusqu'à ce qu'il ait payé les intérêts sur la somme principale avec dépens; Baril a dit que le sieur du Plessis n'a pas satisfait aux clauses portées par ledit contrat et qu'il ne peut y satisfaire puisque Jean Dania en est présentement en possession; ledit Baril demande d'être déchargé des demandes, fins et conclusions prises par le sieur du Plessis contre lui avec dépens, ordonné que Jean Dania sera assigné, dépens réservés .
Pistard

Sources : Tanguay, vol.1, p.156; Jetté, p.304; Dumas, p.341; PISTARD ; Landry, p.375; MSGCF, IX (1), p.56-57Sulte, Hist., vol.5, p.75; DBAQ, t2, p.30-31; Langlois, p.286 ; http://www.lamarrebourget.ca/Biographies/FamillesDania/JeanDania01.html ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; 
47 I2259  Valade  Marie  vers 1647    1ère arrivante. Fille du roy.  1663 sur le navire Le Phoenix de Flessingue  PRDH: 4069

http://www.migrations.fr/700fillesduroy_4.htm :
Poitou- Charentes 30/06/1663
Le Phoenix de Flessingue
VALADE Marie
Fille d’André (Voiturier ou messager) et de Sarah Cousseau dit Laviolette
de la paroisse St-Nicolas ville de La Rochelle, 17000; Charente-Maritime; Poitou Charentes. ( Aunis ).
Née vers 1649.
Baptisée dans la religion protestante.
Sépulture le 09/01/1719 à Montréal, âgée de 70 ans Acte de sépulture

Précédée au pays par son cousin Jean Normandin sa femme Marie Desmaisons et leur fils Mathurin, par son oncle Pierre Cousseau et par sa sœur Marie.
Rejointe par ses frères Guillaume et Jean.

Fait judiciaire :
Marie Valade veuve de Jean Cadieu et épouse de Philippe Boudier témoigne au procès "Information pour Monsieur le Procureur du Roy contre Anne Charlotte LEROUX femme de Michel le BLOND dit Picard, menuisier. Procès en date du 19 may 1695
Archives judiciaires de Montréal, en feuille
"La Vie libertine en Nouvelle-France au dix-septième siècle Robert-Lionel Séguin".

2 mariages
1) CADIEUX Jean (habitant laboureur et serrurier)

Fils de Pierre et Renée Fourreau ou Fouvreau de Pringé-sous-Loir, maintenant Luché-Pringé 72800, arrondissement de La Flèche, évêché de Le Mans, Maine (Sarthe)
Baptisé le 29/08/1629 Pringé-sous-Loir, maintenant Luché-Pringé 72800
Le pionnier Jean Cadieux fait partie du contingent de 1653, pour sauver Ville-Marie et en même temps la Nouvelle-France, recruté par Chomedey de Maisonneuve et Jérôme Le Royer.
Jean Cadieux a signé un contrat d'engagement à titre de défricheur à La Flèche. Il s'embarque à Saint-Nazaire, à bord du vaisseau "Le Saint-Nicolas", en compagnie du sieur de Maisonneuve et de Marguerite Bourgeois. La traversée est pénible et ils n'arrivent à Ville-Marie, qu'à la mi-novembre, après un séjour de plusieurs semaines à Québec. Une fois son engagement terminé, il loue un emplacement de terre qu'il laboure, sur lequel se dresse de nos jours la tour de la Place de la Bourse, à Montréal. http://pages.videotron.com/rock35/pagecadieuxj.html
Décédé le 30/09/1681 à Montréal.

Contrat de mariage le 15/11/1663 Notaire Bénigne Basset
Mariage le 26/11/1663 Montréal Acte de mariage

Ménage établi à Montréal 10 enfants :
1) Marie-Jeanne : née 15/10/1664 Montréal, décédée 26/06/1680 Montréal, 15 ans
2) Pierre : né 07/04/1666 Montréal
3) Madelaine: née 27/10/1667 Montréal, religieuse, Fille de la Providence
4) Marie-Geneviève : née 21/07/1669 Montréal, épouse André Canaple, Elle est tuée par les Iroquois entre le 4/8/1689 et le 5/8/1689 à Lachine, Montréal. Sépulture le 28 octobre 1694 à la paroisse Saints-Anges de Lachine.
5) Jean : né le 12/03/1671 Montréal, épouse Marie Bourdon
6) Marie : née 23/11/1672 Montréal, épouse Jean-Baptiste Thouin
7) Marie Nicole : née 17/09/1674 Montréal, sépulture le 23/12/1677 Montréal
8) Marguerite : née 26/07/1676 Montréal épouse Jean Bouvier
9) Jeanne : née 10/08/1678 Montréal, épouse Michel CHARLES
10) Catherine : née 04/03/1680 Montréal, épouse Robert Fache

2) BOUDIER Philippe
Fils de Mathieu et Marie-Anne Prieur de St-Cloud, 92210; Haut-de-Seine; Île-de-France.
Inhumé le 24/01/1726 à Montréal (95 ans )

Mariage le 09/02/1682 à Montréal
Couple avec 3 enfants. Acte de mariage
1) Philippe :baptisé 18/10/1682 Montréal
2) François : baptisé 04/05/1684 Montréal
3) Marie Françoise : baptisée 30/09/1686 Montréal
Sources : Tanguay volume 1; page 391; Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 223 ; Family Search ; La Vie libertine en Nouvelle-France au dix-septième siècle Robert-Lionel Séguin
A rechercher, un livre : Jean Cadieu - Marie Valade "Une vie engagée": essai biographique par Gilles Cadieux 248 pages
http://www.larchegen.com/family.php?id=F1323&main_person=I3488 ; http://pages.videotron.com/rock35/pagecadieuxj.html 





Ce site est propulsé par le logiciel The Next Generation of Genealogy Sitebuilding ©, v. 12.0.2, écrit par Darrin Lythgoe 2001-2022.

Géré par Denise Roy.